L’homme de mes jours et de mes nuits – Volume 2!

Crédit pinterest

Il y a un peu plus d’un mois, j’écrivais ce texte – intitulé L’homme de mes jours et de mes nuits – parlant ouvertement d’infidélité sur ce blog!

Certains, certaines ont compris 1) qu’il s’agissait de 2nd degré 2) que je parlais lecture. J’avoue que cela portait à confusion, c’était fait pour, bien entendu!

Les origines de cette passion sont assez récentes. On va même dire qu’elles ne sont pas de mon fait. Mis à part une ou deux amies passionnées, qui m’en parlaient depuis belle lurette, ce monde là me paraissait bien loin de mes aspirations. Et n’ayant pas d’enfant en âge de lire un pavé de 300 pages, j’étais presque à l’abri du phénomène!

Et puis j’ai rencontré un homme passionné lui aussi. C’est vrai que j’aurai pu partir en courant. Mais bon il avait du charme et des qualités. Et puis je me suis dit que ce n’était pas parce que lui, il aimait, que moi aussi j’avais besoin d’aimer. Le “pour faire plaisir à l’autre” c’est quelque chose que j’avais maintes fois pratiqué, sans conviction et je m’étais d’ailleurs souvent pris les pieds dans le tapis – ce qui parait logique quand tu fais quelque chose qui ne te parle pas et ne te convient pas!

Entre temps, j’ai évolué, j’ai osé davantage de choses, j’ai pris des chemins que je n’aurai jamais envisagé emprunter avant et quand les livres m’ont été offert à Noël, j’ai mis de côté mes idées toutes faites et je me suis laissée tenter par l’expérience. Si j’aimais, tant mieux. Si je n’aimais pas, il n’allait  ni me faire une scène, ni me quitter sur le champ!

Vous imaginez la suite. J’ai aimé et j’ai enchainé les tomes, ceux de 300 pages comme ceux de 700. Autant vous dire que je suis remontée dans l’estime de pas mal de gens et que j’ai descendu quelques marches chez d’autres. On ne peut pas plaire à tout le monde, c’est un fait!

Je vais même vous faire une confidence, j’ai commencé à regarder les films et contre toute attente je suis assez séduite aussi. Sur ces bonnes paroles, je vous laisse, mon amoureux m’a apporté ce matin le tome 7 – Harry Potter & The Half-Blood Prince…

Et vous, adepte? Fan? Pas intéressé(e)? Ou bien comme moi séduit(e)?

Advertisements

Tag Lecture (pour changer)!

Crédit Pixabay

Après trois jours d’articles “engagés”, je me suis dit que j’allais ralentir la cadence! Et j’ai choisi de faire quelque chose que je fais rarement – trop peut-être – répondre à un Tag. Étant donné que parler des livres que j’aime n’est pas particulièrement mon truc, quoi de mieux pour vous parler de mes lectures (Tag trouvé ICI).

C’est parti…

A pour Auteur – Auteur dont tu as lu le plus de livres :
Gilbert Sinoué

B pour « Best » – La meilleure « suite » de série :
La saga Malaussène – Daniel Pennac

C pour « Current » – Lecture en cours :
The Power is Within You – Louise Hay

D pour « Drink » – La boisson qui accompagne tes lectures :
Thé, Tisane, Chocolat Chaud – tout dépend du jour et de la saison

E pour « E-book » – E-books ou romans papiers ?
Paper only! L’odeur, le toucher, surligner, corner les pages, faire des annotations…

F pour « Fictif » – Un personnage fictif avec lequel tu serais effectivement sortie au lycée :
Give me five minutes, I’ll be back…

G pour « Glad » – Un roman auquel tu es contente d’avoir donné une chance :
Un roman de Stephen King (Les Langoliers) déposé par une collègue dans le coin bibliothèque du bureau

H pour « Hidden » – Un roman que tu considères comme un joyau caché :
The Dark Side of Love – Rafik Schami (je l’ai laissé en Irlande et depuis je le cherche…)

I pour « Important » – Un moment important dans ta vie de lectrice :
La découverte de la plume de Guy de Maupassant

J pour « Juste » – Le roman que tu viens juste de finir :
Maman a tort de Michel Bussi

K pour « Kind » – Le genre de romans que tu ne liras jamais :
Les livres d’horreur et tous les livres qui sont écrits dans le but de choquer (je n’en vois pas l’intérêt)

L pour « Long » – Le roman le plus long que tu aies jamais lu :
The Hand of Fatima – Ildefonso Falcones

M pour « Major » – Le roman qui t’a causé le plus gros « book hangover » (« trop plein » livresque – tu ne pouvais plus rien lire après ça) :
Mendiants et Orgueilleux d’Albert Cossery
Il m’a été très difficile de lire un autre livre après celui-là. Tout avait un goût plat.  

N pour « Nombre » – Le nombre de bibliothèques (meubles) que tu possèdes :
Deux (je ne compte pas tous les livres que j’ai chez mes parents…)

O pour « One » – Un roman que tu as lu plusieurs fois :
Un seul? Je relis énormément de livres…
Soufi mon amour – Elif Shafak

P pour « Préféré » – Ton endroit préféré pour lire :
Le métro ! Il n’y a que là que j’ai le temps de lire ! Sinon un banc au soleil.

Q pour « Quote » – Une citation, d’un livre que tu as lu, qui t’inspires ou qui te fait ressentir plein d’émotions :
« La femme est amour. Et l’amour est la plus belle tuile qui puisse tomber sur quelqu’un. Avant l’amour, y a pas grand-chose. Après l’amour, il reste plus rien. » Yasmina Khadra – L’olympe des infortunes

R pour « Regret » – Un regret de Lecteur :
Je ne suis pas fan des regrets…alors on va dire un livre que je n’ai pas terminé « Les Versets Sataniques » de Salman Rushdie.

S pour « Série » – Une série que tu as commencée mais jamais finie (et dont tous les livres sont sortis) :
Je ne lis pas beaucoup de série. Pour l’occasion je dirai « fifty shades of grey ». J’aurai peut-être dû le lire en anglais ! La traduction française est niaise à souhait.

T pour « Trois » – Trois de tes livres préférés de tous les temps :

  • Inishowen – Joseph O’ Connor
  • Les silences de Dieu – Gilbert Sinoué
  • 17 minutes – Jodi Piccoult

U pour « Unapologetic » – Quelque chose dont tu n’éprouves absolument aucun remords d’être fan(girl) :
Les romans d’Anna Gavalda

V pour « Very » – Un roman dont tu attends la sortie avec grande impatience, plus que celles des autres :
Je ne suis pas les sorties des livres mais je dirais le prochain roman de Cristina de Amorim (dis-moi que tu bosses dessus ma belle!)

W pour « Worst » – Ta pire habitude livresque :
Lire en marchant!

X pour « X » – Commence à compter en haut à gauche de ton étagère (la plus proche) et prends le 27e livre :
Passion Française de Gilles Kepel

Y pour « Your » – Ton dernier livre acheté :
Hearts Unbroken – Lisa Thomson

Z pour « ZzZ » – Le livre qui ta volé ton ZzZ (le dernier livre qui t’a tenue éveillée bien trop tard la nuit) :
Les Lieux Infidèles de Tana French

Bonne journée à tous et n’hésitez pas à partager vos livres coups de cœur, si le cœur vous en dit!

Mes lectures de Février

Nous sommes le 05 mars, il est grand temps de vous faire part de mes lectures de février. Je vous avais laissé fin janvier sur une petit déception. Juste après Billy d’Anna Gavalda, je me suis plongée dans:

  • Les brumes de l’apparence de F Deguelt

Un vrai coup de foudre. Un livre un peu “hors norme” qui parle d’au-delà, de magie, d’esprits, de dialogue avec les morts. Gabrielle apprend un matin qu’elle est l’héritière d’une masure à l’abandon dans un village isolé de France. Parisienne dans l’âme, elle décide de se rendre sur place afin de faire les démarches nécessaires pour vendre ladite demeure. Une fois sur place, d’étranges phénomènes se produisent et elle décide d’en savoir davantage sur ce lieu, sur ses ancêtres, que les villageois qualifient de médiums, sorciers…

L’histoire nous invite à laisser tomber nos croyances toutes faites, à lâcher nos peurs, nos incertitudes, à plonger dans la vérité qui émane de notre humanité. Un roman exaltant et passionnant qui nous donne de regarder la vie sous un angle différent.

9782330030230

  • Camille, mon envolée de S Daull

Roman coup de coeur et coup de poing en même temps. La fille de S Daull, Camille, 16 ans, s’est envolée. La mère parle de sa fille, avec sensibilité, rage et humour aussi (véritable tour de force) de ces 4 jours d’angoisse, d’espoir avant le verdict final. Mais aussi et surtout de l’après, de ces jours “sans”, jours “normaux” (comment peut-on encore parler de “jour normal” après ça?), de ces fêtes de fin d’année amputées, puis de l’organisation de la vie, de l’enterrement. Les mots d’une mère face à inacceptable, à l’impuissance, à l’horreur. Un roman puissant, délicat, brutal et bouleversant duquel on ne sort pas indemne.

51feiajauml-_sx195_

  • The return journey by Maeve Binchy

Il me fallait quelque chose de léger après ce récit. J’ai donc opté pour un livre de Maeve Binchy, auteur Irlandaise, que j’aime énormément. Simple et efficace. Des histoires de la vie de tous les jours, tendres et charmantes.

images

  • Dissections émotionnelles de Cléa Cassia

Le livre de Cléa est arrivé dans ma boite aux lettres au bon moment. Avec sa dédicace, que je chéris! Vous la connaissez pour certains en tant que blogueuse – Pidiaime – et bien sachez qu’elle s’est également lancée dans l’auto-édition. Ce livre est son premier recueil de nouvelles – disponible sur The Book Edition.

Je ne peux que vous encourager à le commander et à découvrir sa plume. On peut dire qu’elle a fait fort car son premier texte “Ce qui ne sera plus” m’a tout simplement séduite – très poétique malgré la tristesse du sujet:

J’aimerais que tu saches […] que je me suis toujours sentie belle sous tes yeux, pendue au vert de tes amandes, au vermeil de ton croissant, à la clarté de ta lune…

Je qualifierais ses récits de forts, surprenants, douloureux, vibrants, drôles aussi, tendres parfois. Une juste évocation des sentiments humains à travers de multiples destins. Comme elle le dit si bien entre la mort et l’amour, il y a la vie. Et c’est bien de ça dont il est question, même au cœur des histoires les plus tragiques “on avait dit pas la guerre”:

Je plonge mon regard dans le sien, et tout a coup ce n’est plus la guerre […]elle a décroché sa solitude de sa taille pour l’accrocher au saule pleureur […] et nous nous embrassons, c’est bien, c’est doux, c’est fort.

dissections-emotionnelles-tome-i