Posted in Les Etats d'Esprit du Vendredi

Les Etats d’Esprit du samedi 15.05.2021

Copyright @mariekleber37

Deuxième participation de Mai et le soleil se chamaille la première place avec la pluie! Place aux états d’esprit! Je dépose en passant une pensée chaleureuse aux deux fondateurs de ce rendez-vous incontournable et j’espère qu’ils se portent bien (Zenopia et The Postman).

Début [08:27]

Photo: créativité

Fatigue: les weekends sont plutôt sympa mais loin d’être reposants
Humeur: bonne
Estomac: à jeun ce matin
Esprit: philosophe
Cond. phys / Bien être. : yoga, sophrologie, cercle des Muses, marche dans la nature, rituel écriture du matin et auto-soins énergétiques

Projet/Boulot: les journées sont bien chargées et les voyages compliqués à organiser!

Culture:

LIVRES “Vers la beauté” et “La délicatesse” de David Foenkinos (fan de ses romans!) – “Le courage” d’Osho – “L’élégance des veuves” de Alice Ferney (quelle écriture!) et “Les malheurs de Sophie” avec Loulou

FILMS / DOCUMENTAIRES: HPI et un spectacle de Shirley et Dino avec Loulou

Penser à: accepter son rythme

Les jolis moments: doux réveil, la nature, journées en famille, créer avec les Muses du cercle de printemps, tester mon énergie sur moi!

Message perso (1) tu peux être fière de toi! (2) c’est super tout ce qui se passe avec ce coaching! (3) merci! (4) profite de ce long weekend et des tiens…

Loulou: réclame ses grands-parents à tour de bras (heureusement qu’ils habitent à 15minutes à pied) et son cousin aussi (là c’est plus compliqué de s’organiser), à troqué Alan Stivell contre Alain Souchon et Laurent Voulzy, découvre avec délice les malheurs de Sophie (mais c’est moi qui lis!)

Amitiés : téléphone, cartes, mails, pensées
Love : très pris par son boulot, en long weekend en famille

Sorties : parc, compost, marché, on sort un peu plus loin aussi…
Essentiel: découvrir qui je suis et c’est que je travaille en sophrologie, c’est pas facile mais je sens que j’évolue / accepter son rythme aussi.
Courses: marché car là on finit les fonds de tiroir
Envie de: me découvrir encore et encore et oser être qui je suis! Tout un programme! Dis comme ça, ça parait simple mais je vous assure que j’en lâche des larmes sur le chemin. Ca fait du bien aussi.

Zic: Grand Corps Malade (je découvre ses chansons et j’aime beaucoup!) – Plan B

Fin [08:53]

Excellente fin de weekend! Et souvenez-vous que la pluie n’a pas à être synonyme de morosité!

Posted in Carnets de route

Brouillard

On peut dire que je suis en plein dedans. J’ai sous-estimé le poids d’un déménagement et de tout ce que cela implique. L’attachement à un endroit, à des habitudes. J’ai pensé que je serais plus à même de faire face aux avis – pretendus conseils des uns et des autres. Je me suis plantée. Ça arrive!

J’ai perdu ma connection aux essentiels. Je navigue à vue en tentant de garder la tête froide. Mes projets dorment dans des dossiers. Je me demande même si ils ont un quelconque intérêt. Je me sens épuisée.

Je vais donc faire une pause, ici. Je publierais mes états d’esprit, peut-être. Je vais tenter de retrouver un semblant de “normalité” dans mon quotidien.

Je vous retrouve très vite. Prenez soin de vous, avant tout.

Posted in Carnets de route

Mon vice à moi

Je ne bois pas, je ne fume pas, je ne suis pas tatouée, je n’ai pas de piercing, je ne suis obsédée ni par le chocolat, ni par les bonbons, ni par le travail, ni par le pouvoir, ni par l’argent, je ne suis pas une acheteuse compulsive ni une croqueuse d’hommes.

Soit, il y a quelque chose qui cloche chez moi.

Soit, j’ai un vice caché, bien caché, si bien caché qu’il demeure insoupçonné.

Ma collègue dirait « méfiez-vous de l’eau qui dort »…

Aurait-elle raison ou tort ?

Je crois que j’aime bien rester une énigme pour certains. Ils sont nombreux à chercher, à me poser des questions. Une fille bien sous tous rapports a forcément quelque chose à cacher! Tout le monde à un vice, allez dis-nous, c’est quoi le tien ?

Ou un péché mignon. Oui mais un péché mignon, c’est un peu trop joli pour attirer l’attention.

Un vice, c’est plein d’interdits, c’est aller contre l’ordre établi. C’est quand même plus excitant, plus passionnant.

J’ai tellement été prise pour une cruche, qu’aujourd’hui, j’aime bien jouer avec ça. J’en ai pris mon parti, je souris à la question, qui revient régulièrement dès que quelqu’un a bu un verre ou deux,  l’air de dire cherchez,  cherchez, donnez-vous en à cœur joie. Supposez ! Surprenez-moi ! Vous n’avez aucune chance de trouver. Et si vous trouvez…

Mon vice à moi, c’est…

Mon jardin secret !

Posted in Carnets de route

Faire plaisir, oui, mais…

[:fr]

J’ai eu l’idée de cet article suite à une discussion avec une amie. En couple depuis quelques années, elle me confiait que parfois elle et son homme n’avaient pas les mêmes envies. Et qu’une en partie le titillait ces derniers temps, qu’ils en avaient discuté mais qu’elle, ça ne la branchait pas du tout. Au milieu de la conversation, elle m’a dit un truc qui a fait tilt “j’aimerais vraiment lui faire plaisir”. 

Faire plaisir. Le grand sujet à la mode.

Faire plaisir, c’est agréable. D’autant plus que généralement cela implique de se faire plaisir à soi aussi. Quand on offre un cadeau par exemple, on se fait plaisir en l’achetant et on fait plaisir à l’autre en le lui offrant.

Tout va bien dans le meilleur des mondes.

Sauf quand faire plaisir à l’autre va à l’encontre de ce que l’on ressent. Le bonheur ne dépend que de soi. Attendre que quelqu’un d’autre nous l’apporte ne crée que frustration et désolation.On le voit bien en cas de crise, les premiers mots qui sortent sont liés à tout ce qu’on a fait pour le seul plaisir de l’autre. Qui soit dit en passant n’avait rien demandé. Pas toujours. Mais souvent. Et contre notre propre plaisir à nous. Double peine.

Je ne pense pas que faire plaisir à l’autre soit une raison suffisante pour faire des choses qui nous coutent ou qui ne nous disent rien. Se forcer pour faire plaisir à l’autre, c’est pour moi le meilleur moyen de se perdre. Et de perdre l’autre à terme. Bien sûr si c’est juste aller chercher le pain ou acheter des roses à la place des tulipes, ça ne porte pas à conséquence. Quoi que sur le long terme, qui sait!

Après c’est à chacun de voir, à chacun de s’écouter. A chacun de se poser la question: et moi, j’ai envie de quoi? Est-ce que faire telle ou telle chose m’apporterait du plaisir? Est-ce que si je fais ça, je ME prends en considération, je ME compte dans l’équation?

J’ai dit à mon amie de penser à elle – on ne pense pas assez à soi. D’ici quelque temps elle en aura peut-être envie elle aussi. Et dans le cas contraire, ils trouveront d’autres envies communes à satisfaire…C’est pas ce qui manque![:]

Posted in Les Etats d'Esprit du Vendredi

Les états d’esprit du 15/09/2017

[:fr]C’est vendredi déjà et si on est tous plus ou moins content que la semaine de travail se termine, on se réjouit de retrouver les états d’esprit du vendredi de Zenopia & The PostmanOn copie le formulaire, on le remplit, on glisse un petit mot doux sur leurs blogs respectifs avec le lien de notre article et le tour est joué! C’est parti…

Début [11:00]

Fatigue : des nuits courtes encore cette semaine mais je me sens plutôt bien
Humeur : au beau fixe
Estomac : nescafé et Krisprolls
Cond. phys. : un peu de yoga et du foot avec loulou
Esprit : au repos
Boulot : chacun prêche le faux pour savoir le vrai – ça me plait moyen
Culture : une séance ciné – Sexpowerment de Camille Emmanuelle (intéressant) – impossible d’accrocher à 50 shades of grey…

Penser à :  travailler sur une newsletter
Avis perso : se faire belle pour soi, c’est extra, pour quelqu’un d’autre c’est encore mieux!
Loulou : s’est fait mal à la lèvre, a les dents qui pensent (?), joue avec Sarah dans la cour de récré, se marre quand je rouspète…
Msg pers : (1) sois heureuse et savoure chaque instant! (2) n’écoute pas les cons (3) Arlo et moi, on est avec toi par la pensée…
Amitiés :  sont amoureuses, heureuses, soucieuses pour d’autres, préparent leurs prochaines vacances
Love :  j’avais oublié la douceur, la complicité, l’envie, les plaisirs simples, les mains et les yeux qui disent plus que les mots
Sorties : samedi pour les journées du patrimoine
Divers : c’est très sympa les gens qui font le ménage chez toi pour t’aider mais quand le matin tu ne retrouves ni tes pompes, ni le manteau de loulou et qu’en plus ta bouffe sent le liquide vaisselle…j’apprécie beaucoup moins!
Courses : faites!
Envie de : écrire, écrire, écrire et rire et vivre et danser et aimer…

Photo: Souvenir d’été (oui je sais il est loin l’été!)


‘zic :

 Fin [11:20]

[:]