Posted in Carnets de route

Brèves de Confinement #3

Alors que nous attaquons notre quatrième semaine de confinement (oh joie!), laissez moi revenir quelques instants sur celle qui vient de s’écouler.

Lundi 30 mars

Après un weekend de 4 jours, je reprends le télétravail. Oui, j’ai une dérogation pour travailler deux jours par semaine. J’en profite! Difficile de s’y remettre, autant pour loulou que pour moi. Cette journée ne restera pas dans les annales, c’est un fait et c’est ok. La soirée se passe mieux et on oublie vite nos accrochages.

Mardi 31 mars

Je profite toujours du matin, loulou dort encore, pour faire du yoga, cela réveille mon corps et me permet de commencer la journée dans les meilleures conditions. C’est jour de courses, je pars après le petit déjeuner. Il n’y a personne mais comme ça chaque fois que je sors, je trouve cela très anxiogène. Le temps s’étire, les courses me paraissent énormes et pourtant j’ai juste de quoi tenir une semaine. Je rentre sur les rotules et nous jouons à la caisse enregistreuse, avant de poursuivre avec les maths. Loulou s’y met relativement bien. Ouf! On file faire du sport dans la cour de l’immeuble, ça nous fait du bien, puis en remontant on se met au Français et là c’est déjà beaucoup plus compliqué et une fois n’est pas coutume, je perds vite mon calme. Je ne comprends pas qu’on puisse passer autant de temps sur des choses si simples. La soirée est festive mais loulou met un temps insensé à s’endormir et je me demande si c’est si bon que ça de faire les fous avant le coucher. Mais bon, je n’ai pas toujours le courage de dire “non”!

Mercredi 1er avril

J’écris un peu, je fais du yoga et je me mets au travail. Loulou sait que c’est mercredi donc difficile de le motiver pour travailler. Bon gré, mal gré on avance. Il sort son circuit, bien emballé et posé tout en haut du placard, le construit avec un peu d’aide. Et retrouve le plaisir – parfois contrarié – des tours de voiture. La journée se passe plutôt bien. J’ai de quoi m’occuper. On essaie de faire quelques exercices de maths, c’est la matière qui le motive le plus! Le soir, encore une fois, c’est compliqué pour s’endormir! Décidément! J’en profite pour terminer mon livre.

Jeudi 2 avril

Ce matin loulou se met au travail sans rechigner et c’est beaucoup plus plaisant. J’en profite pour lui préparer son travail de l’après-midi, comme ça je pourrais peut-être / enfin faire autre chose. Après le déjeuner, on se lance dans 120 tours de cour. Je vous rassure, elle n’est pas bien grande, c’est la cour des poubelles et des vélos! Mais au moins on prend l’air. Nous nous attelons, routine oblige, au Français et une maman propose que les enfants se voient, via Zoom. Bonne idée! Je constate avec “horreur” que certaines mamans sont toujours aussi bien apprêtées alors que je ressemble à un véritable zombie! J’ai tout juste le temps de me laver et de me mettre de la crème! Juste après il y a une séance de Zumba proposée par un papa de l’école. Loulous est partant, pour une fois, alors on s’y met. Nous terminons la journée en apprenant des choses sur l’eau, puis loulou dessine et colorie un poisson. On est clairement en retard et on l’assume! La soirée est moins festive car il faut se coucher tôt. Je me sens beaucoup moins fatiguée, il faut dire que la journée a été fluide et sans heurts. Tout négocier et se fâcher finit par être épuisant! Je me pose devant un film et ça fait du bien.

Vendredi 3 avril

Je profite du calme du matin pour méditer et écrire un peu. J’aime le silence du matin et l’air frais. On fait un peu de circuit, le temps passe vite, on fait un puzzle sur l’espace puis on se met aux maths. Il est dans son élément. Puis après avoir entendu une histoire sur la confection de marionnettes en papier mâché, il me demande si on peut créer un bonhomme. Je ne me sens pas du tout à l’aise avec l’idée mais bon je m’y colle (c’est le cas de le dire!). Et là, ça devient du grand n’importe quoi. Pour rire, on rit mais pas de bonhomme à la clé et beaucoup de déchets! On file se dégourdir les jambes dehors, puis Loulou fait quelques exercices sur sa plateforme en ligne pendant que j’écris les messages de mes rêves dans un carnet (un projet qui avance enfin…). Ce soir c’est plateau télé.

Samedi 4 avril

Loulou fait la grasse matinée, hourra, je vais pouvoir souffler un peu. Souffler, se poser, je ne sais pas faire quand il est réveillé. Je ne sais pas m’occuper de moi quand il faut aussi s’occuper de lui. Je ne sais pas m’arrêter. Alors je profite au maximum de ce temps du matin. Au programme: yoga, art-journal, compote, lecture formation et des muffins multicolores (la recette est à revoir!). La journée s’annonce cool. Nous prenons notre petit-déjeuner à 11h puis c’est atelier Pâte à Sel. Ensuite, confection de savons surprise. Après le déjeuner, le soleil nous pousse dehors. Nous jouons un peu, avant de remonter pour le goûter. Loulou écrit quelques lignes d’une histoire, puis c’est plateau télé devant Cars 3 cette fois. Puis c’est l’heure du dodo, avec une longue histoire à la clé!

Dimanche 5 avril

C’est la fin d’un weekend de 4 jours, chômage partiel oblige! Et je suis sur les rotules. Le matin pourtant je profite d’un temps pour moi pour regarder une vidéo sur l’art-journal, je dessine, j’écris. Ensuite, on fait un peu circuit, on peut noter que je m’améliore, je fais enfin un tour complet! Il n’y a pas de petites victoires!! Puis on prépare ensemble un Fish and Chips. C’est un peu galère mais apprécié, c’est tout ce qui compte. L’après-midi, il fait chaud et Loulou décide de ranger et nettoyer sa chambre. L’idée est bonne mais le résultat c’est qu’au bout de 20 minutes, il passe le relais. C’est un peu la goutte d’eau et quand la goutte d’eau déborde, ça part dans tous les sens, je pars dans tous les sens et loulou se croit tout permis. Je comprends que ça ne soit pas évident pour lui, mais ça ne l’est clairement pas pour moi non plus. On arrive tout de même à terminer la journée avec le sourire.

Une nouvelle semaine commence et je rentre dans un nouveau cycle, plus la pleine lune dans quelques jours, je sens que ça va être compliqué, mais pas infaisable! On y arrivera si chacun y met du sien. C’est un challenge pour nous deux. Mais un que nous pouvons remporter, j’en suis certaine.

Et vous, cette semaine? Comment s’est-elle passée? Qu’avez-vous ressenti? Qu’est-ce que vous avez aimé? Qu’est-ce qui vous a manqué? 

Au plaisir de vous lire et le plus important, prenez-soin de vous.