Posted in Carnets de route

Spirale inspirée

Photo by Pixabay on Pexels.com

Ca a commencé par un jour de pluie, quelques minutes d’ennui, une envie de sortir prendre l’air. Une lubie d’un instant, un loisir du dimanche. Ca ne durerait pas. Quelques jours tout au plus. Juste le temps de se laser, de descendre et remonter, nettoyer, bichonner. Ca finirait par passer. Une histoire de gamins, tout au plus.

Et puis non. Cette année, il a un an de plus et ses escargots sont devenus son moment de la journée, un moment de pause dans un quotidien en version accélérée. Il pense à eux au réveil et ne part pas se coucher sans être certain qu’ils sont en sécurité.

Au départ, c’était plutôt une corvée et puis devant l’enthousiasme des enfants, je me suis laissée porter par leur curiosité. Chaque jour nous en apprenons davantage sur les escargots, ces coquilles rigolotes, qui nous laissent bien souvent indifférents.

Il leur a donné un nom et a déjà ses préférés, ceux qu’il voudrait garder, quoi qu’il en coûte. Etre dans la cour là, présente à l’instant, je sais que beaucoup pensent que je perds mon temps. Pourtant j’ai le sentiment d’en sortir grandie de ce repli, de ce regard attendri, de cet émerveillement devant les spirales comme le début d’un enchantement qui me ramène au coeur de ce qui fait sens.

Ce n’est peut-être qu’un jeu d’enfant, alors j’ai à nouveau huit ans avec plaisir, je me laisse aller à buller au rythme d’une patience qui, ailleurs, laisse à désirer. Je me laisse envelopper de sérénité. Je m’accorde aux regards pétillants, comme si je fuyais un peu le monde des grands, mes émotions qu’un petit rien peut chahuter.

J’ai conscience de la naïveté de cette expérience et que ça puisse prêter à sourire. Pour autant, dans ce partage là, je trouve aussi ma place de maman, certes solitaire mais tellement riche. On apprend à chaque instant même des choses qui nous rendent un peu triste. Il y a dans l’air de juin une envie certaine, une urgence sanguine de vivre.

Author:

Auteur - Blogueuse et Poète. J'écris comme je respire... Author - Blogger and Poet. Writing is my breath, my voice, my dream...

18 thoughts on “Spirale inspirée

  1. Une expérience superbe qui vous fait du bien à tous deux ! Profite Marie, c’est si bon de pouvoir échapper aux tourments du présent ! J’avoue avoir gardé une âme d’enfant et entrer facilement dans les jeux . Avez-vous organisé une course à présent que vous avez vos champions ? lol Passe un bon mois de juin Marie Grosses bises

    Liked by 1 person

    1. Oui c’est ça, c’est comme une bulle, on oublie le temps.
      Oui bien sûr et nous comptons bien en faire d’autres ce weekend!
      Grosses bises et bonne fin de journée à toi Paulette

      Like

  2. Ce sont les expériences marrantes de la vie, celles partagées avec ses petits. Ce qui crée un lien spécial entre parents et enfants.

    Cela n’a rien de naïf, bien au contraire, c’est l’occasion d’apprendre ensemble. Quoi de plus beau ?

    Bravo de vivre ces moments.
    Régis

    Liked by 1 person

  3. Ça me touche ce que tu écris. C’est tellement beau ❤️ de réussir à revenir vers ces petits “rien” qui font des grands moments. Je suis hyper contente pour toi. Continue à te laisser surprendre par ces univers oubliés ou ignorés. C’est une chance magnifique de pouvoir voir à travers les yeux des enfants. Gros bisous 😘

    Liked by 1 person

    1. Oh Oui Nicole!
      Tes mots me mettent les larmes aux yeux, toujours si gentils et touchantes sont tes attentions.
      On apprend un autre rythme et ça fait du bien.
      Je t’embrasse fort et te souhaite une douce fin de journée❤️❤️

      Liked by 1 person

  4. Je me retrouve dans tes sensations. Mon fils a reçu un cochon d’Inde pour ses Paques et je trouver un tel plaisir à m’occuper de lui avec mon fils. C’est un moment hors du temps, hors de la rapidité, de l’efficacité, une jolie bulle.

    Liked by 1 person

  5. Du coup, avec ton article, je me suis demandé c’était quoi l’espérance de vie d’un escargot. 5 à 8 ans ! Je trouve ça énorme pour une si petite bestiole !

    Ce n’est peut-être qu’un jeu d’enfant, mais si ça apporte un peu de bonheur, ou même beaucoup plus simplement : un instant de paix, quel est le problème ? Aucun ! 😉
    Garder son âme d’enfant, c’est essentiel, je pense, pour être capable de poser encore des yeux bienveillants et candides sur ce monde qui paraît souvent un peu pourri ou détraqué.
    Personne n’a dit qu’être adulte, ce n’était pas être un peu enfant ^^

    Liked by 1 person

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.