Posted in Tout un poème, Variations Littéraires

L’enfant des étoiles

Photo by Sharon McCutcheon on Pexels.com

Sur les heures des jours
Et les nuits des années
Un souffle se pose

Contenu dans une bulle argentée
Un rêve comme une étoile
S’envole vers toi

Le temps s’étire et je le laisse faire
Le temps se moque

Il s’enfuit comme le rêve
Et il me semble que dans son sommeil
Il fait un vœu

Sur ton étoile là-bas
Que sais-tu ?
Entends-tu les cris du Monde ?
Saisis-tu l’inquiétude ? L’incertitude ?

Le temps s’en va et revient
Le temps virevolte
Il n’a pas d’âge

Tout comme toi sur ton nuage
Enfant éternel
Ton sourire pour bouclier
Ton cœur enfin apaisé

L’étoile a filé vers d’autres rives
Je la regarde s’éloigner
Prête à te laisser partir
Là où désormais tu existes

Posted in Variations Littéraires

Un coeur d’ange

De ton petit nuage tu veuilles sur nous. A ta manière.

Dans les rues encore désertes, le matin, je pense a toi, à ton sourire, à ta voix. J’ai retrouvé des photos au détour d’un carton d’invitation.

Ta maman m’a écris une carte l’autre jour. Je ne pensais pas qu’elle et moi, nous reverrions un jour.

C’est surement ton départ qui nous unit. Comme elle le dit si bien ce lien ne disparaîtra jamais, puisque tu vis dans nos cœurs, différemment, éternellement.

Pinterest Blog 1 (5)

Le mien a éclate en ce jour d’octobre, ce jour ou personne n’a compris ma peine.

Quelques fois le monde s’arrête de tourner pour certains. Et le reste du monde continue de vivre, sans comprendre ce chagrin qui nous enivre. Il s’est glissé dans ma vie par petites touches. A l’encre indélébile. Il a envahit mon corps, il a ravagé un peu plus mon cœur. Il a pris son temps, comme un mendiant.

A chaque battement de mon cœur, j’y associais un des tiens. Un cœur d’ange, ça ne meurt jamais.