Posted in Challenge Ecriture

Challenge Ecriture #26 (07.07.2020)

Julie est rentrée avec un nouveau parfum, un truc affreux qui vous file la nausée. Je me demande si c’est son petit ami, un type aussi spécial qu’elle, amateur de grenadine, qui le lui a offert. C’est bien son genre. La boite est rose-orangée, l’odeur un mélange de jus de carottes et de salsifis.

Elle s’est pointée devant moi avec son vaporisateur et elle a commencé à me taper une causette d’enfer. Elle adore ça, me parler, en me caressant le poil.

“Miss Me Note”.

Quel nom!  Il parait que c’est un mix de souvenirs, premières couches, premiers biberons, et la magie de la suite, l’odeur des fleurs dans le jardin de mamie et des beignets frits, du sable mouillé après une averse, des flaques d’eau piétinées par des petits pieds inquisiteurs, la saveur du premier baiser.

On sent que Julie ça la met en transe. Elle s’en est collé un peu partout, par touches. Comme si elle se plaquait sur la peau Mr Grenadine, comme il elle se le tatouait pour ne surtout pas l’oublier. C’est impossible de l’oublier, il est toujours là. Avec ses chaussures informes et ses pantalons troués. Avec son odeur de mec à peine lavé, sa barbe indisciplinée, son cheveu gominé.

J’essai d’échapper à ce parfum, mais elle me retient. Elle ne comprend pas que tous ces souvenirs ne me disent rien, que je suis bien incapable de participer à son bonheur. Si encore les effluves m’appelaient, mais là c’est le grand vide, le trou noir du dégoût, l’apocalypse. Qui a bien pu avoir l’idée de ce mélange olfactif déjanté?

J’irai bien creuser pour faire sa fête à la créature diabolique qui a mis cette fragrance sur le marché, à la créatrice qui a sûrement cru pondre quelque chose d’inoubliable et qui s’est plantée en beauté. Je n’en ferais rien. Je ferais juste, par inadvertance, tomber le malheureux flacon. Je me cacherais dans la penderie, honteux. J’épongerais les larmes de Julie. Et Miss Me Note ne sera plus qu’un mauvais souvenir…

Retrouvez les autres participations ici: Nostalgie Lavande Chez Marie – Pétrichor, Géosmine et Ozone chez Sweet Things – Le parfum de papy chez Miss Obou et Odoriférante chez Mébul

***

Pour la semaine prochaine, on va créer un texte à partir des trois éléments suivants:

A vos plumes! Et au plaisir de vous lire surtout!

Author:

Auteur - Blogueuse et Poète. J'écris comme je respire... Author - Blogger and Poet. Writing is my breath, my voice, my dream...

12 thoughts on “Challenge Ecriture #26 (07.07.2020)

  1. Si un jour je trouve un parfum avec un tel nom, je penserais bien à toi! J’imagine fort bien une odeur désagréable qu’on a juste envie de fuir!
    Merci pour ces challenges écritures fort sympathique!

    Liked by 1 person

  2. Belle évocation de ces parfums qui devraient être interdits 😀 Ton teste m’a rappelé des moments inoubliables où j’ai dû faire des efforts surhumains pour ne pas fuir vers les toilettes lol Bonne soirée Marie Grosses bises

    Liked by 1 person

  3. Ah ah, par simple curiosité, j’aurai bien aimé sentir cette odeur… indéfinissable.
    ‘La magie de la suite’, tu veux dire le résultat dans la couche ? J’ai pensé ça direct.

    Liked by 1 person

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.