Les États d’Esprit du Vendredi 20.07.2018

Bien contente d’être à vendredi, cette semaine m’a paru interminable, et qui dit vendredi dit partages des états d’esprit, initiative  de The Posman  et Zenopia.  On copie le formulaire, on le remplit, on glisse un petit mot doux sur leurs blogs respectifs avec le lien de notre article et c’est parti :

Début [14h22]

Fatigue : chronique cette semaine
Humeur : comme tous les mois à la même période
Estomac: pâtes, sauté de veau, salade de fruit
Esprit: solitaire
Cond. phys. : zéro au compteur – si vélo et foot avec loulou le weekend dernier
Boulot : vivement les vacances!
Culture:  Le sabre d’Allah de Gilbert Sinoué – Nina et moi commandé!
Penser à : me reposer
Avis perso : l’arnica ça fait vraiment des merveilles
Message perso: (1) 5 jours je trouve ça long, qu’est-ce que ça va être 3 semaines (2) vivement dimanche midi, on a plein de choses à se raconter (3) courage pour ces trois jours de folie aiguë (4) merci pour votre soutien et vos mots d’encouragement
Loulou: chante, danse, fait du poney, ramasse des fraises, mange des glaces
Amitiés : dimanche, fin de semaine prochaine
Love : surprenant, loin, beaucoup plus calé sur les décalages horaires que moi!
Sorties : diner en famille, cours de photo, déjeuner avec une amie, soirée entre voisines
Essentiel: oser
Courses: un autre maillot (puisque j’ai oublié de ramener le mien le weekend dernier…) – ça me donnera l’occasion d’essayer un 2 pièces et de travailler mon rapport à mon corps (j’ai du boulot!) – des tongs
Envie de: choses que je ne peux pas avoir pour le moment…
Photo: des cœurs dans les rues de Paris!

Zic: A venir…
Fin [14h48]
Bonne fin de journée et très bon weekend à tous.
Advertisements

Les États d’Esprit du Vendredi 13.07.2018

Un état d’esprit planifié pour cause de départ matinal et de défaut de connexion internet jusqu’à dimanche soir  – initiative  de The Posman  et Zenopia.  On copie le formulaire, on le remplit, on glisse un petit mot doux sur leurs blogs respectifs avec le lien de notre article et c’est parti :

Début [00h00]

Fatigue : je pense que je dormirais dans le train

Humeur : beau fixe
Estomac: salade, abricot, tisane
Esprit: orienté écriture à 200%
Cond. phys. : yoga, un peu de marche
Boulot : sans histoire sauf les problèmes récurrents de celles qui se crêpent le chignon à longueur de journée – qui a dit qu’en vieillissant on devenait plus sage?
Culture:  La rencontre de Françoise Rey (coup de coeur) – Marée Blanche
Penser à : prendre rendez-vous chez le coiffeur
Avis perso : le foot c’est quand même plein d’idées reçues, c’est bien de s’en détacher…
Message perso: (1) prends soin de toi et reprends des forces (2) c’est vrai que c’est des folies parfois mais c’est tellement agréable (3) c’est le 13, je pense à toi
Loulou: fais du poney, attend le match de dimanche avec impatience, s’entraine pour le marathon de Paris!
Amitiés : se verra t-on cet été?
Love : me manque déjà…
Sorties : plage, poney, et plage encore
Essentiel: dire “je t’aime”
Courses: bouquins pour les heures de train
Envie de: une soirée à deux, une nuit aussi tant qu’on y est
Photo:
Zic: Norah Jones

Fin[00h35]

Très bonne journée à vous et bon weekend également. Bon match à tous les passionnés et moins passionnés aussi…

Concentré de magie

Copyright Marie Kléber

Tu es là chaque jour, même quand tu n’es pas là. Et chaque jour je me remplis de toi.

Les minutes qui nous séparent nous rapprochent. Le temps qui nous semble long parfois entre deux rendez-vous nous file entre les doigts quand nous sommes ensemble.

Je n’écoute pas les battements de ton cœur, j’accorde ma respiration à la tienne, je saisis ce que je veux retenir du présent, ce présent qui tisse la toile de nos souvenirs à venir.

Je m’enivre de ta présence et de tes mots en ton absence. Je note tout ce qui me touche, je couche sur le papier les émotions, les ressentis, les frissons, ces sensations si singulières, nos expériences si particulières.

Tu es là, dans mes pensées, quand tu n’es pas là, quand les minutes de loin me paraissent interminables, quand j’ai envie d’un peau contre peau, de ce contact qui a le pouvoir d’insuffler une énergie neuve à mon corps et mes envies.

Tu inondes mes jours et mes nuits de sentiments qui gonflent mon cœur d’un amour, qui déborde. J’ai peur que ce soit trop parfois.

J’aimerais te respirer chaque seconde. Et pourtant je sais que c’est dans notre liberté d’être l’un sans l’autre que nous puisons l’essentiel de ce qui nous lie.

Un concentré de magie…

Il disait…

Copyright Marie Kléber

Il disait la vie.

Il disait qu’il fallait faire ce dont on a envie. Envolées les certitudes, qui nous lient à des destins dont personne ne retient rien. Il disait qu’il était sain d’aimer et de regarder le monde, chaque matin, de l’admirer, comme si ce matin là était le dernier jour du monde.

Il regardait le ciel et savait le soleil, les marées, le vent qui souffle fort sur la dune et envoie le sable voler au loin, aussi loin que la nuit qui soutient la vie.

Il disait les errances et cette quête sans importance qui nous enterre parfois vivants, sans que nous ayons pris le temps de savourer, de nous poser, de respirer la chance.

Il disait que le temps qu’il fait en juin le trois sera le temps de tout le mois. Et moi, chaque mois, le troisième jour de juin, je regarde le ciel, je guette un signe de lui dans les nuages qui tissent sur l’horizon de mes jours de belles histoires d’amour.

Ce texte est ma participation à l’atelier d’écriture A vos claviers #8 proposé par Estelle du blog l’atelier sous les feuilles.

Les États d’Esprit du Vendredi 29.06.2018

On profite de la fin de journée au calme pour participer aux états d’esprit de The Posman  et Zenopia.  On copie le formulaire, on le remplit, on glisse un petit mot doux sur leurs blogs respectifs avec le lien de notre article et c’est parti :

Début [21:20]

Fatigue : se coucher rapidement après avoir publié ce billet

Humeur : beau fixe
Estomac: quiche, framboises, thé en cours
Esprit: mitigé
Cond. phys. : yoga, footing
Boulot : objectifs et déjeuners entre collègues
Culture:  Venus Erotica – Entrepreneuse, révéler votre Etoile Intérieure de Aline Savan
Penser à : terminer mon recueil de poèmes et ma nouvelle
Avis perso : la lune ça bouscule pas mal, c’est toujours bien de le savoir
Message perso: (1) c’est toujours un peu long quand tu n’es pas là (2) ça fait du bien, même quelques minutes (3) merci pour vos commentaires et vos mots, chacun me touche profondément.
Loulou: s’endort sans broncher, compte les jours avant les vacances, aime le calme et le silence
Amitiés : au téléphone, vacances prévues, billets pris
Love : présent, très occupé, attentif
Sorties : pique-nique, un petit ciné ce serait sympa aussi
Essentiel: vivre au présent
Courses: maillot de bain, cartes anniversaire/condoléances
Envie de: passer du temps avec lui
Photo: underground…
Zic: Enya
Fin [21:53]
Très bon et doux weekend à tous

Les États d’Esprit du Vendredi 22.06.2018

J’anticipe ma non-envie de me glisser derrière l’ordinateur ce soir (quoi que d’ici là j’aurais peut-être plein de choses à écrire!). Allez place aux états d’esprit de The Posman  et Zenopia.  On copie le formulaire, on le remplit, on glisse un petit mot doux sur leurs blogs respectifs avec le lien de notre article et c’est parti :

Début [16:31]

Fatigue : se coucher tôt ce soir

Humeur : très bonne
Estomac: tisane, chocolat
Esprit: détendu
Cond. phys. : yoga
Boulot : on sent que l’ambiance change et que tout le monde est plus détendu avec les vacances qui arrivent…
Culture:  Venus Erotica (ça va mieux – le style est sublime, ça aide) – Elisa Brune “la salon des confidences”
Penser à : terminer mon recueil de poèmes
Avis perso : écrire est vraiment libérateur (à plein de niveaux)
Message perso: (1) j’aurais bien aimé être là hier soir! (2) des nouvelles? (3) la famille, ça peut le meilleur comme le pire – courage!
Loulou: dort chez ses grands-parents ce soir, passe des heures à jouer dehors, a des réflexions trop chou
Amitiés : difficile de les avoir au téléphone, pense à elles
Love : attentif, rassurant, drôle, m’aime (tout est dit)
Sorties : footing, pique-nique, cours d’écriture, déjeuner en famille, déjeuner entre copines
Essentiel: la confiance
Courses: cadeaux d’anniversaire, maillot de bain, pizza
Envie de: une soirée en tête à tête
Photo: les roses sont de retour
Zic: A venir
Fin [16:48]
Très belle soirée et bon weekend à tous.

Mise à nu

Copyright Marie Kléber

Tu sembles tout savoir. Ou voir à l’intérieur de moi.

C’est étrange, pour moi qui tente de garder cette part d’insaisissable, insondable, qui me retranche derrière des hypothèses, de savoir que toi, tu vois au-delà.

Devant toi, je me sens nue, dépourvue des artifices qui me protègent. C’est impressionnant, exaltant et terrifiant par moments aussi. Ces moments où j’aimerais que tu ne devines rien des tourments qui m’habitent, des pensées qui traversent mon esprit, des envies qui bousculent mes certitudes.

Cette transparence peut m’indisposer. Elle me met mal à l’aise parfois. Elle m’amuse de temps en temps, quand je me sens prête à risquer un pas dans un dédale de confidences intimes, créant une complicité plus intense que celle de la chaire ou des sentiments.

Tu sais qu’il faudra, non pas m’imposer, juste doucement, en te montrant rassurant, me mettre devant le fait accompli, pour que je lâche prise sur tout ce que je refuse encore d’assumer, d’affirmer comme étant une partie de moi. La confiance fera la différence.

Accepter ses zones d’ombre, c’est toujours délicat. Et pourtant intensément constructif.

Si les mots le savent, les actes peinent à l’exprimer. Nous avons tout notre temps pour oser…

Grandir avec lui

Copyright Marie Kléber

Le laisser être, petit homme (petite femme) en devenir, qui s’insurge contre un « non » qu’il considère inadapté à sa demande somme toute recevable, mais à laquelle du haut de nos idées de grands, nous refusons d’accéder.

Le laisser vivre et exprimer la joie, la colère, le chagrin, même si celui-ci nous parait vain. Qui sommes-nous pour juger de ce qu’il ressent, du haut de ses quelques printemps ?

Le laisser s’accorder au monde, sans lui imposer une manière d’être. En lui inculquant les règles du bien vivre ensemble et des valeurs qui nous sont chères. Sont-elles celles des autres ? Valent-elles plus ou moins ? Ou rien de tout cela. Tant qu’il est question d’être en accord avec soi.

Le laisser trouver sa place au sein d’un espace, d’un groupe. Ne pas le brusquer tout en l’invitant à dompter ses peurs. Ne pas lui refiler les nôtres. Essayer au moins.

Le laisser grandir, à son rythme, sans toujours vouloir qu’il soit en avance, qu’il saute une classe, qu’il soit plus intelligent, plus sûr, plus éveillé, plus manuel, plus créatif, plus aventurier, plus câlin, moins casse-cou que les autres.

Puis le regarder, poser les yeux même quand tout autour nous invite à courir. Lui donner l’essentiel. Ne pas le trahir. Lui donner des ailes pour qu’il puisse voyager dans ces nombreux pays que seuls les enfants savent imaginer. Attendre qu’il revienne pour sa dose d’amour quotidienne qui lui donnera les clés pour grandir serein.

L’écouter. Dans les rires du jour. Et le silence du soir. Dans ce qu’il dit et ce qu’il tait. Dans ses impressions et ses appréhensions. Dans ses victoires et ses échecs. Dans ses idéaux (en essayant de ne pas perdre les nôtres en chemin). Dans ses aspirations et ses craintes. Dans ses forces et ses faiblesses. Dans ce qu’il a de nous et ce qui n’est qu’à lui.

Lui laisser la place et prendre la nôtre. Dans un équilibre sans cesse renouvelable, un rythme modulable.

Faire de son mieux aussi et croire en soi surtout.

Les Etats d’Esprit du Vendredi 15.06.2018

Mieux vaut tard que jamais. J’étais tellement rincée hier soir que j’ai préféré attendre ce matin pour participer au rendez-vous de The Posman  et Zenopia.  On copie le formulaire, on le remplit, on glisse un petit mot doux sur leurs blogs respectifs avec le lien de notre article et c’est parti :

Début [Vendredi + 7h49]

Fatigue : no comment

Humeur : délicieuse
Estomac: en attente d’un petit déjeuner
Esprit: détendu
Cond. phys. : yoga, danse, marche à pied
Boulot : je m’attaque à mes objectifs de l’année
Culture:  The Kite Runner de Khaled Hosseini – Venus Erotica (je n’accroche toujours pas, même si je dois dire que c’est bien écrit, il aurait peut-être fallut commencer par d’autres nouvelles que l’inceste ou le viol – là moi ça m’écœure plus qu’autre chose)
Penser à : noter toutes les idées qui me viennent quand elles me viennent (même au milieu de la nuit)
Avis perso : faire brûler des papiers chez soi c’est une très très mauvaise idée – ne pas le dire à ses voisins, ça crée un mouvement de panique dont on se passerait volontiers en plein milieu de la nuit.
Message perso: (1) courage pour la dernière ligne droite du bac (2) tu es une maman formidable, il faut que tu prennes soin de toi ma jolie (3) que de bonnes nouvelles! (4) merci de m’aider à assumer!
Loulou: se remet de ses deux nuits abrégées, attend l’anniversaire de son meilleur copain, est super câlin, s’endort au son de ma voix.
Amitiés : sortent des livres, reprennent le travail, sont épuisées et doivent prendre soin d’elles, réussissent des concours, attendent le début de leur congé maternité, pensent aux vacances…
Love : trop peu de lui – a des idées (et pas que folles!)
Sorties : petit déjeuner avec loulou, anniversaire, fête des pères
Essentiel: être vivant, être ensemble
Courses: cadeaux d’anniversaire, short de bain pour loulou, sandales pour moi
Envie de: une soirée en tête à tête
Photo: lire en anglais m’avait manqué…
Zic:Daft Punk – Get Lucky

Fin [Vendredi + 8h11]

Très belle journée à tous!

Les États d’Esprit du Vendredi 08.06.2018

Je ne saurais pas trop comment qualifier cette semaine, je vais donc laisser les choses telles quelles et participer sans plus tarder au rendez-vous de The Posman  et Zenopia.  On copie le formulaire, on le remplit, on glisse un petit mot doux sur leurs blogs respectifs avec le lien de notre article et c’est parti :

Début [21:42]

Fatigue : entre chaleur et rêves étranges, pas plus pas moins que d’habitude

Humeur : bonne
Estomac: avocat, salade, tisane gingembre/miel/citron
Esprit: dans tous les sens, se pose un peu
Cond. phys. : yoga, danse
Boulot : journées speed, journées calmes, aucun jour ne se ressemble
Culture:  The last Days of Rabbit Hayes (un bijou)
Penser à : ne pas trop penser
Avis perso : se masser chaque matin à l’huile de coco est un pur moment de détente et de bonheur
Message perso: (1) je pense à toi et tes proches (2) ma belle, ce type est un “con” (3) merci d’être comme tu es et de m’aimer comme je suis (4) merci à vous tous pour vos mots cette semaine💖
Loulou : a des tatouages de licornes, écoute Laurent Voulzy, adore lire Arlo le soir
Amitiés : l’été s’organise
Love : me manque, profite de ses vacances, m’écoute (je crois qu’on pourrait lui décerner une palme!)
Sorties : coiffeur pour Loulou, piscine,
Essentiel: être soi
Courses: chaussures pour Loulou et moi
Envie de: reprendre la danse
Photo: atelier du weekend!
Zic: Laurent Voulzy bien évidemment – caché derrière (toute l’ambiance de la semaine)!

Fin [22:10]

Belle soirée et bon weekend à tous