Les Mots Indigo

Les couleurs du ciel

Crédit Pixabay

Le ciel, gris ce matin, laisse place aux rayons fragiles du soleil. Les arbres nus du Parc l’espèrent, tout comme nous, derrière les fenêtres, sujets à la couleur un peu trop vive des néons. L’éclaircie inattendue embrasse l’heure du déjeuner. La journée que certains trouvaient terne jusqu’ici, prend des allures de nouveauté. On respire un peu mieux soudain, la luminosité nous berce de promesses. On se sent l’envie d’une ballade improvisée, de fraicheur, la tête tournée vers la lumière naissante, avec l’espoir qu’elle s’intensifie, puis vienne apporter un peu de chaleur à l’espace de travail, à la réunion qui se profile à l’horizon et dont personne ne veut vraiment.

Le ciel vire au blanc. L’herbe a quant à elle retrouvé sa couleur initiale. La neige a fondu. Le silence des pas feutrés s’est éteint. Le rire des enfants est peut-être un peu moins cristallin. Il n’en reste pas moins le témoin privilégié de la beauté du monde qui nous entoure. La voyons nous? La voyons nous au milieu des heures sombres et des chagrins, au creux du chaos du quotidien? Posons nous notre regard sur le jour, sans jugement? Ou bien nommons nous le ciel? Beau, mauvais, triste, radieux…

Le ciel, dans quelques heures, se parera d’un bleu, opaque, qui tire sur le noir. Un bleu inqualifiable. Le bleu nuit. Si l’on s’en tient aux couleurs, alors le soir qui tombe ne devrait pas nous faire peur. Le bleu, symbole de vérité, ondule entre sagesse et sérénité. Il est le rêve à réinventer.

Tu vois, mon amour, aujourd’hui est une belle journée, la grisaille s’est volatilisée et le soleil bercera les heures qui me séparent de toi…

 

Advertisements

7 thoughts on “Les couleurs du ciel”

  1. Ce que je préfère, c’est un ciel de nuit étoilé. Tu as raison, c’est un spectacle dont on ne devrait pas se priver. Quel que soit le temps, le ciel est toujours beau . Tout est dans l’oeil de celui ou celle qui regarde !

    Like

  2. Je vois la lumière et même aujourd’hui j’ai vu un peu de soleil et la neige aussi a fondu mais j’attends le printemps avec fébrilité pour pouvoir recommencer à observer l’éveil de la nature et l’éclatement de sa beauté

    Like

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.