Retour (à la source)

aesthetic-4621334_640

Crédit Pixabay

On oubliera vite
Ce qui hier encore nous paraissait
Insensé
On se fondera dans un décor
La foule des grands jours
Destins frôlés
Baisers volés

On oubliera vite
Les premiers pas dans le vide
Immense

On oubliera
Jusqu’au souffle déposé
Tout deviendra presque habitude

Et alors la magie s’envolera
Sans un bruit
Elle glissera sur nos corps
Désormais endormis

On ne prendra plus le temps
De s’apprêter
De se découvrir
De se regarder jusqu’à tout deviner
Tout ira vite comme une urgence
Comme si demain allait nous voler
Ce que nous n’avons pas su vivre

Le désir sera une performance de fin de soirée
L’orgasme, l’unique aboutissement d’ébats
Vite emballés

On se sera perdus de vue
Au milieu de la foule des grands jours
Nus dans nos habits communs

Plus rien d’extraordinaire
Que du banal
Plus de tremblements
Que du déjà vu
Plus que du sexe pour le “fun”
C’est ce qu’ils disent
Plus de grandes déclarations
Qui font des nœuds au ventre
Et nous laissent, haletants,
Imprégnés d’un bonheur que nous savons fragile
Que nous chérissons comme un cadeau

On oubliera un jour
Les perles de pluie
Sur nos peaux transies
Les marques satinées
L’abandon
Le don

Il n’y aura plus que des cris
Pour dire le plaisir
Plus que des paroles
Quant il y avait des émotions
Plus que des hypothèses cruelles
Quand il y avait des étreintes
Qui valaient tous les mots de la terre

On oubliera le goût de nos peaux
La saveur des baisers
La fougue
L’audace
La complicité dans un regard
La séduction
Dentelles et bas de soie
La suggestion
Les mains qui caressent
Le temps suspendu
La passion
Les surprises
L’envie pressante
Qui ne se contient pas

Le temps se bloquera
Sur ce qu’on n’aura pas su retenir
A force de vouloir plus

Suspendus dans le vide
Nous aurons encore le choix
De revenir à ce qui compte
Plus que tout
Aux sens et à l’essentiel
A ce qui nous ressemble
A nous.

18 thoughts on “Retour (à la source)

  1. L’habitude, le vieillissement guette beaucoup de couples. L’amour se fane parfois pour faire place à l’amitié 🙂 Mais cela n’empêche pas le couple de rester uni ! La fougue de la jeunesse ne dure pas mais on peut l’entretenir à son rythme ! Belle semaine Marie Grosses bises

    Liked by 1 person

    • Parfois ça arrive plus tôt Paulette. Les couples qui vieillissent, complices toujours, c’est beau à voir. Autour de moi, j’entends plus parler de séparation. Et je trouve ça un peu triste.
      Grosses bises et belle journée

      Like

  2. Est-ce que l’amour s’érode avec le temps? Est-ce qu’il s’endort sous le poids des habitudes, du quotidien? Je crois au contraire qu’il mûrit, et qu’il se nourrit de lui-même. Il se regarde, tout émerveillé du chemin parcouru, et plus ses yeux brillent, plus il est fort et précieux.
    Je veux croire qu’on a toujours le choix de le chérir ou pas – de le réinventer au besoin – et quand on choisit de le faire, pour moi ça vaut plus que tout l’or du monde ! 🙂

    Liked by 1 person

    • Quand c’est le cas, c’est que l’amour a pris un beau chemin, qu’il est assez particulier pour que chacun soit prêt à le réinventer, comme tu le dis, si besoin. A la réenchanter!
      Ce n’est pas toujours le cas.
      Merci Marie et belle journée

      Liked by 1 person

      • Oui, je sais que ce n’est pas toujours le cas, malheureusement. C’est une alchimie subtile qui ne fonctionne pas à chaque fois. Je suis juste un peu agacée par un discours ambiant qui tend à valoriser la passion des débuts tout en laissant entendre que son effritement dans le temps est une fatalité. Je crois que si on le veut – si on est deux à le vouloir – ça peut être tout le contraire, avec un amour qui s’enrichit de tout ce qu’il traverse, qui apprend de ses erreurs, qui fait le choix d’avancer, et un désir qui se nourrit de cette complicité et n’a rien à envier à celui des débuts.
        Dans notre société “kleenex”, c’est bien aussi de dire que c’est possible et tout aussi beau, si pas plus, que tous les feux de paille qu’on nous vend !
        Voilà, voilà… Bonne journée, Marie 🙂

        Like

        • Je te comprends Marie et je te rejoins.
          Il ne faut pas oublier qu’un couple ça se construit aussi, au creux des jours heureux comme difficiles. C’est un véritable engagement mais l’engagement aujourd’hui, tu as raison, ça n’a plus vraiment le vent en poupe! Et c’est dommage. Car tout le monde part sur des données erronées…Merci beaucoup pour tes mots justes et qui je l’espère parleront aux personnes qui passeront par ici.
          Grosses bises et doux weekend

          Liked by 1 person

  3. J’aime beaucoup ton texte comme souvent. La fin d’un amour est souvent comme la fin d’un rêve éveillé. Mais éternelle rêveuse, je crois que c’est pour en vivre un autre, plus beau, plus profond !
    Bises affectueuses Marie.

    Liked by 1 person

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.