Posted in Carnets de route

Pourquoi l’échangisme a si mauvaise réputation?

 

Il suffit d’étudier le visage, les expression, l’intonation, le choix des mots des personnes qui évoquent cette pratique pour se faire une idée. A les entendre, échangisme, proxénétisme, voir pire pédophilie répondraient aux mêmes codes. A la différence significative que l’échangisme est une affaire de grands et ne se pratique qu’entre adultes consentants. Donc en gros où est le problème?

Ça n’a pas besoin d’être notre tasse de thé – ce n’est pas la mienne – mais si il y a une chose qui me hérisse le poil, ce sont bien les codes en matière de sexualité. On en a déjà bien assez comme ça des cases toutes faites, vous ne pensez pas?

Ai-je toujours été aussi tolérante? Je ne donnerai pas ma main à couper. Parce que plus jeune  j’avais des idées sur l’amour, le sexe un peu différentes d’aujourd’hui. Je plaidais avec ferveur pour l’exclusivité. Et puis j’ai été élevée à la sauce religieuse du “les relations sexuelles c’est pour avoir des enfants”. Le désir, le plaisir ce n’était pas vraiment au programme. On va même dire que c’était la voie du péché. Et donc sujet à confession. Ou à damnation.

L’échangisme n’est pas quelque chose qu’on s’impose, mais bien souvent un mode de fonctionnement qui convient au couple. Chacun envisage en effet sa sexualité comme bon lui semble. Il y a de multiples variantes en la matière et je suis d’avis de ne pas poser de jugement. Parce que c’est bien là le problème, le regard accusateur de l’autre qui ferait d’un choix personnel un acte presque malsain. Qui sait de quoi sont faits nos fantasmes, jardins secrets ou notre imaginaire érotique?

Les raccourcis sont souvent porteurs de préjugés qui condamnent. La sexualité libre est ce vers quoi nous devrions tendre car si il y a un espace dans lequel nous pouvons pleinement exprimer qui nous sommes, c’est bien celui là.

Si l’échangisme a mauvaise presse c’est qu’il vient très certainement tester nos limites et limitations en la matière et peut-être remettre en question notre vision du couple, de l’amour, de la place de la sexualité dans notre vie, dans nos relations à l’autre, à nous-mêmes. Encore une fois, accepter que cela puisse exister et plaire ne veut pas dire devoir nous aussi nous engager sur cette voie, loin de là. Chacun ses préférences et ses passions! Laissons parler notre corps et notre imagination! Il n’y a pas de chemin tout tracé, mais de multiples routes à découvrir selon nos gouts et nos attentes communes.

Est-ce que c’est quelque chose qui vous dérange? Ou ça vous est complètement égal? Ou bien même c’est une pratique qui vous tente ou vous a tenté à un moment donné?

Author:

Auteur - Blogueuse et Poète. J'écris comme je respire... Author - Blogger and Poet. Writing is my breath, my voice, my dream...

21 thoughts on “Pourquoi l’échangisme a si mauvaise réputation?

  1. Je n’ai pas une bonne opinion sur cette pratique que je trouve manquant de respect de l’autre. Même s’il est consenti en apparence, il est souvent vécu très mal à l’intérieur et une personne qui en aime sincèrement une autre ne peut pas accepter de l’offrir en pâture à quelqu’un d’autre. Ce n’est que mon avis

    Liked by 1 person

    1. Comme toute pratique si c’est pour faire plaisir à l’autre, alors oui il y a un problème. La sexualité est affaire de couple. Tout choix doit donc être un choix commun et envisagé comme tel.
      L’échangisme implique les deux personnes et pas une seule “offerte” à 1 ou 1 autre.
      Chacun son avis tant qu’il y a respect!
      Merci Marie

      Like

    2. je suis allé plusieurs fois…il y a beaucoup de respect. Si un homme te manque de respect, la direction s’en charge, et la personne est dégagé…

      Like

        1. bonsoir en regardant les autres, j ‘ai pris confiance en moi. Je connaissais des femmes qui allaient seules pour se faire plaisir. Elles n’ont jamais eu de problèmes….

          Like

  2. Merci pour cet article plein de tolérance, en alignement avec mes propres valeurs. C’est une pratique qui m’a attirée, et la porte n’est pas fermée, mais ce n’est pas dans mes priorités. Quoi qu’il en soit, peu importe où l’on se situe, le respect devrait être la base. Ce qui est différent n’est pas mauvais, c’est juste… différent. Et c’est OK.

    Liked by 2 people

  3. J’ai vécu avec un homme adepte de l’échangisme alors que je ne le suis pas. Cependant, même si j’ai par ailleurs des tonnes de reproches à lui faire, je dois bien reconnaître qu’il ne m’a jamais imposé cette pratique et qu’il l’ a même mise entre parenthèses tout le temps où nous étions en couple. A chacun ses goûts en la matière… tant que tout ce fait dans le consentement mutuel et le respect, pas de souci. Bises !

    Liked by 1 person

    1. Merci pour ton témoignage Sandra.
      Le respect est la base comme pour tout. Celui ou celle qui imposerait ne serait à mon avis pas dans une relation basée sur la confiance ni l’amour.
      Je t’embrasse et te souhaite une belle journée

      Liked by 1 person

  4. Bonjour Marie,

    C’est sur qu’on a des idées préconçues quand on ne connaît pas vraiment un sujet. On se fait forcément une idée sur ce qu’on a lu ou entendu. Dans le cas que tu mentionnes, je ne pense pas que je me sentirais personnellement bien avec ce type de relations. C’est un peu, dans ma perception des choses, comme si l’échangisme déconnectait la sexualité de l’amour et qu’on faisait alors l’amour de façon un peu sportive, un peu comme un match de tennis qu’on aurait avec un ami ou même un étranger. Il faut pour ça, je pense, pouvoir considérer la sexualité comme une activité physique et sensitive, mais pas comme un échange amoureux. C’est une recherche du plaisir pur plutôt que celui d’une connexion intime qui renforcent et complètent les sentiments face à la personne qu’on aime. Je me questionne également sur la pérénité des couples pratiquant l’échangisme. est-ce que l’un ou l’autre pourrait éventuellement développer des sentiments amoureux pour son ou sa partenaire du moment et vouloir alors faire un petit bout de chemin et explorer cette nouvelle relation? Je ne sais pas trop. Ma vision des choses est teintée, je le sais, d’une approche monogame alors je suis peut-être à côté de la plaque sur la façon dont ça se vit de l’intérieur. En même temps, plusieurs couples se laissent parce que l’un ou l’autre se laisse tenter par une aventure extra-conjugale alors que ça détruit ensuite bien des égos sinon des familles. Peut-être qu’un approche plus ouverte de ces couples aurait pu leur éviter tout ce qu’engendre une séparation. Ce n’est pas si facile, dans une relation, d’équilibrer les besoins des uns et des autres en matière de sexualité, de câlins, de présence, d’échanges. C’est un truc qui se construit au fur et à mesure que la relation se développe. Je sais maintenant qu’on peut aimer deux personnes. J’ai beaucoup aimé ma femme pendant 34 ans jusqu’à son décès et actuellement j’aime beaucoup ma nouvelle amoureuse. Ce sont des sentiments qui cohabitent bien dans mon coeur et dans ma tête et au fond l’essentiel pour chacun est justement ça: Bien se sentir dans son corps, son coeur et sa tête.

    Liked by 2 people

    1. Bonjour Pierre et merci pour ton partage,
      On est en droit de se poser des questions en effet. tout en gardant cette ouverture d’esprit qui veut que chacun puisse vivre comme il l’entend.
      Pour certains amour et sexualité sont deux choses qui peuvent se vivre séparément. On pourrait donc avoir du plaisir avec d’autres tout en aimant une seule personne.
      Je ne sais pas si les échangistes voient toujours les mêmes couples ou bien si c’est juste occasionnel. Je n’en connais pas assez sur le sujet et comme c’est quelque chose qui ne m’attire pas particulièrement non plus je n’ai pas creusé.
      Je pense que l’échangisme peut fonctionner sur un couple unit, qui communique, qui a confiance et dans lequel il n’y a pas de jalousie. Sinon c’est voué à l’échec.
      Et à mon avis, ça ne doit jamais être une pratique née d’un choix unilatéral non plus.

      Je suis heureuse que tu ai rencontré une nouvelle personne et que tu sois bien dans ta vie.

      Like

  5. Oui, c’est encore et toujours du jugement de condamner cette pratique sans la connaître. Je ne la pratique pas, donc je ne juge pas. Mais pour tout ce qui est sexualité, les tabous et interdits sont tenaces … Les religions continuent à sataniser les pratiques différentes et assumées ! merci pour ce billet plein de tolérance Marie. je t’embrasse.

    Liked by 1 person

    1. Oui je crois que la religion fait encore beaucoup de dégâts.
      Je suis pour l’acceptation des différents modes de fonctionnement de chacun. Accepter ne veut pas dire adhérer!
      Merci pour ton ouverture d’esprit Catherine.
      Grosses bise à toi

      Liked by 1 person

  6. Difficile de ne pas juger ce qui est différent de nous…
    Chaque peuple à sa propre dynamique et bien difficile de la comprendre de l’extérieur.
    Si le couple apprécie l’echangisme, grand bien leur fasse.
    Tant qu’il y a respect et accord mutuel que dire?
    Libertin, échangiste, mêlangiste, oui, si et seulement si ma partenaire s’y retrouve aussi.
    Et si ce n’était pas le cas ? il n’y aurait pas de frustration non plus.

    Liked by 1 person

    1. Ce qui est différent fait toujours peur. Toutefois chacun mène sa barque comme il l’entend.
      La communication reste la clé du couple. Tout doit se faire avec l’accord de chacun des membres ou alors on court le risque de faire pour l’autre et alors là oui le consentement éclairé est questionnable.

      Liked by 1 person

  7. Evidemment, chacun est libre de faire que bon lui semble ! Les motivations du couple échangiste sont de pimenter leur histoire, surmonter la jalousie et se faire de nouveaux amis via la fête érotique ; bref, d’une certaine façon, dépasser le couple pour mieux y revenir… La plupart des couples invoquent ces mêmes raisons pour venir à cette forme « d’adultère à deux » que sont les échanges. Mais les chercheurs dans ce domaine sont unanimes sur la question et les échangistes confirment : la grande majorité y viennent à l’instigation de l’homme. Le mari voit dans le libertinage un moyen en or de briser la routine conjugale, d’autant plus qu’il répond à un fantasme masculin assez largement répandu : celui du harem. Quel meilleur moyen de faire l’amour avec plusieurs femmes que dans le milieu échangiste ? La plupart des hommes ne s’en cachent pas, leur motivation principale pour se rendre aux trocs : c’est le sexe.

    je te recommande de lire “Voyage au pays de l’échangisme” de Christine Ley au édition fabre

    Liked by 1 person

    1. Merci Sabine pour ton partage.
      Je considère que tant que c’est un choix de couple il n’y a rien à en redire. Par contre si l’un fait pour l’unique plaisir de l’autre, là ça me dérange. Mais chacun est assez grand à un moment donné pour dire “non”. Aussi.
      Je pense que la quête de plaisir est à la base de cet genre de relation donc oui c’est très orienté sexe.

      Like

  8. Un échange quelqu’il soit nécessite de ne faire souffrir personne, que tous les participants en tirent satisfaction et non frustration. A partir du moment où il n’y a pas un manque de respect et que cela se passe par un jeu non imposé à quiconque pourquoi pas ? Pas ma tasse de thé non plus, hormis dans le fantasme mais tout le monde sait que la plupart des fantasmes excitent dans l’idée….. rarement dans l’acte !

    Liked by 1 person

    1. On est bien d’accord sur les fantasmes – en général!
      La base c’est la communication et le respect. Comme pour beaucoup de choses dans la vie. Si l’un impose à l’autre alors oui on assiste à un déséquilibre. Je crois qu’il faut que chacun apprenne – homme comme femme – à poser ses gouts et préférences en la matière.
      Merci!

      Liked by 1 person

  9. Je dirais que je n’ai pas toujours été tolérante sur le sujet (moi aussi j’ai été élevée dans l’idée que la sexualité, c’est mal, tout ça). Mais maintenant que j’ai grandi et que je me suis libérée de ces pressions, et même si ce n’est pas ma tasse de thé, je ne vois pas le souci. Du moment bien entendu que l’échangisme soit bien compris et accepté par toutes les parties de la relation (parce que même dans le polyamour on peut être exclusif, mais à plusieurs… Enfin je crois, ce n’est pas non plus mon cas, je suis très classique :o)).

    Mais je comprends que ce ne soit pas facile de l’accepter, on apprend à juger, critiquer, à rester dans le “droit chemin”… C’est difficile parfois de s’en défaire, même quand, finalement, ce que font les autres (de leur derrière en l’occurrence) ne nous regarde pas.

    Liked by 1 person

    1. Tout à fait!
      Chacun fait ce qu’il lui plait.
      Après comme tu le dis si bien, il faut que les choses soient claires pour chacun et que le consentement soit authentique et non imposé par l’un ou l’autre.
      Merci pour ton partage

      Like

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.