Posted in Carnets de route

Je ne crie pas, je parle fort!

Crédit Paixabay

C’est un fait. Je n’ai pas cette élégance. Ou alors juste sur le papier. Ma voix n’est pas légère, ni langoureuse. Elle n’est pas douce. Je dis les choses avec un peu de fermeté. Je réponds, parait-il avec trop de verve. Pas assez de mesure dans mon ton.

Ma voix porte c’est vrai. Mais tout le monde le sait depuis le temps. Je veux bien essayer de parler plus doucement. Mais alors je suis sans cesse dans la retenue. Ce n’est pas comme si c’était quelque chose d’inconnu. Je n’en veux juste plus.

Je crie parfois c’est vrai. Un peu à bout. Ce n’est pas justifié. Juste quelques tons dans les aigus. Je m’en rends compte, je rectifie. Le ton est différent. Il y a un ras le bol quand je crie.

Ma voix porte. Elle retentit. Elle traverse la route, s’accompagne de mouvements. Tout le monde aimerait que je sois moins bruyante, qu’on ne me remarque pas. Passer inaperçue, je ne sais pas. Encore une fois, il faudrait faire comme si…

Ne pas être moi. Devenir quelqu’un d’autre. Changer ma voix. Ses intonations. Ma spontanéité.

J’aimerai juste qu’on arrête de me dire que je crie quand je ne fais que m’exprimer. C’est injustifié. Et à terme, ça m’exaspère!

Author:

Auteur - Blogueuse et Poète. J'écris comme je respire... Author - Blogger and Poet. Writing is my breath, my voice, my dream...

29 thoughts on “Je ne crie pas, je parle fort!

  1. Je comprends ce que tu dis, après, je vais me permettre de dire que souvent, quand on cri on fait peur.

    Lorsque je t’ai lu, j’ai pensé à mon compagnon, lui aussi à tendeance à dire, je ne crie pas, je parle fort, car oui il s’enerve, pour des broutille et au lieux d’employer un ton calme et posé, ce met à parler fort comme il dit, mais en faite il crie. !et ça fait peur, que se soit à moi ou notre enfants… donc même si cela est dans la personnalité d’autrui, il faut aussi se dire qu’en cas d’enervement, il n’est pas necessaire de crier pour ce faire entendre, bien au contraire, crier, parler fort, ne permets pas de ce faire entendre, juste de vouloir faire peur, et surtout ça braque la personne sur qui on s’emporte…

    Liked by 1 person

    1. Oui c’est vrai crier fait peur. Mais je n’ai pas l’impression de crier…
      J’ai beaucoup crié à une époque, j’étais juste à bout de tout et un jour j’ai vu la peur dans les yeux de mon fils, je me suis promis de faire très attention à l’avenir.
      Je ne veux surtout pas faire peur. J’ai juste le verbe haut. Mais c’est vrai qu’il faut être vigilant et voir quand on dérape….

      Liked by 1 person

        1. Il ne faut en effet pas que ce soit trop souvent.
          Ou alors une prise de conscience est nécessaire. J’ai vécu dans la peur des cris de l’autre et je sais combien ça peut être effrayant.

          Liked by 1 person

  2. J’ai aussi une voix qui porte mais je fais des efforts pour “parler plus bas car on pourrait….”, Ceci dit, autour de moi les gens parlent souvent si bas que je dois les faire répéter et comme en plus beaucoup clopent ou mettent leur main devant leur bouche, ça m’énerve. Et avec l’âge j’entends moins bien alors je te laisse imaginer les reproches que j’entends…. Sois comme tu es, les autres sont bien sympa mais s’il faut plaire à tout le monde on en a pour des siècles à être parfaites

    Liked by 1 person

  3. Perso, je n’aime pas les cris, en fait je ne le supporte pas. Bon j’ai vécu avec mon ex mari qui ne savait pas s’exprimer autrement ! Après il y a une différence entre parler fort et crier bien sûr. Mais pourquoi ce besoin de parler fort si ce n’est pour être entendu ? Pour dire, regarder moi j’existe peut être ? Est ce que tu as été entendue petite fille, est ce que l’on faisait attention à toi ? C’est juste une question Marie, pas un jugement, qui mérite que tu t’y attardes je crois … Avec toute ma tendresse ….

    Liked by 2 people

    1. Je comprends complètement Catherine. J’ai une peur bleue des cris.
      Il m’est arrivé de crier, plus de rage, de désespoir que d’autre chose. Dans ces moments je disais toujours à mon fils que ce n’était pas contre lui, que c’était juste trop, que tout était trop pour moi.
      Aujourd’hui on a un pacte tous les deux: plus de cris.
      Par contre ma voix, je ne peux pas la changer.
      Quant au fait que j’ai pu ou non m’exprimer quand j’étais enfant…je pourrais écrire un roman!!!
      Affectueuses pensées.
      Merci Catherine

      Liked by 1 person

  4. Je suis le cas contraire. C’est tout aussi chiant. J’ai une douce et qui ne porte absolument pas. Donc si la personne en face ne fait pas d’effort pour rendre la voix, même quand j’ai la sensation d’hurler, je me tais.
    Ça use ma voix, ça use mon énergie et si c’est pour une personne qui ne veut pas m’écouter c’est qu’elle n’a aucun intérêt a ce que je l’écoute également.

    Liked by 2 people

  5. J’ai une voix qui porte,on m’entend bien et… avec mes parents, surtout papa devenant un peu sourd, il faut parler fort pour se faire entendre. Mon frère murmure et si on parle fort il râle….. il a des soucis d’audition due a de la musique écoutée trop forte y a quelques années… ce n’est pas ma faute si je parle fort et puis, de toute façon, dans les champs Muppet doit m’entendre aussi! LOL l’excuse bidon
    Belle semaine Marie
    Bizzzz

    Like

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.