Posted in Carnets de route

Fantasme-moi!

Crédit Pixabay

Nos fantasmes.

Ils sont ce qu’ils sont.

Nous les partageons ou nous n’osons pas.

Par crainte du regard de l’autre sur ce que nous n’assumons pas. Pas toujours.

Les énoncer à haute voix c’est peut-être aussi, déjà, leur donner une réalité.

Certains se réaliseront, d’autres pas.

Parce que nous aurons évolué. Ou par choix.

Parce que certains nous emballeront rien que d’y penser. Mais que le passage à l’action ne sera pas un passage obligé.

Certains sont déjà des scénarios dans nos têtes quand d’autres ne sont là que pour attiser nos désirs.

Le fantasme nait de l’imagination. Et notre imagination est un vaste champ de création.

Nous pouvons donc tout créer.

Comme nous pouvons tout essayer.

Partager ses fantasmes en couple est très certainement une richesse. Pourtant ce n’est pas évident dans tous les couples. C’est même parfois impossible.

A nous de savoir où mettre la limite de ce que nous souhaitons confier. Et comment.

A nous de savoir ce que l’autre peut entendre, comprendre, intégrer.

C’est un chemin en soi et avec l’autre. Un chemin de connaissance et de partage. De respect et de confiance. Un cheminement intime et intérieur, une porte ouverte sur un monde encore empli de préjugés, dont il est peut-être temps de s’affranchir.

Et vous, vos fantasmes? Vous en parlez? Vous les gardez pour vous? Vous en avez déjà réalisé certains? Vous en avez des inavouables?

Author:

Auteur - Blogueuse et Poète. J'écris comme je respire... Author - Blogger and Poet. Writing is my breath, my voice, my dream...

6 thoughts on “Fantasme-moi!

  1. Et toi ?
    Vous en parlez? Vous les gardez pour vous? Vous en avez déjà réalisé certains? Vous en avez des inavouables?
    J’en parle, donc je ne les garde pas pour moi.
    Oui, déjà réalisé certains, (beaucoup😊)
    Inavouable ? Euh… Non….
    C’est différent de garder certains pour soi.

    Like

    1. Juste, j’ai posé les questions sans partager mon expérience en la matière!
      On va dire que j’en parle un peu plus facilement qu’à une époque. Ce n’est pas encore fluide.
      J’en ai réalisé certains.
      Dans inavouables, j’entends quand cela concerne une personne en particulier. Ou quelque chose qui est considéré comme immoral ou abject par exemple…
      Merci pour tes réponses!

      Like

  2. Le fantasme. Rien que ce mot permet d’en faire jaillir des frissons intérieures. On est si fragile devant ce terme. Si vivant lorsque accomplis. il n’en est dès lors plus un. On se flatte d’y être parvenu pour ensuite s’en trouver un plus ambitieux. C’estLe gout du mystère, celui la qui nous obnubile. Accompagner d’une partenaire un autre gout plus prononcé viens s’y mélanger. Une texture douce et crémeuse, celle du partage à deux… voir plus encore. Comprendre l’autre, ses désirs, son excitation, son point G. Stimuler notre gout de l’aventure. Dehors, dedans, une paire d’yeux posé sur nous avec ou sans. Utiliserons-nous des jouets ? Menotté ou non ? S’abandonner à l’un, voir l’autre s’en extasier. D’un regard s’y soumettre ou l’observer là nue et dépossédée. Un frisson quand on est touché par autre chose qu’une caresse. La couleur rouge de la peau lorsque s’exprime la bestialité. On cherche à la contenir. Le devrions-nous vraiment ? Le fantasme nous obsède, comme ces courbes sous un chemisier qu’on n’ose déboutonner. On peut aimer le détester. D’un effleurement de la langue peut s’embraser un feu dans une forêt. Nu et envouté par cette sensation exalté on se rhabille. Sur la route tenant le volant fermement, rien ne nous met à l’abri d’une main ou de lèvres se hasardant sous un pantalon. Roulant à vive allure on ferme les yeux jusqu’à s’abandonner à la route. On se prend dans les bras pour la première fois, car parfois il ne suffit que de ça.

    Like

    1. C’est vrai que le mot en lui même est riche de sensations. Il touche aux interdits et aux portes closes. L’envie de les pousser nous maintient dans un état exquis d’excitation.
      Très jolie définition. Merci beaucoup.

      Liked by 1 person

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.