Posted in Variations Littéraires

Un coeur d’ange

De ton petit nuage tu veuilles sur nous. A ta manière.

Dans les rues encore désertes, le matin, je pense a toi, à ton sourire, à ta voix. J’ai retrouvé des photos au détour d’un carton d’invitation.

Ta maman m’a écris une carte l’autre jour. Je ne pensais pas qu’elle et moi, nous reverrions un jour.

C’est surement ton départ qui nous unit. Comme elle le dit si bien ce lien ne disparaîtra jamais, puisque tu vis dans nos cœurs, différemment, éternellement.

Pinterest Blog 1 (5)

Le mien a éclate en ce jour d’octobre, ce jour ou personne n’a compris ma peine.

Quelques fois le monde s’arrête de tourner pour certains. Et le reste du monde continue de vivre, sans comprendre ce chagrin qui nous enivre. Il s’est glissé dans ma vie par petites touches. A l’encre indélébile. Il a envahit mon corps, il a ravagé un peu plus mon cœur. Il a pris son temps, comme un mendiant.

A chaque battement de mon cœur, j’y associais un des tiens. Un cœur d’ange, ça ne meurt jamais.

Posted in Carnets de route

Mes déboires de Migrante avec la Sécu

CPAM je te hais, et le mot est encore faible. Voilà 8 mois que j’ai posé le pied sur le sol français après 6 années en Irlande. Et j’attends toujours!
 
Soit il manque des pièces, l’adresse mail n’existe plus, le numéro est en dérangement, il faut faire une demande spéciale. En bref il manque à chaque fois quelque chose. Moi j’avais oublié tous ces problèmes de paperasse parce qu’en Irlande la sécu il n’y en a pas et ils ont tous des dents pourries. Le généraliste, tu y vas si tu es à l’article de la mort, de toute façon si tu as juste un petit rhume il te renvoie chez toi, moyennant 50 euros quand même, en te disant de revenir dès que tu te sens moins bien. 
 
Donc les handicapés de la life de la CPAM j’ai du mal à les suivre. Alors le gros hic c’est que je ne rentre dans aucune case. Accessoirement je suis migrante, comme le dit ma conseillère adorée, “madame grognon” pour les intimes, qui tire une tronche de deux mètres cinquante 5 jours sur 7 et ne fait visiblement aucun effort pour paraître un tant soit peu sympathique.
 
Enfin si j’étais sans papiers, il y aurait des solutions! Mais je suis française, c’est moche cette histoire.
J’ai tenté par tous les moyens de rester zen face à cette situation qui m’échappe totalement. Mais j’ai quand même quelques envies de meurtre à ce jour. 
 
Je vous passe les détails pour en venir au dernier dossier sur le feu – le dossier CMU. J’avais fait un dossier béton, tout joli, tout bien organisé. Il devait être traité en urgence. Ça fait 1 mois et demi que je l’ai déposé – cherche l’erreur!
 
Puis j’ai reçu ma carte européenne – je ne l’attendais plus – qui devait être la solution à tous mes problèmes. Même le dossier CMU pouvait sauter grâce à elle – je vous laisse imaginer ma joie quand je l’ai eu entre les mains! 
Bien sûr quand je l’ai déposée à la CPAM il manquait un RIB, RIB que j’avais déjà fourni en 4 exemplaires, mais qu’ils ne trouvaient pas.
 
Il y a 3 semaines, après mon rendez-vous chez Pôle (Il est sympa celui-là aussi!), j’ai repris ce chemin que j’aime tant, avec mon attestation de “chercheuse d’emploi” sous le bras. On m’avait dit que ce document était magique, qu’il allait m’ouvrir des droits – Autant vous dire qu’à ce stade je n’y croyais plus trop.
Pinterest Blog 1 (4)
 
Je me suis pointée au guichet du seul type de la CPAM qui prend un appel perso quand quelqu’un se présente pour des renseignements. J’avais encore jamais remarqué que j’étais invisible à ce point. Et puis il n’a pas pensé une seconde à abréger sa conversation, si bien que je suis restée plantée là pendant 10 minutes, ruminant ma colère d’être prise une fois de plus pour une triple andouille.
Quand il a daigné raccrocher, il n’a bien sur pas pris la peine de s’excuser, et m’a dit qu’il ne voyait pas de dossier CMU en cours ou du moins que celui-ci n’avait pas été validé. Ça commençait bien. Il m’a donc gentillement proposé de patienter – avec mon numéro 123 j’avais 30 personnes devant moi – comme si dans ma vie je n’avais que ça à faire!
 
Enfin j’ai vu un conseiller plutôt sympathique, pour une fois, qui m’ a assuré que le dossier CMU était actif – première bonne nouvelle! Le type de l’accueil avait du fumer la moquette ou n’en avait rien à faire de moi et mes problèmes. 
Il m’a aussi dit que mes feuilles de soins allaient être remboursées rapidement. J’attends encore.
 
La sécu et moi avons vraiment une définition différente du mot “urgence”et c’est bien ce qui me dérange.
  
Et vous, des déboires passionnants à partager?
Posted in Vie de Blogueuse

Les mecs à virer de ta vie (et de ton lit par la même occasion)

IMG_0730-300x300

Vous l’avez sur toutes vu, mais si le beau logo, la sur la droite. Je fais partie de la belle famille des rédactrices So Busy Girls. Et a ce titre, je vous offre ce petit billet Coup de Gueule contre les hommes – Je ne les aime pas trop en ce moment. Ils m’ont fait des misères vous comprenez.

Il faut bien que les mauvaises expériences ca serve aussi. Notez que cette « liste noire » n’est pas exhaustive.

–          Le mec qui te critique sans arrêt.

Tu n’es jamais assez bien habillée, jamais assez bien coiffée. La bouffe est trop poivrée, la viande n’est pas assez cuite. Tes rêves et tes idées sont ridicules.

Le mec qui te dit que ses copains ne viennent plus manger parce que tu n’es pas sympa avec eux. Ou qu’il a un rhume à cause de toi, parce que tu as laissé la fenêtre ouverte toute la nuit, alors que dehors il faisait 27 degrés !

–          Le mec qui te répète à longueur de journée que les filles « bien », elles ne couchent pas avant le mariage.

En décodé, toi tu le fais, donc tu es une P***. C’est très agréable et tu te sens tout de suite respectée.

–          Le mec qui te prend pour sa mère.

Il faudrait que tu fasses tout comme elle, que tu te réveilles en pleine nuit pour lui faire à manger, que tu lui fasses couler un bain, que tu lui repasses ses chaussettes (et oui sa mère, elle dit, que les chaussettes repassées c’est plus agréable à porter).

D’ailleurs il t’a même proposé d’aller voir comment elle gère sa maison. Parce que forcément sa mère c’est la meilleure, superwoman à coté c’est du pipi de chat. Et toi, on n’en parle même pas.

–          Le mec qui squatte chez toi sans penser que partager le loyer ça va de soi.

Ce n’est pas dans le contrat. Apres tout le bail est à ton nom, c’est trop bête ! Et puis quoi, c’est bien lui qui paye quand vous allez au resto (1 fois par mois) et lui aussi qui te file généreusement 50€ quand tu n’as plus un rond à la fin du mois. Il est généreux ce type en fin de compte.

–          Le mec qui répond au téléphone quand vous êtes tous les deux au lit, en pleine partie de jambes en l’air.

C’est ultra délicat. Comme si ne pas répondre allait déclencher une guerre nucléaire. Et ensuite le mec qui ne comprend pas pourquoi tu fais la tête et tu n’as plus envie.

Dans la même catégorie « gros macho plouc de base » :

Le mec qui n’y comprend rien au plaisir féminin et qui s’en fou. Il prend son pied et deux minutes après ronfle comme un buffle près de ton oreille.

Le mec qui refuse catégoriquement les préservatifs (parce que ça l’irrite le pauvre petit chou).

–          Le mec qui te dit d’emblée « Je serais là pour l’avortement ».

Note qu’il ne t’a même pas demandée comment tu te sentais, que vous n’avez même pas parlé du problème ensemble. Lui, il détient la science infuse et c’est lui qui décide pour toi. Alors que c’est bien de ton corps à toi dont on parle là.

–          Le mec qui te flique sans arrêt.

Ou es tu ? Avec qui ? A 11h du soir comme à 3h de l’après-midi. Rien ne lui échappe. Il surveille ce que tu manges, ce que tu bois. Il est sur ton dos quand tu sors avec des copines, te demandes ou vous allez et est même près à te suivre pour vérifier que tu lui as bien dit la vérité.

–          Le mec qui refuse que tu aies des amis hommes.

Avec lui tu changes de vie, tu deviens une fille bien en quelque sorte. Les amis de ton passé, tu peux aussi faire un trait dessus.

Si tu souris trop au vendeur de journaux, il te fait remarquer que tu lui fais du charme. Si tu vis en colocation avec un homme, tu peux être sure qu’il va te saouler à longueur de journée pour que tu déménages.

Pinterest Blog 1 (3)

–          Le mec qui ne passe jamais de temps avec toi.

Il a toujours un truc super important à gérer pile poil quand vous êtes tous les deux, le soir ou le weekend

Il est avec ses copains.

Il est au téléphone.

Il va s’acheter des fringues et c’est mieux que ce soit sans toi (de toute façon tu vas t’ennuyer).

Il part en vacances, si possible, sans toi.

Tu es là quand il rentre pour manger. Tu as même préparé le repas. Il a envie d’une petite gâterie, tu es là aussi. Il a envie d’une douche tu es là aussi. Et ça lui convient très bien.

–          Le mec qui te trompe et te dis que ce n’est pas de sa faute.

C’est donc la blonde du quatrième qui est tombée dans son lit par hasard.

Ou qui nie en bloc. Bien sur c’est toi qui te fais des films.

–          Le mec qui te rend coupable de tout.

Il n’y a jamais rien à dire. Tout est de ta faute. C’est toi qui t’amuses à le narguer, qui ne lui donne pas envie. C’est à cause de toi s’il est malade ou si sa chemise à une tache. C’est de ta faute forcement s’il est en colère. En fait il est certain que tu fais tout ton possible pour gâcher SA vie. Comme si tu n’avais que ça à faire !

Moi, je dis non. Stop. On arrête de se la fermer et d’accepter gentiment tous ces pauvres types qui ne nous méritent pas. Nos mères ne nous ont pas élevées pour être des serpillières.