Les États d’Esprit du Vendredi 29.05.2020

Standard

Je ne sais plus trop où on en est dans les jours, mais il parait qu’on est vendredi, l’heures des états d’esprits avec une pensée en passant aux deux fondateurs de ce rendez-vous (Zenopia et The Postman).

Début [22h50]

Photo: Bulles…
Fatigue : toujours présente – il faut dire que les journées sont denses!
Humeur : excellente
Estomac: croque-monsieur, salade de tomates, pêche
Esprit: se libère progressivement, y voit plus clair
Cond. phys. : Yoga, marche, faire le guignol avec les enfants, monter et descendre les escaliers 40 fois par jour!

Bien-être: Séance de sophrologie et soin énergétique
Projet/Boulot: RAS pour le Boulot – Analyse Transactionnelle & formation aquarelle
Culture: Harry Potter 7-1 et Le Brio
Penser à: faire la paix entre mon envie de prendre mon envol et ce qui me retient encore

Avis perso (1): il parait que l’été sera chaud, après les grèves, le virus et le confinement, c’est la cerise sur le gâteau!!
Avis perso (2): prendre l’air enfin et marcher ailleurs que dans la cour de son immeuble, le bonheur!
Avis perso (3): prendre soin de soi, investir en soi est un acte de bienveillance envers soi-même! Et est profitable aux autres.
Avis perso (4): on trouve toujours de quoi être fier de soi! Et être fier ne veut pas dire écraser les autres ou se croire meilleur, loin de là…

Message perso (1) une bonne chose de faite! (2) Merci pour cette parenthèse savoureuse ! (3) j’espère que la reprise s’est bien passée (4) puissant! (5) bon weekend de 3 jours!

Loulou: a toujours (encore) du mal à s’endormir, a adopté des escargots!, a passé la journée avec ses grands-parents et ça lui a fait du bien, danse, lit, travaille dans la cour
Amitiés : mail, courrier, téléphone
Love : père, occupé, en long weekend, attentif, passionné
Sorties :  pique-nique dimanche et balades dans le quartier
Essentiel: pardonner
Courses: done!
Envie de: ne plus me poser autant de questions et faire confiance à la vie

Zic: Pas de musique mais une vidéo top qui fait du bien!

Fin [23h20]

Challenge Écriture #20 (26.05.2020)

Standard

Des lignes et des courbes. Les enfants n’ont pas vraiment écouté la consigne. Mais ils se sont amusés. Et voilà que de la gribouille, j’en ai tiré un chant. Celui de l’oiseau (aquarelle) au réveil, qui envoûte le jardin, celui de la nature encore belle qui enveloppe l’espérance du matin.

Les rires éclatent contre les carreaux et laissent des traces. J’y vois des rêves, comme ceux dessinés par les nuages. Il suffit de saisir le fil et se laisser emporter. Alors, tout est possible. Même ce qui, hier, paraissait hors de portée. Il suffit d’ouvrir son coeur à l’inconnu, d’ouvrir les bras pour embrasser le silence, de poser un pied près du vide pour appréhender le saut.

C’est un bouleversement que les mots ne peuvent saisir. Il faut autre chose pour exprimer cette vibration, cette sensation d’avoir trouvé, de savoir enfin. Il faut lâcher prise et se laisser guider par ses sens, suivre l’intuition, faire confiance.

Je n’ai pas exactement respecté les consignes de l’exercice puisque je suis partie d’un collage personnel. J’ai tenu à écrire ces lignes pour commenter en quelque sorte cette page créative!

Vous retrouverez les participations ici: L’oiseau bleu chez Marie – Etat d’urgence chez Nina – Genèse chez Mébul – Le dessin chez Erby – Chez Josée – Chez Sweet Things

***

Pour la semaine prochaine, on va revenir à quelque chose de plus classique avec une photo. Bonne écriture!

Crédit MK

Les États d’Esprit du Vendredi 22.05.2020

Standard

Vendredi est arrivé, place aux états d’esprit! Avec une grosse pensée en passant aux deux fondateurs de ce rendez-vous incontournable (Zenopia et The Postman).

Début [21h23]

Photo: couleurs et organisation
Fatigue :  constante, je n’arrive pas à comprendre pourquoi
Humeur : bonne
Estomac: Riz au curcuma, yaourt, compote, tisane
Esprit: se pose des questions… toujours!
Cond. phys. : Yoga, une séance de cardio, faire le ménage ça doit compter aussi!
Projet/Boulot: pas eu ni le temps ni le courage de me remettre dans ma formation. Ca reviendra!
Culture: Harry Potter 6 et Soigner ses émotions par les couleurs
Penser à: accepter ses failles

Avis perso (1): le déconfinement c’est quoi exactement? Ici rien n’a vraiment changé, mis à part le fait qu’il y a deux jours d’école et que nous prenons l’air un peu plus…
Avis perso (2): du jour au lendemain, plus personne à la fenêtre pour applaudir! Nous résistons!!
Avis perso (3): le respect, ça commence par soi. Enfin, tout commence par soi! Et c’est pas toujours facile!
Avis perso (4): le bonheur d’aller chez le coiffeur et de se sentir enfin bien!

Message perso (1) C’est une très bonne nouvelle! (2) Le weekend va être bien occupé! (3) Contente que ma newsletter vous ai plu (4) Merci pour cet agréable moment (5) Bon weekend!

Loulou: va a l’école avec le sourire, a toujours du mal à s’endormir (et ce n’est pas toujours facile de rester zen), peint, joue, est amoureux mais ne le montre pas, lit tous les soirs…
Amitiés : mail, courrier
Love : archi-occupé, présent, peintre à ses heures perdues
Sorties :  mémé, école, marché
Essentiel: lâcher prise
Courses: done!
Envie de: Avoir un break de plus de 7h30! Et réussir à gérer les chamailleries d’enfant avec sérénité!

Zic:

 

Fin [21h53]

Voeu de Liberté!

Standard

Elle disait le corps de l’homme
Comme un territoire à ne pas approcher
Un sacrilège d’espérer qu’il soit autre chose
Que ce que l’apparence laisse penser

Elle disait le corps des femmes
Comme un sanctuaire sacré
Un déhanché suggéré et l’âme brûlait
Sous le joug des condamnées

Nul mélange, nulle approche
Ou la terreur des dieux viendrait frapper
Ces corps possédés

Le corps de l’homme
Disgracieux, à cacher

Le corps des femmes
Une ode à la félicité

Un voile posé sur un peut-être
Dans son sang glisse l’œuvre de la terre
La femme se penche sur l’hémisphère
De ses pensées secrètes

Elle disait la femme dans sa richesse
L’homme dans ses faiblesses

Une rencontre improbable
Entachée du sceau du scandale
La peur accrochée à chaque parcelle
De l’être…

Et revenir de ce long voyage
De ce presque naufrage
Pousser les barrières du silence
Briser les verrous de la honte
Froisser les pages du livre maudit
Rétablir en son sein gorgé d’espérance

Corps et Âmes profanés

Faire voeu de Liberté!