De la critique gratuite…

Petit plaisir fugace sortie d’une collection Harlequin rouge passion modernisée . Pourquoi pas puisque ça marche ? J’en fais la 1344é lecture et le …31é commentaire…no comment !” – Commentaire reçut suite à la publication d’un texte pour le Prix Short Edition Printemps 2019.

Sur le moment, je me suis dit “quel manque de tact”. Tout de même. Et puis après coup, que ça ferait un bon support pour un nouvel article. Et me voilà!

Écrire implique de ne pas satisfaire tout le monde. C’est un fait. Il n’y a pas qu’écrire d’ailleurs. Il y a être, vivre, créer, dire, chanter, parler, oser…

Toutefois est-ce que nous vivons, créons, parlons, osons pour plaire à tous? Ou est-ce que nous souhaitons tout simplement “être” dans l’acte que nous posons  à un instant T?

Mes textes ne remportent pas l’unanimité. Ils touchent certains quand ils en laissent d’autres sur leur faim. Certains les trouvent plein d’émotions quand d’autres les trouvent mièvres. Certains estiment qu’ils sont chantants, poétiques quand d’autres y voient une pâle copie de ce qui se fait déjà.

Très bien, chacun a le droit d’avoir son avis sur la question. Moi même j’apprécie certains textes et j’en trouve d’autres sans âme. Nous avons tous des styles qui nous plaisent plus que d’autres, tant mieux, il y en a pour tous les goûts!

Par contre, ce que je ne comprends pas, c’est ce genre de commentaire gratuit. Qui n’apporte rien. Récemment, j’ai envoyé mes novellas à des personnes pour bêta lecture et le premier retour que j’ai eu a été très constructif. Certaines choses n’allaient pas, les commentaires n’étaient pas du style “guimauve”, ils m’ont amené à réfléchir sur mes écrits. C’est une expérience très positive. A partir du moment où celui qui lit apporte son avis, sa critique dans un sens qui nous permette de nous améliorer, je dis “OUI”. Mais si c’est juste parler pour parler, à quoi ça sert?

A une autre époque, cela m’aurait blessé. Aujourd’hui, j’ai la maturité nécessaire pour prendre les choses avec philosophie. Cela me permet de me rendre compte que j’ai progressé sur la manière dont j’écris et j’appréhende l’écriture en général. Une vraie bouffée d’air frais!

Et vous, les “avis” dans le genre, vous les prenez comment? Avec du recul? Ou bien ça vous touche et ça remet en question vos idées, vos projets, votre envie?

40 thoughts on “De la critique gratuite…

  1. Pfff je ne comprends pas…
    Quand je n’aime pas je pars, je ne commente pas, je passe mon chemin. Je ne comprendrais jamais ces gens qui ont besoin de laisser de mauvais commentaires ou alors comme là, laisser des mots qui n’apportent rien à personne.
    Je n’ai pas encore du faire face à ça, mais je pense que je me remettrais totalement en question… Dans le fond je sais qu’il ne faut pas, mais me connaissant je pense que ce sera le cas.

    Liked by 1 person

    1. A croire que nous ne sommes pas tous les mêmes Kassandra!
      Fut un temps je me remettais beaucoup en question. C’était déroutant. Maintenant ça va beaucoup mieux, je sais pourquoi j’écris et je sais aussi que je ne m’arrêterai pas de sitôt!

      Liked by 1 person

  2. Certaines remarques si elles sont justifiées permettent d’avancer et d’éviter les erreurs . Mais d’autres commentent pour déstabiliser : ces remarques là ne me touchent plus et ne me déstabilisent plus . Je pense qu’un commentaire se doit d’être constructif sinon il ne sert à rien ! Grosses bises Marie

    Liked by 1 person

  3. Marie, il faut t’asseoir sur ceux qui n’apprécient pas, tu écris d’abord POUR TOI et ceux à qui cela ne plait pas n’ont qu’à se dispenser de te visiter. Je ne te commente pas chaque fois car tu écris beaucoup et j’ai de moins en moins de temps devant l’ordi à cause de mes yeux mais si ça ne me plaisait pas, je me dispenserais de commenter. Il y en a qui aiment ta plume et qui aiment lire ce que tu ressens, les autres du balai!

    Liked by 1 person

    1. Tout à fait Marie!
      Je ne comprends juste pas ce choix de laisser ce type de commentaire. Quand je n’aime pas je passe mon chemin en général. Si j’aime mais que je trouve que ça manque de quelque chose, alors là je laisse un mot, pour partager mon ressenti.Tout est constructif.
      Mais nous ne sommes pas tous faits pareils!
      Merci.

      Liked by 1 person

  4. Bonjour Marie,

    Quand tu écris ” je ne comprends pas ce genre de commentaire gratuit “, J’imagine que tu parles de commentaires ” méchants, agressifs et non productifs ” ?

    Liked by 1 person

    1. Oui, comme celui exposé en début d’article. Ou encore celui reçut sur le même texte “pas très féministe tout ça”…
      C’est par rapport à un texte érotique que j’ai écrit dans le cadre d’un prix.

      Like

      1. Ok Marie, alors je vais répondre à ta question ici, bien que j’aurai été plus à l’aise à l’oral, car j’ai du mal à expliquer des années de psychologie en quelques lignes. En fait c’est bien plus profond que ça et en réalité la critique en question n’a rien à voir avec la personne qui la reçoit. Ici en l’occurrence c’est toi et tes textes.
        Lorsqu’une personne te critique ( de n’importe qu’elle manière ), ce n’est pas toi qu’elle critique mais elle-même car tu lui renvoies quelque chose qui la dérange chez elle. Tout simplement. Cela peut être conscient comme inconscient. D’une certaine façon c’est l’effet miroir. Tu as bousculé/réveillé un truc en elle.
        Retiens donc que tu ne dois jamais le prendre pour toi. Au contraire tu pourrais presque te dire ” la pauvre, elle a vraiment un travail à faire sur elle-même “.

        Pour te donner des exemples, j’ai connu une jeune femme qui n’avait de cesse de critiquer le physique de toutes les femmes qu’elle croisait. Elle avait des paroles très méchantes… et c’était totalement injustifié bien-sur. Il s’est avéré que si elle était aussi méchante avec le physique des autres c’était parce qu’elle n’assumait pas le sien, elle n’avait pas suffisamment confiance en elle, elle n’avait jamais été valorisée. Et toutes ces femmes lui renvoyaient l’image qu’elle avait d’elle-même, elle n’acceptait pas que ces femmes avaient l’air si bien dans leur corps et pas elle.

        Un autre exemple, un monsieur qui critiquait toujours très méchamment un de ses collègues de ” trop mou, trop zen, trop ” je m’en foutiste “. En réalité ce collègue lui renvoyait l’image de lui même ” quelqu’un de stressé, d’angoissé, surmené ne sachant et n’arrivant pas à gérer cela.

        Je m’arrête là, j’espère que je t’aurai aidé un peu.

        Je t’embrasse.

        Liked by 1 person

        1. Tu as raison Catherine. En fait je me demande juste l’intérêt d’écrire ce genre de choses parce que ça n’apporte rien à personne!
          Mais bon ça doit “soulager” certains!
          Grosses bises

          Like

  5. Je ne crois pas avoir déjà eu des commentaires gratuits de la sorte (ou alors je ne m’en souviens pas, ce qui est tout aussi bien). Cependant, je suis à présent habituée aux retours des lectrices et lecteurs, et je sais que, malgré mon hyper sensibilité, qu’un “avis” lapidaires ne m’affectera pas. J’estime que ça en dit plus sur la personne qui l’aura laissé que sur mon récit… 🙂

    Liked by 1 person

      1. De toute façon, gratuit, négatif, positif ou dithyrambique, un avis reste un avis : ils peuvent nous aider, nous émouvoir, nous faire plaisir, mais ce qui compte, c’est d’avancer, de progresser.

        (Mince, dans mon précédent commentaire, j’avais modifié ma phrase, avis était au pluriel au départ, et j’ai oublié de retirer le -s- à “lapidaires”… :/ )

        Liked by 1 person

  6. Oui, c’est pas très malin ! Ça me fait penser à un commentaire d’éditeur genre le dilettante. j’avais reçu un super commentaire et le suivant sur un autre texte, par une autre personne était une horreur. Perso, j’ai encore du mal à encaisser mais j’avoue que comme je ne fais pas trop lire, c’est normal, je ne suis pas habituée…mais toi tu présentes en lecture beaucoup d’écrits.

    Like

    1. J’ai eu un retour un peu salé de la Dilettante une fois. Ça m’a passé l’envie de présenter d’autres textes!
      Quand on partage ses écrits, on s’ouvre aussi à la critique. Mais quand elle est si peu constructive, quel intérêt!
      Bises Kathou et merci

      Like

  7. Ton texte a été approuvé par le comité de lecture de Short Edition avant d’être mis en lice, il a donc déjà une certaine valeur. Ensuite, bien sûr dès lors qu’on publie nos écrits ils nous échappent. Il peut plaire ou ne pas plaire, on est bien d’accord mais de tels commentaires sont blessants, (moi, ils blessent toujours) parce que je ne saisis pas où se trouve l’intérêt d’un tel commentaire sinon à mettre en avant un égo fort démesuré et l’importance que l’on porte à soi… en l’occurrence ce “Marcel Proust” devrait y réfléchir…

    Like

    1. C’est un peu mon ressenti Laurence. J’ai vraiment l’impression que c’est de la méchanceté pure et simple. Ca n’apporte rien à personne.
      Après comme tu le dis en partageant nos écrits on sait d’emblée qu’ils plairont à certains et pas à d’autres. C’est le jeu aussi!

      Liked by 1 person

    1. Je suis comme toi Cécilia.
      Et si j’ai une critique à émettre, je tente d’y mettre les formes, avec pour objectif d’aider la personne à s’améliorer. Pour moi c’est tout l’intérêt d’une critique!
      Grosses bises

      Like

  8. Un beau texte que je viens de lire, “l’inconnu du train” et je l’ai trouvé beau, plein de sensation, d’inattendu, et vraiment plein de surprise agréable. Ton écriture voyage bien, elle est fluide mais je sens que tu peux encore l’étendre et aller plus loin et nous donner beaucoup d’autres sensations et d’émotions, car l’intuition devait être ta force, et tu ne manques pas d’imagination, non plus. En tout cas c’est mon avis à priori, mais sincère. Bien sûr un texte peut toujours être retravaillé, et ce n’est jamais la fin, l’essentiel est ce que tu en ressens, toi.
    Belle soirée

    Liked by 1 person

  9. “Mais je l’ai vu… Mon esprit déchaîné était déjà le reflet de ton esprit. Toute mon âme s’est répandue dans ton âme, et en elle, on pouvait y voir comme dans un miroir clair.”
    -Pedro Antonio de Alarcón-

    Liked by 1 person

    1. Pas toujours Cécile. Et en même temps avec du recul on arrive à démêler le bon du mauvais!
      Il y a en effet une façon de partager son point de vue. Certains manquent de tact et de bienveillance en la matière.
      Grosses bises et merci

      Like

  10. Ce genre de commentaire en dit bien plus sur la personne qui l’écrit que sur celle qui le reçoit… Je cherche moi aussi encore l’intérêt sinon pour la personne de déverser son mal être, et là je ne l’envie pas. Plein de bisous Marie

    Liked by 1 person

  11. Toute critique négative et manquant de tact est vécue avec beaucoup de douleur chez moi. C’est à dire que ça m’impacté physiquement, je sens un renfoncement dans ma poitrine, ma tête prend feu, mon coeur s’emballe, mes pieds semblent devenir liquides. C’est terrible et ça me travaille souvent très longtemps. Je fais de mon mieux pour laisser s’éteindre petit à petit cet aspect de moi qui me cause encore tant de soucis, mais c’est dur.

    Liked by 1 person

  12. Bonjour Marie,
    Etre ouvert à la critique peut faire progresser à condition que celle ci soit constructive et non destructive. La maturité permet de prendre plus de distance mais ce n’est pas toujours facile selon notre état d’esprit du moment.
    Belle fin de journée !
    Christine

    Like

  13. La critique est la puissance des impuissants a dit Lamartine qui s’y connaissait en sarcasmes. Quelqu’un qui te fustige parle de lui, c’est un truc connu en psychologie. Tu n’es qu’un vecteur de ses frustrations.

    Liked by 1 person

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.