Drôle de nuit(s)

43614849_2157766797607414_6059101804044484608_n

Qui ne serait pas désolé devant l’étendue du désastre de mes nuits?

Je vagabonde, innocent, entre impossibles insomnies et rêves abracadabrantesques, dans lesquels je me retrouve tantôt poulpe, prêt à être dévoré, crustacé à être décortiqué – carcasse abandonnée – fromage à être savouré ou repoussé sur le bord de l’assiette, d’un air dégoûté.

J’émerge de ces nuits, en sueur, tel un sportif à plat, complètement déboussolé, les émotions en fleur de lys – mais non à fleur de peau.

Je me demande si, en l’etat actuel des choses, dormir n’est pas une activité superflue…

Ceci est ma participation à l’atelier d’écriture d’Olivia. Les mots étaient: poulpe – Lys – insomnie – fromage – superflu – crustacé – désolé – emotion.

 

Advertisements

33 thoughts on “Drôle de nuit(s)

  1. Une participation très amusante, enfin si l’on veut quand on sait que de toute façon cette personne ne fait que des rêves où il est en danger. LOL! J’aime bien

    Like

  2. Pingback: Le manque de toi – Olivia Billington

  3. Viens me voir une de ces nuits blanches où les murs sont gris, promis je te passerais ma collection d’acryliques ! 😉

    Like

        1. Je comprends, on en avait déjà parlé je crois.
          As-tu essayé de noter tes rêves au réveil?
          Je le fais depuis quelques mois et je vois une amélioration.
          Grosses bises et tendres pensées. Prends soin de toi.

          Like

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.