Loin d’elle

© Arthur Humeau

Qu’avait-elle dit déjà ?

Rien. Ou si que c’était terminé, c’est ça. Plus de sentiments. L’amour envolé. Ou bien un autre. Avait-elle mentionné un autre homme ? Et l’amour nouveau, embrassé. Peut-être.

A quoi bon se souvenir, puisque de toute façon, elle avait dit la fin. Et la fin ça se vit  dans le silence tragique de l’après. Ça n’a pas d’autre consistance que le vide. Une fin ne construit rien, elle ne se discute pas. Elle s’insinue en nous et il faut gérer.

Je voudrais ne plus penser, ne plus me souvenir. Je voudrais que son visage disparaisse entre deux stations ou presque, qu’il ne reste plus rien de sa bouche surlignée de rouge, de ses cils noirs recourbés, de ses mains gantées de crème aromatisée à la rose, de la mélodie sensuelle de son buste calé contre le mien.

Immobile au milieu de la foule compacte de l’heure de pointe, je me sens comme un fou perdu dans le bain de la vie, fou d’y avoir cru, fou de m’être laissé emporter par la vague bleue de ses yeux.

Je veux oublier. Tout. Me perdre quelque part dans un univers où la mémoire me quitterait pour me laisser guérir en paix. Un endroit loin du monde, de sa course, de son chaos. Loin de tout ce qui me rappelle. Elle.

Pourtant c’est le monde qui me tient, ce matin, dans cette rame bondée. Il me sert de tuteur, m’aide à rester debout, alors qu’à l’intérieur tout expose, les écrous sautent, les joints se brisent, la machine s’emballe et le cœur se dévisse.

Je suis là sans être. Je respire tout juste. En pilote automatique, je dérive, le regard braqué sur l’absente.

Ce texte est ma participation à l’atelier 325 de Bric A Book

 

Advertisements

32 thoughts on “Loin d’elle

    1. Qu’on le vive pour la première fois ou qu’on soit déjà passé par là, une rupture a toujours quelque chose de tragique, sur l’instant. On fait face à quelque chose qu’on ne saisit pas.
      Merci Paulette. Grosses bises

      Like

  1. Waouuu ! Mais il est canon ton texte et je le vois bien en suite au mien !
    “Et la fin ça se vit dans le silence tragique de l’après.” : j’ai adoré comme la conclusion aussi où tu décris divinement bien le chaos intérieur. C’est sûr que la fin d’une histoire n’est pas facile si l’autre n’a pas été amorcée pendant l’ancienne histoire mais c’est compliqué aussi… Bref, un thème qui fait méditer en ce lundi matin 😉

    Liked by 1 person

    1. Merci beaucoup Nady!
      En effet quand on se sépare, soit les 2 n’ont plus de sentiments, c’est pas simple mais ça passe. Soit 1 des 2 et alors là c’est quand même un peu plus compliqué!!
      Belle soirée

      Like

  2. Wouah joli, un peu triste mais très réaliste, superbe. La phrase que je préfère :

    “Et la fin ça se vit dans le silence tragique de l’après.” Très beau !!!

    Liked by 1 person

  3. Beau texte Marie, vraiment. Avec une mention spéciale pour : “Pourtant c’est le monde qui me tient, ce matin, dans cette rame bondée. Il me sert de tuteur, m’aide à rester debout, alors qu’à l’intérieur tout expose, les écrous sautent, les joints se brisent, la machine s’emballe et le cœur se dévisse.”
    Un paragraphe d’une grande force pour dire la peine éprouvée après une rupture. Bravo !

    Liked by 1 person

  4. Un texte profond, comme la blessure d’une rupture. Quelle soit voulue ou pas, une rupture est toujours difficile car elle résonne n’est rien d’autre qu’un constat d’échec… Quand elle n’est le fait qu’un d’un des deux, c’est alors tout simplement tragique !
    Il y a beaucoup, beaucoup de belles expressions-images dans ton texte : « Et la fin ça se vit dans le silence tragique de l’après », « où la mémoire me quitterait pour me laisser guérir en paix. », « je me sens comme un fou perdu dans le bain de la vie », « Il (le monde) me sert de tuteur »… Cela le rend poignant et criant de vérité ! Bravo 😉

    Like

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.