Les États d’Esprit du Vendredi 17.05.2019

Crédit Marie Kléber

Je fais mes états d’esprits le vendredi cette semaine! Encore et toujours, une pensée particulière pour The Posman et Zenopia .

Début [21h51]

Photo: Jeux d’enfants et ombres…
Fatigue : vu l’état de ma semaine je dirais que je m’en sors pas mal
Humeur : beau fixe
Estomac: quiche sans pâtes, framboises, tisane
Esprit: léger
Cond. phys. : quelques planches et de la marche, un peu de danse aussi
Boulot: confiance quand tu nous tiens!!
Culture:  Bas les Voiles & La muette – Chahdortt Djavann (une plume que j’aime beaucoup) – le tout dernier été de Anne Bert (un livre sur la fin de vie très émouvant et fort)
Penser à : avancer sur mes projets
Avis perso (1): certaines personnes manquent de tact mais au moins l’essentiel est dit
Avis perso (2): pourquoi la pluie rend les gens si moroses?
Avis perso (3): que deviendront tous les écrits que nous n’aurons pas partagé (avec ceux que nous aimons)?
Message perso: (1) je ne te connaissais pas ce côté “engagé” (2) merci pour ton écoute (3) mes pensées pour toi, ce genre de nouvelles déstabilise vraiment (4) il faut parler de tout cet “intime”, tant de femmes sont touchées
Loulou: très exigeant,trop, adore les devinettes et le mot “pourquoi?”
Amitiés :  un weekend entre filles, c’est un bonheur sans pareil!
Love : sportif, présent, aime partager ses expériences, arrive en quelques phrases à apaiser mes angoisses
Sorties : en famille, en amoureux
Essentiel: vivre
Courses: une tenue de mariage pour loulou et moi…encore
Envie de: retrouver mon équilibre
Zic: chanson du moment de loulou

Fin [22h11]

Bon weekend à vous! Profitez en bien!

Advertisements

Les États d’Esprit du Vendredi 26.04.2019

Vendredi est arrivé et l’heure des états d’esprits aussi. Je voulais faire une intro un peut différente, en effet The Posman et Zenopia ne partagent plus les leurs depuis quelque temps. Mais on ne les oublie pas. Je salue cette belle initiative qui nous réunis tous les vendredis et fais aussi de nouveaux adeptes au fil du temps!

Début [13h51]

Photo: St Malo
Fatigue : un peu, il faut dire que j’ai travaillé jusqu’à 1h du matin sur mes textes et que c’est la semaine “slow” du mois
Humeur : très bonne
Estomac: salade, salade de fruits, chocolat et thé vert
Esprit: heureux
Cond. phys. : marche, escaliers
Boulot: moi, j’en ai c’est tout ce qui compte
Culture: “Les silences de Dieu” de Gilbert Sinoué  (un de mes chouchous lu et relu!) – “Je viens d’ailleurs” de Chahdortt Djavann (très dur et très bien) – ” The particular sadness of lemon cake” Aimee Bender (en cours)
Penser à : courses pour ma mère!

Avis perso (1): et les 250 morts au Sri Lanka?
Avis perso (2):  il y a des jours où je lâcherais bien mon stérilet!

Message perso: (1) tu nous manques… (2) merci pour vos retours constructifs sur mes textes (3) c’est vrai que l’amour, la confiance c’est une histoire de chaque instant (4) deux soirées, une nuit, quel luxe – je savoure ma chance!
Loulou: est en vacances, a adoré notre weekend breton, fait du poney tous les jours, parle un drôle de langage imaginaire!
Amitiés : préparation d’un EVJF
Love : j’adore ses mains (entre autres choses…)
Sorties : en amoureux…
Essentiel: aimer, écrire, oser
Courses: pour ma mère (!) – de quoi me nourrir sainement – billet de train pour l’EVJF
Envie de: profiter de lui
Zic: On trace

Fin [14h08]

Bonne fin de journée et doux weekend à tous!

Les États d’Esprit du Vendredi 19.04.2019

Une semaine de congés, un rythme différent, je reviens avec mes états d’esprits, initiative de The Posman et Zenopia . On copie le formulaire, on le remplit, on glisse un petit mot doux sur leurs blogs avec le lien de notre article et c’est parti :

Début [06h10]

Photo: coloriage – le thème de la semaine!!
Fatigue : je suis en vacances…
Humeur : excellente
Estomac: thé
Esprit: en vacances, heureux
Cond. phys. : deux footing et du rangement – ça compte!
Boulot: vacances j’oublie tout!
Culture: Bethsabée de Marek Halter – En cours (lettres à Jean Marais  – les silences de Dieu de Gilbert Sinoué)
Penser à : ce qu’il y a de beau

Avis perso (1): bien sûr que c’est triste mais ça fait bizarre tous ces visages tournés vers Paris, Paris qu’on trouve toujours trop ou pas assez, qu’on délaisse et dont les rues sont inondées de déchets à longueur de journée…
Avis perso (2):  je crois qu’on revient de tout, que tout renait, que certains drames sont nécessaires pour nous rappeler ce qui compte.
Avis perso (3): oui je trouve que tout cet argent c’est indécent même si en effet chacun fait ce qu’il veut du sien. Et qu’on en a besoin pour reconstruire. On aurait juste pu éviter d’étaler ça sur la place publique!

Message perso: (1) tu me manques (2) j’ai beaucoup aimé ton article sur la confiance et ta photo est superbe (3) toutes les conditions pour une histoire d’amour ne seront pas toujours là. Il faut oser, faire confiance à la vie. L’amour est un magnifique pari à tenter (4) merci pour ton mail, je publie ton interview mercredi prochain!
Loulou: est en vacances, a adoré cette semaine ensemble, colorie bien, pas vite, mais bien!
Amitiés : ce weekend
Love : me manque, touchant quand il est touché, merveilleux (je le pense encore même si je le lui dis moins parce qu’il n’est pas d’accord avec moi!)
Sorties : weekend entre filles
Essentiel: aimer, s’aimer
Courses: aucune
Envie de: profiter
Zic: Bryan Adams

Fin [06h35]

Ces moments là

Ils arrivent. Puis repartent. Dans le même flottement – un temps que je ne saisis pas, ne maîtrise pas.

Ils s’invitent par surprise les moments de flou et mon équilibre vacille comme la flamme de la bougie malmenée par un souffle.

Ils s’installent. Je regarde le monde tourner et je m’en sens loin. Pas absente. Juste sur une longueur d’ondes distincte. Je laisse faire. Ça passera.

Ils disent quelque chose que je ne comprends pas toujours. Il me faut le recul pour mettre des mots. Ou peut-être que les mots viendront d’eux-même.

Et tout rentrera dans l’ordre. Je retrouverai la confiance, l’assurance que tout est parfait.

Les États d’Esprit du Vendredi 05.04.2019

Après une première semaine d’avril fraiche et pluvieuse, place aux états d’esprits, initiative de The Posman et Zenopia . On copie le formulaire, on le remplit, on glisse un petit mot doux sur leurs blogs avec le lien de notre article et c’est parti :

Début [21h45]

Photo: Sépia
Fatigue : du mal à me remettre d’une nuit presque blanche mais je me couche tôt et je dors bien
Humeur : très bonne
Estomac: raviolis, pain perdu, tisane
Esprit: en phase avec lui même
Cond. phys. : un peu de marche et un footing
Boulot: ou quand les Ressources Humaines n’ont pas de ressources…
Culture: Livres (Les délices de Tokyo – Ici les Femmes ne rêvent pas) et Ciné (Le mystère Henri Pick)
Penser à : rester ZEN

Avis perso (1): parler c’est bien mais écouter c’est mieux
Avis perso (2): on peut être fragile et fort en même temps, l’accueillir et l’accepter
Avis perso (3): c’est tout petit et ça me percute à chaque fois comme un camion lancé à toute vitesse…Il y a encore des choses à lâcher, des peurs à dépasser…

Message perso: (1) merci pour cette délicieuse soirée (2) C’est bien, agréable, mais pas essentiel à ma vie (3) si nos chemins ne s’étaient pas croisés tu aurais manqué à ma vie (4) merci pour votre enthousiasme et vos retours sur les Interviews (5) merci pour ton avis sur mon texte…
Loulou: se remet de son otite, est fan de De Funès, attend son copain avec impatience demain, écoute Enya en boucle
Amitiés : au téléphone
Love : prévenant, très tactile, à l’écoute toujours, me donne des idées pour mes articles, profite des siens
Sorties : pour les courses
Essentiel: lâcher prise
Courses: de quoi nourrir deux piles électriques!
Envie de: écrire une nouvelle histoire
Zic: Pink – Walk me Home

Fin [22h15]

Très bon weekend à vous! Profitez bien!

Bordel Chagrin

Voix 1

Nous faisons un sacré boucan. Tout le monde nous regarde. Les enfants surtout. Il faut dire qu’ils s’en donnent à cœur joie. Sauter, monter sur les sièges, se bousculer, parler fort, se trainer par terre. C’est grotesque. Dans la rame, pas bondée, juste bien remplie, je scrute les regards, de travers. Paupières qui se lèvent et s’écroulent, souffles fatigués, soupirs exaspérés.
Beaucoup de grimaces semblent dire « quel sorte de père êtes-vous, pour les laisser agir ainsi ? »
Comment leur donner tort. A leur place, je fulminerais. Je ne me gênerais pour partager mon point de vue sur ce comportement inacceptable. Le respect bordel !
Quel père je peux bien être d’ailleurs. Qu’importe. Je m’en fous bien de ce que pensent les autres. Surtout aujourd’hui. Surtout à ce moment-là. Je regarde mes mômes – vivants. Je les vois rire, chanter à tue-tête. Je les remercierais presque de tout ce chaos. Vital.

Voix 2

Putain ! Ce mec et ses gosses m’exaspèrent. J’en peux plus de les voir sauter à droite, à gauche. Ils sont deux et foutent un souk d’enfer dans la rame surpeuplée. Les autres voyageurs semblent complètement déboussolés devant ce manque cruel de savoir vivre et de civisme. Impossible de se concentrer sur un bouquin, impossible de finir une conversation. Les cris couvrent même Led Zeppelin dans mes oreilles – un comble ! Je me demande qui va sortir de ses gonds le premier.
Le père sourit bêtement à sa progéniture, comme si il avait pondu les septième et huitième merveilles du Monde. Il doit être Miro pour ne pas réagir ou complètement désabusé. C’est peut-être ça le pire.

Voix 1

Le grand échalas avec ses écouteurs sur les oreilles est à deux doigts de me foutre son poing dans la tronche, ça se sent. Je passe de mes mômes à la limite de la décence au jeune à la limite de l’implosion. Qui va craquer le premier ?

Voix 2

Je craque. Je dis enfin tout haut ce que tout le monde pense tout bas depuis le début du voyage. Je prends sur moi pour ne pas hurler, inutile d’en rajouter niveau décibel. Le père est complètement à l’ouest. Il me regarde l’air hagard. Quel con !

Voix 1

Le type n’en peut plus. Il me lance mes quatre vérités, sans peser ses mots. Incapable. Les mômes, de futurs inadaptés. On emmerde tout le monde. Pas besoin de me faire un dessin. Il y aussi quelques grammes de mépris dans sa tirade. Je ne peux même pas lui en vouloir. En temps normal, mes mômes sont calmes. Le respect c’est une valeur phare chez nous.

Voix 2

Toute la rame me toise désormais, presque gênée. Les mômes se sont arrêtés de brailler. Ils se tiennent derrière le père, soudés. Les autres sont bien contents de ne pas l’avoir ramené au final. Le père me sourit comme pour me dire « t’inquiète vieux, j’aurai fait comme toi dans la même situation ». Par contre, j’échangerai pour rien au monde ma place contre la sienne.

Voix 1

Je l’ai scié. Sur place. Il me regarde incertain. Quoi dire ? Quoi faire ? C’est pas de sa faute. Il ne pouvait pas savoir. Il retourne s’asseoir avec Led Zeppelin. J’aurais pu lui dire que j’aimais bien. Peut-être même que j’aurai dû lui demander de partager ses écouteurs. Juste pour passer mon chagrin, ne plus entendre celui de mes mômes marteler le sol du métro aérien.

Voix  2

« Ils viennent de perdre leur mère »
J’ai encore du mal à m’en remettre. De cette annonce. La belle claque!
J’aurai presque envie qu’ils fassent encore plus de bruit. Celui de la vie. Pour que je n’entende pas mon cœur se faire la malle.

Ce texte est inspiré d’une discussion que nous avons eu hier soir sur le thème de la communication…

 

Les États d’Esprit du Vendredi 29.03.2019

Comment qualifier la semaine qui vient de passer? Aucune idée, donc je me lance dans mes états d’esprits, initiative de The Posman et Zenopia . On copie le formulaire, on le remplit, on glisse un petit mot doux sur leurs blogs avec le lien de notre article et c’est parti :

Début [13h30]

Photo: Printemps
Fatigue : entre le mal de gorge, la conjonctivite et le contre-coup du weekend, c’est pas sensationnel
Humeur : bonne (comme quoi on peut être heureux même quand on navigue à vue!)
Estomac: dégustation Room Saveurs au bureau et thé menthe
Esprit: embrouillé
Cond. phys. : un peu de marche et mini tennis avec loulou
Boulot/projet : le grand brouillard…
Culture: Age de glace 3 – HP Movie 6 (mon préféré!) – Les délices de Tokyo (tout en douceur et poésie) – Big Magic d’Elisabeth Gilbert (j’en ai besoin!)
Penser à : se faire confiance

Avis perso (1): je sais que ça part toujours d’un bon sentiment, mais pourquoi me passer un documentaire qui dit que la plupart des médecines alternatives & thérapies  sont néfastes et seraient en fin de compte des sectes qui pousseraient les gens en mal de repères à se former pour un résultat nul?
Avis perso (2): ça doit être bien quand tes proches croient en tes projets et t’encouragent dans la voie que tu as choisi.
Avis perso (3): la maîtresse et moi, on n’a vraiment pas d’affinités…

Message perso: (1) quel bel article ma belle!! (2) merci pour ta présence (encore plus depuis samedi et malgré la distance) (3) merci de ne pas me juger non plus (4) écris et ne pense plus à rien (et lis Big Magic aussi!)
Loulou: a adoré Disney (moi aussi), a compris que les mamans aussi faisaient parfois de grosses bêtises, papote beaucoup plus, même et surtout avec de nouvelles personnes, a hâte de retrouver ses copains/copines au square après l’école.
Amitiés : hier soir et c’était top – sur whatsapp aussi
Love : loin, à l’écoute, toujours prêt à me remonter le moral
Sorties : chez des amis demain et pour un anniversaire dimanche (pour loulou) – footing (pour moi)
Essentiel: oser, se faire confiance
Courses: billets de train
Envie de: arrêter de me poser mille questions et faire des choix – croire en moi – me lancer
Zic: cette semaine les Beatles étaient à l’honneur à la maison, donc je vous laisse avec My Favorite of All Time:

Fin [14h00]

Beau weekend à tous, sous le soleil!

Les États d’Esprit du Vendredi 22.03.2019

Copyright Marie Kléber

Encore une semaine de passée, c’est moi ou ça file vite, très vite. Allez, place aux états d’esprit, initiative de The Posman et Zenopia . On copie le formulaire, on le remplit, on glisse un petit mot doux sur leurs blogs avec le lien de notre article et c’est parti :

Début [21h32]

Photo: Scène de vie
Fatigue : comme tous les mois à la  même période! Plus la pleine lune mais grosso modo ça va
Humeur : excellente
Estomac: pâtes, sardines, yaourt
Esprit: enthousiaste
Cond. phys. : un peu de marche, du yoga
Boulot/projet : combats de coqs
Culture: néant…
Penser à : s’écouter

Avis perso: clin d’œil à toutes les femmes inspirantes qui pensent qu’elles ne le sont pas!
Message perso: (1) merci pour tes précieux conseils pour demain (2) trop hâte d’être à jeudi (3) le tout c’est d’oser le premier pas (4) ça fait toujours beaucoup de bien d’être avec toi (5) les femmes se posent toujours beaucoup de questions, sur le pourquoi du comment!
Loulou: footeux, est en amour avec Céline Dion, peint, ne peut plus se passer de ses grands-parents
Amitiés : cette semaine et la semaine prochaine
Love : attentif, prévenant, gourmand, accompli…
Sorties : Disney!
Essentiel: aimer, écouter et se garder de tout jugement
Courses: nourriture pour la semaine
Envie de: écrire une nouvelle histoire
Zic: Céline Dion forcément!

Fin [21h48]

Très belle soirée et doux weekend ensoleillé à tous.

Les États d’Esprit du Vendredi 15.03.2019

Copyright Marie Kléber

La semaine est passée à une vitesse folle, il est déjà l’heure des états d’esprit, initiative de The Posman et Zenopia . On copie le formulaire, on le remplit, on glisse un petit mot doux sur leurs blogs avec le lien de notre article et c’est parti :

Début [21h43]

Photo: one step at a time
Fatigue : après un weekend au lit, j’ai repris des forces
Humeur : très bonne
Estomac: brocolis, avocat, poire, tisane
Esprit: serein, apaisé
Cond. phys. : nothing
Boulot/projet : après des mois voir des années de bore-out absolu, voilà une vraie semaine de travail! Hourra!
Culture: Harry Potter & the Cursed Child – Art de Yasmina Reza – Harry Potter 4 Movie – L’actrice de Maude Perrier
Penser à : vous parler de la reprise des Interview de Femmes Inspirantes…

Avis perso: après des dépenses à tout va, l’heure est aux réductions budgétaires drastiques, aux départs et à la peur… qui est le prochain sur la liste? Sympa l’ambiance de travail!
Message perso: (1) merci pour tes retours constructifs et ta rapidité de lecture (2) ça fait beaucoup de bien de te voir (3) ce voyage a fait éclore quelque chose en toi, qui était là depuis toujours, qui s’est réveillé et c’est beau à voir
Loulou: a repris le chemin de l’école, adore faire des blagues, crée plein d’histoires à partir de rien, s’amuse au foot
Amitiés : mails surtout et cartes aussi
Love : présent, sportif, semble heureux
Sorties : cadeaux pour loulou
Essentiel: respirer et saisir des morceaux d’éternité quand ils se présentent
Courses: nourriture pour la semaine
Envie de: écrire une nouvelle histoire
Zic: The Rose

Fin [22h49]

Bonne soirée et excellent weekend à vous tous.

Ce petit rien

Copyright @Ornella Petit

Je le saisis parfois
Une conscience que je ne garde pas longtemps
Ça vient et ça file
C’est suspendu dans le vide
La conscience que tout n’est rien
Que ce rien non palpable est tout
Ça paraît tordu pourtant c’est simple
Si simple
Que ça en est déroutant
Alors l’esprit reprend les commandes
Et tout retrouve sa place
Tout redevient comme avant
Avant la conscience
De n’avoir rien à prouver
Rien à gagner
Rien d’autre à être que ce que l’on est
Mais le sait on?
Qui l’on est

Quand je les vois cherchant ici et là
Reconnaissance, gloire, regards admiratifs
Quand j’entends leurs peurs intérieures
Quand je saisis leur vulnérabilité derrière la façade de certitudes qu’ils affichent pour faire face au monde
La conscience revient me rappeler que nous finirons tous de la même manière
Poussière…
Poussière de terre ou d’étoile

Alors que restera t-il de nous?
Des hommes – des femmes qui avons réussi
Qui avons été les premiers
Qui avons voulu gagner
Mais gagner quoi?
Il ne restera rien des prix – des économies – des possessions
Même les souvenirs qui nous auront tenu chaud ne seront plus
Il restera un peu de nous pour les autres. Puis cela aussi disparaîtra
Nous disparaitrons…

Alors je tremble de ne pouvoir garder cette conscience plus longtemps
La vie me rattrape
Je respire mal
Je ne sais plus
Je me sens coupée du monde
Et pourtant j’entends le monde qui m’appelle
Alors je reviens au connu
A tout ce que je ne saisis pas toujours
Je reviens aux rires, aux larmes
A la peine, à la joie, à l’incertitude
A l’espérance, à moi, à l’autre
A l’équilibre à préserver
Entre ce que je sais et ce que je ne sais pas encore

J’essaie de prendre davantage la mesure du temps
Avant que le temps ne vient toucher ma bulle d’argent
Et la faire éclater