Posted in Humeurs d'Auteur, Tout un poème

Les fantômes de 2010

Crédit Marie Kléber

Il faudra…
Une conversation anodine
Et la révélation
Il faudra…
Il est l’heure…

L’évidence au cœur d’un matin doux
Idées blanchies par les vagues
Maux tatoués dans le corps
Marques invisibles
Traces et tracés
Que les mots viennent libérer

Il faudra…
Cette année là
Ce que le temps n’efface pas
Sans la parole

Il faudra…
Il est l’heure…
De tout ce qui fut caché
Pour un pas de plus
Pour un peu de paix

L’évidence comme un couperet
Mettre à nu la peau
Mettre à jour la brûlure
Regarder en face l’imperméable déchirure
Eclairer l’ombre
Pour que la lumière transformatrice puisse opérer

Il faudra parler de 2010

J’ai écrit il y a quelques mois un article sur mon désir de ne plus faire d’autoédition. Et bien, je crois que je viens de changer d’avis! Et pour une fois j’accueille ce changement avec le sourire. Parce que j’ai compris que la vie était cycle et mouvement! Et que le mieux était d’être à chaque instant ouvert à toute proposition.

Voilà le premier poème d’un recueil qui s’est imposé à moi. Un matin, au détour d’une conversation. Un recueil comme une libération de toutes les fantômes de 2010 qui sont encore bien là et qu’il est temps de laisser partir. Pour pouvoir avancer vers demain…

Author:

Auteur - Blogueuse et Poète. J'écris comme je respire... Author - Blogger and Poet. Writing is my breath, my voice, my dream...

14 thoughts on “Les fantômes de 2010

  1. Bonjour Marie,
    Je me rappelle effectivement ton désir de ne plus faire d’autoédition. Les avis changent, nous changeons d’avis… C’est bien ce poème de 2010 qui est à l’origine de ce revirement ? C’est un beau texte qui semble faire directement référence à souffrance, à son empreinte sur nos corps et esprit. Editer, c’est aussi garder une trace d’une émotion, d’un événement pour ne pas oublier ce que l’on a pu ressentir profondément à un moment donné, à un instant précis.

    Liked by 2 people

    1. Merci John.
      Oui ce poème est à l’origine de ce besoin de partager encore un peu de cette histoire. Surtout pour moi, pour m’apaiser davantage, pour guérir un peu plus loin et plus juste à la surface.
      Belle journée à toi
      Amicalement

      Like

  2. Mais tu as tout à fait raison de changer d’avis et de tenter à nouveau l’autoédition. Elle va te permettre de poser tes mots et d’apaiser tes maux ! Une jolie façon de vouloir tourner la page ! Bon mois de février Marie Grosses bises

    Liked by 2 people

  3. Laisse-toi guider Marie, et même si tu changeais encore d’avis sur l’autoédition, ce ne serait pas grave 🙂 L’important c’est d’écrire ce qui a envie de sortir.
    Ça risque de s’accompagner de secousses, mais tu y es préparée, je crois…
    Bon courage, bonne écriture ~~

    Liked by 2 people

    1. Merci! C’est quelque chose qui m’aurait causé pas mal de culpabilité il y a quelque temps. Maintenant c’est presque naturel! Après tout rien n’est définitif dans la vie!

      Like

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.