Sans lien particulier

On disait du vieux, qu’il débordait de gentillesse.

C’était pourtant pas un truc de chez nous, ça. Chez nous, fallait bouffer qu’elle disait la mère, pas le choix. Un maroufle lui avait promis la lune, jadis, un poète vagabond  au regard grand bleu, aussi profond que l’océan, qui lui déclamait à longueur de journée sa prose créative. Elle était pas la plus belle fille du village mais elle avait sa préférence. Et deux tours de valses plus tard, un joli petit bidon. Fin de citation.

Le vieux il parlait plus beaucoup, les pages de sa vie s’emmêlaient les pinceaux. Il avait le geste lent aussi du type qui ne sait plus très bien où il en est, sauf quand la mère lui versait son kir. Là, il se l’avalait d’une traite et même qui souriait le gars. Aux anges. Sur la route du cimetière, tous les matins il cheminait, en causant tout seul. Et la mère le récupérait à genoux dans la boue, devant la tombe d’un inconnu, toujours le même.

On a eu beau chercher un potentiel lien, d’amitié, de parenté, que dalle. Juste la terre, friable et le gris quelconque d’une pierre tombale.

Ce texte est ma participation à l’atelier d’écriture d’Olivia. Les mots imposés étaient: créative – tour – promettre – geste – cheminer – citation – gentillesse – choix – pinceau – page – maroufle – préférence

21 thoughts on “Sans lien particulier

  1. Pingback: Sans lien particulier - Les Blogueuses

      1. Tu m’épates Marie. Sincèrement. Quelques mots et c’est parti. L-F C disait que peu importe l’histoire, ce qui compte c’est l’émotion. Et en ce point précis, c’est réussi aussi. Un texte qui m’a happée, intriguée, émue…. Bravo.
        Belle journée à toi. Bisous, à bientôt.

        Liked by 1 person

        1. Je trouve l’exercice presque plus facile quand on a des mots – quoique tout dépend les mots!!
          Merci, toujours heureuse de toucher mes lecteurs. Un commentaire comme le tien est un précieux cadeau SOlène.
          Je t’embrasse et te souhaite de la douceur pour cette journée.

          Like

  2. Pingback: Pas de citation – Olivia Billington

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.