Carnets de route

En marche vers le présent…

Crédit Pixabay

Le passé…

J’y ai passé des années. A le brasser. A le porter. Je l’ai emmené avec moi un peu partout. Mes deuils ont toujours été à rallonge comme si lâcher mes expériences, lâcher mes souvenirs, c’était mourir.

Je me suis perdue à l’intérieur, à force de vouloir comprendre, à force de vouloir résoudre des énigmes. J’ai bataillé avec mon passé, celui des autres.

J’ai tout testé pour en venir à bout, pour me libérer de ce qui au fil du temps était plus un poids qu’une aide. J’ai disséqué dans les moindres détails. Je me suis faite détective, croyant toujours quand j’avais trouvé quelque chose que c’était la fin.

Je me suis vautrée dans le passé comme dans un bain délicieux, sans me rendre compte que l’eau brûlait chaque jour un peu plus ma peau et m’empêchait surtout de vivre.

A force d’avoir la tête dans le passé, quelque chose qui n’existait donc plus, j’étais complètement déconnectée de mon corps, de mes ressentis, de mes envies. D’ailleurs en avais-je? Sûrement, des envies bien à l’abri derrière la cuirasse. Avant d’envisager le présent, il fallait régler le passé. Après, seulement, je pourrais profiter.

Mais je n’en avais jamais assez. Il m’en fallait toujours plus. Plus de réponses à trouver. Plus d’équations à résoudre. Plus de maux à disséquer. Plus d’histoires à réécrire à la lumière de mes découvertes.

J’ai passé des années à vivre une vie en marge. En pensant qu’à la sortie, j’aurai ce qu’il me fallait. Je me suis paumée en chemin. J’ai arpenté des tunnels sans fin. Tout s’est mélangé. J’ai suffoqué. J’ai souffert par loyauté.

Le présent…

Il m’appelle. Au début, un murmure au milieu de nulle part. Et puis la vie avec ses couleurs. Et puis des envies qui sortent de dessous les décombres. Et puis des idées qui refont surface, qui paraissent possibles.

Il est la clé, celle que je n’attendais plus. Il me guide sur des sentiers à l’air libre. Je peux respirer. Je peux ressentir. J’y ai droit même. Je peux la joie et la peine, la colère et le plaisir. Je peux exprimer tout cela sans me sentir gênée. 

Je ne survis plus. J’évolue dans la lumière du jour et les ombres ne me font pas peur. Elles ne sont pas menaçantes, juste des signes pour me permettre d’aller plus loin, de rêver plus grand.

Je ne dis pas “merde” au passé, je l’ai fais plusieurs fois sans succès. Je lui dis “merci” pour ce qu’il m’a apporté, pour ce que j’ai appris de lui. Et je le laisse là où il est. Je pars en voyage vers un continent riche de promesses, dans lequel je vais enfin pouvoir profiter de ce qui se présente, vivre ce qui est.

 

 

 

28 thoughts on “En marche vers le présent…

  1. J’ai connu moi aussi un passé très lourd au point de m’étouffer ! Et un jour j’ai enfin pu tourner la page et m’investir à fond dans l’avenir ! Tu as surmonté le pire et le meilleur t’attend ! Bravo Marie , profite à présent de la vie 🙂 Grosses bises

    Liked by 1 person

  2. C’est parfois plus difficile à faire qu’à dire mais on ne devrait en effet pas trop regarder en arrière, oublier les blessures, les déceptions, les deuils, etc… oui mais c’est pas fastoche. L’avenir on peut se le dessiner, le passé on n’a pas toujours eu le choix

    Liked by 1 person

    1. Oui parfois facile à dire.
      Cependant tout détricoter sans cesse n’est-ce pas se limiter aussi?
      Le passé il faut l’intégrer parce que de toute façon on n’a pas la main dessus, tu as raison Marie.
      Alors que demain est entre nos mains.

      Like

  3. Wouah ! J’aurai pas pu décrire mieux. Tes mots raisonnent en moi. C’est exactement ça. Ce chemin, j’ai également du le faire et tout comme toi, j’en suis sortie plus forte. Et même, s’il m’arrive de regarder encore en arrière, c’est vraiment un bref moment. Ici et maintenant, c’est le seul moment qui compte. Douce soirée et gros bisous 🥰

    Liked by 1 person

    1. Merci Nicole. On peut toujours jeter un coup d’oeil pour voir le chemin parcouru!
      Mais il faut un jour le laisser là où il est.
      Le présent c’est l’essentiel tu as raison. Je t’embrasse et te souhaite de passer une belle journée

      Liked by 1 person

  4. Ce texte est magnifique. Tu as un don Marie !

    Le plus fou est que cette nuit j’ai rêvé du passé. Mais pas de mon passé. De l’idée du passé. Dans mon rêve je m’adressais à Dieu et je lui demandais comment c’était il y a bien longtemps lorsque les jours n’avaient pas de noms ( pas de lundi,mardi,mercredi, jeudi, vendredi, samedi, et dimanche )… Les hommes se fiaient au soleil mais la notion de temps, de passé n’existait pas. pas comme pour notre époque en tout cas. Et ce matin je me suis réveillée avec la notion qu’il n’y a pas de passé finalement, tout est présent.

    Bon ok Marie lol je file boire mon café !
    Gros bisous

    Liked by 1 person

    1. Comme c’est gentil, merci Sand!
      Intéressant ton rêve. Je crois en effet qu’il n’y a qu’une ligne du temps, nous aimons donner des noms aux instants, cela aide. Mais tout n’est qu’un.
      Et dans ce “un”, il faut garder le meilleur pour avancer!
      Je t’embrasse et très belle journée à toi

      Liked by 1 person

  5. Bravo Marie
    Ce texte positif fait un bien fou
    Je suis ravie pour toi de te voir avancer ainsi. Tu prouves ta force et cela, perso, m’aide à avancer moi aussi
    Belle journée à toi et un grand merci
    Bizzz

    Liked by 2 people

      1. Merci à toi pour tes encouragements, cela me touche beaucoup et je sais que je vais y arriver, je ne dis plus je peux mais je vais … croire en soi, oser vont faire partie de moi
        Je t’embrasse fort

        Liked by 1 person

  6. Je comprends complètement tout ce que tu dis sur le passé. Parfois, chercher les clés de notre histoire est absolument nécessaire, mais c’est tout un équilibre de creuser sans s’y perdre, de ne pas se complaire dans la posture de victime de notre histoire, en fait.
    Arrive un moment où pour avancer, il faut avoir un pied bien ancré dans le présent et accepter de ne pas forcément avoir toutes les réponses à toutes les questions ni toutes les vérités. Le but de la démarche introspective est d’aller de l’avant !

    Liked by 1 person

    1. “accepter de ne pas forcément avoir toutes les réponses à toutes les questions ni toutes les vérités” Exactement Sophie!
      Le passé si il nous aide à aller de l’avant, oui. Si il nous retient prisonniers, alors il faut savoir lâcher.
      Merci pour ton retour qui apporte une autre lumière sur l’introspection également.

      Liked by 1 person

  7. Le passé nous détruit autant qu’il nous construit! Il faut arriver non pas à l’oublier, mais à vivre avec. Ne pas faire de lui un boulet, mais une force. Et ce n’est pas donné à tout le monde de réussir ce tour de passe-passe! Un grand bravo pour arriver à vivre dans le présent!

    Liked by 1 person

    1. Oui le passé c’est un tout qui fait du bien, du mal, tu as raison.
      En faire une force nous aide davantage à construire demain. C’est tout un travail pour l’accueillir, l’accepter tel qu’il est.
      Merci pour tes mots qui résonnent.
      Très belle journée à toi

      Liked by 1 person

  8. Très intéressant. Je n’essaye plus non plus de démêler les nœuds du passé, j’en ai conscience et j’essaye de comprendre comment les nœuds se sont noués, enfin ceux qui me gênent dans le quotidien. Et puis sinon comme tu dis le passé nous a construit et ce n’est pas catastrophique, les murs ne sont pas parfaits mais ils tiennent, vaillants !

    Liked by 2 people

    1. Merci pour ton intérêt.
      Oui certains méritent d’être dénoués pour que nous puissions avancer plus légers.
      Aucun mur n’est parfait je crois. Nous pouvons les consolider au fil du temps, améliorer leur stabilité.

      Like

  9. Quel beau texte ! A tout point de vue. Sur toute la ligne, si j’ose dire.
    On ne doit pas vivre dans le passé. N’empêche que… Avoir un regard de temps en temps en arrière, ne serait-ce que pour éviter de refaire les mêmes erreurs. Mais pas que, il est doux parfois de se recouvrir comme d’une couette légère des plus beaux souvenirs, ceux qui font du bien quand il fait triste…. Je ne pense que cela empêche d’avancer. Au contraire.

    Maintenant ce qui compte, c’est le présent. Ici, maintenant…

    Je viens de me désabonner pour me réabonner aussitôt afin de recevoir à nouveau les notifs quand tu publies un article. Je m’aperçois que j’en ai loupé pas mal, car je ne recevais plus aucune notification.

    Je t’embrasse, Marie. Belle fin d’après-midi et a bientôt.

    Liked by 2 people

    1. Merci SOlène. Notre passé nous donne quelques clés.
      Se plonger dans les beaux souvenirs je te rejoins cela fait du bien de temps en temps.
      Se plonger dans ce qui fait mal, j’ai un peu trop donné peut-être.
      J’aime l’indice du passé pour voir le chemin parcouru. C’est important aussi.
      Oui ce qui compte c’est le présent et tous ses possibles.

      Merci pour tout et douce soirée à toi.
      Je t’embrasse affectueusement

      Liked by 1 person

  10. Merci pour ce billet Marie ! Je crois que pour vivre enfin au présent il faut revisiter ce passe trop lourd, en comprendre les implications et les blessures. Et puis un jour on ne se retourne plus, on peut enfin avancer …
    Bises affectueuses.

    Liked by 1 person

    1. Oui il faut passer un peu de temps dans le passé pour défaire les nœuds, comprendre certaines choses, pour ensuite pouvoir avancer plus sereinement.
      Toutefois il ne faut pas y passer sa vie, au risque de passer à côté de celle-ci justement!
      Je t’embrasse et merci. J’espère que tu pourras bientôt embrasser pleinement le présent Catherine.

      Like

  11. Tu as raison, Marie, à un moment donné, il faut arrêter de se torturer à essayer de tout démêler, et faire la paix avec ce passé une fois pour toutes pour aller de l’avant. On n’efface rien, on tourne juste la page. On passe au chapitre suivant. Je suis sûre qu’il sera beau 🙂

    Like

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.