Posted in Emprise et Renaissance

Pas de l’amour

Photo by freestocks.org on Pexels.com

Ce n’était pas de l’amour.

Non ce n’était pas de l’amour, à aucun moment. C’était une histoire, une relation, quelque chose de ce goût là. Mais pas de l’amour.

Ce n’était même pas du mauvais amour, de celui qui ne sait pas, pas dire, pas s’exprimer, de celui qui se planque derrière des émotions compliquées à gérer.

C’était un deal, une prise de pouvoir, un compte a régler avec l’injustice du monde, l’achat d’une liberté, une revanche sur le passé.

Et même après un mariage, un bébé. C’était pour faire comme les autres. Pour pouvoir dire MA femme, MON enfant. Pour pouvoir coller au modèle, pour plaire à Dieu, aux lois d’une religion, aux codes d’un pays. Pour dire “maintenant tu ne peux plus partir”.

C’était une histoire de papiers, qu’on le veuille ou non, une histoire comme un cliché de plus, un cliché qui s’incruste et vient piller ce qu’il reste de possibles. Un fait divers qu’on lit par habitude et devant lequel on se dit “je le savais!”

Une histoire comme tant d’autres, avortée avant d’avoir commencée, une histoire de mots balancés, très vite, trop vite, comme une menace, un silence de plomb avant le massacre.

C’est toujours difficile à croire, à comprendre. Comme ces parents qui n’aiment pas leurs enfants, comme ces frères et sœurs qui se détestent, comme ces épouses et ces maris qui tuent, comme la folie qui enchaine.

Ce n’était pas de la haine non plus, je ne sais pas ce que c’était au final. C’était une manière de faire, de vivre, une façon de racheter ses fautes, une illusion, un mirage. Une idée un peu particulière du couple. Sans partage, sans échange, sans sentiment, sans envie.

Ce n’était rien d’autre qu’une relation sans âme, pour se fondre dans le monde, faire et être comme les autres. Rien qu’un désir de gamin, enfant roi, qui veut donc qui a.

Ce n’était pas de l’amour.

Et c’est ce qui nous a sauvé.

Author:

Auteur - Blogueuse et Poète. J'écris comme je respire... Author - Blogger and Poet. Writing is my breath, my voice, my dream...

23 thoughts on “Pas de l’amour

  1. Ce n’était pas de l’amour en effet mais est-il besoin d’aimer? Je veux dire d’éprouver de l’amour pour une personne du sexe opposé ou du même sexe. Le temps m’a montré que l’amour était bien souvent très éphémère (quelqu’un a écrit mais je ne sais plus qui “l’amour dure 3 ans” et je suis assez d’accord avec ça.
    L’amour c’est attendre, c’est trembler, ce sont des joies mais aussi beaucoup de souffrances, des inquiétudes, une dépendance à l’autre, on n’est jamais en paix quand on aime.
    Quand on a réussi à passer ce stade de chercher à aimer et choisi de fermer son coeur à l’amour, on se rencontre qu’il est des amours bien plus sereines et pleines que l’amour humain. Il y a l’amour de la nature, des animaux, de la vie, des choses simples qui comblent de joie, Et les émotions sont tout aussi fortes mais ne contraignent pas, ne sont pas sources d’inquiétudes permanentes. Je préfère et de loin ce type d’amour là.
    Et surtout aimer parce que le bien penser l’impose ou une quelconque religion, il n’y a rien de pire.

    Liked by 2 people

    1. Je crois que l’amour prend différentes formes et que l’amour entre deux personnes dépend aussi des attentes et de la vision que l’on a d’une relation. Ce n’est pas toujours douloureux. Tout dépend de ce qu’on met derrière le mot amour.
      Je n’ai pas l’impression que l’amour me contraigne ou m’impose des choses. Si c’est le cas, c’est le signe pour moi que ce n’est pas juste.
      Mais bon nous avons toutes les deux des expériences de vie différentes…

      Like

  2. Bien analysé Marie. Votre relation n’existait que parce que l’un voulait être “comme tout le monde’ mais ce lien qui unit deux êtres et qui s’appelle amour n’a pas existé entre vous ? Plus facile dans ce cas de couper les ponts ! Grosse bises

    Liked by 1 person

    1. Il voulait faire comme ses copains, suivre le schéma de sa culture et de sa religion. Il aurait pû être plus agréable et moins manipulateur. Mais alors ça aurait été plus dur de mettre un point final à cette relation étrange.
      Bises et belle soirée

      Like

  3. Bravo 👏 dans cette histoire, le plus beau, la plus belle réussite, c’est ton fils.

    Il est là, grâce à cette amour qui n’en était pas un.

    Ton histoire est jalonnée de souffrance et pourtant, tu as réussi à trouver la sortie.

    Continue à sortir ces mots qui allègent ton fardeau.

    Un jour, tu n’auras plus besoin de le faire et ce jour-là, il restera uniquement le beau, le merveilleux.

    Merci de partager ton histoire, c’est un cadeau bien précieux.

    Gros calins d’amitié et agréable fin de journée 🥰

    Liked by 2 people

    1. Bonsoir Nicole,
      Je ne sais pas si c’est une réussite mais c’est en effet une chance. Même si elle me fait souvent trembler!
      Je ne sais pas si j’écris pour me soulager ou par envie de partager mon histoire pour les autres. Pour moi, tout peut être dit, alors je le dis. Et si un mot peut aider, alors j’en suis heureuse.
      Merci de lire mon histoire, c’est toujours un plaisir.
      Je t’embrasse bien fort et douce soirée

      Liked by 1 person

  4. Bonjour Marie ,ton histoire est très émouvante et tu as la générosité de la partager pour aider ceux qui qui vivent à peu près la même chose . Bravo pour ton courage et ta gentillesse.

    Fortes étreintes d’amitié.
    🌹🥰🌹🤗

    Liked by 2 people

    1. Bonsoir Hugo,
      Je crois en la valeur et la beauté du partage. Il y a malheureusement des personnes qui vivent des histoires bien douloureux et parfois il suffit de presque rien pour leur apporter un peu de lumière.
      Je t’embrasse et très douce soirée à toi

      Liked by 1 person

  5. Bonjour Marie,
    Une de mes soeurs s’est mariée, très rapidement et à peine un an après, elle était en instance de divorce. Je n’ai jamais compris le pourquoi de cette union, mais ton texte me fait penser que peut-être, elle voulait faire comme tout le monde et avoir cette sensation (complètement injustifiée) de posséder l’autre. Je ne crois pas au mariage, je pense que l’amour se passe de papiers officiels. En revanche, devenir maman, aussi difficile que ce soit (ça n’a rien d’instinctif contrairement à ce qu’on entend souvent), ça c’est beau et c’est réel. Plein de gros bisous d’ici et merci pour ce texte fort et source de réflexions pour moi ce matin.

    Liked by 2 people

    1. Bonsoir Sandra,
      Peut-être qu’elle voulait rentrer dans un moule, quelque chose de plus rassurant. Le couple, la vie à deux, le mariage, la famille, c’est un peu un socle, ce qui reste quand il ne reste plus rien en quelque sorte.
      On fait tous des choix en fonction de ce qui nous parait juste à l’instant T mais ce n’est pas forcément bon pour nous.
      Très belle soirée à toi.

      Liked by 1 person

      1. A l’époque, je pense qu’elle se sentait menacée par l’ex compagne de son mari (qui était aussi la mère de son fils). Oui, le mariage a dû lui sembler être comme un refuge. J’aurais voulu le lui dire à l’époque que ce n’était pas une bonne idée, mais elle n’était sans doute pas prête à l’entendre. Belle et douce soirée à toi !

        Liked by 1 person

        1. On dit qu’il faut vivre ses expériences jusqu’au bout et j’y crois. On se protège tous comme on peut finalement et on peut se perdre aussi.
          Je t’embrasse Sandra. A très vite pour la suite de ta fabuleuse histoire!

          Liked by 1 person

  6. Je crois qu’en tant qu’êtres sociaux, nous avons besoin d’amour, que ce soit sous la forme d’un couple, que ce soit par la famille, les enfants, les fratries, les amis, nos animaux de compagnie. Nous avons besoin de créer des liens, de nous identifier, d’être reconnu, et ce n’est que dans le regard des autres, que l’on apprend à se connaître. Beaucoup confondent sentiments amoureux ( la passion du début) et l’amour. L’amour s’installe lorsque l’on aime l’autre pour ce qu’il est et non pas pour ce que l’on voudrait qu’il soit ou ce que l’on a imaginé de lui, ses parts de lui qui finalement ne parlent que de nous-même. C’est ce que l’on appel du contre transfère, en réalité on est amoureux d’une partie de nous que l’autre nous renvoie et c’est cette partie de nous que l’on pleure lorsqu’il y a rupture. L’amour, le vraiment, le généreux, ne fait pas souffrir.

    Merci pour tes mots Marie, beaucoup se reconnaitront dans ton texte. Moi la première. Peut-être que maintenant que tu as rencontré l’amour, tu pourrais nous le décrire dans un prochain texte ?

    Je t’embrasse fort
    Sand 💝

    Liked by 2 people

    1. Bonsoir Sand, je le crois aussi!
      L’amour, l’amitié, cela fait partie de la vie. Nous vivons en interconnexion les uns avec les autres. Tout le temps.
      Je suis bien d’accord que l’amour ne fait pas souffrir, c’est tout ce qui va avec, tout ce que nous prenons pour de l’amour, tout ce qui nous met face à nos blessures et nos zones d’ombres.
      Après les relations humaines seraient moins complexes si nous étions tous plus sages…

      J’écris pour partager et si ça fait écho pour d’autres c’est bien aussi. Se poser des questions aide à cheminer!
      Je t’embrasse et douce soirée à toi

      Like

  7. Très beau texte, qui dit l’essentiel en si peu de mots.
    Oui, c’est ce qui nous sauve : le cœur finit par comprendre que l’amour manque. Le corps se sauve, se réfugie ailleurs. Pour reconstruire une autre relation, plus équilibrée, plus libre. Ou rester seul(e) et se reconstruire, peu à peu.
    Merci pour ces mots, Marie, et pour ton autre article sur la vidéo Fred et Marie, qui met en images ce qu’est l’emprise, afin que chacun sache ce qui peut se cacher derrière les portes closes.

    Liked by 1 person

    1. Très heureuse de te relire Nina.
      C’est exactement cela. Se reconstruire prend aussi son temps et il faut se laisser ce temps là.
      Je trouve ce “clip” très bien fait et l’analyse d’Anne-laure Buffet également. C’est la vérité, celle que l’on ne voit pas, celle qui fait des ravages. Et qu’il faut dénoncer.
      Je t’embrasse et te souhaite une belle fin de journée.

      Liked by 1 person

  8. Your story is so profound and moving, Marie. From the other comments it looks like this is truly your story to tell. I love your bravery and the ending, too. Very beautifully written.
    I wish you joy and much love in your future. 💗

    Liked by 1 person

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.