Posted in Les Etats d'Esprit du Vendredi

Les Etats d’Esprit du Vendredi 22.10.2021

@mariekleber37

Quelques heures avant les vacances de la Toussaint, je partage mes états d’esprit de la semaine, avec en passant une pensée chaleureuse aux deux fondateurs de ce rendez-vous incontournable et fédérateur du vendredi (Zenopia et The Postman) ou autres jours!

Début [15:52]

Photo: les feuilles d’automne

Fatigue: je me sens reposée
Humeur: beau fixe
Estomac: salade composée, sablé à la poire et carré de chocolay
Esprit: léger et serein
Cond. phys / Bien être. : yoga, danse, un peu de marche

Projet/Boulot: les vacances ce soir pour une semaine – détective à mes heures perdues!

Culture: LIVRES: L’étrange disparition d’Esme Lennox de Maggie O’Farrell – A crier dans les ruines de Alexandra Koszelyk (une pépite!) – Au milieu de l’hiver j’ai découvert en moi un invincible été de Solène Vosse (avec un thé fumant, un plaid et l’odeur de la pluie sur le bitume – une merveille! FILMS / DOCUMENTAIRES: Le Mystère Henri Pick et Il était une fois dans l’Ouest

Penser à: regarder en avant

Les jolis moments: se dire les choses, matin câlin, les pitreries de loulou, séance de danse, déjeuner entre collègues, tester de nouvelles recettes

Message perso: (1) merci de savoir lire entre les lignes et de me retenir de dérailler complètement (2) merci de croire en nous aussi! (3) contente de reprendre nos échanges vocaux (4) j’aime bien l’idée d’écrire à partir des mots qui te touchent

Loulou: compte les heures avant le départ en vacances, élucide des énigmes, veut apprendre de nouvelles chansons, s’essaie à de nouvelles chorégraphies, pose plein de questions dont les réponses ne semblent pas le convaincre!

Amitiés : cartes personnalisées et messages
Love : à l’écoute, présent toujours, plein d’idées touchantes, tendre, attentif

Sorties : vacances j’oublie tout!
Essentiel: des vêtements chauds de bord de mer
Courses: commencer celles de Noel…
Envie de: ne plus avoir autant de peurs et savourer ce que la vie m’offre

Zic: To come later…

Posted in Les Etats d'Esprit du Vendredi

Les Etats d’Esprit du Vendredi 15.10.2021

Un peu de temps ce soir pour partager mes états d’esprit de la semaine, avec en passant une pensée chaleureuse aux deux fondateurs de ce rendez-vous incontournable et fédérateur du vendredi (Zenopia et The Postman) ou autres jours!

Début [22:09]

Photo: Souvenir de balade

Fatigue: un peu
Humeur: variable (ça va avec les émotions)
Estomac: salade composée, yaourt et tisane
Esprit: en plein flou (artistique)
Cond. phys / Bien être. : 1h de yoga et 1h30 de danse

Projet/Boulot: les semaines filent à toute allure

Culture: LIVRES: Help de Sinead Crowley FILMS / DOCUMENTAIRES: Beethoven 2

Penser à: mon petit cadeau perso!

Les jolis moments: une partie de pétanque improvisée, match de volley, petit déjeuner à deux, déjeuners entre collègues, un nouveau livre, collage en écoutant les guidances de Sand

Message perso: je donne ma langue au chat!

Loulou: est triste de ne pas avoir eu son copain à la maison, a encore des cas COVID dans son école, attend les vacances avec impatience, skate de mieux en mieux et tente de nouvelles choses

Amitiés : cartes et messages
Love : égal à lui-même

Sorties : chez mes parents demain et marché dimanche
Essentiel: faire confiance à la vie
Courses: timbres
Envie de: légèreté

Zic: Don Mac Lean – ça faisait 1 semaine que je recherchais cette chanson:

Fin [22:27]

Posted in Les Etats d'Esprit du Vendredi

Les Etats d’Esprit du Vendredi 01.10.2021

Loulou est chez un copain, j’ai une soirée solo pour partager mes états d’esprit de la semaine, avec en passant une pensée chaleureuse aux deux fondateurs de ce rendez-vous incontournable et fédérateur du vendredi (Zenopia et The Postman) ou autres jours!

Début [20:55]

Photo: Souvenirs d’été

Fatigue: de bonnes nuits encore (même si les rêves bousculent)
Humeur: au top
Estomac: crumble courgettes et tomates, tisane
Esprit: libre
Cond. phys / Bien être. : 1h de yoga et 1h30 de danse

Projet/Boulot: je ne me pose plus de questions et qu’est-ce que ça fait du bien!

Culture: LIVRES: Soie de Alessandro Baricco et dans Les Honneurs Perdus de Calixthe Beyala (Merci les Boites à Livres!) FILMS / DOCUMENTAIRES: Accross the Universe (revu avec plaisir)

Penser à: se mettre dans la paperasse administrative pour enfin avoir un livret de famille à jour!

Les jolis moments: déjeuners entre collègue, déjeuner à deux, le square avec les parents du quartier, la souplesse du temps à la maison, mon cours de danse, l’arrivée de l’automne.

Message perso: (1) Ca approche à grands grands pas! (2) Merci pour ton temps dans tes semaines ultra chargées (3) J’ai les yeux rivés sur ma boite aux lettres!

Loulou: a eu TB à sa récitation de poésie, travaille avec le sourire avec sa grand-mère, est fan d’Ariol, attend l’anniversaire de ses copains avec impatience

Amitiés : cartes et messages
Love : esprit focus sur l’évènement du weekend prochain, attentif, sait se rendre disponible, plein d’idées pour la retraite (il y a un âge où il faut commencer à y penser j’imagine!)

Sorties : chez le coiffeur demain, déjeuner entre collègues mardi
Essentiel: le présent
Courses: pour la semaine plus cadeaux d’anniversaire
Envie de: me faire un cadeau mais lequel??

Zic: Trois cafés gourmands…

Fin [21:17]

Posted in Les Etats d'Esprit du Vendredi

Les Etats d’Esprit du Samedi 18.09.2021

Les états d’esprit, un rendez-vous que j’aime mais je ne trouve pas toujours le temps de l’honorer! Me revoilà pour cette semaine, avec en passant une pensée chaleureuse aux deux fondateurs de ce rendez-vous incontournable et fédérateur du vendredi (Zenopia et The Postman) ou autres jours!

Début [08:45]

Photo: Scène de rue – c’est où à votre avis dans Paris?

Fatigue: un peu plus présente cette semaine malgré de bonnes nuits mais avec des rêves qui brassent quand même!
Humeur: excellente
Estomac: tisane du matin en attendant le réveil de loulou
Esprit: tourmenté, puis stabilisé, puis posé
Cond. phys / Bien être. : Yoga et Premier cours de danse contemporaine – une maman d’un copain de loulou donne des cours dans un studio juste en bas de chez moi! Si c’est pas le bonheur ça!

Projet/Boulot: Une semaine de folie avec des journées bien remplies, des voyages à organiser et désorganiser, des réunions dans tous les sens, des dossiers qui avancent et d’autres qui reculent!

Culture: LIVRES: Mygale de T Jonquet, Siglo de Ragnar Jónasson (conseillé par ma libraire et plutôt agréable) FILMS / DOCUMENTAIRES: Jean Christophe et Winnie avec loulou et vidéos Youtube que je vous mets à la suite:

Penser à: envoyer à temps les cartes d’anniversaire!

Les jolis moments: temps de qualité avec loulou, le soleil, de nouveaux livres, danser, reprendre le chemin du blog, les mails envoyés et reçus des amies

Message perso: (1) pas été très présente cette semaine mais je pense à toi (2) bon weekend! (3) encore joyeux anniversaire! (4) vivement qu’on se voit!

Loulou: a repris le chemin de l’école mardi, fait du skate, adore ça, rechigne un peu pour aller au foot mais a quand même arrêté 2 buts, a un anniversaire “pêche” cet après-midi..

Amitiés : mais, cartes, coups de fils, nouvelles amitiés aussi et anciennes amitiés qui reviennent
Love : au boulot, loin, occupé, plein d’idées

Sorties : anniversaire pour loulou, marché et vieilles voitures demain
Essentiel: ma vie aujourd’hui et les personnes qui la composent
Courses: pour la semaine
Envie de: réussir à prendre du recul face à des évènements qui viennent toujours et encore me chahuter

Zic: The Barr Brothers – Even the Darkness Has Arms

Fin [09:10]

Posted in Les Etats d'Esprit du Vendredi

Les Etats d’Esprit du Vendredi 02.07.2021

Le vendredi tout est permis, donc c’est parti!! Je dépose en passant une pensée chaleureuse aux deux fondateurs de ce rendez-vous incontournable et fédérateur du vendredi (Zenopia et The Postman).

Début [16:27]

Photo: petites mains!

Fatigue: un peu
Humeur: joyeuse
Estomac: légumes rôtis, risotto et thé
Esprit: créatif
Cond. phys / Bien être. : Une séance de yoga d’1h et deux séances de 20 minutes, soins énergétiques, danse, écriture et créativité, réaménagement de mon salon/chambre

Projet/Boulot: on ne vit pas tous sur le même planète!! / Cercle des muses d’été ou pas? Faire ses propres cartes Oracle c’est très tentant!!

Culture:

LIVRES “la guerre des lulus” avec loulou BD sur la première guerre mondiale – Wonder de RJ Palacio (un petit bijou!)

FILMS / DOCUMENTAIRES: L’âge de glace 2 pour la vingtième fois!!! Les temps modernes avec loulou

Penser à: me rappeler que je tombe souvent très bas pour remonter souvent très haut. Les grands changements se font souvent dans le chaos!

Les jolis moments: discussions téléphoniques, déjeuners entre collègues, découvrir nos nouveaux bureaux, les jours ensoleillés, un déjeuner à deux, faire le zouave avec loulou

Message perso: (1) Merci pour la vidéo et nos échanges (2) Ca fait du bien de pouvoir se parler longtemps (3) Belle journée demain!

Loulou: soirée pyjama ce soir, il est aux anges! attend les vacances avec impatience, grand amateur d’échecs!

Amitiés : au téléphone, en vrai pour bientôt
Love : compréhensif, à l’écoute, présent, attentif

Sorties : pique nique, soirée à deux, cadeaux
Essentiel: avoir foi en la vie et se choisir!
Courses: vacances et anniversaires
Envie de: temps à deux, bord de mer, papotages entre amies jusque tard dans la nuit, vivre dans le présent…

Zic: Fever

Fin[17:07]

Posted in Les Etats d'Esprit du Vendredi

Les Etats d’Esprit du Vendredi 25.06.2021

Vendredi déjà, ou plutôt enfin. Cette semaine n’a certainement pas été la meilleure du mois! Mais on garde le cap, malgré l’envie certaine de me prendre par la main et de m’enfuir sur une ile déserte, loin de tout!! Je dépose en passant une pensée chaleureuse aux deux fondateurs de ce rendez-vous incontournable et j’espère qu’ils se portent bien (Zenopia et The Postman).

Début [13:02]

Photo: Se souvenir des belles choses…

Fatigue: entre la fête de musique, la pleine lune, l’éclipse, la saison du Cancer, Venus, Pluton et tout le reste, je crois que vous avez une petite idée!!
Humeur: lunaire…
Estomac: ne sait plus trop où il en est non plus
Esprit: es-tu là??
Cond. phys / Bien être. : j’ai quand même continué à prendre soin de moi entre deux crises de larmes et ne suis pas tombée dans la déchéance à la Bridget Jones!

Projet/Boulot: Déménagement et formations aux nouveaux locaux.

Culture:

LIVRES “la guerre des lulus” avec loulou BD sur la première guerre mondiale – Un livre sur Frida Kahlo – Oscar et la Dame Rose de Éric-Emmanuel Schmitt et Wonder de RJ Palacio

FILMS / DOCUMENTAIRES: Bridget Jones! Merci Bridget de toujours être là quand la vie ne tourne plus très rond!

Penser à: écrire pour y voir plus clair, pour partager, pour savoir ce que je veux, ce que je peux, ce qui vient de moi, ce qui vient de la société, enfin pour faire le tri…

Les jolis moments: on va bien en trouver, allez, allez, on se motive! Un croissant au beurre, discuter, marcher dans la rue sans masque, des partages, une belle fête des pères (le mien!)

Message perso: (1) Contente que tu ailles mieux! (2) Merci d’avoir respecté mon besoin de silence – ce n’est pas si évident pour tout le monde (3) Bon weekend à tous! (4) Je pense que c’est important qu’on se parle, de toute façon c’est toujours important de se parler!

Loulou: je crois que je le saoule en ce moment, d’anniversaire ce weekend et de match demain à 9h (j’adooooooore le foot!!!!)

Amitiés : se confier ça fait du bien même si chacune donne un avis en fonction de son propre fonctionnement.
Love : je crois qu’il y a l’option “compliqué” sur Facebook. Sans rire! Ce n’est pas lui qui est compliqué, c’est moi qui me suis pris une grosse claque émotionnelle. Et le reste a suivi. C’est vite compliqué de vivre dans ma tête!! C’est peut-être pas si mal que ça au final. Je sens qu’on était en train de dériver sans s’en rendre compte…

Sorties : foot, anniversaires, courses cadeaux
Essentiel: je donne ma langue au chat…
Courses: vacances et anniversaires
Envie de: rien (genre “j’ai tout” ou style” foutez moi la paix!”? – mon coeur balance…

Zic: Entendues à la fête de la musique (comme quoi ça sert à quelque chose, à part empêcher les gens de dormir!)

Fin [13:35]

Posted in Challenge Ecriture

Challenge Ecriture 13

« Louise m’avait permis de reconstituer l’idylle de mes parents coupables. J’avais quinze ans, je savais ce que l’on m’avait caché et à mon tour je me taisais, par amour.

Qu’aurais-je pu faire?

Tout dire et alors, laisser les autres, leurs regards et leurs jugements venir mettre à mal, pas seulement l’image, mais aussi tout ce qui composait notre vie. Je n’étais pas friand de secrets, je les voyais grignoter chaque jour tous ceux qui tentaient de jouer avec leur vérité, ceux qui conjuguaient des vies au pluriel, en pensant protéger ceux qu’ils aimaient. Je savais le poids et pour autant, je gardais pour moi ce qui relevait d’une autre histoire.

Est-ce que je devenais moi aussi, en gardant ce secret, coupable? Et de quoi? Beaucoup de points d’interrogation, comme ceux de l’histoire dont Louise ne m’avait conté que quelques bribes, qui, mises bout à bout, m’avaient permis de comprendre ce que les silences gênés de mon pères, les absences de ma mère signifiaient.

J’avais posé des mots sur tant d’autres jalousement gardés, sur une réalité fantasmée. J’aimais mes parents autant que je les détestais. Pour ce qu’ils m’avaient volé et la confiance, à tout jamais, abusée. Je ne pouvais plus les regarder comme avant. Quelque chose, sans cesse, me ramenait à un passé dans lequel je n’existais pas et qui pourtant avait posé les bases d’aujourd’hui.

Je me demandais déjà combien de temps je pourrais vivre avec ce poids, si il finirait par ne plus rien peser ou si, au contraire, il ne cesserait de gagner en intensité, jusqu’à ce que je n’ai plus d’autre issue que celle de le livrer. Mais alors à quoi bon? A quoi bon s’empêcher pour finir par tout balancer? A quelqu’un qui n’aura rien demandé et qui se trouvera dépositaire d’une véritable bombe à retardement…

Retrouvez les participations ici: Chez Mébul, Chez Josée

***

Pour la semaine 14, l’idée s’est imposée d’elle même en dénichant ce matin même “le temps des secrets” de Marcel Pagnol dans une boite à livres.

La scène de votre prochain texte se déroulera devant une boite à livres. En choisissant un livre, votre personnage découvrira à l’intérieur une lettre faisant état d’un secret. Vous décrirez brièvement l‘environnement proche et l’état d’esprit de votre personnage, avant de nous livrer le contenu de cette lettre et des émotions qu’elle fait naitre chez votre personnage. Amusez-vous bien!

Posted in Humeurs d'Auteur, Tout un poème

Les fantômes de 2010

Crédit Marie Kléber

Il faudra…
Une conversation anodine
Et la révélation
Il faudra…
Il est l’heure…

L’évidence au cœur d’un matin doux
Idées blanchies par les vagues
Maux tatoués dans le corps
Marques invisibles
Traces et tracés
Que les mots viennent libérer

Il faudra…
Cette année là
Ce que le temps n’efface pas
Sans la parole

Il faudra…
Il est l’heure…
De tout ce qui fut caché
Pour un pas de plus
Pour un peu de paix

L’évidence comme un couperet
Mettre à nu la peau
Mettre à jour la brûlure
Regarder en face l’imperméable déchirure
Eclairer l’ombre
Pour que la lumière transformatrice puisse opérer

Il faudra parler de 2010

J’ai écrit il y a quelques mois un article sur mon désir de ne plus faire d’autoédition. Et bien, je crois que je viens de changer d’avis! Et pour une fois j’accueille ce changement avec le sourire. Parce que j’ai compris que la vie était cycle et mouvement! Et que le mieux était d’être à chaque instant ouvert à toute proposition.

Voilà le premier poème d’un recueil qui s’est imposé à moi. Un matin, au détour d’une conversation. Un recueil comme une libération de toutes les fantômes de 2010 qui sont encore bien là et qu’il est temps de laisser partir. Pour pouvoir avancer vers demain…

Posted in Carnets de route, Humeurs d'Auteur

Libération!

Photo by Corentin HENRY on Pexels.com

J’en avais déjà parlé, sur un coup de tête. J’ai eu le temps depuis d’y réfléchir.

Écrire, ce fantasme, ce grand rêve. Etre édité, ce Graal tant recherché.

Ecrire pour se faire plaisir, avant tout. Et, arrêtons de nous mentir, pour être lu! Sinon on écrit dans son coin, et c’est très bien aussi!.

En 2015 quand je me suis lancée dans l’auto-édition, ma vie avait besoin de projets pour tenir debout. La plupart de mes manuscrits étaient restés sans réponse et quand réponse il y avait eu, elles étaient négatives.

Je me suis interrogée récemment sur ce qui me plaisait dans l’écriture, ce qui est ressorti c’est vraiment le partage, et avant tout, l’échange. C’est la raison pour laquelle je tiens ce blog. Je suis riche de ce que je vis avec mes lecteurs/lectrices.

Ecrire seule, ce n’est pas ma tasse de thé. Sauf dans mon journal, mon carnet créatif, en écriture intuitive ou pour faire le tri dans mes pensées, mes idées. C’est un outil merveilleux!!
Ecrire c’est comme mon souffle, c’est ce qui me fait vibrer intérieurement. Je ne le cache pas, j’ai cherché la reconnaissance que j’étais incapable de me donner. J’ai associé “vente de mes livres” à “valeur personnelle” et devant le nombre riquiqui de ventes je me suis dit que je ne valais pas grand chose. Cela m’a un temps confortée dans l’idée erronée que je me trimbale depuis belle lurette que je n’étais pas assez!

L’auto-édition a été une aventure fantastique jusqu’à ce qu’elle me coupe de moi-même, qu’elle devienne anxiogène presque destructrice.

Alors voilà, je pose les valises, je m’arrête là. Parce que ça ne me convient plus. Parce que je ne me reconnais plus dans cette dynamique.
J’ai plein de textes, plein d’idées, plein d’envies. Je laisse tout ça mûrir. Sans pression, en me fiant à mon intuition, en prenant en considération mon rythme intérieur, mon tempo personnel.

Mes mots d’ordre sont désormais: plaisir et authenticité. Je ne veux plus faire les choses pour faire les choses, ni pour gagner quelques vues. Je souhaite remettre du sens là où il n’y en n’a plus depuis un peu trop longtemps à mon goût!

Posted in Challenge Ecriture

Challenge Ecriture #30 (15.09.2020)

La coupure, franche, d’un couteau aiguisé sur une peau blanche, à demi endormie. Les cris au loin des enfants et des chiens, un drôle de mélange. Je me réveillais en sursaut, tâtonnais, à la recherche de quelque chose de familier.

Puis j’entendis un bruit de métal. Le tatoueur d’Auschwitz prenait son poste. Et défilaient les visages émaciés de ceux qui partaient à la mort. Je continuais de chercher la pièce du bout des doigts, incertaine.

Un autre bruit, un bruit de sang glacé, de celui qui s’écoule à l’extérieur des cœurs. Je n’osais ouvrir les yeux. Je l’aimais disait le sourire devant la grande fumée noire qui sortait des chambres.

Puis, plus rien. Seul le silence. Terrifiant.

Le claquement vif d’un volet mit fin à l’horreur. Jung et sa psychologie de l’inconscient auraient sûrement une piste à me proposer pour éclaircir les zones sombres de cette nuit sordide.

Les autres participations: Chez Josée – Chez Mébul

***

Le challenge écriture reprend du service après une rentrée mouvementée! Pour la semaine prochaine, je vous invite à écrire un texte qui contiendra les mots suivants,  placés dans votre texte dans cet ordre: indocile, dernier, solstice, arabesques, certitude, gazelle, retour, ciel.

Posted in Carnets de route, Humeurs d'Auteur

J’ai ré-ouvert les portes de la maison…

Crédit Kaboompics

Je vais être franche avec vous, je me suis demandée si j’allais revenir! Si j’allais rouvrir les portes de la maison, fermée un peu rapidement, sans préavis. Si je n’allais pas profiter de l’occasion pour me carapater en douce, pour filer vers de nouveaux horizons.

Je suis venue ici et je me suis demandée ce que j’allais écrire, vous dire, partager. Ce mois de septembre est très particulier. Intérieurement, beaucoup de choses bougent. Je ne sais pas encore comment mettre des mots dessus, quels mots poser.

Je sens que quelque chose de plus grand que moi se dessine dans l’espace immatériel et je bosse mon ancrage pour ne pas perdre contact avec la réalité. C’est très apaisant et étrange en même temps.

J’ai plein d’idées, plein de projets. Comme toujours, vous allez me dire! Oui mais là je me mets un peu plus en mouvement et au final l’éloignement du blog a été salutaire. Je pense que ralentir le rythme ici s’impose.

Ecrire moins mais mieux. Ou du moins permettre à mes projets de prendre leur envol, à mes livres de voyager davantage et de conquérir d’autres cœurs. Dans chacun il y a un peu du mien!! D’ailleurs vous pouvez tous les retrouver sur ma Page Auteur. Profitez-en, les prix de certains vont changer à la fin du mois!

Et sinon, vous, comment vous allez? 

Posted in Extraits Livres Publiés, Humeurs d'Auteur

La fille exquise: les dessous de l’histoire

 

 

Si vous n’êtes pas abonnés à ma newsletter et si vous ne me suivez pas sur Instagram, vous êtes passés à côté de la grande nouvelle de la semaine: la sortie de mon nouveau livre “La Fille Exquise!

 

Ce court roman est disponible sur Amazon en pré-commande au format Kindle et le sera très prochainement en format papier. Je ne manquerai pas de vous en informer.

 

 

Qui est-elle quand elle n’est pas avec moi ? Qui est-elle dans toutes ces vies qu’elle vit, qui me touchent de près, de loin ? Est-elle-la même ? Vibre-t-elle avec la même intensité au contact des autres ? Fait-elle semblant ? Un peu ? Souvent ? Avec qui ? Porte-t-elle un masque, comme nous tous ? Ou bien évolue-t-elle toujours de manière si authentique, voir inattendue ?

En débutant ce texte, je n’avais aucune idée de son potentiel avenir. Quelques pages tout au plus. Un texte court, un brin d’audace, un challenge dans lequel je me suis sentie à l’aise au fil des mots posés, de l’histoire qui prend forme. C’est le plaisir qui m’a donné envie de le poursuivre. Il s’est transformé en cadeau de Saint Valentin. Et puis en récit un peu plus fourni. Jusqu’à devenir un manuscrit, envoyé à une dizaine de maisons d’éditions.

Pinterest Blog 3

J’ai reçu quelques propositions d’éditeurs qui pour moi n’en portent que le nom. Payer des sommes colossales pour voir mon roman édité par l’un d’eux, non merci. J’ai décliné et je me suis tournée vers ce que je connaissais le mieux: l’auto-édition.

Ecrire, c’est bien. Partager, c’est mieux. Je pense que tous les gens qui écrivent des histoires seront d’accord avec moi. Je sais ce que certains pensent de l’auto-édition. Chacun a le droit d’avoir un avis et que celui-ci ne soit pas partagé!

Ce texte a été relu, maintes fois corrigé. Il n’attendait plus que l’été pour voir enfin le jour. Après des mois chaotiques, je vous apporte un peu de légèreté. Les premières personnes qui l’ont lu le qualifie de: sensuel, sucré, envoûtant, magnétique, poétique.

En longeant ses cuisses, j’arrive à l’endroit où le monde devient vice et vertu.Tous les secrets prennent racine dans ce périmètre protégé auquel elle me donne accès. Je me sens riche

C’est une histoire assez simple au fond, une histoire de rencontre mais n’est-ce pas dans la simplicité que se cache souvent l’extraordinaire! Je vous invite avec ce court roman à un voyage plein de promesses. Laissez-vous tenter, sans hésiter!

Vous pouvez le commander ICI. Bonne lecture! Et n’hésitez pas à partager vos avis. Ce sont tous vos mots qui bout à bout forment la belle toile de l’avenir de ces textes livrés au Monde

PS: ce récit, comportant certaines scènes érotiques, n’est pas adapté aux moins de 18 ans.

Posted in Extraits Livres Publiés, Variations Littéraires

Fragments d’âme, pensées en passant

Prenons
Notre place dans le Monde

Extraits Livres Blog (2)

 

Le plaisir
Ce voyage mystique
Aux confins du sacré

Extrait de mon recueil de pensées Fragments d’âme (disponible en Papier et PDF sur The Book Edition) – 1€ par vente reversé à Octobre Rose

Pour encore plus d’inspiration, abonne toi à ma newsletter ou rejoins moi sur Pinterest / Instagram 

Posted in Carnets de route

Couple, infidélité et réflexions littéraires…

Crédit Pixabay

Une fois n’est pas coutume nous allons parler d’amour aujourd’hui. Après l’amour qui dure, ou pas, qui se construit surtout, j’avais envie de vous parler d’une lecture qui ma beaucoup touchée récemment.

J’ai “rencontré” Paule Salomon chez Sophie. J’ai donc commencé à regarder ses livres et je suis arrivée sur Bienheureuse Infidélité. L’infidélité, voilà un mot qui choque, qui n’a pas bonne presse, qui nous met mal à l’aise.

Ce livre est une magnifique réflexion sur l’amour, le couple, sur la monogamie, sur la façon dont nous interagissons les uns avec les autres dans nos relations amoureuses, sur la fidélité à l’autre, à soi même, sur la dépendance, l’enfermement, la liberté, la poly-fidélité, la jalousie, l’exclusivité (la non-exlusivité) sexuelle, l’évolution personnelle, le désir, le tantrisme, la rencontre des corps, des esprits, des âmes, la place du “je” dans le “nous”…

Le désir est le suc de la vie, une sève de printemps, l’essence d’une spiritualité tantrique.

Un livre qui demande une certaine ouverture d’esprit, car les thèmes abordés ne sont pas évidents pour nous, qui sommes pour la plupart issus d’une culture monogame et pour qui l’infidélité est une trahison, l’adultère, une cause de divorce, nous qui considérons souvent l’autre comme notre “moitié”, l’autre qui vient souvent remplir un vide (conscient ou inconscient), l’autre que nous ne rencontrons, au final, qu’à l’aune de nos propres failles et à qui nous nous donnons corps et âme.

Ce besoin de sécurité est en lui-même une contradiction et une source de douleur, plus nous essaierons de l’assouvir, plus nous en souffrirons ».Il en est de même de la fidélité exclusive.

Un livre que j’ai passionnément aimé. Qui m’a aussi conforté dans certains de mes choix de vie, qui ne sont pas toujours compris par les personnes autour de moi. Un livre rempli de sagesse, qui bouscule nos idées reçues, qui nous offre de lâcher le jugement, nous invite à accueillir l’autre dans toutes ses dimensions, à penser autrement, sans jamais nous dire comment penser. Ni bien, ni mal, à chacun de se faire son opinion, à chacun de définir ses règles, à chacun de les modifier au gré de son évolution.

L’amour conjugal romantique et fusionnel suppose une perte de liberté qui est le déni même du désir et de l’amour.

Les parents de plusieurs enfants disent les aimer tous différemment avec la même intensité. L’amitié se limite rarement à une seule personne. Dans l’antiquité, on vénérait plusieurs Dieux. On peut croire en Jésus et prier Buddha. Mais alors quand on parle de couple, là, on signe un pacte d’exclusivité. Pourquoi?

Pourquoi ne pourrions nous pas aimer deux personnes tout en restant fidèle à chacune? Tout engagement est-il synonyme d’aliénation? La crainte de l’infidélité ne nous renvoi-t-elle pas à un profond manque de confiance en nous-mêmes? Qu’avons-nous peur de perdre? En quoi notre liberté, la liberté de l’autre est-elle une menace?

L’archaïsme de la fusion et de l’unité se renforce d’un deuxième archaïsme, celui de la possession. […] Deux personnes deviennent l’une pour l’autre pourvoyeur de sexe, de sensualité, de tendresse, d’amitié. Nous sommes tout l’un pour l’autre, abîmés l’un dans l’autre, éperdus l’un de l’autre. Autarcie amoureuse éprouvante. Cet amour exclusif ne tolère aucune concurrence.

Autant de questions et tant d’autres encore pour se pencher sur notre façon d’aimer, sur nos attentes, sur nos vulnérabilités, nos façons d’envisager le couple, la sexualité, notre lien à l’autre, autant de questions pour progresser dans notre vie personnelle et relationnelle.

Comment aimer sans m’aliéner, sans pencher vers l’autre, sans le coloniser, le vampiriser? Comment aimer sans me déposséder de moi-même, sans déposséder l’autre de lui-même? Nous avons la possibilité d’apprendre à aimer.

Un avis, une autre lecture à partager sur le sujet? Vous ne jurez que par l’exclusivité ou votre mode de vie est ouvert à d’autres possibles? Comment envisagez-vous le couple?