Posted in Carnets de route

Brèves de Confinement #5

@MarieK

Et une nouvelle semaine de passée. L’exceptionnel est devenu ordinaire. Nous avons quelques routines qui tournent bien, le reste est accueil, adaptation, trous noirs parfois et émotions beaucoup, sourires, rires, expériences, créativité, expression artistique, du moins quand il ne faut pas travailler ou bien se mettre aux devoirs pour l’école.

Là le ton change et les vieux réflexes s’invitent, la colère tétanise et la violence éclate dans le creux d’un oreiller. On se retrouve face à ses failles, ses zones d’ombre. Et on fait face, en essayant de ne pas se juger, on parlant, en partageant son ressenti, ce qui fait mal, on allant puiser au fond de soi ce qui sauve de tout. Chaque jour on tente de ne pas tomber et quand on tombe on tente de ne pas se flageller, mais bien de faire preuve de bienveillance envers soi. L’erreur est humaine, la sérénité, bien plus qu’un choix, un engagement qui doit venir des tripes, l’unique voie pour une vie en harmonie avec ce en quoi on croit.

Cette semaine, des vestiges du passé se sont invités par deux fois, sous des formes déguisées. Témoignages, confidences. Et étrangement, j’ai réussi à prendre pas mal de recul par rapport à ça. Même si bien entendu je suis attristée par ce qui arrive à encore trop de femmes autour de moi.

@MarieK

Sinon, je me suis lancée dans l’aquarelle (après avoir achevé deux novellas et un recueil de nouvelles en début d’année, je crois que j’avais besoin de faire une pause de mots) en suivant les cours d’une créatrice que j’aime beaucoup. Et dans le dessin aussi, via les vidéos de Julie. Ces deux moyens d’expression m’ont ouvert des portes, m’ont aussi permis de prendre justement ce fameux temps pour moi, qui me manquait tant au début du confinement! Je découvre, j’apprends à lâcher prise, à lâcher le contrôle aussi. Je me découvre dans un nouveau moyen d’expression, je renoue avec mon âme d’enfant. Et du coup je me sens aussi plus libre avec mon fils, j’arrive à davantage le laisser être ce qu’il est, sans toujours mettre des limites à sa manière de s’exprimer, qui prend parfois beaucoup de place!

Pour être honnête, je redoute la fin de cette période, le retour au travail, à la vie sociale, au bruit. Mes craintes ne sont pas d’ordre sanitaire mais bien personnelles. Nous n’en sommes pas là pour le moment, alors je profite de ce qu’il m’est donné de vivre aujourd’hui. Cette parenthèse aura été très bénéfique à tant de niveaux.

Et vous, dites moi tout ou presque? Comment avez-vous vécu cette sixième semaine? Vous tarde t-il de sortir? Ou bien resteriez-vous bien encore un peu comme ça, comme en suspens au dessus de tout? 

Author:

Auteur - Blogueuse et Poète. J'écris comme je respire... Author - Blogger and Poet. Writing is my breath, my voice, my dream...

30 thoughts on “Brèves de Confinement #5

  1. belle aquarelle! et beau passe-temps 🙂
    (je comprends, je redoute aussi cet “après” et un retour à certaines choses qui me plaisent moins, la distanciation a parfois du bon ;-))

    Liked by 1 person

  2. Comme je vous comprends!!!!
    J’adore votre libellule fine et légère.
    L’aquarelle je voyais cela comme quelque chose de réservé :
    réservé aux spécialistes et aux vrais artistes, ou réservé aux jeunes bourgeoises bien éduquées du XIXeme.
    Et en fait, plus je l’explore, plus elle me surprend et…. me révèle parfois!
    Et c’est un vrai lâcher prise.

    Liked by 2 people

    1. Il me tarde de partir a la mer de retrouver le port de marcher derriere ds les rues bordees de maisons puisque la plage et la cote nous seront fermees au moins on ira jusquau croisic…chercher des huitres a kercabellec si cest ouvert bref retrouver un semblant dhabitudes et puis il faudra remettre a flot lappart laisse sens dessus dessous les terrasses a nettoyer de quoi soccuper.je suis stressee jai gonflé et repris du poids pas en mangeant mais en ne marchant pas…et puis le mariage (la fete avec les invites) de mon fils qui ne se fera quen tres petit comite je croise les doigts que nous puissions y aller car ma fille son frere et son pere seront peutetre coinces a Paris …serait ce un signe? Courage marie profite de ces derniers moments pour peindre cest tres joli! Bises

      Liked by 2 people

    2. Merci beaucoup, c’est une vraie découverte pour moi.
      Je suis heureuse que vous vous y soyez essayé aussi et que cela vous procure autant de bonheur. On a tendance à se mettre des limites là où il n’y en a pas.
      Tout à fait d’accord sur le lâcher prise.
      Belle semaine

      Liked by 1 person

  3. Je ne peux pas répondre à ta question finale Marie car je ne me suis pas sentie confinée. J’ai fait mes courses quand j’ai eu besoin avec des gants de caoutchouc et pas de masque (impossible à trouver) et j’ai continué à sortir mes chiens sur les mêmes différents chemins de balade qu’avant. E
    Mais je peux te dire que le silence, l’absence de bagnoles, le bar bruyant près de chez moi fermé, ça j’ai apprécié.

    Liked by 1 person

  4. Le confinement ne m’a point perturbé. Je suis bien dans mes choses, je n’ai pas besoin de grand chose comme auparavant.

    Le déconfinement par contre me perturbe… pas à cause de moi, mais à cause des autres. Sauront-ils respecter leur distance de 2 mètres tel que demandé?

    Liked by 1 person

    1. Je pense que quand on est bien dans sa vie, les changements comme ceux là ne modifient que partiellement notre état d’esprit et notre quotidien Josée.
      Je suis heureuse que tu ai bien vécu ce temps là.
      Le déconfinement devra se faire progressivement…
      Grosses bises

      Liked by 1 person

  5. Jolies tes aquarelles! Moi, je me suis mise au coloriage 🙂 mais attention, les dessins doivent me parler…Ici, ce qui me pèse, c’est toujours cette privation de libertés et la décision du gouvernement d’ouvrir tous les commerces le 11, alors qu’on ne pourra revoir notre famille que le 18. En revanche, il y a des choses que je remarque et qui sont devenues plus faciles.
    J’espère, vraiment, qu’on ne reviendra plus au monde d’avant. D’ailleurs, j’espère et je crois que ça ne sera pas aussi naturel pour de nombreuses personnes qui ont su inventer une nouvelle façon de fonctionner..Je suis certaine que nous avons changé et que nous ne nous en rendons pas encore compte car on est toujours en plein dedans…

    Liked by 1 person

    1. Tous les grands événements de la vie nous changent même si nous n’en avons pas forcément conscience en effet.
      Merci pour l’aquarelle. Sympa le coloriage aussi, ça fait du bien, ça permet de déconnecter aussi.
      Bises Elisa

      Liked by 1 person

  6. Il me tarde de retrouver un rythme de vie “normal” même si ce temps pour moi m’a fait beaucoup de bien. Encore bravo pour tes aquarelles. C’est très beau. Belle journée et gros bisous ☀️🙏😊

    Liked by 1 person

  7. J’adore tes aquarelles Marie, je te le dis à chaque fois. En parlant de retrouver son âme d’enfant, de mon côté je la retrouve lorsque je suis au boulot ( pour rappel, je bosse dans un centre de loisirs | garderie scolaire ). Je ne sais pas trop ce que je ressens. J’ai hâte de reprendre car je ne suis pas faite pour être inactive ( mais ça je le sais depuis toujours ) mais à côté de ça depuis la semaine dernière je ressens une sorte de colère avec le sentiment d’être manipulée. Qu’on nous annonce tout et son contraire. Nous devions reprendre le 11 et hier j’ai appris que finalement ce n’est pas sûre. J’avoue que ce flou commence à me mettre en colère. Attendons la suite, j’ai cru comprendre que dans l’après midi le premier ministre fera une annonce ?
    Je t’embrasse fort !

    Liked by 1 person

    1. Evidemment Sand! Moi je l’ai retrouvée avec mon fils pendant ces semaines de confinement…
      Le flou n’est pas évident à gérer. C’est un peu exceptionnel tout ça et je crois que personne ne sait vraiment comment procéder.
      Courage pour gérer toutes ces émotions et belle journée. Grosses bises

      Like

  8. Je ne redoute pas la fin du confinement et la seule chose qui permettrait de soulager mon quotidien serait que Louloutte retourne à l’école ne serait-ce que 2 jours par semaine. Mais rien n’est fait !
    Courage Marie et grosses bises à toi !

    Liked by 1 person

    1. Comme je te comprends!
      Dès qu’ils annoncent l’ouverture des écoles, loulou y repart sans hésiter.
      Il en a besoin autant que moi.
      Grosses bises Cécilia et on croise les doigts
      Comment se passe le télétravail? Ta puce ne s’ennuie pas trop?

      Like

  9. Marie, elle est magnifique cette libellule ! Je suis fan.
    J’appréhende aussi un retour à la vie sociale après tant de coupure, mais j’ai aussi hâte que l’oppression de l’injonction à rester chez soi soit levée…

    Liked by 1 person

  10. Je me sens heureuse de retrouver les humains de mon quotidien personnel le 11. Ma tristesse est plus d’un autre ordre : ce que la Nature avait gagné, tous ces oiseaux, ces fleurs, ces abeilles, vont se tétaniser et disparaitre à nouveau. çà, çà me rend très triste, je suis assez fataliste là-dessus. Magnifique aquarelle 🙂

    Liked by 1 person

  11. Nous apprécions tous les trois cette pause forcée – même l’Homme, qui tournait comme un lion en cage au début ! A présent, il se sent détendu et reposé comme jamais il ne l’a été !
    L’inquiétude concerne surtout l’après : les retrouvailles estivales seront-elles possibles ??? Un été sans mes fils, ce serait vraiment triste !
    Des bises, Marie

    Like

    1. J’en suis très heureuse pour vous Marie!
      Je comprends complètement. Et j’espère de tout coeur que vous pourrez passer un peu de temps ensemble sous peu.
      Grosses bises et douce semaine

      Liked by 1 person

  12. Je pense à toi à chaque fois que je fais les devoirs avec les loulous . Pour toi cela se termine dans pas longtemps…ici il ny aura pas d’école jusqu’en septembre. Comment cela se passe en France ? Les parents peuvent choisir de ne pas remettre les enfants à l’école ou cest obligatoire ?

    Liked by 1 person

    1. On a le choix mais pour tout te dire la question ne se pose même pas! Je le remets à l’école. Parce qu’il a besoin d’interactions avec d’autres enfants de son âge, parce que j’ai besoin de souffler et aussi parce que le travail reprendra d’ici juillet…
      Bises et courage Leti!
      Du coup pas de reprise du travail de prévue?

      Like

  13. Et oui… Regarder au fond de soi, qu’on en ai réellement envie ou pas. J’ai l’impression que c’est ce que l’univers nous envoyait comme message… Certains l’ont fait et ont réagit différemment, d’autres n’ont pas tenté l’expérience, dommage je pense. Même si c’était douloureux, la souffrance amène toujours un changement. Je te souhaite de tout coeur l’apaisement! 🙂

    Like

    1. Je pense aussi Justine!
      L’occasion rêvée de redéfinir ce qui compte pour chacun d’entre nous.
      Nous sommes des êtres qui évoluons sans cesse.
      Merci et belle semaine à toi

      Like

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.