Posted in Carnets de route

En finir avec certains amalgames – L’Excision

Lors d’une discussion récente, j’ai entendu la phrase suivante “l’excision des filles c’est comme la circoncision pour les garçons – ça n’a rien à voir avec le droit des femmes, c’est juste une histoire de religion.” Sur le moment je n’ai pas eu d’argument et comme je suis intéressée par le sujet je suis allée creuser. Alors non sur deux points majeurs.

Si les religions juives et musulmanes appellent à la circoncision des petits garçons, l’excision n’est pas mentionnée dans les livres saints. C’est une différence de taille. L’excision est culturelle, passée de génération en génération. Et pendant ce temps là on utilise la religion pour commettre le pire.

Pratiquée 8 jours après la naissance dans la religion juive et à la puberté dans la religion musulmane, la circoncision consiste à enlever la peau du prépuce. Elle présente aussi des avantages pour la santé et est parfois pratiquée pour des raisons purement médicales. Certes dans certains pays, cette intervention est encore faite de manière “barbare” et peut représenter un traumatisme pour l’enfant. Mais à terme, le garçon aura une sexualité normale. La circoncision n’a pas pour but de priver le garçon.

Pour la petite fille, clairement et simplement, c’est sa féminité qu’on s’approprie et son droit à éprouver du plaisir. L’excision c’est soit:

1 – l’ablation partielle ou totale du gland clitoridien et/ou du prépuce/capuchon clitoridien.

2 – l’ablation partielle ou totale du gland clitoridien et des petites lèvres avec ou sans excision des grandes lèvres.

3 – l’infibulation: rétrécissement de l’orifice vaginal par recouvrement, réalisé en sectionnant et en repositionnant les petites lèvres, ou les grandes lèvres, parfois par suture, avec ou sans ablation du prépuce/capuchon et gland clitoridiens.

4 – toutes les autres interventions néfastes au niveau des organes génitaux féminins à des fins non médicales, par exemple, piquer, percer, inciser, racler et cautériser les organes génitaux.

Ces pratiques sont extrêmement dangereuses pour les filles, les femmes, elles mettent à mal leur corps, elles les exposent à des douleurs physiques et psychologiques violentes, des problèmes gynécologiques graves, elles les privent d’une partie de leur anatomie, si ce n’est de tout ce qui fait leur vie intime, elle contrôle leur plaisir et leur liberté. Dans certains cas, cela crée des complications pour la grossesse, l’accouchement. L’excision est une négation de la féminité, elle tue intérieurement les millions d’enfants qui en sont victimes chaque année.

Nous pouvons condamner ces pratiques, mais rappelons que dans beaucoup de pays ce sont des femmes qui pratiquent ces ablations sur des enfants entre 5 et 15 ans, alors même qu’elles ont vécu un traumatisme identique. Donc la condamnation ne change pas les mentalités. Pour faire bouger les lignes, il faut EDUQUER autour de l’excision. Comme le dit si justement Leyla Hussein, c’est un sujet qui relève de notre responsabilité à tous.

Vous avez des sujets comme celui-là, sur lesquels vous trouvez qu’on fait des amalgames dangereux et qui pourraient être évités, si seulement on commençait à en parler?

Author:

Auteur - Blogueuse et Poète. J'écris comme je respire... Author - Blogger and Poet. Writing is my breath, my voice, my dream...

19 thoughts on “En finir avec certains amalgames – L’Excision

  1. C’est une pratique qui m’a toujours fait froid dans le dos. Quelle douleur physique et morale pour une enfant ! Et au nom de quoi ? Oui, il faut éduquer et informer, puis espérer que de telles pratiques disparaissent pour de bon ! Bisous d’ici !

    Liked by 1 person

    1. Oui c’est atroce Sandra. J’ai essayé de visionner un reportage sur le sujet mais je me suis arrêtée au milieu.
      Eduquer, informer, c’est ce qui permet pas à pas de faire bouger les lignes. C’est un vrai job mais on voit bien que doucement les atrocités reculent quand on en parle.
      Grosses bises et douce journée

      Liked by 1 person

  2. J’ai toujours été pour la circoncision des petits garçons, qu’ils soient de religion juive, musulmane et même catholique, athées etc… c’est plus esthétique déjà et ensuite bien plus sain et hygiénique.
    L’excision en revanche est une boucherie totale, c’est cruel et prive les femmes du plaisir sexuel dont elles ont droit au même titre que les hommes. Et même si ce sont des femmes qui pratiquent cette sinistre opération, cela n’en est pas moins cruel. A l’origine on peut imaginer que c’était encore une trouvaille des hommes pour avoir mainmise totale sur la femme.
    C’est une honte et cela devrait être puni par des lois et des peines d’argent pour les personnes qui continueraient malgré tout à les pratiquer ou les faire pratiquer. Je suis donc totalement avec toi Marie.

    Liked by 1 person

    1. Oui Marie c’est ce qu’on dit, j’y ai même pensé pour mon fils à un moment donné. Surtout que sous anesthésie, ça se passe bien et ça ne laisse pas de trace.
      Complètement, c’est une idée des hommes pour avoir le contrôle. En matière de sexualité, les femmes n’ont encore à ce jour, pas toujours leur mot à dire. Et il faut que ça change.
      Certains pays ont des lois et des mesures préventives. Et dans d’autres des hommes et des femmes luttent, font des campagnes pour informer mais tant que les pays ne prennent pas de mesures concrètes, difficile de faire entendre sa voix.
      Merci pour ton retour et bonne journée

      Like

    2. Plus esthétique ? Donc vous êtes pour la circoncision des tous les petits garçons pour satisfaire vos préférences esthétiques à vous ? De quel droit un adulte peut-il ôter une partie de son enfant pour la rendre plus esthétique ? Vous avez le droit de trouver les pénis circoncis plus esthétique, cela ne donne pas le droit à des adultes d’imposer des critères esthétiques à un enfant dont le corps ne leur appartient pas, quand bien même il est leur enfant. Le corps d’un individu, enfant ou adulte, n’appartient qu’à lui-même, on ne devrait pas pouvoir y faire de modification irréversible sans son consentement et en dernier recours en cas de nécessité médicale. Certains hommes jugent que des grandes lèvres trop proéminentes à leur goût sont inesthétiques. Imaginez-vous que demain on leur donne le droit de faire réduire les grandes lèvres de leurs filles pour cette raison ? Ça s’appellerait une mutilation sexuelle.

      Plus sain ? Qu’entendez-vous par là ? Le prépuce des petits garçons est-il malsain et celui des petites filles sains ? (et oui, le femmes aussi ont un prépuce). Je ne comprends pas votre logique.

      Quant au très classique argument de l’hygiène, il suffit pour nettoyer un pénis non circoncis de le décalotter, l’affaire d’une seconde. Et comme le dit si bien Dustin Hoffman, parler d’hygiène pour la circoncision, c’est comme dire que le meilleur moyen de se nettoyer les ongles, c’est de se les arracher.

      L’excision est en effet une boucherie totale dans bien des cas (comme dans certains cas de circoncision, l’OMS rapporte en effet des cas d’amputation du gland voir du pénis, des décès parfois). Mais l’excision est en voie d’être de plus en plus médicalisée et c’est bien un nouveau défi car pratiquée en milieu médical, elle vise à passer pour plus soft et plus acceptable, ce que bien entendu elle n’est pas.

      Enfin de nombreux hommes circoncis rapporte une diminution du plaisir sexuel, notamment quand ils ont pu faire la comparaison parce que circoncis adultes. Certains parlent même de traumatisme, que l’on pense notamment aux immigrés des pays de l’est arrivés en Israël et circoncis à l’âge adulte.

      Like

      1. Merci pour votre retour sur ce sujet sensible et vos arguments.
        Certains pensent en effet et sûrement à tort que la circoncision est plus hygiénique. Dans certains cas elle est proposée médicalement à certains enfants. Ce qui n’en fait pas pour autant une pratique sans risque ni conséquences.
        Je ne suis pas rentrée dans les détails dans cet article mais il est juste de dire que la circoncision est elle aussi une mutilation et qu’elle crée des traumatismes, d’autant plus quand cela est fait sans assistance médicale et quand elle touche de jeunes garçons voir des jeunes hommes.
        Vous avez raison de soulever ce point et je vous en remercie.

        Like

  3. Un sujet terrible et tu as eu raison d’en parler et d’expliquer.
    C’est un crime envers les femmes. Encore un. Parce que les femmes font peur, certains les voiles, d’autres les rabaissent au rang d’esclaves sexuelles ou comme tu l’as écrit “privent les femmes de plaisir et de bien d’autres choses”.
    Ces pratiques me révoltent. Pour avoir vu des reportages sur ces traitements infligés aux filles, ça m’a tellement traumatisée que je ne peux plus en voir ou en parler.
    Quelle chance qu’il existe des femmes comme toi, qui ose écrire ou en parler. Continue à dénoncer, à ta façon. Je suis fière de toi. Belle soirée. Bisous 😘

    Liked by 1 person

    1. Oui Nicole depuis un certain nombre d’années, il y a comme une main mise de l’homme sur la femme, à travers tous les abus qu’on connait aujourd’hui.
      Il ne faut pas hésiter à dire que c’est un crime, le punir, tout en éduquant car dans certaines traditions c’est très ancré et beaucoup d’hommes et de femmes n’ont pas accès à l’éducation. Pour nous, c’est atroce quand pour d’autres c’est dans l’ordre normal des choses.
      Merci pour ton soutien et ton amitié!

      Liked by 1 person

  4. Merci pour cet article ! Effectivement, c’est un sujet et des traditions qui ont la vie dure et il est tellement important de clarifier les choses, et l’article est concis et efficace.
    Je suis toujours choquée que ce soit des femmes qui pratiquent sur les fillettes et jeunes femmes, parfois leurs propres enfants ou nièces l’excision. J’espère que cet article et le documentaire seront lus et vus par le plus grand nombre, même si la déconstruction est difficile surtout pour les personnes concernées.
    Dans certains pays, la loi est difficilement appliquée et contrôlée dans certaines zones.
    Vaste sujet !

    De mon côté, j’ai tenté de parler de la différence entre relation incestuelle et inceste. Et si l’incestuel ne comporte pas d attouchements ou de pénétration sexuelle il reste traumatique pour l’enfant et démontre un dysfonctionnement familial.
    Le viol entre enfants et aussi souvent banalisé, il existe même un flou juridique, pas vraiment de jurisprudence et c’est souvent banalisé. Or, il y a une différence majeure entre la découverte mutuelle et consentie entre enfants et la pénétration forcée.
    Voilà.
    Sur ces sujets lourds mais dont il faut parler, je vous souhaite une belle soirée.

    Liked by 1 person

    1. Merci beaucoup pour ce retour.
      J’ai écouté le témoignage d’une exciseuse qui disait qu’elle voulait que ses filles soient comme elle, parce qu’on lui avait sûrement dit que cette opération était pour son bien. Entre souffrance et culture, jugement des autres, il n’est pas aisé pour tous de se positionner, j’imagine. Quant aux lois…

      Merci de soulever ce point, car souvent on distingue les deux en effet. Alors que l’intimité de l’enfant est menacée dans les deux cas. C’est un peu comme la violence, quand il n’y a pas de marques on ne la prend pas toujours en compte.
      Merci d’en parler également. Si ça vous dit, vous pourriez écrire un article pour mon blog sur ce sujet justement… Si vous le souhaitez bien sur.
      Au plaisir

      Like

      1. Avec grand plaisir pour l’article, juste que je n’ai pas de date à poser mais ça pourrait être un moyen de relayer l’information. Je vous fais signe dès que j’ai une rédaction à peu près propre sur le sujet. Merci de me donner cette opportunité !

        Liked by 1 person

  5. Bien pratique de faire passer certaines atrocités sur le dos de la religion ou de la tradition.
    L’excision n’est ni plus ni moins qu’une amputation.

    Liked by 1 person

    1. Je pense que beaucoup de personnes pensent que c’est religieux et d’autres n’ont pas l’éducation suffisante pour changer de regard.
      C’est pour ça qu’il est important de mettre en place des lois pour protéger les filles et aussi éduquer pour que les gens ouvrent les yeux et que les mentalités évoluent dans le bon sens.
      Quant au plaisir libre des femmes, il y a encore beaucoup à faire. C’est une menace pour beaucoup…

      Liked by 1 person

      1. C’est très intéressant merci ! La première chose qui me vienne à l’esprit c’est le RN et sa dédiabolisation. Ce n’est pas la même chose que ton sujet évoqué cela dit. Belle journée Marie!

        Liked by 1 person

        1. Non mais ça va un peu dans le même sens.
          C’est pour ça que l’éducation est la clé de tout. Enfin bon pour le RN il y a des gens éduqués, il doit y avoir un truc qui cloche ailleurs!

          Like

  6. Je me suis étranglée en lisant le titre de ton article, je n’en reviens pas que des personnes puissent faire l’amalgame entre les deux et nier au passage la violence et la souffrance que représente l’excision pour les personnes qui l’ont subie. Merci infiniment pour cet article clair et informatif que je vais garder précieusement au cas où il me faudrait aborder le sujet moi aussi !

    Liked by 1 person

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.