Posted in Interview Femmes Inspirantes

Interview Femmes Inspirantes – Una Idea de “Voyage au pays du bien-être”

Bonjour Una Idea,

  1. Tout d’abord (sans faire dans l’original), peux-tu nous dire qui se cache derrière « Voyage au pays du bien-être » ?

Coucou Marie !

Alors je vais me présenter en quelques mots ! Je n’ai pas l’habitude, c’est plutôt moi qui pose les questions 😉

Je suis Stéphanie, alias Una Idea, un pseudo que j’ai choisi en 2009 quand j’ai créé mon premier blog (C’est parti mon kiki !).

J’ai 41 ans (je ne le réalise pas encore, ça me fait un drôle d’effet de l’écrire !). Je vis avec mon homme, mes 2 enfants, et mon chat ! Et je suis depuis longtemps en quête de ce qui fait du bien. J’aime partager mes découvertes et m’enrichir au contact des autres.

  1. Quel est ton parcours personnel / professionnel ?

Au moment de choisir quelles études je voulais faire, j’hésitais entre une école d’art et psycho. J’ai finalement choisi psycho et par la suite, la psychologie sociale qui s’intéresse à l’étude des petits groupes. Cela a été pour moi une grande ouverture et m’a permis de mieux comprendre comment fonctionne l’être humain.

Durant mes études, j’ai fait un stage et cela m’a conduit dans le monde du conseil. Et là j’ai découvert, l’entreprise, un nouvel univers pour moi à l’époque. Aujourd’hui je suis consultante freelance et j’anime des séminaires.

J’ai toujours cette soif d’apprendre et de comprendre.

  1. Parle-nous des origines du projet, du blog ?

Il y a quelques mois j’ai eu une insomnie. Impossible de dormir, des idées noires dans la tête. Je suis alors descendue dans mon bureau et j’ai commencé à écrire un sommaire de livre sur le bien-être : Voyage au pays du  bien-être.

L’idée étant de partager tout ce que j’ai testé pour me sentir mieux, tout ce que j’ai appris auprès des autres et de mes lectures, et tout ce que j’ai encore envie de découvrir.

Coïncidence extraordinaire, une amie, le même soir a une insomnie et a écrit un sommaire de livre… sur le bien-être !

En réfléchissant plus concrètement à ce projet de livre, je me suis dit que c’était une démarche un peu trop solitaire à mon goût. Cela m’a tout de même donné envie de créer une nouvelle rubrique dans mon blog intitulée « voyage au pays du bien-être » qui regroupe tous les articles que j’ai écrit sur ce thème.

bien-etre-sante-reflexologie-sauna

Un jour en parlant de tout ceci à une amie, j’ai écrit un article parle de ce projet de livre. Cela m’a donné l’idée de créer un blog du même nom.

Le but de « Voyage au pays du bien-être » est de partager tout ce qui nous fait du bien :

  • ce que nous avons testé
  • des lectures inspirantes en matière de développement personnel
  • des pistes de réflexion
  • des interviews avec des professionnels du bien-être
  • des citations
  • des vidéos enrichissantes découvertes sur le web
  1. Il s’agit d’un blog collaboratif – Pourquoi ce choix ?

Pour la richesse des idées et des points de vue.

Pour le plaisir de l’échange et de la découverte.

Pour avancer ensemble sur le chemin du bien-être qui peut être parfois solitaire, avec des étapes difficiles. Et surtout pour partager ce qui fait du bien !

Le blog est encore tout frais, l’équipe des auteurs commence à se former et le voyage au pays du bien-être est lancé ! Merci à toi Marie de rejoindre l’aventure avec ta plume inspirante et bienveillante J

  1. Quelles idées, valeurs souhaites-tu partager via cette plateforme ?

Ah bonne question que tu me poses-là Marie ! Je n’y avais pas encore pensé de la sorte…J’aimerai que la personne qui arrive sur « Voyage au pays du bien-être » puisse trouver :

  • des réponses à ses questions
  • des sources d’inspirations
  • de nouvelles questions enrichissantes pour elle

J’aimerai aussi que celui ou celle qui a un gros coup de blues, et qui vit une phase de doute et de tristesse se dise qu’il peut avancer positivement dans sa vie, qu’il n’est pas seul, qu’il a des ressources et qu’il existe des outils pour avancer sur le chemin du bien-être.

Et aussi que chacun puisse partager son expérience, apporter de nouveaux éclairages, enrichir le parcours des autres. J’aimerai que chacun(e) ait accès à sa force intérieure pour se sentir pleinement vivant(e) et rayonnant(e) !

  1. Quelles sont tes principales sources d’inspiration ?

Je pense que ma famille et mes amis ont constitué ma matière première.

Par la suite j’ai fait une rencontre professionnelle déterminante lors de mon premier stage. Mon premier patron m’a énormément influencé et m’a transmis l’idée que le PLAISIR doit guider  notre vie : Aller dans les sens de ses atouts et de ce qui nous fait plaisir est le meilleur moyen d’être heureux, rayonnant et performant.

Depuis quelques années, j’ai découvert les livres de développement personnel. Et là j’ai ouvert la boîte de bonbons ! J’ai beaucoup lu (parfois trop !) et cela me nourrit et m’aide à élargir mon champs de vision : Louise Hay et la pensée positive, Les 4 accords toltèques de Don Miguel Ruiz….

Don-Miguel-RUIZ

Lire des blogs c’est aussi pour moi une grande ouverture, un moyen d’apprendre de nouvelles choses et d’échanger des idées. J’aime aussi regarder des conférences (TED ou autres), découvrir des vidéos….

  1. Et tes centres d’intérêt ?

Bloguer J, le feng shui, écouter DI FM (http://www.di.fm) !

  1. Des projets, à court, moyen terme ?

Un projet de liste de livre de développement personnel collective à laquelle je vous invite à participer si cela vous donne envie !

Il suffit d’écrire dans le commentaire de cet article : Quel livre avez-vous lu qui a été positif pour vous ? Pouvez-vous nous dire quelques mots à propos de ce livre et pourquoi vous le recommandez ?

L’idée est de compiler toutes ces idées de lectures dans un article. Cela nous permettra d’avoir de nouvelles pistes de lectures et de partager celles qui ont été bénéfiques pour nous.

  1. Trois mots qui te caractérisent le mieux ?

Optimisme, doute et envies !

optimisme_blog

  1. Et un dernier pour la fin…

MERCI Marie !

Et MERCI à vous !

Posted in Carnets de route

Parfaite harmonie

L’espace est plongé dans une semi-obscurité. Les bougies diffusent une lumière calme et apaisante. La musique nous entraîne sur un sentier peuplé d’arbres fruitiers et de cours d’eau, de chants d’oiseaux des quatre coins du monde. Il flotte dans l’air une odeur pareille à celle de l’encens que l’on trouve dans les ashrams indiens.

Elsa pousse la porte, se déshabille et prend place sur la table. Elle recouvre son corps d’une couverture chaude et ferme les yeux. Elle sent l’huile couler sur son corps. Et perd d’un coup contact avec la réalité.

L’air est frais. Il fait bon. Allongée sur sa chaise longue, elle regarde la mer au loin. Elle a tout débranché, téléphone, ordinateur. Elle a laissé de côté crayons et cahiers. Elsa prend le temps de vivre, enfin. Elle se prend à rêver, à parcourir des kilomètres seulement par la pensée, des vertes vallées d’Irlande aux collines de Provence. Elle se sent en harmonie avec les éléments, l’eau et la terre. L’essence de toute chose est là, à portée de main.

Tout lui paraît simple. Rien ne lui semble impossible. Ses projets, ses envies, tout se dessine précisément sous ses yeux. Elsa n’en revient pas et savoure chaque seconde.

Enveloppée de chaleur, le corps débarrassé des toxines et des tensions, Elsa sort doucement de son état second. Le massage est terminé. Le temps d’une heure, elle a prolongé l’état sacré des vacances. Elle se sent fin prête pour la rentrée.

688cc1744f296c5d71e88191e5f397e9_resized

Pour cette rentrée, l’atelier des jolies plumes nous proposait d’écrire sur le thème suivant: “Le sel sur la peau, des grains de sables coincés entre les doigts de pieds, un chapeau en paille ou bien un foulard dans les cheveux. Pour certains, c’est la définition parfaite des vacances. Pour d’autres, ce sont de grandes randonnées entres les massifs qui ne sont plus enneigés. Vous ou votre personnage êtes aussi en vacances. Mais que sont les vacances pour vous/lui ? A quoi se résument-elles ? Avec qui êtes-vous/est-il ? A t-il vraiment des vacances ou en rêve t-il juste ? Et si les vacances c’était aussi seulement s’échapper 5 minutes dans ses pensées lors d’une réunion ?”

Si vous voulez rejoindre l’Atelier créé par Célie et Fabienne, n’attendez plus et envoyez un mail à l’adresse suivante: latelierdesjoliesplumes@gmail.com

Posted in Variations Littéraires

Déluge de souvenirs

Dehors, c’est le déluge. On ne s’y attendait pas. Une vraie fin du monde. Moi, j’aime bien ça. Ce temps me rappelle les longues journées arrosées de la côte Irlandaise, quand on se pelotonnait dans une grosse couverture et qu’on mangeait des pop-corn avec les filles, en regardant un énième Walt Disney.

Le ciel est noir. La pluie coule sur les carreaux. Les rues sont déjà remplies d’eau, alors qu’il y a quelques minutes à peine, le bitume était brûlant. L’orage gronde au loin, puis se rapproche sans en avoir l’air. Quelques éclairs se dessinent au-dessus des nuages.

Et je me souviens de là-bas, qu’au détour d’une rue, la pluie nous surprenait souvent. Perdues, nous passions la porte du premier café, nous commandions un chocolat chaud avec des chamallows, un carrot cake ou des brownies et nous refaisions le monde pendant des heures, le temps que le ciel se calme, qu’il retrouve des couleurs apaisantes.

f55f85acfaa3e2a661b42013bb5add87

Source

Il y avait aussi ces jours où l’ondée ne nous faisait pas peur. Nous chaussions nos bottes imperméables, prêtes à braver la pluie et le froid, prêtes à découvrir du pays, à rire, à revenir à la maison trempées jusqu’aux os, fières, heureuses et libres.

L’orage ne gronde plus. Les nuages noirs s’éloignent doucement déjà. Je regarde les gouttes glisser délicatement sur la vitre à côté de moi, se percuter et tomber dans le vide. Les souvenirs font moins de bruit dans ma tête. Ils reviendront plus nombreux encore avec la prochaine averse.

Posted in Variations Littéraires

L’art de prendre le temps de vivre

Même le temps d’un weekend, ressentir cette impression d’être ailleurs, cette sensation d’éternité.

Se réveiller de bonne heure, respirer l’air frais et savourer son petit déjeuner sur la terrasse. Déguster une bonne tranche de brioche avec du beurre salé et un soupçon de confiture maison.

Se doucher, la fenêtre ouverte et laisser l’eau tiède rafraîchir nos corps encore endormis.

Flâner, se laisser aller à de douces rêveries. Ecouter les oiseaux siffler dans le jardin, se détendre enfin totalement.

Sortir quelques cartes. Ecrire quelques mots. Déposer des pensées sur le papier. Décorer un énième carnet, faire des croquis, dessiner des envies.

S’allonger dans l’herbe et contempler la nature, belle, sereine. S’imprégner de sa fraîcheur, de son calme. Compter les pâquerettes. Et faire un joli bouquet pour le salon.

Prendre un livre sur l’étagère et bouquiner dans une chaise longue, entre ombre et soleil, avec une citronnade.

Guetter le facteur et découvrir une lettre au milieu des factures, un courrier envoyé d’une île perdue dans le Pacific.

Concocter une salade de fruits avec les produits du marché. Savourer chaque seconde, le dos collé aux carreaux glacés de la cuisine.

Enfourcher son vélo pour une balade le long de la plage. Ne pas avoir d’heure. Ne penser à rien d’autre qu’au plaisir de l’instant.

Se prélasser sur la plage, en deux-pièces, sous le parasol. Se laisser tenter par l’eau froide et ne pas le regretter.

49ae39e093966b3cf4c79791068c7b97

Regarder le soleil se coucher sur la mer. Laisser les souvenirs se frayer un passage entre hier et aujourd’hui.

Retrouver des amis pour un verre avant que la nuit ne tombe et laisser ses épaules  découvertes. Flirter avec le vent et les regards des garçons qui s’attardent sur nos jambes nues, sur le léger voile qui appuie notre cambrure.

S’endormir avec des étincelles dans les yeux. Comme avant.

Vivre. Respirer. Aimer.

Se sentir libre, apaisée.

Posted in Carnets de route

De l’ordre des choses

J’aime que tout soit ordonné, organisé.

J’aime que tout soit à sa place.

J’aime que tout soit trié, mis à jour.

J’aime dormir dans un espace serein et propre.

J’aime travaillé sur un bureau rangé, avec des dossiers bien archivés.

J’aime que la vaisselle soit faite avant d’aller me coucher.

J’aime que ma salle de bain respire.

******

Cela m’apporte une certaine sérénité.

Un intérieur net me permet d’avoir l’esprit clair.

Et de mieux gérer mes pensées.

De faire de la place dans ma tête pour l’essentiel.

IMGP6733