Challenge Écriture 2020 – #3 (28.01.2020)

Samedi matin, réunion de crise devant la machine à laver au 42 rue Maclaque.

Y en a marre, il faut faire quelque chose, scandent en cœur les chaussettes lâchement déposées sur le sol de la cuisine, juste à côté des poubelles.

Entre les chaussures qui puent, les mômes qui nous jettent par terre, ceux qui nous utilisent comme doudou et nous couvrent de bave à longueur de journée ou pire – quoique – nous trainent dans la poussière et dans les microbes des bacs à sable, la pénombre et l’étroitesse du tiroir, l’aiguille qui vient s’acharner sur notre pauvre corps dès qu’il y a un minuscule trou, c’est l’enfer!
Et on ne parle même pas du supplice de la machine à laver, qui nous file un de ses mal de tête!

On était quand même mieux en boutique, même si on cuisait comme des rôtis au soleil, bien emballés, pas un pli qui dépasse, même s’il n’y avait pas grande activité. Au moins on nous respectait.
Et les voilà qui en cœur se souviennent des douces mains de la vendeuse, des yeux brillants des petites filles devant les paillettes et les strass, les rayures multicolores, des sourires des petits garçons devant les rangées de bateaux et d’avions, les figurines Disney et le départ tant espéré pour une nouvelle vie!

Elles en avaient rêvé, d’indépendance, de grands espaces, de découvrir le monde…
Pas de se retrouver les trois quart du temps perdues dans le noir, écrasées, piétinées, mâchouillées, ballotées à droite, à gauche, entassées, éperdument désœuvrées attendant un miracle, qu’une brave âme vienne les libérer de ce terrible naufrage.
Les plus audacieuses avaient pris rapidement la poudre d’escampette lors d’un voyage de classe, d’une sortie piscine. Tout prétexte était bon!

Elles ne demandaient plus grand chose avec le temps, juste un peu de considération. Même ça, c’était devenu trop. Il fallait donc agir et s’armer de courage pour prendre une décision radicale…

Les textes des participants: My minds visit / Josée – des mots et des images / Junior Gentleman Cambrioleur chez Sandra / Une idée chez Mébul

***

Pour l’atelier de la semaine prochaine, je vous invite à écrire un texte qui devra impérativement commencer par la phrase suivante: “le 7 septembre ****, à la tombée du soir, alors que je désherbais mon potager, une voiture se gara devant la maison et un homme à la cinquantaine et à la calvitie avancées en descendit.” Rendez-vous le 4 février et encore une fois amusez vous bien!

31 thoughts on “Challenge Écriture 2020 – #3 (28.01.2020)

  1. Pingback: Challenge Écriture 2020 – #3 (28.01.2020) - Les Blogueuses

  2. C’est rigolo tout cela, moi j’aime bien.
    Et qu’est-ce que ça te ressemble.
    Tu es “une fédératrice des mots”, ils jonglent, volent, papillonnent et se posent à ta guise…
    Rien que pour ça, je te fais un énorme bisou.
    Tony

    Liked by 1 person

  3. On parle des difficultés d’une vie de chien, mais ce que vivent les chaussettes fait vraiment froid dans le dos… Ah le supplice de l’aiguille ! De la torture à l’état pur ! Bravo pour ce texte merveilleusement drôle. Je suis de tout coeur avec ces malheureuses chaussettes ! Bisous

    Liked by 1 person

  4. Pingback: Une idée – Mébul

  5. Ah la vie de chaussettes!!!!! Les miennes étaient fières de sortir de la boutique et les tiennes aimeraient bien y retourner! Vraiment bien illustré grâce à tes mots! Merci!

    Liked by 1 person

  6. Pingback: Challenge Écriture Atmosphérique S05 2020 | My Mind's Visit

  7. Pingback: Entre le crépuscule et la nuit – Le clavier de Lodinateur

  8. Pingback: Challenge Écriture Atmosphérique S05 2020 – v2 ;-) | My Mind's Visit

  9. Pingback: Chacun à sa place – Le clavier de Lodinateur

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.