Posted in Atelier écriture

Quelqu’un de bien

@Steven Roe

Mei, la maman de Liang le bordait chaque soir et déposait un baiser sur son front, lui répétant les règles de sécurité, ne pas sortir et n’ouvrir à personne. Sauf à Monsieur Chino.

Monsieur Chino vivait au 3e étage, il était marié et père de trois enfants. Il offrait des fleurs à Mei. Juste des fleurs. L’épouse de Monsieur Chino la regardait de haut quand elle la croisait dans le quartier. Elle était peut-être jalouse des attentions de son époux pour cette jeune mère célibataire. Mei restait discrète, souriait à Monsieur Chino tout en baissant la tête. Elle l’aimait bien mais elle savait aussi que tout resterait en l’état. Monsieur Chino était un homme d’honneur. Et Mei, une femme respectable.

Puis Mei partait dans la nuit. Et Liang se posait des questions. Surtout depuis que les gamins de l’école lui avait dit que sa mère vendait son corps dans un bouge du centre, un truc avec des rideaux rouges et un podium, un de ces endroits mal famés, repères d’hommes qui en manquaient.

Liang ne savait pas si c’était vrai mais il savait que sa mère était quelqu’un de bien. Et que que ce qu’elle faisait la nuit, c’était pour lui. Alors il s’endormait en pensant aux anges qui veillaient sur eux.

Ce texte est ma participation à l’atelier de Bric a Book.

Author:

Auteur - Blogueuse et Poète. J'écris comme je respire... Author - Blogger and Poet. Writing is my breath, my voice, my dream...

4 thoughts on “Quelqu’un de bien

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.