Posted in Carnets de route

Overdose

Photo by Merlin lightpainting on Pexels.com

N’allons-nous pas trop loin
Dans cette quête d’une autre vision
Un monde sans limitation…

Shootés aux anti-dépresseurs
Anxiolytiques, neuroleptiques

Shootés aux promesses euphoriques
De coachs quantiques

Chacun sa drogue
Chacun son espoir

N’allons-nous pas trop loin
Quand de victimes nous devenons bourreaux
Coupables de nous laisser faire
Responsables de notre descente aux enfers

N’allons-nous pas trop loin
Entre soins karmiques et vies antérieures
Messages angéliques et symphonie des couleurs
Energie mouvante et ouverture du cœur

Chacun y va de ses superpouvoirs
Techniques magiques
Energie salvatrice

Chacun scande
A qui veut bien l’entendre
Que rien n’est impossible

Tout ne serait question que de croyance
D’égo, de lâcher prise
Le mental serait le mal
La raison déraisonnable
Le rationnel condamnable
Le terre à terre, un minable

N’allons-nous pas trop loin
Dans la quête de soi
Quête de sens
N’allons-nous pas dans tous les sens

A trop rêver d’une autre société
Ne perdons nous pas notre identité
Dans des messages alambiqués

De l’Univers
De nos alliés, guides ailés, de nos lignées
Des elfes, des arbres, des morts, tous messagers

N’allons-nous pas trop loin
Dans le travail sur soi
Surcharge de thérapies
Pour devenir meilleur
Jusqu’à frôler l’asphyxie

N’allons-nous pas trop loin
En disant que nos pensées créent notre réalité
Qu’en est-il de nos ratés ?

Est-ce que la culpabilité est si bonne conseillère ?
Faut-il passer par la case interdit bancaire ?
Tout cela est-il seulement nécessaire ?

Ou bien le résultat d’un mal être
Que nous refusons de voir…

Ce poème est le fruit de ma réflexion du moment sur un sujet de société, quelque chose qui me touche beaucoup et dont je pense qu’il est important de parler, parce que les abus sont légions et que beaucoup de personnes perdent temps et argent dans ce business si tentant quand on est un peu perdu dans sa vie. Et qui ne l’a jamais été?

Author:

Auteur - Blogueuse et Poète. J'écris comme je respire... Author - Blogger and Poet. Writing is my breath, my voice, my dream...

12 thoughts on “Overdose

  1. Oui Marie, nous allons beaucoup trop loin pour tout ça. Nous sommes de plus en plus des pions sur l’échiquier politique qui tente de faire de nous des petits robots lobotomisés. Restons libres et surtout ne nous alignons pas.

    Liked by 1 person

  2. Cette overdose du “toujours plus” est très juste. Mais nous n’avons jamais été aussi seuls dans nos peurs et l’interdiction de les exprimer.

    Liked by 1 person

  3. C’est vrai qu’il est facile de se faire avoir ou de s’y perdre.

    On aimerait pouvoir aller mieux mais à quel prix ?

    J’ai toujours fait confiance à mon instinct et aux ressentis des personnes qui m’entourent.

    Un tel test ceci, si ça me parle, je peux éventuellement tester aussi.

    L’important est vraiment d’écouter son ressenti, de faire ses expériences et d’aller vers ce qui fait du bien.

    Arrêter lorsque ça mène nul part pour laisser la possibilité à autre chose de nous aider.

    Un enseignement, une thérapie, un soin à la fois. Vouloir trop faire de chose en même temps, c’est risquer de se perdre et de ne pas bénéficier totalement de l’aide apportée.

    Voilà ma chère Marie, ce que ton merveilleux texte m’a donné envie de t’écrire.

    Douce nuit 🌃 et de beaux rêves ✨. Bisous bisous 😘

    Liked by 1 person

    1. Merci pour ton partage Nicole. En effet s’écouter et savoir quand c’est bon, quand ça ne l’est plus, pouvoir dire stop aussi.
      Pour les personnes qui ont du mal à faire des choix, pas toujours aisé de trouver l’equilibre. Se perdre est si facile au fond…
      De douces pensées et de grosses bises à toi!

      Liked by 1 person

  4. Wow! On dirait du slam! J’adore!
    Ma réflexion à moi, vivre le moment présent.
    Je n’ai plus très envie de retourner en arrière.

    Liked by 1 person

  5. Belle étude de l’époque trouble que nous traversons. Sous prétexte d’analyses pour y voir plus clair, c’est l’obscurantisme qui s’installe. je ne sais parfois plus qui croire, qui écouter ? La case interdit bancaire n’est pas la solution : si tu savais comme sa banque a essayé d’étrangler ma voisine , une honte ! Grosses bises Marie

    Liked by 1 person

    1. Je te rejoins Paulette, il faut savoir faire la part des choses, ce n’est pas toujours évident.
      Quant aux banques ce sont des institutions sans états d’âme…
      Grosses bises et belle soirée

      Like

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.