Posted in Carnets de route

Est-ce que tu m’assumes?

La question est tombée au moment où elle passait sa carte de métro dans la machine. Elle était habillée comme si elle allait à un mariage. Il était habillé comme si il s’apprêtait à passer une journée à la plage. Il a posé la question. Et la question est restée dans l’air. Elle a haussé les épaules, comme pour dire “quelle idée!”

C’est moi qui l’ai rattrapée. Je me suis dis que ça ferait un bon titre d’article!

Je me suis alors demandé: Est-ce qu’assumer l’autre c’est forcément l’aimer? Est-ce qu’on peut aimer quelqu’un sans l’assumer?

J’ai pensé aux parents, à ces enfants qui en ont un peu honte (si il y a bien un sentiment que je n’ai pas ressenti par rapport à mes parents c’est bien celui-là), qui leur demandent de ne pas mettre telle tenue pour la fête de l’école ou de les déposer au coin de la rue, à ceux qui ne veulent pas être vus en leur compagnie.  Est-ce que ces enfants aiment moins leurs parents pour autant?

J’ai pensé aux amis, à ceux qu’on ne présente pas, à ceux qui rient un peu fort, qui pensent différemment, qui sont extravagants, un peu trop pour des idées un peu trop carrées.

J’ai pensé à ces amours, cachés, à ceux qui ne correspondent pas aux attentes des uns, des autres, à ceux qu’on garde pour soi (pour ne pas décevoir, parce qu’on ne peut pas), à ceux qui font courir des risques, à ceux à qui on fait courir des risques.

J’ai pensé aux enfants un peu différents, aux grands un peu trop sensibles, à ceux qui parlent aux anges, aux accidentés de la vie.

J’ai pensé à tous ces moments où on a préféré renier ceux qui comptent le plus. A toutes ces fois où on a cru pouvoir s’affranchir du regard des autres sans y parvenir. J’ai pensé à tous ces rendez-vous annulés par manque de confiance. A tous ces secrets qu’on garde et qui parfois nous dévorent.

J’ai pensé à tout ce que j’ai assumé et à toutes les claques que je me suis prise en pleine face, à tous ces gens que j’ai blessé sans le vouloir, à tous ces rendez-vous que j’ai assumé plus par rébellion que par amour. Et aux personnes que j’ai aimé sans totalement l’assumer.

Et vous? Vous en pensez quoi? Vous croyez que c’est lié? Ou ça n’a rien à voir?

 

Author:

Auteur - Blogueuse et Poète. J'écris comme je respire... Author - Blogger and Poet. Writing is my breath, my voice, my dream...

20 thoughts on “Est-ce que tu m’assumes?

  1. “Oui Marie, l’amour de l’autre c’est tout assumer avec un sourire large”.
    J’en suis absolument convaincu !!!
    “Créer n’est pas un jeu quelque peu frivole. Le créateur s’est engagé dans une aventure effrayante, qui est d’assumer soi-même, jusqu’au bout, les périls risqués par ses créatures.”
    Jean Genet
    Après cela ma petite Marie, tu peux tout assumer hi hi hi…
    Des bisous
    Tony

    Liked by 1 person

  2. L’amour c’est regarder dans la même direction dit-on . Je reste persuadée que l’on peut être différents et s’aimer pour de bon : certains se complètent si bien . La seule fois où je n’assumerais pas c’est avec une personne vulgaire ! Bonne fin de chaude journée Marie grosses bises

    Liked by 1 person

  3. Je trouve ton questionnement très pertinent et en toute honnêteté, il m’est arrivé de ne pas assumer mes parents, des copains, le petit copain du moment,… La peur du jugement des autres naturellement. Quel dommage n’est-ce pas ? Ceci dit, c’est un comportement que j’ai eu enfant ou adolescente mais qui fort heureusement n’est plus (trop) d’actualité aujourd’hui 🙂
    Plein de bises Marie !

    Liked by 1 person

    1. On en est tous (plus ou moins) là Cécilia. Et à un certain âge le regard des autres a plus d’impact sur nous aussi.
      Il faut composer avec pas mal de paramètres et ce n’est pas toujours évident.
      Grosses bises et belle journée

      Like

  4. Magnifique texte ma Marie. Il m’est arrivé de ne pas assumer un petit copain, parce que le regard des autres auraient été impitoyable pour lui comme pour moi. On n’est pas restés longtemps ensemble, en même temps ce n’était pas l’amour fou non plus mais je m’en suis voulue à cette période. Ca remonte à bien 8-9 ans et j’y pense souvent à cette question d’assumer quelqu’un ou pas. Ca été la 1ère et dernière fois que je l’ai fait, parce que j’ai réalisé à quel point le regard des autres pouvaient avoir une incidence et je ne le souhaitais pas. Plus du moins. Ce n’est pas toujours évident. De gs bisous pour toi et mon ptit Arlo ❤

    Like

    1. Ma jolie Delphine, heureuse de te lire!
      Oui parfois on n’assume pas pour la bonne cause, je dirai. Tant qu’on sait pourquoi on le fait.
      Toutefois c’est mieux d’assumer, de pouvoir le faire. C’est plus sain pour soi. Pour l’autre aussi.
      Le regard des autres, il faudrait s’en moquer mais il est parfois cruel, il faut aussi savoir se protéger.
      Je t’embrasse bien fort. Et loulou aussi. ❤❤

      Like

  5. C’est quelque chose que l’on assume aussi avec le temps car au bout d’un moment on se fiche de l’avis des autres et on assume pas toujours tout . Quand on est plus jeune et que l’on veut ressembler à un modèle su on imagine ou que l on nous impose alors on assume pas tout. Les quelques uns qui assument leur choix et leurs opinions apparaissent vite pour des rebelles. Dans une relation amoureuse ou amicale cela me semble essentiel . Si on n’assume pas ses amis ou la personne que l’ on aime comme ils sont il y a un souci et certains passent leur vie à vouloir les changer quitte à les dénaturer…. bref je comprends ton texte tout à fait

    Like

    1. Merci beaucoup!

      Je pense qu’il y a quelque chose lié à l’âge ou à la confiance en soi. Il y a un temps où rentrer dans le moule semble plus simple. Et comme tu le dis ceux qui assument sont alors vus comme des rebelles (ils feraient même peut-être ça pour emmerder le monde, dans l’inconscient des autres).
      Avec l’âge on s’affirme peut-être plus.
      C’est dommage en effet de ne pas assumer. C’est comme dire que la personne n’est pas “assez”.

      Like

  6. Je ne sais pas si c’est une question d’amour ou d’âge 😉
    J’ai l’impression que l’on apprend à assumer, à ne plus se préoccuper de ce que les gens vont penser.
    Après il est vrai que la propension à assumer dépend de l’attrait pour la personne.

    Liked by 1 person

    1. Je pense que ce n’est pas une question d’amour. Certaines situations font qu’assumer est assez compliqué. Et puis assumer l’autre, c’est quoi exactement? Assumer vis à vis de soi, vis à vis des autres?
      Mais en effet peut-être qu’avec l’âge c’est plus simple, le regard des autres est moins pesant.
      Merci!

      Liked by 1 person

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.