Cette douleur à l’intérieur de moi

Crédit Pixabay

C’est arrivé comme ça.

Depuis j’ai mal, à l’intérieur de moi. Est-ce lié ? Je ne sais pas. Pourtant je crois aux maux qui ne peuvent s’exprimer et s’impriment dans le corps.

Devant le message, j’ai mis du temps, enfin mon esprit a mis du temps à intégrer tous les paramètres des quelques mots posés sur l’écran.

J’ai regardé dans le vide et les larmes sont arrivées. Je ne sais pas pourquoi j’ai pleuré. Ni pourquoi je me suis sentie submergée par cette vague de chagrin. Juste là, au milieu de ma cuisine.

Les mots étaient simples. Des lettres et des chiffres. Le choc.

Et puis les jours d’après. Et l’au revoir. Est-ce que mon esprit a choisi de nier cette réalité ? Et mon corps a pris le relai ?

Qu’est-ce que je n’arrive pas à libérer ?

Qu’est-ce que ce départ me fait réellement ? Est-ce ma peine ou celle des autres qui me traumatise autant ?

Je ne vois que son sourire. Mais son sourire n’est plus. Ou juste sur les photos.

Elle est partie pour de bon. Elle a emmené ses 33 printemps avec elle. Je crois que je n’arrive pas à réaliser.

Peut-être que j’ai peur d’oublier. De l’oublier. D’oublier combien il est essentiel de vivre, là, maintenant. Et oublier ce serait presque comme une deuxième mort.

Depuis, je me sens loin de tant de choses. Et si proche de tant de choses.

C’est comme si les douleurs anesthésiaient mon esprit. Je ne pense plus. Je ne pense qu’à gérer la douleur. C’est presque pratique.

Mais ça ne peut pas durer. Je ne veux pas que ça dure. Je dois accepter. Accepter qu’elle est partie pour de bon, que je ne demanderais plus de ses nouvelles. Accepter le traumatisme de ses proches. Accepter que rien ne sera plus pareil. Accepter que son souvenir flottera toujours avec un gout d’inachevé entre nous. Accepter que la vie puisse s’arrêter d’un coup. Accepter que je puisse perdre demain les gens que j’aime. Le savoir. Ou pas. Accepter que la vie continue. Accepter d’être heureux malgré les injustices.

Advertisements

31 thoughts on “Cette douleur à l’intérieur de moi

  1. Toni Porter

    Comme toutes choses qui s’impriment Marie, elles s’effacent aussi.
    J’ai pu constater cela dernièrement. C’est impressionnant, et ça vaut autant psychiquement que physiquement.
    Bon WE à toi.
    Tony

    Like


  2. un petit cœur parfois vaut tous les mots …
    une pensée pour elle et pour toi … tant qu’elle sera dans tes souvenirs, elle sera présente et sa présence sera au fur et à mesure plus douce dans tes souvenirs
    Bisous

    Like

  3. lecanardquifaitcoincoin

    Les grandes douleurs ne sont pas forcément muettes, l’injustice est une épreuve assez horrible et il faut du temps pour s’en remettre, le personnes restent vivantes dans notre esprit mais on aimerait les toucher une dernière fois. Il faut donc se concentrer sur les vivants, profiter du moment présent et se rappeler que demain tout peut s’arrêter !

    Like

      1. lecanardquifaitcoincoin

        Je me balade souvent sur des blogs inconnus par curiosité et il arrive parfois que par voies navigables des voiliers croisent à l’horizon de ma mare mais ce n’est pas le but. Coin-coin !

        Liked by 1 person

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.