Interview Femmes Inspirantes – Cécile du blog Zenopia

Aujourd’hui, je vous présente la dernière Interview de ce second cycle des Femmes Inspirantes. Il y en aura un troisième (pas de panique). Et je suis ravie de recevoir Cécile du blog Zenopia, axé sur le Feng Shui, mais pas que…

Je vous laisse découvrir son univers et soyez prêts à être surpris, je l’ai été, par tant de bienveillance et de tolérance.

  1. Tout d’abord (sans faire dans l’original), peux-tu nous dire qui se cache derrière « Zenopia  » ?

Moi, pardi ! Je m’appelle Cécile et je viens d’avoir 40 ans. J’ai une petite fille de 8 ans et un très joli barbare d’appartement – Le barbare est très pratique, surtout le mien qui fait la cuisine ET les courses… Si, si… Je ne me cache pas vraiment puisque Zenopia n’est pas du tout anonyme contrairement à mon ancien blog.

  1. Quel est ton parcours personnel / professionnel ?

Je suis enseignante de formation mais, un peu par hasard, beaucoup parce que je suis atteinte d’instabilité chronique, je ne suis retrouvée à bosser dans une bibliothèque. J’ai repris des études en cours du soir et je suis devenue bibliothécaire/documentaliste. Mais je n’ai pas qu’une corde à mon arc puisque j’ai aussi travaillé dans un bar à cocktails et dans un restaurant, j’ai donné des cours du soir à de futurs bibliothécaires et des formations sur les produits d’entretien écologiques. Ma vie a littéralement été transformée suite à la lecture d’un bouquin sur le rangement : j’ai eu un déclic et je me suis mise à vider ma cave… J’ai toujours eu tendance à me remettre en question mais là, j’avoue, que ça a été cataclysmique (je ne sais pas si le terme existe). J’ai perdu 12 kg, j’ai entamé une formation en Feng Shui et j’ai ouvert un blog consacré à cette discipline mais aussi au rangement, au bien-être en général. J’ai développé une activité complémentaire dans ce domaine mais, après quasi un an de fonctionnement, je ne suis rendue compte que cela ne me convenait sans doute pas…

  1. Parle nous des origines du blog et dis-nous en un peu plus sur les services que tu proposes.

Après un premier blog anonyme et assez généralistes (j’y parlais de séries, de lectures mais aussi de mes coups de cœur et de mes coups de gueule… et beaucoup de ceux qui me suivaient appréciaient mes nombreuses recettes de cocktails ^^), je me suis lancée dans le projet Zenopia. J’avais envie de partager mon expérience positive par rapport au Feng Shui avec mes lecteurs.

logo-zenopia

Quant aux services que je propose… et bien j’ai beaucoup de mal à en parler car je suis quelqu’un qui n’aime pas se vendre ! (oui, je sais, je ne suis pas à une contradiction près…). Mais disons qu’à travers mes billets, j’essaye de sensibiliser à l’importance de l’harmonisation de l’endroit dans lequel on vit puisque le Feng Shui part du postulat que l’on peut agir positivement sur soi en amenant les bons objets aux bons endroits. Je donne également des conseils concernant le rangement. Je suis convaincue que prendre soin de son environnement immédiat contribue au fait de prendre soin de soi. J’essaye de transmettre ça mais sans jugement et sans l’imposer parce que ce sont mes convictions profondes… pas des vérités universelles et immuables.

  1. A ton avis, quel est le principal atout des femmes dans la société du XXIe siècle ?

Au risque de choquer, je ne pense pas que les femmes aient plus d’atouts que les hommes dans cette société. Je pense sincèrement que l’humain est capable, certes du pire, mais également du meilleur. Je pense que son principal atout est d’arriver à se (re)mettre en question pour créer des solutions concrètes, multiples, bienveillantes aux grands problèmes du monde mais aussi aux petits soucis du quotidien. Je suis convaincue que l’humain a toutes les clés en mains pour faire d’aujourd’hui un monde meilleur. Je crois que chaque petit pas, chaque geste participe à rendre le monde plus “joli” et plus agréable à vivre.  J’essaye de transmettre ces valeurs à ma fille mais j’agirais pareil si c’était un garçon.

  1. Et le combat le plus important qu’elles doivent mener ?

Là, par contre, je pense que les femmes d’aujourd’hui ont encore de nombreux combats à mener pour obtenir des droits identiques à ceux des hommes. Je constate, malheureusement, que dans un monde en “crise” beaucoup de choses participent à renvoyer les femmes dans leur cuisine, y compris dans notre société occidentale. Je trouve cela inquiétant. Pourtant, je n’aime pas les mouvements qui veulent donner des droits aux femmes en sous-entendant que c’est au détriment de ceux des hommes. Je ne crois pas qu’il pourra sortir quelque chose de bon de l’écrasement de l’autre. Je pense que les femmes et les hommes doivent se battre ensemble pour l’égalité. Dans ce sens, j’admire beaucoup la société finlandaise bien plus égalitaire que la nôtre.

profil

  1. Que souhaites-tu partager avant tout via ton site ?

J’aimerais partager mon expérience positive et dire à mes lecteurs qu’il est possible d’agir positivement sur sa vie.

  1. Quelles sont tes sources d’inspiration – de motivation ?

C’est une question difficile parce que je ne veux transformer personne en guru. J’aime apprendre, expérimenter et remettre en question. Ce qui me motive, actuellement, c’est la recherche de la sérénité tout en restant dans la vie concrète. Je crois que les gens qui nous inspirent sont là pour nous aider à ouvrir une porte. Une fois qu’on a les clés, c’est à nous de faire notre propre chemin…

  1. Et tes projets, à court, moyen, long terme ?

J’aimerais remettre de l’ordre dans ce que je veux, ce que j’aime faire et, surtout, sur la manière dont j’ai envie de le faire (oui, je sais, ce n’est pas très clair ^^). Je sens que je suis à un tournant… J’aimerais continuer à me former et c’est d’ailleurs prévu pour les mois qui vont suivre. En continuant, certes, à partager mes réflexions (tu la sens là, hein, ma formation de prof…)

  1. Trois mots qui te caractérisent le mieux ?

Je dirais emphatique (trop), perfectionniste (carrément), en recherche (définitivement)…

  1. Enfin un dernier pour la fin…

Merci Marie. Merci pour tes billets. Merci pour tes mots. Merci d’avoir pensé à moi.

Son blog : Zenopia

Advertisements

Interview Femmes Inspirantes – Karine, créatrice de “Poudre de Bijoux”

Je suis heureuse aujourd’hui de vous proposer l’interview d’une personne, amoureuse des mots comme moi, et qui s’est lancée il y a quelques mois dans la création de bijoux. Le résultat est splendide. Je vous invite bien entendu à lire ses réponses et à faire ensuite un tour sur sa boutique, qui vous charmera par la variété et l’authenticité de ses créations.

Bonjour Karine,

  1. Tout d’abord (sans faire dans l’original), peux-tu nous dire qui se cache derrière « Poudre de bijoux » ?

Derrière « Poudre de Bijoux », il y a moi, Karine, une femme de 41 ans, mariée depuis bientôt 20 ans et sans enfant, même si je les adore (mes neveux et nièces peuvent en témoigner !). Je suis une femme très féminine et très coquette aussi ! Mais comme je suis un peu rebelle sur les bords et que je n’aime pas faire comme tout le monde je ne suis pas forcément les tendances de la mode. J’aime porter ce qui me ressemble.

  1. Quel est ton parcours personnel / professionnel ?

Fille de militaire et aînée de trois enfants, j’ai développé très jeune le sens des responsabilités et une grande indépendance. En ce qui concerne ma scolarité, apprendre a toujours été un régal, avec une nette préférence pour la littérature. Cela m’a amenée à passer un bac et un DUT « Métiers du livre et du patrimoine ». Ce DUT devait m’amener vers les métiers de l’édition, de libraire, de bibliothécaire ou encore d’archiviste. Mais la vie en a décidé autrement et j’ai atterri dans le commerce. Et puis, j’en ai eu marre, et j’ai tout claqué. Aujourd’hui, je suis mon propre patron, plus indépendante que jamais !

20161008_141059

  1. Parle-nous de tes débuts en tant que créatrice. D’où vient cette passion ?

En fait, ça me fait tout drôle de m’entendre qualifier de « créatrice », car mes débuts dans ce domaine sont extrêmement récents. L’envie et le besoin de m’exprimer par la création de bijoux fantaisie me sont tombés dessus au début de l’été ! Je portais alors un très joli collier en émaux qui appartenait à ma maman quand elle était adolescente. En le regardant dans le miroir, j’ai eu comme un flash-back et me suis vue, écolière, aller au club émaux qui avait lieu entre midi et 14h dans mon école. A l’époque, j’avais adoré ça ! Et maintenant, j’avais un besoin impérieux de m’y remettre. Le jour même, je faisais des recherches sur l’internet pour m’ouvrir à nouveau à cette passion et je décidais de créer « Poudre de Bijoux ». « Poudre » parce que ma matière première est de la résine en poudre que j’applique sur des supports en cuivre.

  1. A ton avis, quel est le principal atout des femmes dans la société du XXIe siècle ?

L’atout des femmes au XXI ème siècle me semble être plus de liberté, l’accès à certains métiers qui leur étaient avant fermés, plus d’indépendance…

  1. Et le combat le plus important qu’elles doivent mener ?

Le combat le plus important qu’elles doivent mener est peut-être celui contre l’illettrisme.

  1. Quelles sont tes principales sources d’inspiration ?

Je puise mon inspiration tout autour de moi. La nature est à mon sens la plus grande source d’inspiration. Mais les voyages et les rencontres sont également précieux à ma créativité.

20160822_164956

  1. Et tes projets, à court, moyen, long terme ?

En ce qui concerne les projets, je dois dire que je vis un petit peu au jour le jour, au gré de mon inspiration et de mes humeurs, alors pas facile de faire des projets… Mais je viens d’ouvrir ma boutique sur AlittleMarket et je me prépare à exposer mes créations au Marché de Noël d’un village proche de chez moi qui aura lieu début novembre. Une première pour moi ! D’ailleurs, cette nouvelle expérience fera très certainement l’objet d’un prochain post sur mon blog « Poudre de Bijoux ».

  1. Trois mots qui te caractérisent le mieux ?

On me dit douce, patiente et empathique. J’espère que c’est vrai !

  1. Enfin un dernier pour la fin…

RESTEZ VOUS-MEME TOUJOURS !!!

Crédit Photos @ Poudre de bijoux

Liens: HellocotonBlogBoutique

Interview Femmes Inspirantes – Mylène du blog “Les défis des filles zen”

Je reprends ma série d’Interview sur les femmes inspirantes, celles qui sont créatives, positives, motivantes, qui parlent avec le cœur, partagent et soutiennent, celles qui ont des idées, des envies, celles qui suivent leurs rêves et leur donnent vie.

Aujourd’hui je donne la parole à Mylène du blog les défis des filles zen – Bonne lecture en espérant que dès la fin de cet article, vous irez vous abonner à ses défis! 

  1. Tout d’abord (sans faire dans l’original), peux-tu nous dire qui se cache derrière « Les défis des Filles Zen  » ?

Moi, Mylène, 34 ans, deux bébés, un chéri, un boulot et une belle maison près d’Avignon 🙂 Mais surtout, je suis une personne dotée d’une activité intérieure intense, engagée depuis 2 ans dans une démarche active et enthousiaste de changement pour vivre une vie qui me ressemble plus.

Voilà, je crois que l’essentiel est là !

  1. Quel est ton parcours personnel / professionnel ?

J’ai été une enfant très sensible, et particulièrement angoissée, sans rien avoir vécu de difficile d’un point de vue extérieur. J’ai grandi dans une petite ville de province, perdue au milieu des montagnes, ce qui – je crois avec le recul – m’allait très bien.

J’ai toujours été très curieuse, intéressée par plein de choses, mais gênée par des émotions très fortes que je ne savais pas gérer. Je me suis rapidement rendue compte de l’impact positif que pouvaient avoir sur moi les livres inspirants qui traitaient de développement personnel.

De fil en aiguille, j’ai ainsi découvert la pensée positive, la loi d’attraction, la méditation, la pleine conscience. Le bonheur, la sérénité, l’épanouissement sont devenues une passion 🙂

Parallèlement à cela, j’ai choisi un parcours professionnel sécurisant, familial et confortable, totalement éloigné de ces préoccupations : les finances, la comptabilité 🙂fullsizerender

  1. Parle nous des origines du projet, du blog – pourquoi ce nom – pourquoi des défis?

J’ai eu début 2015 un accident de parcours. Un souci de santé qui m’a obligée à rester alitée pendant 2 mois. C’est drôle, revenir sur cet évènement me fait prendre conscience du chemin que j’ai parcouru depuis 🙂

J’ai passé un premier mois très difficile. Entre la souffrance, l’inquiétude, et l’ennui. Je me revois sélectionner les programmes TV qui allaient m’aider à passer le temps. Et puis, il y a eu une succession de petits déclics : un livre “demain est un autre jour” de Lori Nelson Spielman. Puis un autre, et encore un autre. J’ai décidé de faire le point. Sur ce que j’aimais faire. Sur ce que croyais aimer faire. Sur ce que les autres voulaient que j’aime. Sur ce que je croyais que les autres voulaient que j’aime faire… !

J’ai décidé de changer ma vie, de la transformer, de reprendre le contrôle. Mon blog, c’est mon outil de travail pour me construire une nouvelle vie.

J’ai choisi le format des défis car ce qui nous manque le plus, c’est la motivation, c’est l’action. Les informations du type “x trucs qui rendent heureux”, ça ne manque pas. Ce qui nous manque, c’est de nous engager et de réaliser les changements.

  1. A ton avis, quel est le principal atout des femmes dans la société du XXIe siècle ?

Sans hésiter, la réunion de deux choses : notre sensibilité, notre empathie, notre conscience naturelle du caractère précieux de la vie. Et notre éducation qui nous permet désormais d’accéder à de hautes responsabilités. Je crois fermement que le monde a tout à gagner à avoir davantage de femmes au pouvoir.

defis-fous-bilan-3

  1. Et le combat le plus important qu’elles doivent mener ?

Prendre confiance en elles pour diffuser ces belles valeurs !

  1. Que souhaites-tu partager via ce site ?

Je souhaite inspirer des personnes comme moi, des femmes qui sentent qu’elles pourraient faire encore mieux, vivre une vie plus proche de leurs attentes, de leurs convictions.

Par mes témoignages hebdomadaires, je souhaite leur montrer qu’il est possible de changer sa vie, et de construire étape par étape la vie qui leur correspond. Que de petits gestes réguliers suffisent à produire de grands changements.

Je souhaite leur donner l’envie de passer à l’action, de prendre du temps pour elles, d’écouter leur coeur, d’accueillir qui elles sont pour mieux se révéler et s’épanouir.

  1. Quelles sont tes sources d’inspiration – de motivation ?

Mes sources sont très nombreuses. Mais lorsque tu me poses cette question, je pense très fort à deux personnes, alors je vais parler d’elles.

La première, c’est une coach que j’ai rencontrée il y a deux ans maintenant. Une femme merveilleuse, parfaitement à sa place, souriante, généreuse et disponible.

La deuxième, c’est une formatrice en méditation de pleine conscience avec qui j’ai travaillé pendant 3 mois l’an dernier. Une femme positive, souriante, et incroyablement présente à l’instant.

you-tube

  1. Et tes projets, à court, moyen, long terme ?

A court terme : professionnaliser mon blog et améliorer encore sa visibilité.

A moyen terme : vivre de mes ateliers en ligne et en réel pour aider les femmes à s’épanouir et les personnes hypersensibles à se révéler.

A long terme : être présente à l’instant.

  1. Trois mots qui te caractérisent le mieux ?

Hypersensible, organisée, passionnée.

  1. Enfin un dernier pour la fin…

Gratitude… pour les personnes qui me suivent et me portent pas-à-pas vers ma vie idéale.

Merci à toi Marie d’être telle que tu es.

Source Images – Son blog – Sa page HC

Femmes Inspirantes – Marilyne de “Exploser d’Amour”

Bonjour Marilyne,

Bonjour Marie!

  1. Tout d’abord (sans faire dans l’original), peux-tu nous dire qui se cache derrière « Exploser d’Amour » ?

Exploser d’Amour est d’abord une méthode que j’ai développé pour aider les femmes qui sont dans la dépendance affective à s’en sortir et à vivre une vie débordante d’amour ! D’abord l’amour d’elle-même qui leur permettra ensuite d’attirer l’amour dans toutes leurs relations et dans leur vie. Mais cette méthode ne se limite pas qu’aux femmes dans la dépendance affective. Elle peut aussi aider celles qui ne sont pas heureuses en amour, qui se sentent contraintes, qui ne vivent pas une vie et des relations nourrissantes et qui voudraient se sentir plus libre d’être elles-mêmes et créer une vie qui leur corresponde.

Cette méthode, je l’enseigne à mes clientes en consultation. J’ai également lancé un blog du même nom pour diffuser l’état d’esprit de cette méthode et donner de petits conseils pratiques. Et bientôt, cette méthode sera disponible au travers d’un programme en ligne que je compte bientôt lancer.

  1. Quel est ton parcours personnel / professionnel ?

Je viens de Tahiti où j’ai vécu jusqu’à mes 18 ans. Puis comme la plupart des tahitiens de cet âge, je suis partie continuer mes études à l’étranger, après avoir obtenu mon bac. J’ai ainsi passé 6 ans à Paris et 1 an à Londres où j’ai fait des études en finance et j’ai travaillé 1 an et demi au Luxembourg dans un fond d’investissement en tant qu’analyste financier. Puis j’ai démissionné. Le job ne me plaisait plus. Et j’y passais au moins 12h par jour… Et 12h par jour dans un job qui ne vous plaît plus, ce n’est pas facile tous les jours… Je me suis aussi rendue compte que ce n’était pas la direction que je voulais donner à ma vie et que je voulais me sentir plus utile à la Société. Je me suis dit que j’allais partir avant d’avoir beaucoup trop à perdre et de ne plus oser me reconvertir.

Et je suis arrivée au Togo où j’ai travaillé quelques mois dans une association de microfinance qui lutte contre l’exclusion en offrant des services financiers aux plus démunis pour leur permettre de sortir de la pauvreté grâce à leurs activités. Je suis toujours membre de l’association alors n’hésitez pas à nous soutenir par ICI

Grâce à un événement familial, j’ai commencé un travail personnel sur moi assez tôt, bien avant mes 20 ans. Et j’ai toujours été fascinée par ce qu’on peut découvrir sur soi, tout ce qui est caché dans notre subconscient, tout ce qu’on fait sans savoir pourquoi en mode pilotage automatique en pensant que c’est notre personnalité alors qu’il y a simplement une croyance programmée derrière. Alors lorsque je suis partie de mon travail, j’ai eu plus de temps pour moi et j’en ai profité pour me former plus en profondeur. C’est comme ça que pendant 2 ans, j’ai pris plusieurs formations sur les croyances, les émotions, la psychologie positive, la guérison du féminin, la spiritualité, etc. Et c’est comme ça que j’ai vraiment pu me libérer définitivement de la dépendance affective. Et c’est à ce moment-là d’ailleurs que j’ai rencontré mon chéri!

Et c’est fou le sentiment de puissance et de sécurité mélangées que l’on ressent en sortant de la dépendance. On a l’impression de revivre ! Je me sentais tellement bien, et j’avais tellement de gratitude d’en être sortie que j’ai voulu transmettre ce sentiment. En plus, j’avais constaté aussi tout au long de ces années de travail personnel et de formations, qu’il n’y avait pas vraiment de méthode spécialisée pour la dépendance affective qui existait. Donc c’est pour toutes ces raisons que j’ai décidé d’en créer une. Et Exploser d’Amour est née. Cette méthode rassemble vraiment toutes les techniques et une philosophie de vie que j’ai testées et qui ont créé des miracles dans ma vie et m’ont aidé à me libérer de la dépendance.

Aujourd’hui, je transmets cette méthode à mes clientes en consultation. Mais j’aimerais vraiment aider encore plus de femmes à s’en libérer, et c’est la raison pour laquelle je suis en train de créer un programme en ligne pour transmettre cette méthode.

Renaître-300x201

  1. Parle nous des origines de ton blog et de son nom (qui donne littéralement envie d’aimer intensément et de rayonner) ?

Haha, oui, c’était le but. J’ai vraiment voulu retransmettre le sentiment que je ressens de m’être sortie de la dépendance affective. Comme si je m’étais libérée de mes chaînes. Tu sais, le sentiment que l’on ressent lorsqu’on est amoureuse et qu’on veut crier au monde entier que la vie est belle. Ou quand on est tellement heureuse qu’on veut prendre tout le monde dans ses bras pour leur dire qu’on les aime. Ou encore, le sentiment aussi qu’on pourrait soulever des montagnes !

Plus généralement, je crois que le plus gros mal de notre siècle est le manque d’amour et surtout, le manque d’amour de soi. Je crois sincèrement que si chacun s’aimait et s’acceptait de façon inconditionnelle alors le monde serait un endroit beaucoup plus agréable à vivre. Pour moi, quelqu’un qui s’aime est quelqu’un d’heureux qui ne se nuit pas et ne nuit pas aux autres. As-tu déjà vu une personne heureuse aller chercher des histoires aux autres ? Moi, non.

L’Amour fait partie des vibrations les plus élevées que l’on peut ressentir. Et c’est pourquoi l’Amour peut guérir n’importe quelle situation. C’est vraiment LE remède miracle à tous les problèmes. Ça fait un peu bisounours dit comme ça, mais c’est vraiment ma croyance.

D’où le nom Exploser d’Amour.

  1. Quelles idées, valeurs souhaites-tu partager ?

Je souhaite partager l’Amour bien sûr. Mais j’en parle déjà juste avant.

Ensuite j’aimerais vraiment attirer l’attention sur la puissance du Féminin. Pour moi, la puissance du Féminin, c’est une force douce, cachée, qui prend son temps mais qui peut faire des miracles ! Un peu comme l’eau paisible qui peut faire déplacer des montagnes à force d’érosion. Ou on peut encore la comparer à un volcan effusif qui s’écoule sans explosion alors que le volcan explosif symboliserait la puissance masculine. Mais au final, le résultat est le même.

Aujourd’hui dans notre société, beaucoup de femmes essaient de prouver qu’elles sont l’égale de l’homme en voulant démontrer les mêmes compétences et qualités qu’eux. Mais ces qualités sont souvent des qualités masculines. Je suis persuadée que pour être l’égale de l’homme, il faut d’abord réintégrer toute la puissance de notre féminin et changer les croyances collectives qui veulent que la femme soit synonyme de faiblesse (d’où ou à cause de l’expression « Sexe faible »). Et chacune de nous peut apporter sa pierre à l’édifice en révisant ses propres croyances, conscientes mais surtout inconscientes, sur le féminin et l’image de la femme et en choisissant de ne pas nourrir davantage cet égrégore négatif de sexe faible. Par exemple, des qualités associées au féminin comme la douceur, la compassion, l’écoute, la paix, l’harmonie, la fécondité, la sensualité… ne sont pas des faiblesses ou des qualités moins « bonnes ». J’aimerais donc vous inviter, chères lectrices, à réfléchir à ce qu’est pour vous le bonheur et le succès au féminin.

FACEBOOK-BANNER

  1. Quelles sont tes sources d’inspiration ?

Je suis surtout des femmes car elles m’aident à accepter et à mettre en avant mon côté féminin. Des blogueuses-coach qui m’inspirent particulièrement sont Gaëlle Le Reun qui accompagne les femmes à incarner l’archétype de Marie, c’est-à-dire à accepter les dons que la vie leur a fait et à les mettre au monde, les mettre au service des autres et en particulier des autres femmes, Aurélia Dabon, créatrice de l’Ecole des Femmes Lumière et spécialisée dans la guérison du féminin sacré, ma copine Lyvia Cairo qui aide des personnes à passer de l’autre côté de la peur, c’est-à-dire à avoir le bon état d’esprit pour se reconvertir professionnellement, etc.

J’aime aussi beaucoup David Laroche, un coach, conférencier et ancien timide devenu pro de la confiance en soi. Et bien sûr, il y a les bibles du développement personnel comme Transformez votre vie de Louise Hay, Le Pouvoir du Moment Présent d’Eckart Tollé, etc.

  1. Que signifie « l’Amour » pour toi ?

Pour moi, l’Amour est un mélange de tout plein d’émotions qui dépendent de qui on est, du type d’amour que l’on ressent, de la personne que l’on aime, etc. C’est à la fois, de l’affection, de la tendresse, de la joie, du plaisir, de l’attirance, du désir, de la bienveillance, …

Un peu de tout ça et surtout de la Gratitude. De la Gratitude parce que l’Amour, ça fait du bien. Point. Il n’y a pas de « C’est compliqué, tu sais » ou encore « On s’est rencontré au mauvais moment… ». L’Amour fait du bien sinon ce n’est pas de l’Amour, c’est de l’Attachement. On s’attache à l’autre par peur.

Donc pour moi, la condition principale pour définir l’Amour, le Vrai, c’est la liberté d’être. Aimer veut dire permettre à l’autre d’être lui-même et en étant lui-même, il nous procure ce mélange d’émotions qu’on appelle l’Amour. Si je ne l’accepte pas comme il est, alors ce n’est plus de l’Amour. Et l’inverse est aussi vrai. Je suis aimée lorsque je me sens acceptée, lorsque je me sens libre de me montrer telle que je suis véritablement devant l’autre avec mes qualités mais aussi avec mes points faibles, mes peurs, mes besoins… et que ce vrai Moi rend l’autre heureux.

S’aimer soi-même ou être aimée, c’est comme un geste d’autorisation que l’on reçoit, respectivement de nous-même ou de la personne qui nous aime. Comme si on recevait la permission d’être la personne que l’on est véritablement. L’Amour procure un sentiment de sécurité qui nous dit : « Vas-y. Tu ne risques rien à montrer la vraie Marilyne. Tu seras toujours aimée et acceptée quoi qu’il arrive. Tu peux être toi, sans crainte. »

  1. A ton avis, quel est le principal atout des femmes dans la société du XXIe siècle ?

Elles sont indispensables. On reconnaît de plus en plus leur place. Aujourd’hui, on commence à comprendre qu’une société et une façon de faire à dominance masculine ne sont pas équilibrées et peuvent conduire à la catastrophe. L’énergie masculine se situe surtout dans le mental et donc dans la résistance, le contrôle, la possession. Alors que l’énergie féminine est plus dans le lâcher prise, l’ouverture, la capacité d’Être… Et aujourd’hui, on reconnaît de plus en plus l’importance de l’énergie féminine.

Donc pour moi, l’atout principal des femmes, c’est qu’elles sont plus flexibles et se remettent en question plus facilement. C’est d’abord une qualité indispensable à un travail personnel et spirituel sur soi pour évoluer et accéder à un mieux-être. Mais c’est aussi nécessaire pour questionner les croyances collectives qui nous sont léguées par la société et qui peuvent bloquer le flux de l’abondance et nuire à notre bien-être. Et aujourd’hui, je crois que si on veut construire une société durable à léguer à nos enfants, il nous faut changer nos modes de pensées, revoir notre définition du bonheur, du succès, reprendre pleinement conscience du pouvoir du féminin…

gaia2-150x150

  1. Et tes projets, à court, moyen, long terme ?

Je compte développer Exploser d’Amour, autant la méthode, le blog que la tribu qui Explose d’Amour. Comme je le disais, à court terme, je prévois de lancer le programme en ligne. Puis à moyen et long terme, j’ai plusieurs idées comme lancer une émission sur Youtube ou Facebook, de vidéos de quelques minutes seulement pour donner toujours plus d’astuces pour mettre de l’amour dans sa vie. Ou encore organiser des événements en présentiel comme des conférences, ateliers, stages, etc. Je réfléchis également à développer la tribu et favoriser la convivialité et les interactions entre les déesses afin qu’à plus long terme, des cercles de déesses puissent se créer.

  1. Trois mots qui te caractérisent le mieux ?

Spontanée, Courageuse, Spirituelle.

  1. Et un dernier pour la fin…

Mesdames, rappelez-vous que vous êtes des déesses et vous avez en vous une partie de la Source divine. Vous êtes donc puissantes au-delà de tout. Vous êtes parfaites et vous avez tout ce qu’il vous faut en vous. Pas besoin de chercher plus à l’extérieur. Il suffit simplement de rouvrir le robinet, changer de point de vue pour vous voir différemment et voir les choses autrement.

Merci Marie pour cette interview ! J’ai adoré y répondre.

Crédit Image2 –  Crédit Image3

Interview Femmes Inspirantes – Aline de “Inspiré & Créé”

Bonjour Aline,

  1. Tout d’abord (sans faire dans l’original), peux-tu nous dire qui se cache derrière « Inspire et Crée » ?

Je m’appelle Aline et pour la petite anecdote, mon père a choisi ce prénom qui vient de la chanson « Aline » chanté par un certain Christophe. Je n’aime pas du tout cette chanson mais j’adore mon prénom ! J’ai 26 ans actuellement et je vis en région parisienne. Concernant mes passions, j’aime beaucoup tout ce qui touche à la créativité artistique : aquarelle, photo, écriture et également à la spiritualité.

Logo-inspire-et-cree

  1. Quel est ton parcours personnel / professionnel ?

Mon parcours est assez atypique. Je suis sortie d’un bac littéraire et j’ai passé ensuite quelques mois en école d’art mais dû à des soucis personnels, j’ai dû quitté celle-ci. Par la suite, j’ai glandé (oui, c’est le mot) de licence en licence, complètement désorientée et perdue. Ce fût une période très instable professionnellement, je ne savais pas du tout ce que je voulais faire dans ma vie, les cours étaient loin d’être passionnants et je m’ennuyais fermement. J’en avais marre des cours et oui, je sais, c’est ce qu’on dit souvent lorsqu’on étudie mais je sentais vraiment au fond que j’en avais assez des études, des choses à apprendre par cœur, des examens et des diplômes et je ne me voyais pas ensuite chercher un travail que je garderais toute ma vie jusqu’à la retraite. Cette mode de vie que mes parents voulaient pour moi me déprimaient alors après réflexion, j’ai fait ma « rebelle » et j’ai cessé les études. J’ai pris une année sabbatique pour réfléchir à quel genre de vie, je voulais vivre. Par la suite, en me baladant sur Deviantart, je suis tombée sur une photographie d’un magnifique bijou et je me suis dit que ce serait cool de tenter la création de bijoux ! C’est ainsi que commença l’aventure entrepreneuriale !

  1. Parle-nous de ton projet d’origine ?

Cela va m’être difficile de parler de mon projet d’origine car je viens de faire un changement dans mon entreprise tout récemment…

Au départ, je proposais des box de créations artisanales en partenariat avec plusieurs créateurs français. Je voulais faire découvrir l’artisanat français et partager mes coups de cœur. Chaque box avait un thème particulier et un conte inspirant écrit par moi-même (car l’écriture est une autre de mes passions) pour apporter un peu de magie et de positif. Puis, j’ai dû arrêté tout ça car je m’occupais de bien trop de projets à la fois, il me fallait faire un tri et passer à autre chose. Depuis, je m’occupe seulement de mes créations, je crée en général, des attrapes-rêves poétiques pour décorer le foyer et y apporter une touche de poésie. En parallèle, j’ai également mon activité de graphiste freelance et je travaille avec de jeunes marques pour créer une identité visuelle qui leur reflète.

  1. Quelles valeurs souhaites-tu partager via tes créations ?

À travers mes créations, j’ai envie que les personnes se souviennent des plaisirs des choses simples, des petits bonheurs qui peuvent créer de grands plaisirs. Prendre soin de soi, se créer du bien-être en soi autant qu’autour de soi…

  1. Quelles sont tes sources d’inspiration ?

Mes sources d’inspiration viennent d’un peu de tout : de la nature, des films/livres ou encore en flânant sur Pinterest qui est une mine d’inspiration !

  1. A quoi ressemble ton quotidien ?

J’essaie de commencer la matinée par une séance de yoga, histoire de me réveiller le corps et l’esprit avant de commencer à travailler. Je vérifie mes mails et les réseaux sociaux et je commence à répondre à certains mails/commentaires / poste des statuts. L’après-midi et le soir, soit je m’occupe des créations et de la photographie, soit je travaille sur la mise en ligne des produits, sur le marketing, le design ou/et j’écris du contenu pour le blog/site.

Mes journées sont très variables et ne se ressemblent pas et c’est ça qui me plaît ! J’évite de travailler durant la soirée pour laisser mon cerveau se reposer pour passer une bonne nuit de sommeil mais la nuit, je me lève parfois car c’est au moment que je dors que l’inspiration s’active alors j’ai toujours un bloc-note et crayon à portée de main.

  1. Et tes projets, à court, moyen, long terme ?

Warf, j’en ai tellement ! D’ailleurs, ces dernières mois, j’ai l’impression d’avoir des idées de projets toutes les semaines ! Pour les projets à long terme, j’aimerais avoir le temps de prolonger ma collection Dreamcatcher et créer de nouvelles décorations poétiques pour les proposer dans des concept-stores.

IC46 attrape reve bleu ocean

Actuellement pour le blog, je travaille sur un projet que j’ai appelé le Dream Challenge en collaboration avec plusieurs blogueurs-entrepreneurs qui consiste à envoyer, chaque matin dans la boîte mail, de l’inspiration et du positif pour encourager les gens à réaliser leurs rêves, j’aimerais finaliser cela pour le mois de juin.

  1. A ton avis, quel est le principal atout des femmes dans la société du XXIe siècle ?

Elles osent ! Elles osent s’exprimer, révéler leurs talents et leurs potentiels. Elles osent revendiquer leurs droits. Elles osent de plus en plus être elles-mêmes et poursuivre leurs rêves, lancer leur entreprise et devenir des super womens !

  1. Trois mots qui te caractérisent le mieux ?

Rêveuse, positive et déterminée !

moiG

  1. Et un dernier pour la fin…

Je remercie pour cet interview, j’ai pris beaucoup de plaisir à répondre aux questions et j’espère que mon histoire inspirera certain(e)s d’entre vous ! Rêvez grand et soyez toujours vous-même !

Interview Femmes Inspirantes – Una Idea de “Voyage au pays du bien-être”

Bonjour Una Idea,

  1. Tout d’abord (sans faire dans l’original), peux-tu nous dire qui se cache derrière « Voyage au pays du bien-être » ?

Coucou Marie !

Alors je vais me présenter en quelques mots ! Je n’ai pas l’habitude, c’est plutôt moi qui pose les questions 😉

Je suis Stéphanie, alias Una Idea, un pseudo que j’ai choisi en 2009 quand j’ai créé mon premier blog (C’est parti mon kiki !).

J’ai 41 ans (je ne le réalise pas encore, ça me fait un drôle d’effet de l’écrire !). Je vis avec mon homme, mes 2 enfants, et mon chat ! Et je suis depuis longtemps en quête de ce qui fait du bien. J’aime partager mes découvertes et m’enrichir au contact des autres.

  1. Quel est ton parcours personnel / professionnel ?

Au moment de choisir quelles études je voulais faire, j’hésitais entre une école d’art et psycho. J’ai finalement choisi psycho et par la suite, la psychologie sociale qui s’intéresse à l’étude des petits groupes. Cela a été pour moi une grande ouverture et m’a permis de mieux comprendre comment fonctionne l’être humain.

Durant mes études, j’ai fait un stage et cela m’a conduit dans le monde du conseil. Et là j’ai découvert, l’entreprise, un nouvel univers pour moi à l’époque. Aujourd’hui je suis consultante freelance et j’anime des séminaires.

J’ai toujours cette soif d’apprendre et de comprendre.

  1. Parle-nous des origines du projet, du blog ?

Il y a quelques mois j’ai eu une insomnie. Impossible de dormir, des idées noires dans la tête. Je suis alors descendue dans mon bureau et j’ai commencé à écrire un sommaire de livre sur le bien-être : Voyage au pays du  bien-être.

L’idée étant de partager tout ce que j’ai testé pour me sentir mieux, tout ce que j’ai appris auprès des autres et de mes lectures, et tout ce que j’ai encore envie de découvrir.

Coïncidence extraordinaire, une amie, le même soir a une insomnie et a écrit un sommaire de livre… sur le bien-être !

En réfléchissant plus concrètement à ce projet de livre, je me suis dit que c’était une démarche un peu trop solitaire à mon goût. Cela m’a tout de même donné envie de créer une nouvelle rubrique dans mon blog intitulée « voyage au pays du bien-être » qui regroupe tous les articles que j’ai écrit sur ce thème.

bien-etre-sante-reflexologie-sauna

Un jour en parlant de tout ceci à une amie, j’ai écrit un article parle de ce projet de livre. Cela m’a donné l’idée de créer un blog du même nom.

Le but de « Voyage au pays du bien-être » est de partager tout ce qui nous fait du bien :

  • ce que nous avons testé
  • des lectures inspirantes en matière de développement personnel
  • des pistes de réflexion
  • des interviews avec des professionnels du bien-être
  • des citations
  • des vidéos enrichissantes découvertes sur le web
  1. Il s’agit d’un blog collaboratif – Pourquoi ce choix ?

Pour la richesse des idées et des points de vue.

Pour le plaisir de l’échange et de la découverte.

Pour avancer ensemble sur le chemin du bien-être qui peut être parfois solitaire, avec des étapes difficiles. Et surtout pour partager ce qui fait du bien !

Le blog est encore tout frais, l’équipe des auteurs commence à se former et le voyage au pays du bien-être est lancé ! Merci à toi Marie de rejoindre l’aventure avec ta plume inspirante et bienveillante J

  1. Quelles idées, valeurs souhaites-tu partager via cette plateforme ?

Ah bonne question que tu me poses-là Marie ! Je n’y avais pas encore pensé de la sorte…J’aimerai que la personne qui arrive sur « Voyage au pays du bien-être » puisse trouver :

  • des réponses à ses questions
  • des sources d’inspirations
  • de nouvelles questions enrichissantes pour elle

J’aimerai aussi que celui ou celle qui a un gros coup de blues, et qui vit une phase de doute et de tristesse se dise qu’il peut avancer positivement dans sa vie, qu’il n’est pas seul, qu’il a des ressources et qu’il existe des outils pour avancer sur le chemin du bien-être.

Et aussi que chacun puisse partager son expérience, apporter de nouveaux éclairages, enrichir le parcours des autres. J’aimerai que chacun(e) ait accès à sa force intérieure pour se sentir pleinement vivant(e) et rayonnant(e) !

  1. Quelles sont tes principales sources d’inspiration ?

Je pense que ma famille et mes amis ont constitué ma matière première.

Par la suite j’ai fait une rencontre professionnelle déterminante lors de mon premier stage. Mon premier patron m’a énormément influencé et m’a transmis l’idée que le PLAISIR doit guider  notre vie : Aller dans les sens de ses atouts et de ce qui nous fait plaisir est le meilleur moyen d’être heureux, rayonnant et performant.

Depuis quelques années, j’ai découvert les livres de développement personnel. Et là j’ai ouvert la boîte de bonbons ! J’ai beaucoup lu (parfois trop !) et cela me nourrit et m’aide à élargir mon champs de vision : Louise Hay et la pensée positive, Les 4 accords toltèques de Don Miguel Ruiz….

Don-Miguel-RUIZ

Lire des blogs c’est aussi pour moi une grande ouverture, un moyen d’apprendre de nouvelles choses et d’échanger des idées. J’aime aussi regarder des conférences (TED ou autres), découvrir des vidéos….

  1. Et tes centres d’intérêt ?

Bloguer J, le feng shui, écouter DI FM (http://www.di.fm) !

  1. Des projets, à court, moyen terme ?

Un projet de liste de livre de développement personnel collective à laquelle je vous invite à participer si cela vous donne envie !

Il suffit d’écrire dans le commentaire de cet article : Quel livre avez-vous lu qui a été positif pour vous ? Pouvez-vous nous dire quelques mots à propos de ce livre et pourquoi vous le recommandez ?

L’idée est de compiler toutes ces idées de lectures dans un article. Cela nous permettra d’avoir de nouvelles pistes de lectures et de partager celles qui ont été bénéfiques pour nous.

  1. Trois mots qui te caractérisent le mieux ?

Optimisme, doute et envies !

optimisme_blog

  1. Et un dernier pour la fin…

MERCI Marie !

Et MERCI à vous !

Interview Femmes Inspirantes – Xénia de “Femmes de Qualité”

Chose promis, chose due. Durant les 5 prochaines semaines, je vais vous proposer les “interview” de femmes inspirantes, créatrices et créatives. Chacune a un message particulier à faire passer et j’espère que chacun d’eux vous donnera, comme à moi, l’envie de vous lancer, de réaliser vos rêves et avant tout de vous aimer et de croire en vous! 

Bonjour Xénia,

  1. Tout d’abord (sans faire dans l’original), peux-tu nous dire qui se cache derrière « Femmes de qualité » ?

Femmes de qualité est un espace où les femmes peuvent en apprendre plus sur elles-mêmes et aborder la vie d’une façon nouvelle.

  1. Quel est ton parcours personnel / professionnel ?

Mon parcours est comme moi : imprévisible ! Je vis au gré de mes expériences : rencontres, voyages, ce que j’apprends. Quelques choses à savoir sur moi : j’ai vécu la grande majorité de ma vie à Paris et un peu à New York, j’aime rencontrer de nouvelles personnes et m’ouvrir à de nouvelles cultures, je me sens en phase avec la philosophie qui accompagne le yoga.

  1. Parle nous des origines du projet, du blog – pourquoi ce nom?

Je savais que j’avais envie d’écrire pour les femmes. Je suis passée par plusieurs noms avant de choisir « femmes de qualité ». J’aime le concept de qualité, de réduire les distractions pour ne garder que le meilleur. Quand je pense aux femmes de qualité, je pense à des femmes qui connaissent leur valeur et qui sont généreuses dans l’expression de leur amour.

  1. A ton avis, quel est le principal atout des femmes dans la société du XXIe siècle ?

Leur liberté. Dans notre société (malheureusement ce n’est pas partout), les femmes sont libres dans leurs droits. Mais ce que je déplore, c’est qu’au lieu de jouir de cette liberté pour éclore dans notre féminité, nous nous renfermons. Nous devenons ennuyeuses, nous nous calquons sur le modèle masculin de réussite, nous jugeons la féminité comme de la faiblesse ou de la bêtise. Ca me rend triste.

  1. Que souhaites-tu partager via cette plateforme ?

Je souhaite partager les connaissances que j’ai acquises à travers mon expérience sur le développement personnel, la féminité, nos émotions, et les secrets pour créer une vie dans laquelle on se sent bien.

df1e6e4ccfd49420f7a6fc14dddff6d7_resized

  1. Quelles sont tes sources d’inspiration ?

Mes sources d’inspiration ne cessent de s’étendre. Dans le noyau on trouve Renée Wade (c’est elle qui m’a décidé à sauter le pas et à créer femmes de qualité), Seth Godin, Brené Brown, Echkart Tolle ou encore Louise L. Hay. Mais je m’inspire aussi des gens formidables que j’ai dans ma vie, et de la multitude de blogs que je découvre au fur et à mesure de l’aventure.

  1. Et tes projets, à court, moyen, long terme ?

Je ne fais pas de projets à long terme. A moyen terme, je veux consolider mes efforts pour faire vivre la communauté des femmes de qualité et retourner à l’université pour compléter ma formation. Et je pars dans deux semaines en Inde ! Je vais vivre un mois à Goa pour faire intensivement du yoga et obtenir un diplôme qui me permettra de donner des cours.

  1. Trois mots qui te caractérisent le mieux ?

Sensible, imprévisible, ouverte.

      9. Et un dernier pour la fin…

RAYONNEZ !

Merci Marie !2016-05-09_14 54 24_resized

“50 Nuances de Mots”

Elle aurait pu écrire 100 ou 1000 nuances. Les mots se présentent à l’infini. A nos doigts de leur donner vie, de leur insuffler un souffle, de les projeter en avant, de les faire cohabiter parfaitement au gré des récits qui peuplent nos vies.

Aujourd’hui, je suis heureuse de vous présenter un nouveau blog coopératif, fruit de l’envie d’une jeune écrivain, dont la plume vous a peut-être déjà séduits d’ailleurs, ailleurs.

***

Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Je me surnomme Beawriter ou Juju pour les intimes. Je blogue depuis quelques années, par plaisir, par goût du partage et de l’écriture. J’aime parler de tout et de rien, m’exprimer sur des sujets du quotidien, sur ma vie entre autre, accompagnée de ses embûches et de ses nombreuses joies.

D’où t’es venue l’idée de créer ce blog coopératif autour des mots ?

J’y pensais depuis un bout de temps. L’idée m’est venue assez naturellement, au fil de mes rencontres dans la blogosphère, j’ai eu l’envie de pousser l’idée du partage par les mots un peu plus loin, et puis : plus on est de fous plus on rit ?!

Du projet à la réalisation, quelles ont été les étapes ?

J’avais dans l’idée d’attendre encore un peu avant de me lancer dans le projet, et puis je me suis finalement levée un beau matin en me disant que le moment était venu de mettre la main à la pâte. J’ai sans plus tarder cherché une plateforme et des personnes motivées pour écrire avec moi sur mon tout nouveau blog que j’ai intégralement créé dans la journée. Quand je suis décidée, ça ne traîne pas ! 😉

Que signifient les mots pour toi ?

Ils ont une grande importance dans ma vie, j’adore m’exprimer sur le papier. Au début, cela venait du fait que j’avais plus de mal avec l’oral. Aujourd’hui ce n’est plus tellement le cas, mais on peut dire que chercher les mots vrais, ceux qui frappent, ça me calme, ça m’aide à y voir plus clair. Les mots sont pour moi essentiels.

Comment vois-tu l’évolution de ce blog à court terme / ou plus long terme?

Je lui espère une belle évolution, remplie de belles rencontres et de mots! Je vais tout faire pour qu’il prenne vie et s’épanouisse au fil des articles. J’espère que nombreux seront les passages et les écrivains en herbe à apporter leur petite pierre à cet édifice en éternelle construction.

Quelles sensations / émotions te procure l’écriture ?

Une sensation de libération, de bien-être profond, ça apaise mes souffrances, mes incompréhensions, je me suis toujours exprimée plus aisément de cette façon. Quand j’écris, je peux passer du rire aux larmes et j’adore ça.

Comment sélectionnes-tu les personnes amenées à écrire pour « 50 nuances de mots » ?

C’est totalement libre, quiconque éprouve le désir de s’y mettre m’envoie un petit message à cette adresse : jrouvarel (at) gmail (point) com et m’envoie son premier article. C’est un blog avant tout fondé sur des participations volontaires et motivées.

Un mot pour tes futurs lecteurs / rédacteurs ?

Lâchez-vous, ce blog est fait pour ça, nous sommes les maîtres de nos mots et des émotions que nous transmettons. A plusieurs, on est plus forts, on a plus de poids et c’est aussi un moyen d’apporter une autre dimension à l’écriture, ce n’est pas qu’une passion individuelle, c’est aussi un moyen d’entraîner bien des échanges !

Et en ce qui concerne les lecteurs, si vous êtes curieux sur le monde qui vous entoure, si vous aimez lire, l’art, la musique, l’écriture… vous pourriez vous plaire par ici !

60a9ef4dc03ad22e48b521cd2481b779_resized

Merci beaucoup Beawriter pour cette présentation qui donne vraiment envie de s’investir et de suivre ce projet plein d’enthousiasme et de fraîcheur.

Je vous invite à écrire si le coeur vous en dit. Ou bien à suivre cette aventure. Vous retrouverez “50 nuances de mots” sur:

Hellocoton – http://www.hellocoton.fr/mapage/50nuancesdemots

Le Blog – https://50nuancesdemots.wordpress.com/

La passion de Sophia

Au détour d’un blog, d’un commentaire sur un sujet commun, d’un partage, d’un mail délicatement envoyé, on découvre d’autres vies, d’autres passions, on se découvre et on s’enrichit mutuellement.

C’est donc comme ça, par un heureux hasard que ma route a croisé celle de Sophia. Ou plutôt que Sophia a osé faire un pas vers moi.

Sophia a une passion. Et moi les personnes qui ont une passion, ça me parle. Et surtout les personnes qui parlent de leur passion, qui vivent leur passion. C’est engageant, inspirant. Ca donne envie de faire le grand saut, de plonger, d’oser réaliser ses rêves.

Sophia a une passion. La Danse. La Danse Orientale, pour être plus précise. Elle l’a découverte à 20 ans. Coup de foudre dans un restaurant, au cours d’un dîner. La Danse Orientale s’est imposée à elle, comme une évidence.

Tout en continuant son master de droit, elle s’inscrit aux cours de sa ville, fais des stages en France et à l’étranger, se forme au fil de l’eau, en visionnant des vidéos, qu’elle considère être une excellent source d’apprentissage.

Une fois son diplôme en poche, c’est vers le sud qu’elle se dirige, se produisant dans les restaurants, dansant tous les soirs, pour son plus grand bonheur. Elle se fait petit à petit une clientèle et garde des souvenirs magiques des rencontres qu’elle a faites et de son bonheur de vivre un rêve, son rêve, les yeux grands ouverts.

sophia_sola_ladanseorientale.fr[1]

Crédit – Sophia Sola

En 2013, elle tourne une page et se dirige tout naturellement vers l’enseignement. Elle décide d’ouvrir un blog pour partager ses expériences et conseils, ses techniques pour débutantes et confirmées, quelques musiques aussi et l’histoire de la Danse Orientale. Tout vient au fil de l’eau, naturellement. Elle présente aussi les témoignages des professeurs qu’elle a rencontrés au cours de sa carrière ou qu’elle a croisés sur le net, une manière de les remercier.

Un blog tout en douceur et féminin, qui donne envie de se laisser bercer par la musique, tant en esquissant quelques pas, de moins en moins hésitants. Un blog qui rend un bel hommage je trouve à cette danse souvent méconnue, mais qui laisse un souvenir impérissable, à toutes les femmes qui, un jour, se laissent tenter par l’expérience.

Je vous laisse en sa compagnie pour la suite du voyage – http://ladanseorientale.fr 

Sa page Hellocoton