Posted in Carnets de route

Choisir, mon plus grand dilemme!

On a coutume de dire que c’est bon signe de douter. Peut-être. Moi j’avoue j’aimerais bien avoir quelques certitudes de temps en temps! J’aimerais que dans ma tête tout soit un peu plus clair, que les questions soient moins nombreuses, que mon mental carbure un peu moins.

Je dis souvent que niveau émotion ça part dans tous les sens, c’est souvent vrai. Mais c’est surtout parce que j’ai l’impression de passer mes journées dans le tambour d’une machine à laver. Ça n’arrête pas! J’arrive à me mettre sur pause de temps en temps quand même, mais ça repart aussitôt le frein levé.

Ce n’est pas une surprise, j’ai toujours été comme ça. Sauf dans les moments où je n’avais pas le temps me poser toutes ces questions, en gros les moments moches, où il fallait avancer coûte que coûte. Sauf quand j’ai toute petit. Je vivais dans ma bulle, si bien que ça inquiétait beaucoup les gens, qui se demandaient si ça tournait bien rond dans ma caboche!

Il y a des jours où si je pouvais je m’arracherais le cerveau. Un coup franc et on n’en parle plus!

Je dis que je doute mais le problème c’est pas vraiment ça, le problème c’est que je ne sais pas choisir. Je n’y arrive pas. Tout m’intéresse ou presque et tout me lasse très vite. Je ne m’engage dans rien. A part l’écriture! Je survole tout un tas de sujets passionnants. Je saute de l’un à l’autre. Je me fais l’effet d’un petit oiseau qui va de branche en branche et qui picore ce qu’il trouve inspirant sur son passage.

Pour avoir des idées, j’ai des idées, trop d’idées. Ça mouline la dedans et c’est horrible. J’ai conscience de m’épuiser toute seule! Alors bon, j’avance quand même, comme me le répètent mes proches. Je construis ma vie, je fais des choix, pas toujours censés, mais qui ne me mettent pas particulièrement en danger ! Je n’attends pas au bord de la route que LA réponse me tombe dans les mains comme par miracle!

J’agis avec en toile de fond plein de trucs qui me grignotent jour après jour. Il y a des jours où je le vis bien, d’autres où je me demande quand est-ce que ça va s’arrêter! C’est comme une présence (là ça commence à être flippant). Ou un truc qui bloque. Mais je suis bien incapable de mettre le doigt dessus.

Je tente pas mal de techniques pour apaiser mon mental. Donc je progresse un peu au fil du temps. Dans les moments de fatigue, de tension, quand quelque chose me dérange, c’est reparti pour un tour de piste! Et c’est souvent les mêmes questions qui reviennent. Et c’est toujours très troublant.

Une partie de la solution, je la connais, il serait bon que je change la formulation de mes questions. Alors, peut-être les réponses viendraient, comme par magie cette fois-ci! Et que j’accepte peut-être aussi que c’est ma manière d’être et qu’il me faut apprendre à vivre avec, sans que ce soit aussi handicapant.

Dites moi, vous êtes plein de questions, de doutes vous aussi ou vous n’avez pas le temps d’y penser ou vous n’êtes pas du tout dans ce “trip” malsain (good for you!)?

Pour encore plus d’inspiration, abonne toi à ma newsletter et rejoins moi sur Pinterest / Instagram 

 

Author:

Auteur - Blogueuse et Poète. J'écris comme je respire... Author - Blogger and Poet. Writing is my breath, my voice, my dream...

41 thoughts on “Choisir, mon plus grand dilemme!

  1. Je suis un peu dans la même problématique que toi. Tout m’intéresse et j’ai du mal à choisir. Mais par contre, je ne me lasse pas vite. Il se peut que je revienne sur des projets pendant des années.

    Liked by 1 person

  2. Contrairement à toi Marie, j’ai la chance de réussir à prendre des décisions rapidement. Les choses sont toujours assez claires dans ma tête, parfois trop !
    J’espère que ta rentrée s’est bien passée ! Plein de bises 🙂

    Liked by 1 person

      1. Dans le sens où je peux être un peu radicale dans mes prises de décision 😉. Tant mieux si ta rentrée a été relativement calme. Moi aussi mais je sens que ça va reprendre fort début septembre 😬. Bises !

        Liked by 1 person

  3. Au moment de faire un choix tout s’agite et s’affole. J’ai pris sur moi de respirer à fond , de me poser et même de reporter à plus tard ma décision. Quand le moment est venu, je me persuade d’avoir fait le bon choix et ..;advienne que pourra ! Je pense avoir compris que me torturer les méninges ne changeait rien au problème alors je fais ce qui me semble être le mieux ! Grosses bises Marie

    Liked by 1 person

  4. Choisir est certes souvent difficile mais se poser trop de questions finit par faire des noeuds au cerveau et ça c’est pas bon du tout car cela ouvre une porte vers un chemin sans fin

    Liked by 1 person

  5. Dans les bons jours, je me dis que je suis éclectique dans mes goûts et mes centres d’intérêt et que ça m’enrichit… mais c’est vrai que je n’approfondis pas tout. Mon choix, si tant est qu’on puisse appeler ça un choix, c’est de sélectionner deux ou trois activités auxquelles je m’adonne passionnément selon les saisons et selon mes envies. En ce moment c’est jardinage, cuisine, écriture et lecture (oui, je sais, ça fait quatre). Bien sûr, je me dis qu’avec plus de constance et moins d’idées qui partent dans tous les sens, aujourd’hui je serais peut-être polyglotte (j’ai pris des cours d’anglais, d’espagnol, d’allemand, d’italien et de japonais… je baragouine un peu tout ça, mais sans parler réellement toutes ces langues et ce n’est qu’un exemple parmi d’autres). Je me plais à croire que ce bazar permanent dans ma tête, c’est ce qui me permet d’être créative. Plein de bisous de Touraine !

    Liked by 1 person

    1. Ca me parle complètement Sandra!! J’aime bien ta conclusion. Je crois aussi. Au fond on peut tout transformer en quelque chose de positif même si certains jours c’est un peu lourd tout ça!
      Merci et belle soirée à toi et ta petite famille.

      Liked by 1 person

  6. Euh… très sincèrement: de moins en moins. Pour ainsi dire pas. Pour une simple et bonne raison: si je ne sais pas toujours ce que je veux, je sais vraiment ce que je ne veux. Et ça ça règle pas mal de choses.
    Pour ce qui est de ” l’embarras du choix”, si vraiment je n”arrive pas à me décider, je n’en fais pas. Pas tout de suite, du moins. Si ça correspond à un besoin, il se fera sentir très vite. Si ce n’est qu’un désir passager, une envie pas très importante, ce sera remplacé par un autre désir, une autre envie… J’y succomberai. Ou pas.
    En fait, je comprends les hésitations face à des choix à faire. Tout est question de choix. Alors des fois, on fait les bons, d’autres moins bons, et carrément mauvais. Mais c’est comme on ne peut pas rembobiner. Il faut juste continuer a avancer ( après avoir tiré certaines leçons)….
    Bonne soirée petite Marie. Bisous, à très bientôt. Dans tes livres ou ici. Et pourquoi pas les deux, d’ailleurs. Cela 😉

    Liked by 2 people

    1. J’aime bien, beaucoup, ta philosophie SOlène. C’est très juste ce que tu dis.
      Merci beaucoup pour ton partage.
      Je t’embrasse et te souhaite une douce soirée.

      Like

  7. Ben tu sais quoi, j’étais comme ça, et puis un jour j’ai juste osé être ce que je devais être depuis le début…
    Etre, c’est vivre au présent !!!
    Bises Marie

    Liked by 2 people

                  1. Aaaaaah, tu sais que tu as touché du bout du doigt le saint Graal…😉
                    Je vais même te dire une chose, être toi demain c’est accepter de laisser s’exprimer ton côté tactile surdéveloppé aujourd’hui…
                    Crois-moi, je sais de quoi je parle !
                    Passer de cadre d’une entreprise Américaine à énergéticien…😉

                    Liked by 1 person

      1. Et bien étrangement ( ou pas ), il y a des domaines de ma vie dans lesquels j’y vois très clair et faire des choix est très facile dans ces domaines là.
        Par contre dans certains autres domaines, c’est plus compliqué de faire un choix quand il y a lieu d’en faire. Mais je le vis bien cependant. Je ne me prends pas la tête. Je vais essayer de trouver des réponses mais si je n’en trouve pas rapidement, je laisse tomber, je passe à autre chose, persuadée que la vie me fera des signes au moment voulu.
        Il m’arrive parfois de penser à ma grand mère qui me disait que lorsque l’on hésite entre deux choses, c’est qu’aucune n’est bonne pour nous. Qu’il est préférable d’attendre, car une meilleur option se présentera au bon moment.

        Liked by 1 person

          1. Ma grand mère avait toujours raison, ce qui est regrettable est que jeune, je ne l’écoutais pas, pensant être plus forte qu’elle. Si je l’avais écouté plus souvent ma vie aurait été bien différente lol. Je dis ça sans aucun regrets 😉

            Like

  8. Je me pose également passablement de questions. Il y des jours avec et des jours sans. Je m’accroche. Je continue et bien souvent la réponse arrive d’elle même 😘

    Like

  9. J’aurais pu écrire chaque mot de ton billet. Je dis toujours que j’ai un petit singe sautillant dans le cerveau et que mon manque de confiance en moi me fait beaucoup trop douter. Tu mélanges les deux : pensées multiples et permanentes + questionnement et c’est parfois difficile d’avancer. Je dois vraiment ma canaliser.

    Liked by 1 person

  10. J’ai été dans cet état. Aujourd’hui si j’ai un choix à faire je me pose la question à l’intérieur de moi et pas dans le mental. Ma petite voix intérieure me donne quasiment toujours la bonne réponse. Et si ce n’était pas la bonne je me dit qu’il me fallait faire l’expérience de me tromper, que j’avais quelque chose à apprendre. En tout cas je n’ai jamais de regrets cela ne sert à rien.
    Belle journée Marie je t’embrasse.

    Liked by 1 person

    1. Belle philosophie Catherine!
      Tu as raison. Revenir à soi toujours et lâcher le mental, qui veut trop de certitude.
      Il n’y en a pas dans la vie.
      Et c’est sûrement une bonne chose.
      Très belle journée à toi. Je t’embrasse.

      Liked by 1 person

  11. Je suis très indécise. Depuis toujours.
    Au quotidien, pour les achats, par exemple, j’ai résolu le problème : si j’hésite, je n’achète pas. Point. Je n’achète que si j’en ai besoin (du genre un congélateur à remplacer) ou si c’est un coup de cœur (et que c’est dans mes moyens, bien sûr, ce qui limite déjà pas mal, haha, ah, les revenus des artistes…).
    Donc l’hésitation a du bon, dans ce cas-là.
    Côté pro, eh bien, il y a le plus souvent un interlocuteur, qui attend une réponse, donc là j’arrive à me décider assez vite.
    En revanche, quand il s’agit de ma vie privée, des émotions, je cogite, je réfléchis, encore et encore, je tourne tout dans ma tête pendant des semaines, et c’est usant.

    Like

  12. Le manque de temps ou autre prétexte futile oblige parfois un tri sélectif entre blogueurs, lui je le prends lui je le jette, cela fait souvent cour d’école. On privilégie ceux qui caressent dans le sens du poil au détriment des grandes gueules matuvutistes. Ah la la…. comme disait : “Je me marre”.

    Like

  13. Coucou Marie,

    Effectivement, le choix est une chose difficile. Cependant, cela veut dire qu’il y a un peu de liberté. Pouvoir choisir… Oui, peser le pour et le contre. Au final, c’est notre intuition qui nous guide. Je pense que si nous restons raisonnées et que l’impact de nos choix ne risque pas de ravager quelqu’un ou quelque chose alors il est clairement possible de trouver du positif et du négatif dans chaque choix.
    Parfois, je prend une décision et je pense avoir mal choisi mais en y pensant bien, je me dis que peut-être être que l’autre option était pire.
    D’après moi, nous avançons dans la vie avec toujours des hauts et des bas et certaines situations devaient se produire dans notre vie. Un peu comme un destin. Nous pouvons juste vivre les choses à notre façon en prenant les événements comme nous le pouvons. Nous ne pouvons pas tout aimer et heureusement que nous adorons certains sujets. Accepter et continuer à avancer positivement quoi qu’il arrive est un objectif qui m’aide.
    Pas toujours facile car certaines souffrances sont présentes…
    Le temps permettra d’atténuer chaque étape dure de la vie. Entourons-nous de personnes agréables et profitons des belles merveilles qui existent sur cette terre.
    Je suis certes imparfaite et ma vie est peu parfaite mais je suis heureuse d’en apprendre tous les jours, que ce soit des autres (à mal ou à bien), que ce soit sur moi.
    Savoir comment nous sommes, ce que nous aimons et ce que nous voudrions arriver à être ou voudrions faire font partie du cheminement de la vie.

    Auparavant, j’étais fort indécise mais dès que j’ai compris que malgré chaque décision prise et bien je pouvais me relever alors voilà… La chose qui me bloquait était la peur…
    Peur de sortir de ma zone de confort, de l’échec etc…
    Des pensées qui bloquaient mon cerveau.

    Je ne sais pas si tu ressens pareil…
    J’espère que tu trouveras les réponses à tes questions et que ce témoignage te réconfortera car tu es humaine mais je pense que tu as certainement déjà les réponses en toi. Parfois, écrire permet de voir plus clair, schématiser aussi.

    C’est long mon message 😅

    Bonne soirée.

    Like

  14. Perso, j’aime bien quand ma vie est à 100 à l’heure…sans doute parce que je me met à cogiter trop fort quand ce n’est pas le cas! C’est tout un art de savoir mettre son cerveau sur pause!
    Mais je crois aussi que c’est de bon augure d’avoir quelques réflexions sur notre vie, l’Univers ou tout ce qu’on veut! Il faudrait juste arriver à avoir un juste milieu!

    Liked by 1 person

    1. Je comprends, quand on a l’esprit occupé on a moins de temps pour penser!!
      J’apprends à revenir au corps pour apaiser le mental. Je crois que c’est comme tout, plus on pratique, plus on y arrive

      Like

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.