Posted in Carnets de route, Extraits Livres Publiés, Tout un poème

13 Novembre 2015 – Vertiges

©PHOTOPQR/LE PROGRES/JEGAT MAXIME

Je me souviendrai toujours de ce vendredi soir, de l’agitation, des information en boucle, du sang qui crève l’écran noir. Je me souviendrai être allée me coucher, en regardant longtemps mon fils dans son petit lit. Il dormait paisiblement, ça m’a rassurée. Je me souviendrai du lendemain, des rues désertes, de l’air saturé de peur. Je me souviendrai des mots dits, des morts inconnus et pourtant liés à l’un ou l’autre croisé, de ceux qui y étaient, de ceux dont les regards trahissaient l’horreur. Je me souviendrai longtemps du silence opaque du lundi matin dans les transports en commun et de quelque chose d’unique, une union au delà des mots / maux, un souffle fragile. Et de la claque magistrale que je me suis prise en arrivant au bureau. Alors l’urgence d’écrire s’est imposée à moi. Pour eux. Pour ceux qui s’étaient éteints. Pour ceux qui restaient. Pour les traumatisés, blessés, amputés d’une partie d’eux-même. Pour l’innocence trahie. Pour la liberté bafouée. Et aussi pour la Vie.

Pinterest Blog 3 (2)

Plonge la plume dans l’encrier

La nuit s’étire
Les étoiles crépitent
D’un feu assassin

Une vie
Mille vies
Endeuillées

Lance la plume sur le papier
Laisse l’encre couler

Une
Mille pages griffonnées

Les mots
Dénués de sens
S’écorchent vifs
Contre les phalanges
De tes doigts torturés

Lâche la plume

Le sablier du temps
Se vide
Sous l’effet de l’affront
Sordide
Soupirs imperceptibles
Bulles de savon
Plombées d’acide

Laisse la plume glisser

Meilleur remède
Face à l’absurdité
La déchéance implacable de l’humanité

La plume dessine des vérités

Soulager les cœurs
Panser les plaies
Se souvenir
Exploser d’Amour
Vibrer l’Absolu
Encore et toujours

Je ne pouvais pas terminer sans ces mots de mon amie Laurie qui pour moi sont essentiels. Aujourd’hui et demain: « Allumez une bougie avec une intention d’Amour, et faites reculer les ténèbres. A chaque fois que vous mettez une intention de vengeance ou de haine, vous soufflez une bougie. Et la nuit reprend ses droits. Ne pensez pas comme eux. Vous valez mieux. Ils sont déconnectés de leur cœur. Une flamme puissante brûle dans le vôtre. Et elle peut tout. N’ouvrez pas votre cœur à l’obscurité. Ne soyez pas des terroristes. Soyez ceux qui aiment et qui éclairent. Soyez source de Lumière. »  

Extrait de mon recueil de poésie Ils avaient un prénom (disponible en Papier et PDF sur The Book Edition) – Tous les bénéfices sont reversés à l’association IMAD pour la Jeunesse et la Paix.

Pour encore plus d’inspiration, abonne toi à ma newsletter ou rejoins moi sur Pinterest / Instagram 

Author:

Auteur - Blogueuse et Poète. J'écris comme je respire... Author - Blogger and Poet. Writing is my breath, my voice, my dream...

26 thoughts on “13 Novembre 2015 – Vertiges

  1. Sublime Marie, ils ne gagneront pas…les ténèbres 😉
    Quel bel hommage plein d’humilité.
    Je t’embrasse ma belle.
    Tony

    Like

  2. Oui il ne faut pas oublier et témoigner pour que l’horreur ne se reproduise plus même si le passé de l’humanité ne plaide pas en sa faveur. Comme d’habitude, des mots simples, des mots de tous les jours mais dont la simplicité fait la force.

    Liked by 1 person

  3. Je crois que c’est une soirée que l’on oubliera pas.
    Le 14, ma fille avait invité ses amis pour son anniversaire. Les enfants poussaient des cris de joies et les parents se demandaient dans quel monde ils allaient grandir.
    Depuis chaque année on leur apprend à se calfeutrer ou à se sauver en cas d’attaque au sein de l’école….

    Une pensée pour les victimes

    Liked by 1 person

    1. Ça devait être une ambiance particulière cet anniversaire. En effet dans les écoles ils font des tests en cas d’attentats. Pendant 2 ans on a aussi eu des militaires à la sortie de l’école, c’était étrange et rassurant.
      Merci.

      Like

  4. J’avais reçu l’info par les ondes mais toi tu étais dans l’atmosphère de l’après ! 😦 Tes mots sont justes et la pensée de Laurie doit être celle de la majorité d’entre nous sinon nous sombrons dans la barbarie ! Grosses bises

    Liked by 1 person

    1. Certaines de mes amies, en dehors de Paris, avaient déjà oublié alors que pour nous à Paris le souvenir est resté très présent pendant des semaines. Est-ce une question d’endroit, de sensibilité?
      Chercher la lumière – toujours Paulette.
      Grosses bises

      Like

  5. Je crois que personne n’oubliera jamais l’horreur de cette soirée là e toutes les soirées : Le Bataclan, Charlie Hebdo bien sûr et l’épicerie casher, etc… Mais hélas cela recommencera même si nous sommes très nombreux à être pacifistes. La montée de l’intégrisme islamiste est une calamité et dans 30 ans, si cela continue, toutes les femmes de France porteront la burqa et ne pourront plus s’exprimer; Merci pour tes mots et pour eux tous

    Like

    1. C’est gravé Marie. Et heureusement que nous n’oublierons pas d’ailleurs.
      Cela recommence chaque jour dans le monde, là, nous fermons juste les yeux pour ne pas voir l’horreur au quotidien.
      Merci pour ta lecture.

      Liked by 1 person

  6. C’était en bas de chez moi la Belle Equipe, j’oublierai pas. j’ai perdu des gens. Mais la vie continue. Se terrer dans la douleur est contre productif. Oui pour amener la lumière !

    Liked by 1 person

  7. Chez nous aussi, on s’en souviendra. Le premier ministre a décidé de mettre à l’arrêt métros, la plupart des bus et des métros pendant quatre jours, 10 jours après les attentats de Paris. Je me serais vraiment crue dans une ville fantôme. L’ironie de la chose, c’est que quand c’est arrivé ici, il n’a rien bloqué, rien mis à l’arrêt, se rendant compte du ridicule de la situation et des conséquences sur l’économie (surtout ça) de cette paralysie.

    Like

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.