Mon nouveau livre ou l’appel des sens – Y céderez-vous?

A un moment donné il faut se lancer, alors je me lance !

Je vous ai toujours parlé de mes livres, depuis le premier, dont vous avez suivi l’évolution au fil des mois.

Celui que je vous présente aujourd’hui est né un peu à l’improviste. C’est-à-dire qu’au départ il ne s’agissait que de poèmes écrits au fil de l’eau, sans but précis. Des poèmes selon l’inspiration de moments, fragments de l’existence. En les relisant un matin, force fut de constater qu’ils avaient de nombreux points communs. Alors je les ai regroupés. Quand ma mère m’a dit « ce recueil pourrait s’appeler renaître femme », cela a fait mouche. Je me suis lancée dans l’écriture d’un recueil.

Un recueil qui toucherait à l’essence même de ce qui m’avait tant fait défaut pendant de nombreuses années et qu’un regard avait saisi. Je renaissais. Mon corps reprenait vie. Ma vie reprenait des couleurs. Et des mains, des yeux, une peau, des envies me donnaient de quoi faire vibrer les cordes d’un arc délaissé depuis longtemps.

Un recueil assez intime au fond – comme beaucoup de mes écrits – qui pouvait résonner avec d’autres femmes, d’autres désirs tus, d’autres fantasmes cachés, d’autres envies égarées. Puisqu’il pouvait parler à d’autres, je n’allais pas m’en priver !

Les poèmes de ce recueil parlent d’amour, de communion, de chaos, de passion. Ils se déclinent en regards, courbes, caresses, tracés, voyages, dentelles. Ils ouvrent la porte à la sensualité, à l’érotisme. Ils subliment l’embrasement des corps. Ils sont parfois un peu fous. Ils sont le fruit d’un imaginaire fécond et d’une réalité qui ne cesse de m’éblouir. Ils disent ce qui ne se dit pas toujours. Et qui pourtant est source d’épanouissement et de liberté.

Cela fait des mois qu’il murit, des mois que je me pose des questions, des mois que je me demande “si oui” et “quand”, des mois que je retravaille mes textes. Une gestation longue durée et en même temps, octobre est le mois parfait pour vous le proposer, un mois de renaissance chaque année, un mois qui parle si bien de moi dans toutes mes forces et mes fragilités.

Si ces quelques lignes vous parlent et que vous avez envie d’ouvrir la porte, c’est par ici. Vous trouverez mon recueil sur le site The Book Edition. Vous pouvez aussi le commander par mail en utilisant la page contact et je me ferai un plaisir de vous envoyer un exemplaire dédicacé. Encore merci pour tout, votre soutien, votre enthousiasme et votre fidélité quotidienne!

Advertisements

27 thoughts on “Mon nouveau livre ou l’appel des sens – Y céderez-vous?

  1. J’ai l’impression que tes recueils de poèmes ont grosso modo la même fonction que mes tatouages : les marqueurs d’un tournant, la trace ostensible d’une nouvelle étape de vie… Je me ravis par avance de retrouver ce nouveau tournant dans tes poèmes. Le prolongement de cette renaissance jusque dans la publication ! Un rameau d’octobre à ajouter à ta série de doux recueils. Je vais le commander sans tarder ! Félicitations pour ton travail, j’ai hâte de le lire !

    Liked by 1 person

  2. Pingback: Focus sur Marie Kléber : L’appel des sens – Y céderez-vous? – Food & Art sans blabla

  3. Ce livre est un héritage semble-t-il. Pour l’enfant qui le lira et pour l’auteur qui est devenue quelqu’un d’autre. Un livre ça fait renaître. Toujours. Mon père écrivait de la poésie. Je n’aimais pas trop, je ne comprenais rien. J’étais jeune. Cela m’aurait plu d’en lire aujourd’hui le recueil, j’aurais un peu compris sa vie.

    Liked by 1 person

      1. Non, je ne suis pas matérialiste du tout et je garde peu, c’est très zen chez moi, parfois je regrette mais je préfère les émotions aux objets… j’en fais collection !

        Like

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.