Posted in Atelier Ecriture L'Atmosphérique

Atelier d’écriture #17

Les souvenirs, un mot qui fait froid dans le dos pour tous ceux qui s’y perdent aisément. Alice est de ceux là. Elle compte les petits papiers de toutes les couleurs qui jonchent la table du salon, tous ces instants de vies vécus à deux dans un temps qu’elle ne connait plus. Lui, il va, il vient, il n’est plus d’ici. Il s’arrête parfois pour la regarder dormir et il s’en va serrer le corps d’une autre dans ses bras.

Sur un des papiers, un voyage en Grèce. Sa jupe longue contre sa peau nue, le soleil très chaud, la mer comme une nappe de soie autour de leurs corps jeunes et ce sourire qui chahutait ses plus intimes pensées.

Sur un papier vert, le premier plus, premier enfant. Le premier matin d’une vie à trois. Premiers pas d’une vie qui espère le meilleur. Deux regards fixés sur le merveilleux.

Un papier rose l’embarque dans un gîte du Sud, l’odeur de la Socca et le chant des cigales, les conversations interminables entre amies à refaire le monde, réinventer les sentiments.

Puis un jaune comme les tournesols du champ d’à côté, un rouge pour le vin des grandes occasions, un bleu comme le ciel au dessus des promesses, un blanc pour sa robe de tulle, un gris pour les jours de pluie passés sous la couette.

Des souvenirs, elle se dit, qu’elle devrait réécrire pour peut-être rattraper l’amour qui sauve les apparences mais qui fuit. Cette fuite là elle ne sait pas si elle y résistera.

Retrouvez les participations ici: Chez Isabelle-Marie, Chez Marinade d’Histoires, Chez Josée

***

Pour la semaine prochaine, je vous invite à commencer votre texte par la phrase suivante (tirée du livre: de Serge Joncour combien de fois je t’aime): “Oui puisque ce soir on en parle, puisque ce soir tu me le demandes sans détour, je serais même prêt à aller jusque là, à faire ça pour toi, tu as l’air de tellement y tenir, ça à l’air si important pour toi, alors si ça peut te faire plaisir pas d’état d’âme, je te suivrai, je ferai ce que tu me diras.”

Author:

Auteur - Blogueuse et Poète. J'écris comme je respire... Author - Blogger and Poet. Writing is my breath, my voice, my dream...

34 thoughts on “Atelier d’écriture #17

      1. Tu sais que le bonheur ne se raconte pas, ce n’est pas intéressant. Je l’ai souvent remarqué, d’ailleurs quand tout va bien, il n’y a rien à raconter 😊. C’est alors qu’il faut faire marcher l’imagination et broder autour.

        Liked by 2 people

  1. Bonjour Marie (re-),
    Il y a une phrase qui m’a interpellé parce qu’elle sonne ou résonne tellement juste : ” Lui, il va, il vient, il n’est plus d’ici. Il s’arrête parfois pour la regarder dormir et il s’en va serrer le corps d’une autre dans ses bras.” Cela aurait également pu être elle. Elle, elle va, elle vient, elle n’est plus d’ici… J’ai bien connu et c’est tellement vrai et bien écrit et décrit.

    Amitriés
    John

    Liked by 1 person

    1. Bonjour John,
      Oui ça aurait pu être elle. C’est tout aussi perturbant j’imagine.
      Ca me fait toujours quelque chose ces histoires, ces chemins là.
      Belle journée et merci pour ta visite.

      Like

  2. Bonjour
    Oh mais voilà un atelier d’écriture que je ne connaissais pas !
    Je vais le répertorié dans mon menu entete de mon atelier d’écriture ici
    http://ghislaine53.eklablog.com
    et sans doute faire celui çi et voir les suivants, je vais m’abonner !
    Je le découvre grace à Isabelle qui l’a fait et laquelle je suis abonnée aussi
    Bon week end qui arrive

    Liked by 1 person

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.