Posted in Carnets de route

Peut-on vraiment TOUT dire à ses ami(e)s?

Crédit Pixabay

Il y a 15 jours, je suis partie en Bretagne pour l’EVJF d’une amie. Une très bonne amie. Nous avons parlé mariage,  il arrive vite, souvenirs et sexe. Et bien oui, si on ne peut pas parler sexe avec ses amies, où va le monde!

Au cours de nos discussions, je me suis quand même demandée jusqu’à quel point on pouvait partager certaines données de sa vie. Est-ce que sur ce sujet il est de bon ton de rester superficiel? Ou peut-on se permettre des confidences un peu plus intimes?

Peut-on dire, par exemple, qu’on se pose des questions sur son orientation sexuelle, qu’on est bi/trans/homo, qu’on pratique l’échangisme, qu’on est fétichiste, que le BDSM n’a presque plus de secret pour nous, que nous fréquentons les clubs libertins? Peut-on avouer que le sexe ne nous intéresse plus, qu’on n’y adhère une fois par mois, par habitude? Peut-on dire qu’on se masturbe une fois par jour, qu’on visionne des films pornographiques? Qu’on trompe son conjoint, qu’on aime un homme (une femme) marié(e), qu’on ne jure que par le polyamour? Peut-on évoquer nos fantasmes, même et surtout les plus osés?

Ou bien tout cela doit-il resté une part cachée de nous? Même pour les plus proches? Devons-nous taire nos préférences pour ne pas gêner? Est-ce une marque de respect? Un manque de confiance? En nous. En l’autre. De quoi avons-nous peur? D’un potentiel jugement? De l’incompréhension? D’un éventuel rejet?

Ou alors, tout simplement, nous considérons que ça ne regarde personne. Mais alors, quand un regard, un mot nous dérange, nous devons resté de marbre et faire comme si. Est-ce la solution?

Qu’en pensez-vous?

Author:

Auteur - Blogueuse et Poète. J'écris comme je respire... Author - Blogger and Poet. Writing is my breath, my voice, my dream...

46 thoughts on “Peut-on vraiment TOUT dire à ses ami(e)s?

  1. Vaste question…
    Dont tu ne nous donnes pas la réponse 😉
    Je dirais ça dépend, partager avec certains / certaines oui, avec tous non, sûrement pas.

    Liked by 1 person

    1. N’est-ce pas!
      Je ne la donne pas parce que je ne l’ai pas. J’en suis encore au stade des interrogations…
      Et je me rends compte que je ne partage pas beaucoup au final. Pas sur ce sujet en tous cas.

      Liked by 2 people

  2. Je n’ai jamais rencontré la bonne personne – outre mon compagnon – avec qui je pourrais en parler librement.
    La seule fois ou je l’ai fait – avec celle qui, à l’époque, était l’une de mes meilleures amies – ça s’est terminé en eau de boudin. Il y avait un genre de “compétition” cachée entre nous, c’est devenu gênant et malsain. Depuis, c’est un sujet que j’ai tendance à garder pour moi.

    J’ai trop mal vécu le changement de regard, les pensées qu’on a pu mettre sur moi quand j’ai osé dire que j’avais essayé quelque chose d’un peu différent. Vraiment, j’en garde un mauvais souvenir.

    On était très jeunes cela dit, ce serait peut-être différent aujourd’hui.
    Je pense aussi que je n’en parle pas parce que ça n’a jamais été un sujet prépondérant dans ma vie.

    Liked by 1 person

    1. Je comprends complètement Rosa. J’avoue que je n’en parle pas non plus en dehors de mon couple. Ou peu.
      Je crois que je crains un peu de regard des autres, le jugement. De moi. De mon couple aussi.
      Tout le monde n’a soit pas la même ouverture d’esprit soit n’est pas aussi avancé que nous sur tel ou tel chemin.
      Il faut aussi composer avec la personne en face;

      Merci pour ton retour sur cet article.

      Like

  3. Mon âme-amie, je la connais depuis que nous avons cinq ans – nous sommes devenues réellement proches à seize ans. Et, à elle, oui, je révèle tout (et inversément). Nous parlons sexe sans aucun tabou. Plus intime encore, nous parlons sentiments sans tabou.
    Avec mes autres amies, ça dépend de la personne : elles savent que le sujet m’est facile (une amie m’a d’ailleurs dit que c’était tellement agréable d’en discuter avec moi, qu’elle ne pouvait pas le faire avec sa meilleure amie), mais nous ne l’abordons pas forcément.
    Si j’ai tu mes préférences en la matière, c’est sans doute par peur d’être jugée, oui, et pour respecter la pudeur de mon interlocutrice/interlocuteur. Mais avec le temps (et la maturité ?), j’ai appris à me détacher du jugement d’autrui.

    Liked by 1 person

    1. Quelle relation vous avez! C’est bien de pouvoir parler de tout, librement, sans filtre.
      Je pense que d’un côté il y a le respect en effet. Et la peur du jugement. Je sais qu’il y a certains sujets que je ne pourrais jamais aborder avec des amies. Et d’autres avec lesquelles je n’ai a-priori par de souci à me faire. Mais, dans le doute, je reste superficielle. Peut-être que j’arriverais comme toi doucement à me détacher de cela…
      Mille merci Olivia. C’est intéressant de lire les retours de chacun sur le sujet.

      Liked by 1 person

      1. C’est une femme merveilleuse (je me permets de mettre le lien d’un article que je lui avais dédié il y a deux ans : https://oliviabillingtonofficial.wordpress.com/2016/02/18/mon-ame-amie/ ) et, même si je peux discuter de tout avec deux autres amies, il n’y a qu’avec elle que je me livre sans me cacher, sans omettre. 🙂
        Je pense que oui, tu y arriveras, regarde la toi d’hier et le chemin parcouru, certaines pratiques qui te semblaient ahurissantes ne le sont plus pour toi… 🙂

        Like

  4. Coucou ma petite Marie,
    Bien moi je pense que tout est une question de moment, de personne…La perception Marie, c’est comme les sensations, cela reste du domaine de l’inexplicable 😋
    L’essentiel, c’est de fuir la frustration…
    Gros bisous ma belle.
    Tony

    Liked by 1 person

    1. Je suis assez d’accord Tony. Dans certaines situations on se sentira à l’aise pour en parler. Dans d’autres on choisira de se retenir.
      Le tout est de se sentir libre. De dire ou de ne pas dire.
      Grosses bises et merci.

      Liked by 1 person

  5. Clairement pour moi, ce sont des domaines qui sont du ressort de l’intime. La sexualité a la particularité qu’elle est à mi-chemin entre l’animalité et le mysticisme, il est facile de sombrer d’un côté ou de l’autre. Personnellement je prends comme une marque de respect de garder une certaine pudeur. Parler de son amour, de ses interrogations, de ses tourments, oui; de ses préférences détaillées en terme de pratiques sexuelles, non. Quel en est l’intérêt, d’ailleurs ?

    Liked by 1 person

    1. Je suis tout à fait d’accord pour les détails, ils ne servent à rien.
      Après il y a des personnes avec qui on se sent très, mais alors très à l’aise. Pourquoi pas!
      C’est je pense important de pouvoir partager sur le sujet. Parce que justement c’est encore très tabou et ça crée beaucoup de frustrations, de peurs. Qui ne font que brider la sexualité de certains / certaines.
      Et comme je le dis parler sexualité ne veut pas dire parler de la sienne en particulier.
      Merci pour ton retour et belle fin de journée!

      Liked by 1 person

  6. Bonjour, encore un article qui suscite la réflexion et dont il n’y a pas de réponse claire. Je dirai que chacun est libre de parler de ses “petits secrets” du moment où l’autre est prêt à les entendre. Personnellement je ne souhaite pas m’étaler sur le sujet, par respect par mon conjoint déjà et peut-être aussi un peu par pudeur. A ce qu’il parait il faut aussi garder pour soi son jardin secret…

    Liked by 1 person

    1. Non, en effet, chacun sa réponse, en fonction de ce qui lui convient.
      Parler de sexualité, de sa sexualité ne veut pas forcément dire parler de son intimité. Je trouve qu’on confond souvent.
      Je suis d’accord pour le jardin secret…
      Merci pour ton partage sur ce sujet.

      Like

  7. Je pense que ça dépend…
    J’ai un ami homme, marié, libertin, entre autres. Et je sais que je peux tout lui dire et il peut lui aussi tout me dire, on ne se choque pas et on a de réelles conversations à propos du sexe tout le temps.
    Par contre j’ai une amie qui je sais n’est pas à l’aise avec ce sujet là. Donc je lui en parle superficiellement et très rarement, elle en rigole mais je sais qu’elle n’est pas à l’aise du coup je garde les détails pour moi.
    Je pense donc vraiment que ça dépend des deux personnes 🙂

    Liked by 1 person

  8. En ce qui me concerne, je sais quels sujets je peux aborder avec certaines amies et ceux que je ne peux pas aborder, et ce pour x raisons…De sexe, je ne parle qu’à ma plus ancienne amie et pas tout tout non plus car on ne se comprend pas non plus sur tout. Ce n’est pas grave, je n’ai pas de souci à garder certaines choses pour moi et je ne trouve pas que la relation perde de son authenticité pour autant.

    Like

    1. C’est bien de savoir où on se situe par rapport à chacun/chacune.
      Je suis tout à fait d’accord, on n’a pas besoin de tout partager pour que la relation soit vraie et sincère. C’est juste que parfois on aimerait se confier et que ce n’est pas évident de savoir avec qui le faire.
      Merci pour ton retour!

      Like

  9. Je crois qu’il est important de préserver son jardin secret, son intimité.
    Avec Doudou, progressivement, on se parle, on partage nos sensations, nos envies. Il était gêné et je l’ai invité à dépasser cette gêne. On rit aux éclats en faisant l’amour, on se murmure des choses…et c’est beau !
    Ma meilleure amie et moi pouvons parler de sexe, mais en des termes généraux, sans vraiment nous confier notre vie sexuelle. Ça reste tout de même agréable de voir qu’elle ne juge pas mon passé, et que je ne la juge pas non.

    Liked by 1 person

    1. Je suis tout à fait d’accord Julie. Notre vie sexuelle, si l’on peut dire, ne regarde que nous. C’est une histoire intime de couple.
      Après parler sexualité en général est à mon avis quelque chose d’essentiel aussi. Le sujet est encore trop tabou. Et quand on voit les problèmes que cela cause, je trouve que c’est dommage.
      Merci Julie et belle journée.

      Like

  10. Je suis completement d’accord avec toi, parler de sexualité oui bien sur, mais sans entrer en profondeur (si je puis dire) dans les détails.Tout dépend aussi de comment on envisage la pudeur. Ainsi, je pense qu’il est important de laisser ouverte l’interrogation quant aux frontières de l’estime de soi et des autres…

    Like

    1. Les détails restent une affaire privée Sabine.
      Pour la pudeur, c’est vrai que ce n’est pas toujours évident de se faire une opinion. Est-ce toujours de la pudeur d’ailleurs. Ou un mal être / malaise sur la question?

      Like

  11. Personnellement, je sais faire la différence, car je ne suis absolument pas mal à l’aise pour parler du sujet.

    Like

  12. Pour moi tout repose sur la capacité d’assumer ce que l’on est. Peu importe les tabous, les préjugés dès l’instant que ce que tu dis n’est pas un manque de respect pour autrui, alors tu peux te permettre toutes sortes de folies, toutes sortes de propos. La subtilité confuse repose sur la frontière entre ce qui est respectueux et ce qui ne l’est pas, en fonction de la personne que tu as en face de toi. J’opterais pour la patience et l’observation dans un premier temps. S’ouvrir à quelqu’un c’est comme s’ouvrir au monde, ca se fait étapes par étapes sans quoi tu te risquerai involontairement à violer l’intimité d’un individus ne partageant pas cette même notion du respect. Parler de sexe pour quelqu’un d’ouvert à ce sujet ce n’est pas comme parler de ce même sujet avec quelqu’un pour qui “la chose” reste un mystère. L’impact émotionnel ne sera donc pas le même. Ceci étant si tu te trouves avec quelqu’un qui aime en parler librement, autant se lâcher. Et cela d’autant plus si tu te sens en confiance. Ce qu’il y a de bien à parler de sexe, ce n’est pas tant le sujet en sois mais plus l’aspect d’interdit, de tabou. C’est partager nos questionnements quant à la démarche à adopter concernant le fait de faire l’amour passionnément ou… juste un coup d’un soir… C’est excitant et c’est pour cela qu’on en parle. C’est une sort de pré préliminaire :p :p

    Like

    1. ASSUMER
      Oui tout est là. Pas aisé. Pas aisé pour moi en tous cas, aujourd’hui. Après en effet certaines personnes sont à même d’entendre certaines confidences, d’autres pas. Il faut du temps pour apprendre cela.
      En parler en couple est une évidence aujourd’hui. Par le passé le sujet était bien trop tabou. J’avais oublié que le sexe était synonyme de liberté.
      Merci beaucoup pour ton partage sur ce sujet.

      Liked by 1 person

  13. Je pense que sce sont vraiment tes amies, elles t’écouteront quel que soit le sujet. Mais pour cela il faut avoir confiance en les personnes auxuqelles tu te confies et c’est peut-être là le plus dur…
    pour moi, les vraies amies sont celles et ceux a qui tu peux tout dire, justement

    Liked by 1 person

  14. Je ne suis pas sûre d’avoir une vision très objective. Dans mon cercle d’amis, composés à 90% d’artistes, on se parle beaucoup.. de tout sans tabou. Les garçons chez les artistes sont à 90% homos en plus, et ils sont plus à l’aise que les hétérosexuels à évoquer des questions tabous de leur sexualité. Moi, je considère qu’on peut tout dire, parce qu’on choisit ses amis aussi pour leur ouverture d’esprit. Après, il arrive que certains amis aient plein de qualités mais restent obtus sur certains sujets, et c’est vrai qu’avec ceux-là, il vaut peut-être mieux rester évasif.

    Liked by 1 person

    1. En effet je pense que c’est un milieu dans lequel l’ouverture d’esprit est un peu supérieure à la moyenne Ornella!
      Je me dis parfois que le fait d’être loin, de se voir moins souvent, on ne partage plus tant que ça les détails de nos vies. L’amitié reste mais les confidences se font rares.

      Like

      1. oui sur dans des relations de ce genre faute que l autrui doit etre conscient de tes regles que tu retablis pour le maintient de la relation d amtier entre vous

        Like

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.