Les États d’Esprit du Vendredi 20.12.2019

@Marie Kléber

Vendredi déjà et les vacances pour moi!  Ce mois de décembre a été assez particulier et je suis contente de pouvoir souffler un peu. Place aux états d’esprits, avec comme toujours une pensée – ambiance Noël –  pour les fondateurs de ce moment particulier de la semaine.

Début [16h30]

Photo:

Fatigue :  entre le bruit des voisins, la coupure de chauffage et la fatigue de fin d’année, je rêve de faire le plein de sommeil!
Humeur : joyeuse
Estomac: libanais, thé
Esprit: heureux
Cond. phys. : abdos, marche à pied
Projet/Boulot: quasi terminé la relecture de mon recueil de nouvelles (et 1 projet de plus terminé!)
Culture: Arlo et La Veuve de Saint Pierre (livre)

Penser à:  respirer profondément
Avis perso (1): ne plus croire au Père Noël à 6 ans, je trouve que c’est un peu tristounet!
Avis perso (2): les cadeaux à faire cette année, ça a été plutôt fluide et agréable.
Avis perso (3): j’adore (!) les hommes qui se plaignent constamment de leur(s) épouses…
Avis perso (4): partir en vacances en ce disant que tous les ingrédients sont présents pour que ces fêtes se passent “mal” c’est hyper enthousiasmant!!

Message perso (1): bon voyage et belles vacances! (2) prends du temps pour te retrouver et savoir ce qui fait sens pour toi (3) tu as bien raison de croire encore au Père Noël! (4) merci pour ces beaux présents qui enchantent mon quotidien (5) non ce n’est pas de l’amour, c’est du vide – je pense a toi (6) Joyeux Noël et Belle Fêtes de fin d’année!

Loulou: en vacances, passe du rire au cris, est content de ne pas avoir eu psy hier soir, adore le calcul mental
Amitiés : rdv planifiés, messages, mails
Love : en vacances aussi (donc loin de moi…), ma plus belle rencontre, touchant, à l’écoute, sait donner de son corps pour la bonne cause!
Sorties : vacances…
Essentiel: respirer
Courses: des bricoles
Envie de: que tout se passe bien pendant ces fêtes familiales
Zic: Nina Simone

Fin [16h50]

Les congés sont synonymes de pause, il n’y aura dont pas d’articles la semaine prochaine. Profitez de vos proches pendant ces fêtes! Amusez vous et soyez heureux! Le monde a besoin de davantage de rires et de joie, d’un peu de douce folie!

Les États d’Esprit du Vendredi 13.12.2019

Vendredi est arrivé, Noël se rapproche, les congés aussi, “ouf” parce que ça commence à tirer un peu. Je profite encore du calme de la fin de journée pour poster mes états d’esprit, avec comme toujours une pensée particulière pour les fondateurs de ce moment particulier de la semaine.

Début [16h40]

Photo: Noël!

Fatigue :  petite nuit de sommeil – demain il n’y paraitra plus
Humeur : souriante
Estomac: libanais, thé menthe
Esprit: en mode “acceptation”
Cond. phys. : abdos, marche à pied
Projet: je bouquine, j’ai testé l’interprétation des rêves – pas concluant pour la personne: est-ce ma technique ou l’attitude du sujet?
Culture: La légende de Zorro et Maman j’ai raté l’avion – Beaubourg en Nocturne

Penser à:  m’accepter (avec mes forces aussi!)
Avis perso (1): Les critiques et avis des autres ne nous regardent pas – ce sont leurs peurs, pas les nôtres
Avis perso (2): être si réfractaire au télé travail c’est insensé en 2019!

Avis perso (3): je me filerais des claques à encore penser que je ne suis pas assez…

Message perso (1): la pluie n’a pas entaché cette délicieuse soirée à deux (2) je ne pourrais pas m’en passer! (3) dommage qu’ils aient volé du si bon matériel! (4) alors ce déménagement, tu t’en sors?

Loulou: les montagnes russes (et dire que je déteste la fête foraine!)
Amitiés : cartes, mails
Love : plein d’idées, lui-même, attentif, m’aide à m’assumer et à m’affirmer, à l’écoute de mes envies, sait détendre l’atmosphère
Sorties : rien de rien (merci la grève, on va pouvoir se la couler douce ce weekend)
Essentiel: penser à soi
Courses: food only
Envie de: ne rien faire
Zic: I kissed a girl – Katty Perry

Fin [16h55]

Très bon weekend, profitez de la chaleur de votre “chez vous” si il pleut et finissez calmement vos courses de Noël, avec le sourire!

J’ai rêvé de ce Noël…

J’ai rêvé de ce Noël  sans cadeau et de ce cadeau précieux, celui d’être en vie, celui d’être ensemble. Ou alors juste pour les petits, juste pour leurs yeux qui pétillent sans en faire des tonnes. Certains ont déjà tant.

J’ai rêvé de ce Noël. Résister à l’avalanche de présents. Qui dureront le temps d’un déjeuner de soleil. Si vous avez un jour tout perdu ou tout laisser derrière vous, vous savez combien le matériel est éphémère.

J’ai rêvé de ce Noël, cette communion, que tout l’argent des uns puisse garantir aux autres un peu plus de légèreté, un peu plus que le quotidien.

Noël me fait cet effet là depuis quelques années, ce trop qui sans cesse me bouscule. Je perds pied à chaque fois devant cette course aux cadeaux, cette frénésie d’achat(s). La magie cède la place à la conscience que pour certains, la magie est un espoir vain. J’ai mal au cœur. Je suis fatiguée de l’opulence.

Certains diront que donner ne change rien, que c’est à ceux qui ont le pouvoir, d’œuvrer. Et s’ils ne le font pas, devons-nous cautionner? Devons-nous fermer les yeux? Devons-nous regarder la misère creuser son lit en restant indifférents?
Et si chacun faisait un peu, donnait un peu? Et si chacun faisait un pas vers l’autre?
Et si tout commençait par nous?

Mon mal être certain. Je ne veux pas le voir. Je le combats et pourtant la fatigue me rattrape. Lasse, je fais comme tout le monde, je ne lutte pas, je m’assieds sur mes rêves. Au pied du sapin il y aura des cadeaux. Certains plairont, d’autres moins.
Et dire qu’il y en a tant qui n’auront rien. Pas même et surtout, la chance d’être ensemble, un repas sain, une nuit à l’abri, un peu de paix au creux du chaos quotidien.
Et dire que Noël célèbre la venue d’un saint qui nous invite à nous dépouiller, à tendre la main…

Les États d’Esprit du Vendredi 14.12.2018

Après avoir manqué le rendez-vous la semaine dernière, je reviens pour les États d’esprit de The Posman et Zenopia   . On copie le formulaire, on le remplit, on glisse un petit mot doux sur leurs blogs respectifs avec le lien de notre article et c’est parti :

Début [18h27]

Fatigue : pas l’ombre d’un doute, je suis en pleine forme

Humeur : au zénith!
Estomac: chocolat chaud
Esprit: focus coaching
Cond. phys. : rien de rien – allez il faut se remotiver!

Boulot/projet : le grand calme au bureau – coaching en cours, ça bouge!
Culture: L’inespéré de Christian Bobin (les mots sont jolis mais je n’ai rien compris)

Penser à : arrêter de se disperser et se faire confiance

Avis perso: la maîtresse qui nous parle comme à des gamins de cinq ans, il faut s’accrocher pour sourire et dire “amen”!
Message perso: (1) merci pour tout le temps que tu prends pour nous (2) j’adore tes envies! (3) chaque séance me file une pêche d’enfer!

Loulou:  change sa liste de cadeaux de Noël tous les jours, adore les cordons-bleus, regarde “il était une fois la vie”

Amitiés : ici, au téléphone, demain
Love : complètement fou, complètement craquant
Sorties : concert de Noël
Essentiel: prendre rendez-vous avec moi une fois par semaine!
Courses: Noël et alimentaires, timbres aussi…
Envie de: écrire encore et encore
Photo: Décorations de Noël

Zic:

Fin [18h46]

Bon weekend à tous! Et bons préparatifs de Noel qui approche à grands pas!

 

La folie des cadeaux de Noël

Crédit Pixabay

Noël ça revient chaque année et chaque année je me dis que je vais échapper à cette folie. Avant tout Noël c’est le partage, l’accueil. On parle même de fête ! Alors pourquoi chaque année, ça relève plus du casse-tête que d’autre chose ?

Aujourd’hui, on va parler cadeaux. Personne n’y échappe et si vous  y échappé, merci de me donner votre astuce !

Pour ma part, j’adore faire des cadeaux. En général. Un cadeau c’est un don de soi à l’autre. L’idée me plait beaucoup. C’est une des façons de dire « je t’aime ». Jusque-là tout va bien. Je pars toutefois du principe qu’un cadeau se doit d’être spontané. Le plaisir de faire plaisir. Chercher, chiner, trouver la perle. Ou bien oser le « fait-maison ». Pas besoin de louer une suite au Ritz pour que la surprise fasse sensation ! Une boite de biscuits peut parfois créer des étincelles dans les yeux. OU PAS.

Malheureusement, la mayonnaise ne prend pas toujours. Toi aussi tu as dû avoir droit au moins une fois dans ta vie, à un regard désolé suivi d’un sourire qui se voulait rassurant, à un « mon dieu que c’est moche !» dit à part dans la cuisine (alors même que c’était toi qui avait été acheté le cadeau pour le compte de… – A RETENIR, ne jamais acheter pour le compte de et laisser les gens se démerder…), à une confession du genre « il ne s’est pas foulé cette année ! Quel radin !» Combien de tes cadeaux ont fini dans une armoire, puis une brocante ou ont été carrément échangés voir remboursés ?

Ça t’a sûrement dégoutté de faire des cadeaux spontanés. Et tu as dû céder à la tendance de la liste de cadeaux, de laquelle il ne faut pas déroger. Finie la quête du cadeau idéal ! Tu n’as plus qu’à suivre à la lettre les recommandations de chacun. En deux clics sur Internet, l’affaire est dans le sac. Tu n’as pas mis les pieds dans un magasin depuis belle lurette. L’ambiance de Noel s’est évanouie au prix du cadeau parfait ! La magie n’est plus.

Chaque année pourtant tu te dis que tu vas déroger à la règle familiale. Quand on te demande ce que toi tu veux comme cadeau, tu te retrouves face au même dilemme que les autres fois (parce que tes idées n’ont pas changé d’un iota : carnet, livre, massage au choix) – comment dire que cette année, peut-être que, on pourrait s’en dispenser ? On fait juste un cadeau pour les enfants ?

Horreur et condamnation ! Comment peux-tu penser une chose pareille ! Il y a vraiment un truc qui ne tourne pas rond chez toi ! C’est Noël quand même !

Tu remballes tes idées insensées et tu attends fébrilement l’arrivée des listes des uns et des autres, listes qui arrivent pour certaines le 23 décembre ! Plus personne n’a d’idée ! Et pour cause. Entre Noël, l’anniversaire, la fête des mères, la fête des pères, la St trucmuche, il faut vraiment se creuser les méninges ! Tout le monde a déjà tout. Et parfois même en double !

Last but not least, le prix! Et oui, soyons fous jusqu’au bout ! Là, tout le monde se lâche, quitte à se retrouver dans le rouge le 10 décembre. Aux grandes émotions, les grands moyens ! On se trouvera presque forcé de s’excuser si on n’a pas pu mettre grand-chose dans la cagnotte – comparé aux autres. Ça donne l’impression que tout le monde se rattrape – de quoi ? De ne pas avoir été assez disponible, à l’écoute ? Plus le cadeau sera gros, plus il aura coûté cher, plus il sera déculpabilisant. A défaut, on se reprendra une tartine de « je ne suis vraiment pas à la hauteur », histoire de conclure l’année en beauté !

En se jurant que l’année prochaine, on prendra les devants et qu’on ne se fera pas avoir une nouvelle fois. Les paris sont ouverts…

La magie de Noël (au fil du temps)

Les « Noël » se suivent et ne se ressemblent pas. Dieu Merci !

Les « Noël » de l’enfance restent pour moi synonyme de magie, de famille, de rêves, de fête. Selon les années, il y a les vitrines des grands magasins, un déjeuner au restaurant, le foie gras venu tout droit du Périgord, les lumières. Le soir, la messe – qui à l’époque avait encore lieu à minuit – les chants – la célébration. Le matin, des étoiles plein les yeux, nous découvrions mille et une merveilles sous le sapin. Rien ne peut remplacer ces souvenirs.

Puis les « Noël » ont changé de teinte. Séparation. On ne se rend pas compte sur le coup. On intègre l’annonce. Ce n’est qu’au moment des réunions de famille qu’on prend conscience que rien ne sera plus jamais comme avant. A 60 ans, mon grand-père s’est taillé la zone. Ras le bol de la vie de famille, de faire semblant, de jouer le jeu du couple uni, quand à l’intérieur tout n’était que ruines depuis bien longtemps. Il a pris son paquetage et s’en est allé seul découvrir le monde. Il a eu bien raison, au passage. Même si dans le regard de ma mère, je découvrais chaque année une étincelle de moins.

Plus tard, avec le premier salaire, c’est la course euphorique aux cadeaux. Personne n’est exigeant. On se satisfait du plaisir d’échanger nos coups de cœur. La magie perdure encore un peu. La messe de minuit a lieu à 20h. Qu’importe ! On savoure encore, même si on ne croit plus au Père Noël depuis longtemps.

Un jour, on passe Noël loin les uns des autres. C’est la première fois. Les relations sont plus ou moins tendues. On habite trop loin. On s’appelle, ce n’est pas pareil. Noël perd de son charme. Noël se remplit de souvenirs qu’on voudrait oublier. Les heures noires remplissent l’espace. On fêtera Noël en différé.

Parfois les chagrins de la vie s’invitent, les souvenirs de ceux qui étaient et ne sont plus. On fait avec. On essaye, chacun à sa manière, de rendre ce moment unique. On redouble de vigilance et d’amour. Comme si il fallait le pire pour qu’on retrouve le goût du meilleur…Ça reste pour moi une perpétuelle source de questionnement.

Plus tard, on se retrouve. Noël n’a plus le goût sucré d’autrefois. Nous ne sommes plus des enfants. Les tensions s’accumulent. La course aux cadeaux devient synonyme de corvée. Tout le monde est devenu exigeant avec le temps. On se retrouve chez ceux qui ont le plus grand espace de vie – on leur impose presque le dîner du réveillon. On s’offusque s’ils ne le proposent pas.

Heureusement, il y a les enfants. Ils donnent un nouveau souffle à Noël. La roue tourne et leurs yeux éblouis réchauffent nos cœurs. Noël n’a pas encore perdu de sa magie !

Les États d’Esprit du Vendredi 08.12.2017

La semaine a été chargée en départs et nouvelles explosives. Certaines choses restent au delà de toute compréhension humaine. Soyons légers en ce dernier jour de la semaine. Place aux États d’Esprit du Vendredi, initiative de Zenopia & The Postman. On copie le formulaire, on le remplit, on glisse un petit mot doux sur leurs blogs respectifs avec le lien de notre article et c’est parti :

Début [09:30]

Fatigue : légère, je tente de garder le cap de 8h de sommeil par nuit

Humeur : heureuse, joyeuse, amoureuse
Estomac: tartines de quinoa et thé
Esprit: se sent prêt à lâcher le passé
Cond. phys. : body pump, abdos fessiers et un peu de yoga
Boulot : bonne ambiance et nouveaux projets
Culture: Jean d’Ormesson -Johnny Hallyday (rien d’original) – Gabriële de Anne et Claire Berest (un joli cadeau)
Penser à : faire les cadeaux de Noël
Avis perso : la décision de Trump me reste en travers de la gorge
Message perso: (1) merci à celles qui continuent à me lire sur mon blog littéraire et y déposent des mots doux (2) tu peux donner mon manuscrit à ton amie si tu le souhaites (3) hâte d’être à ce midi…
Loulou : a englouti les sablés, fait des dessins, a redécoré la maison, adore les câlins du matin
Amitiés : ce weekend
Love : épatant, inspirant, drôle…
Sorties : weekend à Rennes
Essentiel: vivre au présent
Courses: de Noël (!!!)
Envie de: oser davantage
Photo: mon beau sapin (décoré avec soin par deux loulous un peu fous!)
 Zic: Johnny forcément – Et deux du coup.
“Laura” parce que je la trouve magnifique…
“Aimer vivre” – les deux mots ensemble font des étincelles…

Fin [09:40]

Bon weekend!

Bonjour Décembre!

20161201_114306

Bonjour joli mois, dernier mois de l’année, mois de communion et de chaleur, mois de partage et d’attention, mois de bilan et mois de fêtes.

Décembre est là, déjà diront beaucoup. Une année de plus. Des bonheurs à égrener et des difficultés à laisser passer. Des victoires à savourer et des échecs à regarder sous un nouvel angle pour en tirer le positif. Puis laisser de côté ce qui ne nous servira pas, ce que nous ne souhaitons pas emporter avec nous pour l’année à venir.

Décembre, le compte à rebours avant les fêtes de fin d’année. Noël d’abord et l’odeur particulière des sapins, des petits gâteaux fourrés aux épices. Noël et les décorations, les guirlandes lumineuses qui font battre un peu plus vite les cœurs des petits et des grands aussi. Noël ou le goût particulier des souvenirs.

Décembre, comme une parenthèse dans l’année, le temps de prendre la vie comme elle vient, de lâcher prise, de prendre soin des siens, de passer du temps entre amis, en famille, et se souvenir de ce qui compte, avant les doutes et les soucis, avant les problèmes et les envies, avant soi, avant les deuils et les nuits d’insomnie, avant ce qui nous peine et ce que l’on fuit.

Décembre est là et je vais tenter, non pas de retenir les jours, mais de noter le meilleur de l’année, de me remémorer comment 2016 a débuté, regarder avec bienveillance (Le mot choisi pour 2016) le chemin parcouru, les projets réalisés, relire vos mille et un petits mots déposés ici et ailleurs et qui chaque jour me rappellent combien ma vie est belle (et comme je l’aime), même quand elle est chaotique, même quand le moral n’y est pas, même quand je ressens l’envie de tout mettre par terre et tout reconstruire une énième fois. Je vais fermer le livre de l’année en mettant en lumière tout ce qui a compté, les petits comme les grands instants, les leçons apprises, les secrets murmurés par mon inconscient.

Décembre est là et j’ai envie de vous offrir quelque chose. Prenez ma main, suivez-moi. Mon cadeau se décline en livres. Un livre est un cadeau qui fait toujours plaisir à celui ou celle qui aime se plonger dans la découverte d’univers inconnus.

Je vous propose donc 3 formules toutes douces (commandes uniquement par mail via missk123@yahoo.com) :

20161201_114852_resized

  • 1 livre acheté (au choix) : Dédicace personnalisée + frais de port offerts
  • 2 livres achetés (au choix) : Dédicace personnalisée + un marque-page offert
  • 3 livres achetés (au choix) : Dédicace personnalisée + un marque-page offert + emballage cadeau offert

Pour l’occasion, Iridescent Delight et L’essence de l’être sont à 6€. Ils avaient un prénom reste à 7€ (le bénéfice des ventes étant reversés à l’association IMAD). Merci de me dire en commentaire si vous êtes intéressé(e)s pour que je fasse une première commande générale (approximative).

Les commandes définitives devront être passées par mail avant le 14 décembre.

Crédit Image

Les Instantanés Singuliers – Dernier RDV de 2015

Les Instantanés Singuliers de 2015 s’achèvent. Je ne sais pas si c’est le manque d’inspiration ou bien les fêtes de fin d’année qui vous ont pris du temps (ce qui est bien normal), nous n’avons que 2 participations pour ce dernier thème de l’année. Merci à Miss Fujii et Nathalie d’avoir partagé leurs photos.

Pour ma part, les fêtes ont été magiques et ont chassé les mauvais souvenirs de l’année. Se retrouver en famille m’a remis le coeur en place. Mes fêtes furent colorées de rires et de tendresse, de joie et de jeux. Je débute l’année sereine et avec plein de belles idées en tête!

2015-01-20_10 28 48_resized (2)

Continue reading

Une idée de Noël! SWAP EN COURS

INFORMATION IMPORTANTE

Pour le Swap « FAIT MAIN », les dates de préparation et d’envoi vont changer.

Pourquoi ? 

  1. Noël ne s’est pas passé comme prévu et j’ai besoin de prendre du recul sur pas mal de choses. L’énergie n’est pas au rendez-vous…
  2. Je n’ai pas assez anticipé les vacances de chacune d’entre vous

Vous m’excuserez, c’est mon premier Swap !

NOUVELLES DATES :

Date de préparation entre le 05 et le 16 Janvier

Date d’envoi entre le 19 et le 23 janvier

J’ai un petit questionnaire prêt pour vous aider à réaliser vos cadeaux. Merci de me le renvoyer complété dès que possible:

  1. Couleur(s) préférée(s)?
  2. Couleurs que tu n’apprécies pas?
  3. Goûts / odeurs / parfum préférés ?
  4. Goûts / odeurs / parfum que tu n’apprécies pas?
  5. Fantaisie ou classique ?
  6. Quel type d’accessoire aimes-tu ?
  7. Matières de prédilection ?
  8. Une de tes passions ?
  9. Collectionneuse ou pas ?
  10. Tes envies du moment ?
  11. Es-tu allergique ? Si oui, à quoi ?
  12. Quelque chose à ajouter…

Merci également aux personnes suivantes de me contacter rapidement sur missk123@yahoo.com:

Petite Yaye – http://petiteyaye.wordpress.com/

Cécilia – http://www.autourdecia.fr/

Lexie Swing – http://lexieswing.com/

Nine – http://www.les-elucubranines.fr/

Profitez pleinement des derniers jours de 2014 et Bon Réveillon !

SWAP%20NOEL[1]

Vous retrouverez ici le joli macaron créé par La Fripouille pour l’occasion!

Merci Asmaa

Continue reading