Carnets de route

Brèves de Confinement #2

Ce petit état des lieux hebdomadaire me donne l’occasion de revenir quelques instants sur mon blog pour échanger avec vous. Je dois dire que je vis ce confinement un peu hors du temps et que parfois j’ai même du mal à me souvenir que dehors les drames s’enchainent…

Lundi 23  mars

Mon ras le bol de la semaine dernière et l’expression de mes ressentis auront été bénéfiques. Loulou prend de nouvelles marques, se réveille seul, s’habille seul, ouvre ses volets, prend des initiatives. La matinée en télétravail se passe bien, loulou papote avec sa petite copine en bas, lui apprend les bases du foot. Nous profitons de la petite cour de l’immeuble pour faire quelques passes entre midi et deux et au gouter. Ma collègue me prévient que les choses vont changer et que le chômage partiel nous attend au tournant…

Mardi 24 mars

Je persévère dans ma pratique quotidienne de yoga et de méditation. C’est parfait pour commencer la journée du bon pied. Aujourd’hui on nous annonce la mise en place du chômage partiel. Il nous faut aussi liquider RTT et congés. Les semaines à venir vont être light! En même temps je ne me plains pas, j’ai plein de projets en attente. Loulou a de plus en plus de mal à se mettre au travail, je perds vite, très vite patience. Du coup, on essaie de trouver des activités plus ludiques. Ce jour là il s’attaque à un tableau de Picasso. Il fait aussi quelques exercices sur une plateforme en ligne mise en place par la maitresse. Je me sens beaucoup plus détendue, même si je n’ai pas une minute pour souffler. J’évite au maximum les réseaux et les informations.

Mercredi 25 mars

C’est la journée des enfants, donc pas ou peu de travail pour Loulou. Je tiens tout de même à ce qu’il lise tous les jours. On fait des expériences le matin, toutes ratées. On se marre bien. Puis il va papoter avec sa copine et je bosse, enfin j’essaie! Le soir, on se défoule sur Jean Jacques Goldman – j’avoue Jean Ferrat, je saturais. Une fois loulou au lit, j’arrive même à ouvrir un nouveau livre, le premier en 10 jours! C’est la fête!

Jeudi 26 mars

Jour de congés. On en profite pour reprendre le chemin des expériences et cette fois nous les réussissons. Il y a plein de couleurs dans notre cuisine. Il est plus que l’heure de se mettre au travail, nous commençons par les mathématiques, la matière de prédilection de loulou. Je réponds à quelques mail en attente. Le soleil brille alors nous faisons durer la pause sport. Puis place au français et là ça part direct en cacahuète. La salle de bain est mon nouveau terrain anti-stress, c’est la seule pièce qui a un verrou! Purée, je n’ai vraiment aucune patience. On s’y remet avec plus d’enthousiasme et je redouble d’efforts pour rester zen. Loulou termine son dessin sur les planètes puis je le laisse regarder une niaiserie, le temps pour moi de m’attaquer à du tri et du ménage. On dit toujours que le matériel c’est accessoire. Peut-être mais prendre soin de son chez soi c’est aussi prendre soin de soi!

Vendredi 27 mars

En plus du yoga et de la méditation, j’arrive à écrire un peu dans mon journal. C’est bien le seul endroit dans lequel les mots ne s’échappent pas en ce moment. On se met au travail de bonne heure et loulou n’est pas plus motivé que ça encore une fois. On y arrive tant bien que mal. C’est étrange mais, à l’heure où tout le monde parle du manque de contact, je ressens tout le contraire. J’apprécie de ne pas avoir à faire ceci ou cela, ne pas me sentir obligée de sortir, d’aller au parc ou ailleurs. Je me sens bien, chez moi, avec loulou – cette période nous aura vraiment rapprochés et nous aura aussi obligés à être plus indépendants, nous aura appris à laisser l’autre respirer un peu plus!

Samedi 28 mars

Troisième jour de weekend et qui dit weekend pour tous les deux, dit détente. On traine. On fait des pancakes, d’autres expériences, deux heures de foot (en short!) et autres entrainements, des mandalas avec des bouchons en plastique, un peu de dessin et de coloriage. On danse, loulou fait le zouave, on rigole. Je lâche un peu plus mon téléphone, je m’y suis engagée! Une journée bien chargée qui se termine par une soirée devant Tom & Jerry. Le soir, je continue de lui lire Harry Potter. Moi je suis claquée, bien entendue, mais heureuse aussi de tous les instants partagés. Je me détache pas à pas du superflu. Je ne m’oblige à rien et ça me fait du bien.

Dimanche 29 mars

Matin patouille et nettoyage du frigo. Après-midi sport, il y a quelques rayons agréables. Un peu de lecture et un petit DVD qui me laisse le temps de venir écrire ici.

Allez dites moi tout, comment s’est passée votre semaine? Comment allez-vous? Comment gérez-vous? 

34 thoughts on “Brèves de Confinement #2

  1. Voilà, c’est bien ce que je dis ! Je viens de finir un article que je vais mettre en ligne et tu verras que c’est ça…et non, décidément non, on ne ressortira pas les mêmes de cette expérience. Gros bisous Marie. prenez soin de vous…

    Liked by 2 people

  2. On le vit comme on peut en espérant qu’il ne durera pas encore trop longtemps. Je n’ai pas à me plaindre, les chiens m’obligent à m’aérer. Je suis une privilégiée à ce niveau

    Liked by 1 person

  3. Si ça peut te consoler, c’est pareil niveau école avec mon loulou…De plus en plus de soucis de concentration. J’ai décidé de lâcher prise. C’est assez désespérant mais tant pis…On n’est pas tout à fait dans notre état normal, non plus…Les enfants ressentent ce qu’il se passe à leur manière. Le plus important c’est de nous maintenir en bonne santé. Courage pour la semaine qui vient. Bisous

    Liked by 1 person

    1. Oui tu as raison. Il faut lâcher un peu. J’essaie. Le pire si on peut dire c’est qu’i travaille bien et vite quand il veut. Mais quand il ne veut pas…C’est très compliqué!
      Plein de bises et pensées pour vous deux Elisa. Tu arrives à te poser quand même?

      Liked by 1 person

  4. Pour ma part, j’ai beaucoup travaillé derrière l’ordi. Etant passée chargée de projets éducatifs depuis le début de l’année, une de mes missions était de revoir toutes les trames des projets pédagogiques et bilans. Je comptais le faire vers juin-juillet. Je m’y suis mise et suis vraiment contente de mon travail (mon boss aussi). Le reste du temps, c’est promenades dans la forêt avec le chien et films cocooning le soir. Lectures-yoga-cuisine. Quand je dois sortir pour les courses (1 fois par semaine en général), c’est vraiment une souffrance, l’impression d’être à Zombieland. Je me rapproche de plus en plus de la Nature et étudie le chant des oiseaux. Quand l’heure de la retraite aura sonné, dans une quinzaine d’années, je m’y coulerais vraiment.. Voilà, tout va bien, mais j’ai la chance d’avoir le ciel bleu dans le var, où que je sois chez moi, du 7ème étage, il inonde ma maison, mon intérieur. Belle soirée dominicale et courage pour le chômage partiel.

    Like

    1. Je comprends complètement pour les courses, après des jours chez soi, on a l’impression d’arriver dans une autre dimension.
      Ici aussi on a le ciel bleu et le soleil depuis plus de jours. On en profite pleinement!
      Grosses bises et belle fin de journée

      Liked by 1 person

  5. Contente de lire que vous prenez votre vitesse de croisière si j’ose dire 😊 Je ne vois pas le temps passer. Comme toi j’ai trop de sollicitations téléphoniques … apprendre à ne pas décrocher. Bises Marie.

    Liked by 1 person

  6. Magnifique ton article et nous embarquer avec toi dans ta semaine. Je te sens bien. Ça fait plaisir. Je suis vraiment contente pour toi et ton fils. Bonne continuation et au plaisir de lire à nouveau. Douce nuit et de beaux rêves 😘😴🙏

    Liked by 1 person

  7. Et bien moi je suis plus que ravie de te lire plus apaisée et de lire tout ce que ce confinement vous apporte à ton petit garçon et toi.

    De mon côté tout va très bien aussi à part un tour de rein qui me fait souffrir mais tout comme toi j’apprécie mon chez moi, je lis, je regarde des documentaires, je me forme à mes passions. J’ai juste hâte de pouvoir reprendre le sport.

    Je t’embrasse très fort
    Sand

    Liked by 1 person

  8. Ma fille vit le même problème avec son plus jeune. Difficile de le garder concentrer, donc elle y va par courte période de 10-15 minutes à la fois. Et ca l’air de fonctionner. Ton billet m’a fait reprendre mes pages du matin écrites à la main que j’avais négligé depuis fort longtemps.

    Liked by 1 person

  9. Merci pour ce partage !
    Ton billet regorge de tendresse et d’affection. Je te sens plus à l’aise vis à vis de la situation actuelle. J’aimerai bien passer une petite tête dans votre quotidien : il semble empli de petites bulles de bonheur, de simplicité, de créativité.
    De mon côté, rien à changé : une petite angoisse est toujours présente lorsqu’un nouveau “bip” annonçant un mail résonne. Sinon, j essaye de prendre un peu de temps pour moi et pour les autres.
    Prends bien soin de toi et de Loulou,
    A très vite !

    Liked by 1 person

    1. Merci pour ton mot qui est adorable. Oui il y a plein de couleurs chez nous. Et quelques coups de gueule aussi!
      Du temps pour soi c’est essentiel, il faut s’aménager des pauses. Bon courage et belle semaine à venir. Prends soin de toi aussi.

      Liked by 1 person

  10. Pas toujours évident de trouver un rythme dans cette façon de vivre…
    Comme toi je le vis un peu hors du temps, je n’ai plus bien la notion des jours et des dates, comme si nous vivions un moment de flottement, suspendu, atemporel, en attendant que le cours du temps reprenne…
    Loulou comprend-il bien ce qui se déroule, pourquoi faut-il vivre ainsi ?
    En tout cas heureuse de lire tous ces moments de complicité partagés.
    Bises, Marie !

    Liked by 1 person

    1. Oui il comprend bien, il a un peu de mal pour les devoirs. Mais sinon on en parle, je réponds à ses questions.
      Je crois que moins on est dans l’information, plus on se sent déconnecté. Enfin c’est comme ça que j’imagine les choses Cléa.
      Merci et belle semaine à toi

      Liked by 1 person

  11. Ahah, nettoyage de frigo aussi ici!
    Je compatis vraiment pour l’école. Ma cadette met mes nerfs à rude épreuve, c’est dur de ne pas craquer. Mais comme tu le dis il y a aussi de supers moments, et elle qui est hyper indépendante m’a demandé pour la première fois depuis longtemps de passer un moment rien qu’avec elle. Alors je te rejoins: ce confinement permet de prendre soin de nos relations familiales.

    Liked by 1 person

    1. C’est l’occasion rêvée !
      Oui l’ecole c’est compliqué. Je craque parfois puis je me reprends. Je teste l’humour ça marche plutôt bien. Même si je ne suis pas toujours disposée à ça…
      C’est super. Comme quoi les repères qui changent c’est une bonne chose aussi.
      Grosses bises et bonne continuation

      Like

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.