Posted in Atelier écriture

Voeu de silence

@mariekleber37

Y a de la joie par-dessus les toits, du soleil dans les ruelles et novembre vient avec son lot de mémoire, jours tristes à perte de vue, une résistance persistante comme une grêle arrivée trop tôt dans la saison. Un puits sans fond de cette peur qui vous dilate le coeur et l’esprit qui ne sait plus tourner comme il faudrait, qui perd ses repères à mesure que le froid gagne du terrain. Novembre et ses fantômes de gris vêtus, pareils à des morts qui chercheraient le passage entre cette vie et l’autre, errants de place en place, de corps en corps, pour se sustenter, de quoi tenir encore quelques kilomètres de route de plus. Un mois aux allures de ce que pourrait être l’enfer si on se fie aux légendes, aux récits des Dieux, si on se laisse abuser par les maux, vestiges d’un chaos qui détruit, et l’espoir, et l’aurore. Laisser passer Novembre et se taire, faire ce chemin de silence intérieur, ce chemin de la terre à soi et de soi à la vie. Quelques soient les cailloux, les failles, les crevasses, ce qui empêche, ce qui retient, la vie ose l’attente avant la renaissance.

Ce texte est ma participation à l’agenda ironique de Novembre – thème proposé par Laurence Délis de Palettes d’expressions

Author:

Auteur - Blogueuse et Poète. J'écris comme je respire... Author - Blogger and Poet. Writing is my breath, my voice, my dream...

20 thoughts on “Voeu de silence

  1. Novembre est pour moi le mois le plus triste de l’année ! Et ce n’est pas l’épisode pluvieux que nous avons qui me fera changer d’avis ! pourtant ne jamais oublier que la Renaissance suivra ! Je l’attends avec impatience 🙂 Bon jeudi Marie Grosses bises

    Liked by 1 person

    1. Il faut de toutes les saisons Paulette et malgré les souvenirs j’ai appris à aimer ce mois là aussi! La vie revient toujours mais elle a besoin d’un temps aussi pour se poser.
      Belle semaine, décembre arrive très vite
      Bises

      Like

  2. Le silence est d’or a dit je ne sais plus qui et perso je l’ai testé il y a quelques années en passant une petite semaine de retraite dans un couvent. Ce fut géant! Je ne suis pas croyante mais j’aime les lieux de culte et on ne nous oblige pas à suivre les offices, c’est comme on veut. J’ai profité du silence des nonnes, de leur cloître, de leur beau jardin et de la paix de ces lieux. Ca fait un bien fou, à tester, tout le monde devrait faire ça au moins deux ou trois jours.
    Bravo pour ta participation à cet atelier.

    Liked by 1 person

    1. Oh oui Marie, j’ai moi aussi fait quelques retraites et quel bonheur ce silence, ce temps comme en pause. J’ai bien envie de recommencer très prochainement.
      Merci et belle fin de journée

      Like

  3. Le temps où tout se suspend… Ces mois qui marquent la fin de l’année, les jours plus courts, le retour du froid, ne sont pas mes préférés, mais c’est un temps de pause nécessaire pour la nature. Pour nous aussi parfois. Ici, il est égayé par la présence de nos enfants qui ne parlent déjà que du père Noël ! Bisous d’ici !

    Liked by 1 person

    1. Exactement Sandra, la nature a besoin de ce temps, tout comme nous d’ailleurs.
      C’est vrai que Noel arrive vite et bientôt les maisons et les villes seront décorées, les lumières brilleront et le temps de quelques semaines nous nous émerveillerons nous aussi devant la magie!
      Très belle fin de journée et grosses bises

      Liked by 1 person

  4. C’est vrai novembre nous invite à faire une pause comme la nature se repose, d’où l’importance de ce mois tant décrié. Il a bien mérité qu’on s’y attarde un peu 😉
    Merci beaucoup pour ta participation Marie !

    Liked by 1 person

  5. C’est vrai que novembre ( novembre jusqu’au 20 décembre) est un temps de pause pour la nature, jusqu’au solstice d’hiver, où là – enfin, les jours commencent à rallonger…. et la terre, elle, commence son travail souterrain de régénération. C’est la renaissance de la nature.
    Alors que faire de novembre, en attendant ? Ou que faire en novembre ? Se poser, se reposer, s’accorder du repit tout en s’offrant du bon temps. Ce ne sont pas les idées qui manquent.
    J’ai lu qq part que novembre est le mois des virus en tous genres. Si seulement ça pouvait être vrai, et que le covid nous lache le 30 novembre à minuit ! Plus sérieusement, merci Marie pour ton texte joliment écrit comme toujours. Ta première participation, non ? Félicitations.
    De mon coté, je ne participe pas souvent. Mais à Laurence, je ne resiste pas.
    Je t’embrasse. A bientôt.

    Liked by 1 person

    1. Merci Solène j’aurai bien aimé que ce virus en particulier se désagrège au 30 novembre.
      Mais voilà il est toujours là et nous devons composer avec et tenter de garder l’âme et le coeur poète comme pour résister!
      Oui c’est ma première participation, et tout comme toi, à Laurence, difficile de résister.
      Très belle fin de journée à toi et affectueuses pensées d’ici.

      Liked by 1 person

  6. De même qu’il n’y a pas de lumière sans ombre (Aragon), il ne pourrait y avoir de printemps-été sans automne-hiver. La renaissance ne peut se faire qu’après un grand repos propice à la réflexion.
    Mais c’est vrai que depuis bientôt deux ans le grand sommeil est un peu trop profond par moment.
    Réjouissons-nous, nous n’en serons que mieux préparé(e)s à un réveil en fanfare 😊

    Liked by 1 person

    1. Toujours voir le verre à moitié plein! C’est sûr que le réveil va être festif! Vu le temps qu’on aura attendu, comme en suspens!
      Belle soirée et merci

      Like

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.