Posted in Carnets de route

La blessure originelle

Avec cet article, je souhaite ouvrir une nouvelle catégorie de blog, qui traitera principalement de ma reconversion professionnelle, de tout ce que j’apprends en formation et que j’aimerais partager avec vous. L’idée d’un nouveau blog a résonné en moi, puis je me suis dis qu’il était peut-être temps de mettre un terme à cette frénésie d’ouverture de blogs et d’intégrer ici les multiples facettes de mon identité! J’ai tendance à beaucoup – beaucoup trop – cloisonner ma vie.

La blessure originelle – Revenons au commencement.

L’enfant nait. Il s’est fait une beauté dans le ventre de sa mère. Huit mois de création et un mois d’embellissement. Le voilà prêt.

Il baigne dans l’espace utérin, protégé du monde. Relié en permanence à celle qui le nourrit et en prend soin.

Puis il se retrouve projeté dans l’espace aérien. Les bruits, les lumières, le contact. Un choc. Terrible. L’enfant n’a plus ses repères.

Tout s’est fait très vite. L’enfant nait coupable. D’être à l’origine d’une telle violence.

Né par voie basse, c’est en effet lui qui a déclenché les contractions, qui le massaient tout en le poussant vers la sortie. C’est lui qui est à l’origine de cette entrée fracassante dans le monde.

Né par césarienne, il n’a pas déclenché. La culpabilité est alors sans support mais tout aussi présente.

C’est ainsi que toute naissance ou renaissance sera marquée par cette peur liée à douleur de la naissance. C’est pourquoi le changement sera toujours un cap délicat.

L’empreinte de la douleur psychique est en nous dès le commencement.

Author:

Auteur - Blogueuse et Poète. J'écris comme je respire... Author - Blogger and Poet. Writing is my breath, my voice, my dream...

16 thoughts on “La blessure originelle

  1. Merci pour cette belle idée de partager ce genre d’articles. Je me réjouis déjà des prochains que tu vas écrire. Celui-ci est vraiment très intéressant. Belle soirée 😘

    Liked by 1 person

    1. Très heureuse que cela te parle Nicole. Mille merci! Ca motive!
      J’apprends plein de choses passionnantes et j’ai très envie de partager tout ça.
      Très belle soirée à toi. Je t’embrasse

      Liked by 1 person

  2. Je pense qu’à un moment, on a besoin de ‘s’autoregarder’ (j’ai pas trouvé mieux sur l’instant) pour prendre de la distance et être en accord avec soi.

    Like

  3. Oh, je n’avais jamais entendu parler de cette notion, merci de partager ça généreusement avec nous… C’est passionnant ! Je crois de plus en plus à l’astrologie, ces derniers temps et, en tant que Scorpion, ça me parle d’autant plus.. Cette idée de renaître. Souvent, je dois plonger dans un gouffre bien profond pour ensuite avoir une révélation et renaître, mais le moment avant d’arriver à ce moment peut faire peur, effectivement.. On sait qu’on va être chamboulée… Merci encore pour ce partage qui m’apportera de nouvelles réflexions, ces prochains jours, je pense 🙂

    Liked by 1 person

    1. C’est super intéressant je trouve.
      C’est la raison pour laquelle le changement est si compliqué pour nous en général. Après tout dépend de notre personnalité et de notre “stade” d’évolution.
      Si tu es intéressée par l’astrologie, je te conseille le blog d’Ornella – https://www.dansleshautesherbes.com/
      Peut-être que tu connais déjà.
      Et pour ce qui est du Scorpion je ne peux que te rejoindre, ce sentiment de renaissance est très présent dans notre signe. Nous revenons toujours des profondeurs et de la souffrance, tel un Phoenix.
      Merci à toi Justine pour ta lecture et ton partage.

      Liked by 1 person

  4. L’avenir se joue à la naissance ! Effectivement, il est très difficile encore aujourd’hui de faire admettre, dans grand nombre de Maternités, que le psychisme de la mère doit être pris en compte tout aussi prioritairement que l’organisme.

    Like

    1. Oui Sabine!
      La douleur psychique des mères, parlons en…
      J’ai été moi même très bien entourée mais ce n’est pas le cas partout et tous les professionnels ne sont pas à l’écoute, ce qui parfois rend encore plus vulnérables

      Like

  5. L’enfant naît coupable de la violence de l’accouchement ? Ben franchement cette culpabilité ne me parle pas … ce qui me parle par contre c’est la violence de la naissance, du monde dans lequel il entre comme un déchirement après la douceur de l’utérus.
    Bises Marie.

    Liked by 2 people

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.