Posted in Challenge Ecriture

Challenge Écriture 2020 – #6 (18.02.2020)

Moi et mes idées. Je me filerais des claques parfois. Celle-là m’était tombée dessus à la sortie de la douche, un lundi matin. Comme toutes mes idées, celle ci avait été de suite prise d’assaut par mon cerveau qui avait décidé de passer à l’action, sans tarder.

Un diner d’ex.
Les miens répondaient à un critère commun: la lâcheté. Ils m’avaient tous quitté d’une sale manière. Vous me direz quand on est quitté on trouve toujours que c’est mal fait. Oui mais là je vous assure..

Luc m’avait annoncé: je suis papa avant de raccrocher. J’entendais des cris de nouveaux-nés dans le combiné.
Gilbert me suivait partout, disait oui à tout comme un enfant bien élevé. Il avaiat finit par m’avouer que son chien ne m’appréciait pas et qu’une femme on en trouve une autre, un chien comme le sien, c’est moins sûr.
Algèbre (oui il y a des parents qui sont un peu fêlés de la caboche) m’avait préféré une thèse sur “la géométrie sacrée des pattes de dinosaures”
Martial avait cru bon me faire une démonstration de ce que pourrait être sa réaction si je lui parlais encore une fois de cohabitation.
Philippe avait coupé court à toute tentative de reprise de contact en bloquant tous mes appels et mes mails du jour au lendemain.
J’avais surpris Félix dans la queue du supermarché avec sa femme et leurs trois enfants. Et dire qu’il m’avait juré n’en avoir aucun et en désirer trois, avec moi, rien qu’avec moi!

Mais au fait pourquoi je voulais les inviter, tous ces ploucs qui m’avaient trompée, trahie, humiliée?
L’air de rien, leur montrer ce qu’ils avaient perdu. Ou bien juste savoir ce qu’ils étaient devenus. Je ne leur souhaitais pas le pire, pas le meilleur non plus. J’avais bien pensé au cyanure mais les plans machiavéliques, très peu pour moi. Je ne souhaitais pas finir derrière les barreaux pour de vulgaires histoires de cul qui avaient mal tournées.

Je m’étais offert une journée au hammam pour l’occasion avec le rituel intégral – beauté des mains, des pieds, épilation, gommage, massage, thé a la menthe et maquillage – je voulais être sublime pour ce rendez-vous particulier.
Étrangement ils avaient tous répondus présent à mon mail de retrouvailles. Je trouvais ça presque louche et je me demandais quand même ce qu’ils avaient derrière la tête.

J’avais sorti ma robe préférée, noire, l’avait agrémentée d’un collier de perles, enfilé mes escarpins, ajouté une touche de parfum, avant de m’envoler dans la nuit noire.
Ils se tenaient tous à la porte du restaurant quand j’ai fait mon apparition. Ils avaient tous l’air complètement cons, à me regarder comme si ils avaient vu la Vierge.

Luc voyait sa fille un weekend sur deux et la moitié des vacances scolaires.
Gilbert avait perdu son chien, restait inconsolable.
Algèbre avait obtenu un prix pour sa thèse, celui de l’originalité! Avec un prénom pareil…
Martial avait perdu ses abdos et son style.
Philippe bossait chez Orange, il avait un téléphone greffé à l’oreille 6 jours sur 7.
Il n’y avait que Félix qui sortait du lot, toujours marié, toujours trois enfants. Il me confia tout de même entre le dessert et le café qu’il pensait que sa femme avait un amant! J’étais contente pour elle.

Ils me demandèrent, tout de même, pourquoi cette idée? Pourquoi aujourd’hui?
Une maladie incurable soudaine? Ils avaient de l’imagination.
La crise de la quarantaine? Déjà mieux.
Des regrets? Difficile d’en avoir.

Juste une envie de tourner la page. Rien d’extraordinaire en soi. Ce diner m’avait toutefois confirmé que je valais mille fois mieux que ce que je m’étais autorisée à vivre jusque là. J’étais fin prête à reprendre ma vie sentimentale en main!

Retrouvez les autres participations: My Minds Visit –  Le diner de coqs chez Euphrosyne – Drôles d’invités chez Sandra – Trio chez Mébul

***

J’ai conscience que les derniers ateliers n’étaient pas simples même si vous avez tous relevé les défis haut la main! Pour mardi prochain, je vous invite à écrire un texte à partir de TOUS les éléments suivants.

  • Choisir une couleur:  gris, jaune, rouge, cyan, vert et orange
  • Choisir une émotion:  joie, peur, tristesse, surprise, colère
  • Choisir un des quatre éléments: air, eau, feu, terre
  • Choisir un objet de votre quotidien.

Continuez à prendre du plaisir à cet “exercice” et je vous retrouve  mardi 25 pour  découvrir vos textes!

Author:

Auteur - Blogueuse et Poète. J'écris comme je respire... Author - Blogger and Poet. Writing is my breath, my voice, my dream...

20 thoughts on “Challenge Écriture 2020 – #6 (18.02.2020)

  1. Pingback: Trio – Mébul
  2. Oh, formidable, j’ai ri. C’est très bien mené, je me voyais dans ton personnage. Tout y est, avant/après, leur Bérézina… et puis la fin prometteuse et guérisseuse !

    Liked by 1 person

  3. Excellente histoire 😀 une belle imagination et on pourrait presque penser que c’est du vécu. Bravo 👏 agréable après-midi sous le ciel de Paris et au plaisir de te lire à nouveau 😘

    Liked by 1 person

  4. La meilleure des vengeances, c’est encore d’attendre que le temps passe : il est vraiment sans pitié. J’aime beaucoup les hypothèses des invités quant aux raisons de ce dîner… Belle et douce soirée ! Bisous

    Liked by 2 people

  5. Très chouette et réjouissant.
    Je me demande jusqu’où va l’autobiographie et l’imagination….
    Ils sont tous pathétiques.
    Bien du mérite de survivre à tout cela!!!!
    J’aurais été curieuse de voir comment ils se sont toisés les uns les autres (pas dit qu’ils n’aient pas été un peu jaloux les uns des autres….)….

    Liked by 1 person

    1. Très peu de réel la dedans…
      Oui ils sont pathétiques.
      J’essaierai de faire une suite alors. Jaloux peut-être, c’est l’ultime ressource!!
      Merci beaucoup Céline pour votre lecture et vos mots.

      Liked by 1 person

  6. On se demande parfois comment aurait été notre vie si on avait choisi quelqu’un d’autre. Ca me fait penser à un livre d’Amélie Dubois (jeune auteure québécoise) “Le gazon toujours plus vert chez le voisin”. À l’aube de la quarantaine, son personnage remet tout en question. L’histoire se passe en l’espace d’une nuit… elle est catapultés dans des vie qui auraient pu être la sienne si elle avait emprunté un chemin différent… j’ai adoré!!!!

    Liked by 1 person

  7. Jouissif ! 😊 ils sont gratinés, ces ex, en effet. En tout cas, j’adore te lire, Marie. Imaginaire, réalité ? J’avoue de pas m’être posé la question, car c’est l’écriture la réalité. Et là pour le coup, c’est réussi encore une fois. J’en redemande, une fois de plus. 👏👏👏 Et grand MERCI de partager avec nous. Belle journée à toi, Marie. Ainsi qu’un bon week-end. Bisous, à bientôt.

    Liked by 1 person

    1. Oh merci SOlène!
      Tu me colles direct un sourire sur les lèvres.
      J’avoue qu’ils sont gratinés oui – et pas très loin de la réalité pour certains à mon avis.
      Un plaisir de partager surtout avec des retours aussi expressifs et passionnés! 😊
      Je t’embrasse

      Liked by 1 person

  8. je découvre ton blog et ma foi tes propositions sont agréables. Je suis en retard pour le 25 mais si j’ai le temps je bricolerais un petit texte et par la suite… avec le sourire

    Liked by 1 person

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.