Novembre s’en va…

Crédit Pixabay

Les derniers jours de Novembre glissent sans bruit, dans la danse merveilleuse de feuilles d’or dans le vent, comme une neige lumineuse qui descendrait sur la ville et sèmerait dans le cœur des fragments d’étoiles filantes. Faites un vœu…

Novembre, du noir au gris au bleu du ciel, rayons de soleil sur nos peaux, comme un reste d’été qui nous rappellerait le doux temps de la saison passée. Les jours maussades s’en sont allés, les cris, les larmes comme des miettes d’un temps révolu ne sont que souvenirs.

On entend le peu, le trop peu dans les bouches fatiguées, le froid trop tôt peut-être et la nuit qui s’installe un peu trop vite. De ce trop je n’en ai que faire, mon cœur balance dans une atmosphère de dates comme des renaissances. Gravées à jamais, elles rappellent la vie qui défit le chaos.

Novembre s’écrit comme une nouvelle histoire, accueillie, digérée, un nouveau souffle, un chemin que l’on prend, prêt à revendiquer le meilleur. Il n’est pas le visage douloureux de ceux qui regardent la pluie comme une énième méchanceté du ciel, comme la manifestation d’un châtiment divin. Il n’est pas ce que l’on en dit mais pour cela il faut abandonner l’idée que rien n’est ni bon ni mauvais, que tout est juste à l’instant T, une porte ouverte sur un temps qui nous appelle à nous émerveiller.

Novembre, le mois béni, aux couleurs majestueuses, au repli sur l’intérieur de soi, pour se préparer à l’hiver, mois pour se dépouiller de ce qui ne nous appartient pas, pour lâcher prise, mois de transition évident. Le regard que l’on pose sur les choses et les évènements leur donnent des couleurs, tantôt matin chagrin, tantôt matin bonheur. A nous de voir.  Le choix nous appartient.

16 thoughts on “Novembre s’en va…

  1. Novembre, c’est la porte ouverte sur décembre et ses festivités, un temps voué à la famille et à mes enfants… C’est le temps où la terre de mon jardin se repose et se régénère jusqu’au printemps prochain où je viendrais y plonger les mains. C’est encore l’automne, avec ses belles couleurs comme tu le dis. Ces mois de fin d’année sont ceux que je préfère, ce sont des mois propices à l’introspection, à l’écriture et à la lecture. Doux bisous d’ici ! Bonne soirée à toi.

    Liked by 2 people

  2. Novembre, un mois pour les nocturnes …une nuit suave à écouter Chopin en sirotant un bon verre. Novembre, noctambule, novembre à noircir des pages à la lueur du feu.
    Oui Novembre, c’est un matin brumeux en Touraine où je longe les bords de Loire…
    Merci pour ce beau Billet ma petite Marie.
    Des bisous.
    Tony

    Liked by 1 person

  3. Quelle belle description poétique d’un mois de Novembre, j’ai le même ressenti, mais il annonce Noël et ses fêtes, chéries par mes parents, qui ,après guerre , nous emmenaient dans un monde merveilleux avec peu de moyens , mais une immense tendresse. Je le refis pour mes enfants en classe , et pour mon fils et mes petits enfants…Jusqu’au jour, où je ne les revis plus .Depuis , j’ai décidé de ne plus rien faire ! et de m’enfermer avec mes souvenirs.
    Amicalement
    Dan

    Provenance : Courrier pour Windows 10

    Like

  4. Beaucoup de gens n’aiment pas novembre, moi j’adore…. sauf quand la neige s’invite trop tôt comme c’est le cas chez moi depuis déjà quelques années. Je crois que depuis que je suis revenue dans mon village d’autrefois il y a 6 ans, il a presque toujours neigé en novembre. La neige est mon cauchemar mais j’aime les couleurs de ce mois là. Bonne soirée Marie

    Liked by 1 person

  5. Novembre, un mois “bascule” entre deux saisons, annonciateur de la fin des beaux jours et du retour au repos de la nature… Et de nous mêmes (du moins il le faudrait). 🙂

    J’aime bien ce mois, même si j’ai parfois du mal à lâcher les plaisirs des saisons chaudes !

    Liked by 1 person

  6. Personnellement j’aime toutes les saisons et si l’on y réflechi, elles sont toutes porteuses de cadeaux véritables pour la nature et donc pour tout être vivant. Mais la dépression saisonnière ça existe….le changement devenant phobogène lorsque le couple d’opposés ombre-lumière est concerné. Les conditions de la naissance de la personne atteint de ce trouble, et la façon dont l’inconscient les a ” vécues ” et refoulées, donne une explication sérieuse. Une raison de plus de ne pas oublier que derrière tout symptôme ne se cache pas qu’un organisme mais qu’évolue aussi un être humain, pétri de son histoire personnelle, familiale, transgénérationnelle…

    Liked by 1 person

    • Nous sommes en effet des individus avec une histoire et celle-ci a un impact sur nous, bien que nous n’en ayons pas toujours conscience Sabine.
      Oui je crois que chaque saison nous apporte quelque chose, il suffit d’ouvrir les yeux, le cœur et d’accueillir. Nous sommes cycles.

      Like

  7. Rien n’est ni bon ni mauvais, tout est juste dans l’instant … C’est tout à fait juste et il ne sert à rien de se lamenter. Parfois des blessures nous traversent mais elles sont indispensables à notre évolution vers un chemin de paix et de réalisation de soi. C’est le propre de l’être humain de pouvoir accueillir les joies comme les peines. Et les mois d’hiver sont là pour ça aussi, pour rentrer en soi et se faire du bien.
    Magnifique texte Marie, plein de profondeur. Douces et affectueuses pensées.

    Liked by 1 person

    • Oui Catherine, les blessures doivent être guéries. On chemine chaque jour vers soi et on s’accepte aussi un peu mieux, dans l’ombre et la lumière.
      Merci beaucoup pour ta lecture et ton partage. Chacune de tes interventions ici est d’une grande richesse.

      Liked by 1 person

  8. C’est aussi l’annonce de la venue de l’hiver, qui dans son froid glacial va tout figer, alors que novembre de pare d’or avant cette venue comme si il voulait dire”voyez je suis encore beau”, l’on ne peut pas dire qu’il soit triste puisqu’il nous émerveille encore.

    Liked by 1 person

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.