Posted in Emprise et Renaissance

Se rassurer en chemin

Ca évolue en toile de fond. Je lui dis que ce n’est qu’un point noir, un tout petit point, petit pois. Je lui dis pour le rassurer, essayer au moins, pour me rassurer aussi. De tout ce que j’ai vécu, c’est peut-être cette étape là la plus difficile, entendre sa souffrance, sa colère, écouter ses peurs et ne rien pouvoir y faire. Juste être là et accueillir. Juste être là et tenter à ma manière de l’apaiser. Savoir que je ne peux rien panser ni réparer.

Un petit point, de loin, pendant 6 ans. Et qui revient, qui réclame son dû, ses droits, enfin ce qu’il pense être à lui. Les années passent vite mais elles restent nombreuses, je les compte presque pour me rassurer encore un peu – je ne fais que ça, comme une amie bienveillante, une épaule qui pourrait porter mon fardeau sur une partie du chemin. Je ne fais que respirer au présent pour chasser le “et si” qui s’insinue.

Si il faut repartir au combat, j’irai bien sûr, je serai la première à défendre ses intérêts, dans les tribunaux et les cabinets d’avocat, je lâcherai la vérité sans état d’âme. Je serai celle qui ne néglige rien et qui résiste à toutes ces belles paroles qui se distillent comme un venin. Je serai dans le franc et le sans fard.

Je tente de ne pas y penser, de laisser le temps faire et défaire les pensées qui bloquent parfois encore ma respiration, je tente d’être dans le présent, ce temps là nous appartient pleinement. Et dans ce temps il n’est pas, juste un point noir quelque part. Un point comme ce qu’il est, une particule de rien.

Posted in Les Etats d'Esprit du Vendredi

Les Etats d’Esprit du Vendredi 21.01.2022

Credit Photo @mariekleber37

Vendredi, voilà arrivée l’heure des états d’esprit! Je dépose en passant une pensée chaleureuse aux deux fondateurs de ce rendez-vous incontournable et fédérateur (Zenopia et The Postman), qui permet à certains de continuer à écrire un peu.

La fatigue appartient à un autre temps! Je fais de bonnes nuits et je prends des vitamines. Puis le soleil revient plus souvent et ça booste aussi!
Mon humeur est au beau fixe, pas mal de choses bougent, je pose un regard différent sur la vie, le quotidien. Les périodes de chaos chez moi précèdent souvent les grandes transformations!
Mon estomac trouve mes idées de menus plutôt sympa! J’innove un peu.
Mon esprit se libère et je me rends compte que je me pose un peu moins de questions. Et puis les doutes je les prends comme des enseignements. La vérité me semble un leurre.

Niveau condition physique et bien-être, une séance de yoga, une séance de danse (quel bonheur!) et de la lecture, de la peinture.

Mon grand projet en ce début d’année reste de terminer mes cartes de voeux personnalisées. Plus que 15! Je vais y arriver
Parlons bien, parlons culture, niveau films: Sister Act et Belle et Sébastien avec Loulou et niveau lectures: j’ai terminé un funambule sur le sable de Gilles Marchand et je découvre l’Ile au Trésor de Stevenson avec loulou – quelle écriture!
Penser à définir et communiquer ses besoins et ses envies.

Une semaine pleine de douceur(s) avec la reprise de la danse, une soirée créative avec Manon, un déjeuner et un réveil en amoureux, des rires échangés avec loulou, des parties d’échecs (où je me suis lamentablement ramassée à chaque fois!)

Ca fait longtemps que je n’ai pas partagé un avis personnel. Alors allons-y! On entend beaucoup de thérapeutes dire sur les réseaux sociaux qu’il est important de montrer ses fragilités, ses failles, ses moments de doute et ses montées émotionnelles (car tout le monde en a) mais j’avoue que pour ma part, j’ai besoin de sentir que le thérapeute en face est assez stable psychologiquement pour m’accompagner dans ma démarche. Qu’est ce que vous en pensez?
Je considère que mes messages personnels sont personnels donc je ne sais pas si c’est essentiel de les partager ici. Je préfère le faire en vrai.

Monsieur Loulou est en pleine forme, avec que tous ses camarades tombent comme des mouches. Le Covid fait des ravages. Il gagne toutes nos parties d’échec, se sert du salon pour faire des tournois de foot, a découvert des petits livres sympa qu’il dévore, pense à qui il va inviter pour son anniversaire.

Les amies, en vrai le weekend prochain, sinon par mail, messages audios et cartes postales. Love, plus de temps ensemble, plus de liberté, plus de légèreté. Vivre aujourd’hui.

Niveau sorties, quai des marques demain, histoire de faire les soldes un peu, marché dimanche et peut-être une petite balade familiale dans le quartier. A suivre…
L’essentiel, tout simplement être vivant!
Pour les courses, ça sera marché et soldes pour loulou et moi.
Quant à mon envie, là, maintenant, c’est de rentrer retrouver mon petit prince, pour une soirée tranquillou.

Photo: Balade de quartier

Zic: La nouvelle chanson des Frangines!

Posted in Carnets de route, Variations Littéraires

Le un, le rien, le tout

Credit Photo @mariekleber37

Là où il y a la tristesse, là où d’autres ne voient pas, il y a aussi la possibilité d’une guérison, transformation. Les chemins des uns ne sont pas ceux des autres. Les verres que nous portons, consciemment ou non, filtrent la lumière et les ombres. De vérité, il n’y en a aucune, sinon la mienne. Ou la tienne. Celle de chacun et celle de personne.

Là où il y a la tristesse, il y a aussi la joie, celle des jours de liesses et des plaisirs tous simples. Et pour qui ne connait pas les larmes, alors comment nommer les éclats de rire?

On ne s’échappe pas de la vie, on choisit parfois de prendre une porte dérobée, en pensant que par là, on évitera les creux, les ronces et tout ce qui pourrait ralentir notre marche. Mais alors on évite aussi les fleurs et les bosquets, les aurores aux allures de début du monde.

Là où il y a le chagrin, ce petit vague à l’âme qui transporte avec lui son lot de deuils et de doutes, il y a aussi le possible, le phare qui illumine la nuit, la chaleur d’un souffle ami, le tremblement de nos lèvres assoupies.

Vivons alors le tout, ce grand chaos en mouvement, cet équilibre précaire relié à l’éphémère de toute chose et même de l’être. Pour s’enivrer d’une main qui se pose et d’un regard qui nous frôle, il faut pouvoir accueillir ce qui nous déstabilise et ce qui nous euphorise. Un monde de l’un sans un monde de l’autre est un monde sans définition, un monde neutre où les plus belles émotions se retrouvent étiquetées.

Vivons ce qui vient et ce qui passe, dans un rythme qui nous glace ou nous soutient. Laissons l’instant être ce qu’il est pour puiser dans son étreinte l’essence de ce qui nous rend humains!

Posted in Les Etats d'Esprit du Vendredi

Les Etats d’Esprit du Vendredi 14.01.2022

Cela fait près d’un mois que je n’ai pas pensé aux états d’esprits, je reprends du service en apportant quelques aménagements, avec en passant une pensée chaleureuse aux deux fondateurs de ce rendez-vous incontournable et fédérateur (Zenopia et The Postman).

Niveau Fatigue, je fais de longues nuits donc je me remets bien. Une petite carence en fer mais rien de bien méchant!
Mon humeur est excellente, après cette fin d’année très mouvementée émotionnellement, j’ai retrouvé mon centre. Si vous avez vu mon dernier article vous comprenez que les émotions chez moi c’est très déstabilisant en général!
Mon estomac aime manger des choses de saison. J’essaie de varier les menus et Loulou est content et c’est bien le principal!
Esprit, es-tu là? Oui toujours et apaisé en ce moment. J’en profite.

Niveau condition physique et bien-être, j’ai repris le yoga at la sophrologie. La danse, ça sera la semaine prochaine!

Mon grand projet en ce début d’année se résume ainsi: cartes de voeux! J’adore les faire et les écrire.
Etant donner que la culture c’est comme la confiture, je ne vais pas trop m’étaler. En même temps, c’est assez orienté astrologie et tarot en ce moment.
Penser à COMMUNIQUER. On a beau tous le savoir, on l’oublie tous très souvent.
Et pourtant sans cela on passe à côté des jolis moments! Entre autres, cette semaine, déjeuners en amoureux, papoter entre amies, jouer en famille, inventer des histoires, donner et recevoir des cadeaux.
Mes messages personnels tiennent dans une mot MERCI. Merci pour nos longues conversations, enrichissantes et spontanées. Merci pour ton temps, ton écoute – Loulou m’a dit “tu sais, je crois qu’il t’aime bien!”. Merci pour tout ce que tu comprends, entre les lignes très souvent.

Monsieur Loulou va bien, il a retrouvé ses copains et l’école avec plaisir, il est toujours un peu triste le soir, je me dis que ça doit être son caractère, il se marre souvent mais parfois il dit des choses qui me font froid dans le dos. On va dire que c’est l’enfance et ses tourments.

Du côté des amies, de grandes discussions sur des sujets forts intéressants, une belle écoute aussi qui m’a permis d’y voir plus clair, par cartes et par mails également.
Et de l’amour, des mots mis sur des maux, des besoins partagés et la confirmation que nous avons envie des mêmes choses. Il fallait juste en parler…

Niveau sorties, on ne fait rien d’extraordinaire, mais ça nous repose, on prend le temps de vivre. Demain pour la visite du mois que personne n’aime trop mais ça sera fait! Une balade à notre libraire chouchou et marché dimanche.
L’essentiel est et reste que ceux qui comptent soient en bonne santé (corps, coeur et esprit) et que nous puissions passer du temps ensemble
Pour les courses, ça sera marché et librairie. Il faudrait que je trouve le temps aussi d’aller m’acheter une paire de chaussure, ça urge!
Mon envie, là, maintenant, c’est d’écrire encore et toujours. On ne se refait pas!

Photo: Balade hivernale

Zic: Robert Plant & Alison Krauss

Posted in Les Etats d'Esprit du Vendredi

Les Etats d’Esprit du Vendredi 17.12.2021

Une semaine passée vite et des rebondissements, allons y pour les états d’esprit de ce vendredi, veille des congés, avec en passant une pensée chaleureuse aux deux fondateurs de ce rendez-vous incontournable et fédérateur (Zenopia et The Postman).

Début [10:33]

Photo: rêve de mer

Fatigue: des nuits aux rêves bien mouvementés
Humeur: de circonstance
Estomac: biscotte, thé
Esprit: vaquatorcier (un condensé de vacances et quatorzaine!)
Cond. phys / Bien être. : yoga et danse

Projets: terminer mon calendrier de l’Avent sur Instagram
Culture: L’Aube à Birkenau de Simone Veil – Bird by Bird de Anne Lamott
Penser à: prendre chaque jour comme il vient
Les jolis moments: déjeuner entre collègues, emballer les cadeaux, découvrir le tarot
Message perso: Belles Fêtes et Stay Safe!

Loulou: positif – donc isolé à la maison avec maman

Amitiés : cartes et mail
Love : en déplacement – loin…

Sorties : 3e dose
Essentiel: que loulou aille mieux et que mes proches se portent bien
Courses: passer commande
Envie de: partir au bord de la mer en deuxième semaine…

Zic: Légendes celtiques

Fin [10:49]

Posted in Variations Littéraires

Tout ce qu’elle est

Derrière ses révoltes, ses éclats, ses failles. Derrière le voile de ses pensées, de son passé. Derrière l’épouse, l’amie, la mère, il y a cet être à part. Je le vois dans son regard, dans ce qu’elle transpire quand en résonnance avec le monde, elle respire.

Quand elle pose son regard plein de points en suspension sur l’univers en contrebas, qui se contredit sans cesse. Et dans son souffle de fée un peu malmenée par la vie, quelque chose nait comme une prière dans un langage que seule, elle, connait.

Un langage qui la relie au vivant, à l’espace entre la nuit et la jour, au silence.

C’est une fille du silence, oui, celui des gorges et des profondeurs de la terre, des déesses qui à mains nues remuent les tourments pour que germent les plantes guérisseuses. Et dont le sang devient noir lorsque la lune éclabousse le ciel de sa clarté fantasmagorique.

C’est une fille des mots, dont la confiance se tait devant les assauts du vent. Et dont les maux tremblent d’incompréhension. Existe t-il quelque part un sens, une raison?

C’est une fille des mystères, ceux qui attendent patiemment d’être approchés, percés. Et ceux qui dans le calme de l’ennui se taisent pour ne pas froisser ses ailes d’ange affamé de vérité.

Si seulement elle savait tout ce qu’elle est…

Posted in Vie de Blogueuse

Rangement [projet 52-2021] semaine 47

Le rangement, un thème qui me plait! Trier, ranger, faire de l’espace, j’adore ça. J’aime faire de l’espace, aménager différemment, mettre de l’ordre dans les choses. Ca vide des espaces de mon esprit et ça m’apaise instantanément!

Pour illustrer ce thème j’ai choisi cette photo qui date de quelques années – à l’époque les chaussures de mon fils ne trainaient pas n’importe où dans la maison!!

Retrouvez les autres participations ICI. Excellente fin de weekend!

Posted in Atelier écriture

Voeu de silence

@mariekleber37

Y a de la joie par-dessus les toits, du soleil dans les ruelles et novembre vient avec son lot de mémoire, jours tristes à perte de vue, une résistance persistante comme une grêle arrivée trop tôt dans la saison. Un puits sans fond de cette peur qui vous dilate le coeur et l’esprit qui ne sait plus tourner comme il faudrait, qui perd ses repères à mesure que le froid gagne du terrain. Novembre et ses fantômes de gris vêtus, pareils à des morts qui chercheraient le passage entre cette vie et l’autre, errants de place en place, de corps en corps, pour se sustenter, de quoi tenir encore quelques kilomètres de route de plus. Un mois aux allures de ce que pourrait être l’enfer si on se fie aux légendes, aux récits des Dieux, si on se laisse abuser par les maux, vestiges d’un chaos qui détruit, et l’espoir, et l’aurore. Laisser passer Novembre et se taire, faire ce chemin de silence intérieur, ce chemin de la terre à soi et de soi à la vie. Quelques soient les cailloux, les failles, les crevasses, ce qui empêche, ce qui retient, la vie ose l’attente avant la renaissance.

Ce texte est ma participation à l’agenda ironique de Novembre – thème proposé par Laurence Délis de Palettes d’expressions

Posted in Vie de Blogueuse

Gouttes [projet 52-2021] semaine 45

Je compte les gouttes sur les carreaux. Je regarde leur course. Je fais des paris sur celle qui gagnera. Et je les regarde s’écraser sur le sol, se fondre dans le bitume, se perdre dans l’air. Tout ça pour dire que j’aime regarder la pluie tomber, c’est un instant de calme et de bien être, une pause qui me fait du bien.

Retrouvez les autres participations chez Ma – ICI

Posted in Vie de Blogueuse

Automne [projet 52-2021] semaine 44

Les couleurs qui se déclinent à l’infini, le froissé des feuilles, la nature qui doucement se déleste du trop plein. L’automne est là. L’automne, enchanteresse et mystérieuse, qui nous appelle nous aussi à nous libérer, à lâcher tout ce qui nous empêche, nous contraint. Pas forcément quelque chose de très facile mais assurément nécessaire et positif.

Voici ma participation au défi photo de “Ma”

@mariekleber37

Retrouvez les autres participations ICI

Posted in Les Etats d'Esprit du Vendredi

Les Etats d’Esprit du Vendredi 05.11.2021

@mariekleber37

Novembre est arrivé à pas feutrés et je reprends le chemin des états d’esprit de la semaine, avec en passant une pensée chaleureuse aux deux fondateurs de ce rendez-vous incontournable et fédérateur du vendredi (Zenopia et The Postman) ou autres jours!

Début [19:11]

Photo: Touches de couleurs

Fatigue: partie en vacances!
Humeur: mélancolique (mais n’y voyez rien de négatif! Tout va très bien)
Estomac: salade composée, yaourt et ananas
Esprit: poétique
Cond. phys / Bien être. : après une semaine vélo, cheval et marche, j’ai repris mon rythme yoga!

Projet/Boulot: semaine de reprise / nouveaux poèmes et nouvelle idée de roman (il faut juste que j’en fasse une de mes priorités)

Culture: LIVRES: Isabelle l’après-midi de Douglas Kennedy, un beau roman qui donne matière à réflexions sur les relations humaines (j’adore!) et La Blancheur qu’on croyait éternelle de Virginie Carton (ça se lit facilement, c’est frais) FILMS / DOCUMENTAIRES: cinéma en amoureux – Les Illusions perdues (magnifique!) et Il était une fois dans l’ouest (Loulou va être aux anges quand je vais lui dire qu’il peut le regarder – je ne comprends pas l’interdiction au moins de 16 ans, surtout quand on voit la violence des films d’aujourd’hui!)

Penser à: si rien est en option, je prends, mais je pense toujours à quelque chose!!

Les jolis moments: les vacances, du temps à deux, les salles obscures, l’inspiration qui m’étreint, les belles amitiés, la musique

Message perso: (1) Merci pour ton temps pour mon thème 🧡🧡 (2) Merci pour ces instants toujours si magiques! (3) Bravo pour ce roman passionnant et Merci pour le partage!

Loulou: en vacances, cavalier passionné et téméraire, heureux de revenir et de revoir ses copains, fait l’admiration de tout le monde!

Amitiés : cartes, appels et messages
Love : perspicace, attentif comme toujours, disponible, écoute beaucoup, devrait prendre un peu plus soin de lui!

Sorties : courses (de Noël) et marché
Essentiel: se dire / s’écrire les choses même si ce n’est pas facile
Courses: Noel et Nourriture
Envie de: écrire et écrire encore, toujours

Zic: Mo Ghille Mear (ça me file des frissons! )

Fin [19:35]

Posted in Vie de Blogueuse

Les yeux au sol [projet 52-2021] semaine 43

Me voilà de retour de vacances! Je reprends la route du blog avec une photo pour le projet de Ma. En cette veille du 1er novembre, je vous propose une fleur perdue sur le sol d’un cimetière Parisien. Où que je sois, mes pas me mènent toujours vers ces tombes alignées, vers cet espace de paix, dans lequel je mesure le précieux de la vie et l’essentiel à saisir, sans tarder.

Rien ne me remet plus sur les rails que ces visites silencieuses, qui me murmurent intimement des secrets…

Pour retrouver les autres participations, c’est par ICI.

Posted in Les Etats d'Esprit du Vendredi

Les Etats d’Esprit du Vendredi 22.10.2021

@mariekleber37

Quelques heures avant les vacances de la Toussaint, je partage mes états d’esprit de la semaine, avec en passant une pensée chaleureuse aux deux fondateurs de ce rendez-vous incontournable et fédérateur du vendredi (Zenopia et The Postman) ou autres jours!

Début [15:52]

Photo: les feuilles d’automne

Fatigue: je me sens reposée
Humeur: beau fixe
Estomac: salade composée, sablé à la poire et carré de chocolay
Esprit: léger et serein
Cond. phys / Bien être. : yoga, danse, un peu de marche

Projet/Boulot: les vacances ce soir pour une semaine – détective à mes heures perdues!

Culture: LIVRES: L’étrange disparition d’Esme Lennox de Maggie O’Farrell – A crier dans les ruines de Alexandra Koszelyk (une pépite!) – Au milieu de l’hiver j’ai découvert en moi un invincible été de Solène Vosse (avec un thé fumant, un plaid et l’odeur de la pluie sur le bitume – une merveille! FILMS / DOCUMENTAIRES: Le Mystère Henri Pick et Il était une fois dans l’Ouest

Penser à: regarder en avant

Les jolis moments: se dire les choses, matin câlin, les pitreries de loulou, séance de danse, déjeuner entre collègues, tester de nouvelles recettes

Message perso: (1) merci de savoir lire entre les lignes et de me retenir de dérailler complètement (2) merci de croire en nous aussi! (3) contente de reprendre nos échanges vocaux (4) j’aime bien l’idée d’écrire à partir des mots qui te touchent

Loulou: compte les heures avant le départ en vacances, élucide des énigmes, veut apprendre de nouvelles chansons, s’essaie à de nouvelles chorégraphies, pose plein de questions dont les réponses ne semblent pas le convaincre!

Amitiés : cartes personnalisées et messages
Love : à l’écoute, présent toujours, plein d’idées touchantes, tendre, attentif

Sorties : vacances j’oublie tout!
Essentiel: des vêtements chauds de bord de mer
Courses: commencer celles de Noel…
Envie de: ne plus avoir autant de peurs et savourer ce que la vie m’offre

Zic: To come later…

Posted in Les Etats d'Esprit du Vendredi

Les Etats d’Esprit du Vendredi 15.10.2021

Un peu de temps ce soir pour partager mes états d’esprit de la semaine, avec en passant une pensée chaleureuse aux deux fondateurs de ce rendez-vous incontournable et fédérateur du vendredi (Zenopia et The Postman) ou autres jours!

Début [22:09]

Photo: Souvenir de balade

Fatigue: un peu
Humeur: variable (ça va avec les émotions)
Estomac: salade composée, yaourt et tisane
Esprit: en plein flou (artistique)
Cond. phys / Bien être. : 1h de yoga et 1h30 de danse

Projet/Boulot: les semaines filent à toute allure

Culture: LIVRES: Help de Sinead Crowley FILMS / DOCUMENTAIRES: Beethoven 2

Penser à: mon petit cadeau perso!

Les jolis moments: une partie de pétanque improvisée, match de volley, petit déjeuner à deux, déjeuners entre collègues, un nouveau livre, collage en écoutant les guidances de Sand

Message perso: je donne ma langue au chat!

Loulou: est triste de ne pas avoir eu son copain à la maison, a encore des cas COVID dans son école, attend les vacances avec impatience, skate de mieux en mieux et tente de nouvelles choses

Amitiés : cartes et messages
Love : égal à lui-même

Sorties : chez mes parents demain et marché dimanche
Essentiel: faire confiance à la vie
Courses: timbres
Envie de: légèreté

Zic: Don Mac Lean – ça faisait 1 semaine que je recherchais cette chanson:

Fin [22:27]

Posted in Vie de Blogueuse

Un regard vers le passé [projet 52-2021] semaine 40

Un regard, juste un. Passé connu? Ou inconnu? Le passé n’a pas souvent bonne presse pourtant il est à l’origine d’aujourd’hui et il arrive qu’il renvoie aussi à des évènements heureux.

J’ai revisité quelque souvenirs grâce à ce thème et j’ai choisi la photo ci-dessous pour l’illustrer. Regard tourné vers un présent de croix blanches surplombant Paris. Souvenir d’un passé qui a vu mourir tant d’innocents “pour que les générations futures vivent libres.”

Le cimetière Américain de Suresnes Mont Valérien accueille les sépultures de 1.541 soldats américains tombés au cours de la Première Guerre mondiale et de 24 soldats inconnus, tombés pendant la Seconde Guerre.

Pour retrouver toutes les participations c’est par ICI!