Posted in Humeurs d'Auteur

Rétrospective Littéraire

Oser se vendre, savoir se vendre, se faire confiance, tout ça c’est très joli sur le papier. Pas trop joli, juste un peu trop pour moi, encore. Et pourtant je ne m’avoue pas vaincue. J’ai essayé le site auteur, mais force est de constater à part beaucoup de travail et beaucoup d’argent, cela ne m’a pas apporté plus de visibilité ni davantage de confiance. C’est une des raisons pour lesquelles j’ai décidé de revenir à mes premières amours – ici – et je peux dire que je suis comblée par tous vos messages et commentaires.

Certains d’entre vous possèdent déjà tous mes livres, m’ont laissé des retours très positifs, en ont parlé sur leurs blogs, ont partagé sur les réseaux sociaux (terrain sur lequel je ne suis pas et n’arrive pas à être non plus – ce n’est pas faute d’avoir essayé).   D’autres ont pris le train en cours de route et je remercie chacun / chacune de sa présence bienveillante. Je reconnais que je suis chanceuse d’avoir un lectorat tel que vous !

Pour la peine, j’ai eu envie de vous présenter mes cinq livres, tous différents les uns des autres, histoire de vous donner des idées de (ou juste pour le plaisir de faire un cadeau !).

L’essence de l’être

C’est mon premier né, celui avec lequel j’ai sauté le pas. Avec le recul, je me rends compte qu’il y aurait pas mal de retouches à faire mais il est tel qu’il est, avec ses défauts et surtout ses mots qui ont touché un très grand nombre de personnes. Il m’a servi d’exutoire dans une période de ma vie douloureuse. Il m’a surtout permis de sortir de l’ombre et d’avancer dans la lumière, discrète au départ puis plus franche avec le temps.

Je sais que la poésie est un style peu apprécié ou plutôt méconnu. J’ai envie de vous dire que c’est l’occasion d’y gouter !

Iridescent Delight

Il faut savoir que la poésie est devenue une forme d’expression alors même que je participais à un atelier d’écriture en Irlande. Force est de constater que je n’écrivais pas les mêmes choses en anglais et en français. Je me suis souvent et longtemps sentie plus libre dans cette langue qui n’était pas ma langue maternelle.

Ici j’ai regroupé quelques-uns des textes auxquels je tiens. Pas de fil conducteur particulier. Juste une envie de partager aussi ces textes-là.

 Ils avaient un prénom

Ce recueil s’est imposé à moi. Le 13 novembre 2015 a fait basculé la France dans l’horreur. Je me souviendrai éternellement de nos visages ce soir-là, du lendemain, de nos pas dans Paris, ville déserte, des regards des gens, entre eux, du silence de ce lundi matin, du cœur qui sursaute au détour d’une conversation. Ce n’est pas la peur qui m’a saisi, ce sont toutes ces vies brisées, cette liberté assassinée, ces rires qui se sont fanés au bout d’un tir de Kalachnikov. Des gens célébraient juste le bonheur d’être en vie et des hommes en choisi de tuer la vie. Devant l’indifférence de beaucoup, le cœur au bord d’un vide que peu semblaient prêts à entendre, j’ai fait ce que je fais toujours quand le poids est trop lourd, j’ai noirci des pages et des pages.

La poésie encore une fois m’a prise par la main. Tous les bénéfices des ventes de ce livre sont reversés à l’Association IMAD pour la Jeunesse et la Paix.

Chuchotis et Ricochets

L’été est passé par là. En regardant mon fils jouer, en prenant le temps de vivre, en vacances, au soleil, j’ai eu envie de légèreté. Les premières notes furent composées au rythme des éclats de rire des enfants sur la place d’un village avant l’orage.

J’ai laissé ma plume dire le beau, la joie, égrener les souvenirs, dire l’amour, la maternité, l’évasion, le doux gout d’un thé à la menthe ou d’un chocolat chaud. Je pouvais donc aussi écrire sur le bonheur et cela pouvait même avoir bon goût. Je pouvais aussi écrire autre chose que des poèmes.

 J’ai choisi de faire faire ma couverture par une graphiste talentueuse et j’ai décidé de le sortir un 14 février, en souvenir d’un anniversaire particulier.

La vraie vie

Un recueil de nouvelles, j’en rêvais depuis longtemps. Les textes avaient été maintes fois retravaillés, envoyés à des maisons d’édition, refusés. Je pouvais continuer sur ma lancée, en envoyer d’autres ou bien le publier tel quel. Après tout ce n’est pas parce mon style ne plaisait pas à certains qu’il ne plairait pas à d’autres.

Et puis la vraie vie faisait référence à un instant particulier, un brunch entre bloggeuses imaginatives. J’avais promis à Sandra que ce livre-là serait pour elle.  J’honorais par là-même une promesse.

Je suis en ce moment en train de finaliser mon troisième recueil de poésie – je vous en parlais ici même. Et vous en reparlerai très prochainement. Pour acheter mes livres, rien de plus simple, envoyez-moi un mail et je me ferai un plaisir de vous faire parvenir un exemplaire dédicacé. A noter que les frais de port sont offerts pour les envois en France.

Encore merci pour votre soutien, sans faille, depuis le début de cette aventure. En regardant dans mes archives je me suis rendu compte que certaines personnes me lisaient depuis bientôt dix ans, avec tout ce que cela compte de changements – et on peut dire qu’il y en a eu ! Merci de m’avoir suivi dans mes errances, mes heures de doute, mes quarts d’heures fous et d’avoir participé à cette aventure extraordinaire, qui n’est pas prête de s’arrêter.

Author:

Auteur - Blogueuse et Poète. J'écris comme je respire... Author - Blogger and Poet. Writing is my breath, my voice, my dream...

16 thoughts on “Rétrospective Littéraire

  1. Je ne puis que te féliciter pour toutes ces parutions dont je doute pas qu’elles soient de qualité. Malheureusement j’ai 31 bouquins non lus sur les étagères de ma blblio, je n’arrive plus à lire et ça fait quasi trois ans que ça dure et pourtant j’ai une biblio qui déborde, j’étais une passionnée de lecture. Mais je ne suis plus dans cette phase et me demande si elle reviendra un jour. Je cruciberbise beaucoup…

    Liked by 1 person

    1. C’est déjà beaucoup Marie. Merci pour ta présence.
      Je n’arrive pas à lire en ce moment alors je comprends. Il y a un temps pour chaque chose…

      Like

  2. Ce fut un plaisir de te suivre et de te voir évoluer jusqu’à ce jour 🙂 Je connais une auteure qui passe par une maison d’édition et qui reçoit des directives qui lui demandent des tonnes de travail. Au point d’en perdre la spontanéité ! Continue sur ta lancée Marie Grosses bises

    Liked by 1 person

    1. Je crois que c’est ce que j’aurai peur de perdre avec une maison d’édition Paulette!
      C’est pour ça que cette alternative me plait bien. Et j’ai un lectorat fidèle * quelle chance!
      Grosses bises

      Like

  3. T’as fais du bon boulot,j’ai pas encore eu l’occasion de lire des oeuvres mais la première fois que t’ai lu suis resteé scotché jusqu’a ce jour ,j’adore ta plume en français comme en anglais .Tes écris m’inspire 😘😘😘😘

    Liked by 1 person

    1. Mille merci Michèle! J’en suis enchantée. Vraiment.
      Au plaisir de partager et de continuer à t’inspirer.
      Belle journée à toi

      Like

  4. Pourquoi n’importe lequel de tes posts donnent envie de te connaître ? Les éditeurs n’ont pas forcément cette qualité en tête dans leur tableau de chasse, ils ont d’autres critères, tu y échappes parce que les nouvelles ou les poèmes n’intéressent que les tout petits éditeurs si l’on n’est pas connu. Les gros veulent de la savonnette bien grasse, un bon shampoing antipelliculaire. Tu devrais possiblement tenter un roman érotique éloigné des clichés ou un feel good à la sauce nuances de grey. Sinon bravo pour être aussi à l’aise dans deux langues c’est rare. Bon appelle-moi un de ces quatre quand tu n’auras pas le temps. Bizzz

    Like

    1. J’en suis revenue des maisons d’éditions. Je ne souhaite pas changer pour que mes textes puissent être “vendables”. De toute façon ça ne fonctionnerait pas!
      Je préfère restée fidèle à moi-même.

      Liked by 1 person

          1. ah au fait à propos de voie tu ne vas plus lire mes posts depuis trois jours changement de cap ? 🙂

            Like

  5. J’en parlais justement 😉
    Je ne pense pas que je saurais me vendre, mais est-ce vraiment la finalité ?

    Like

  6. Bravo ! Bravo ! Bravo ! Quel parcours ! Je n’en n’ai lu qu’un pour l’instant mais je sais que je m’offrirai prochainement un autre plaisir 😉 Continues de nous faire rêver Merci Marie ❤

    Liked by 1 person

    1. Merci Emeline! Je suis heureuse de savoir que mes mots te plaisent autant. C’est un vrai plaisir pour moi. ❤
      Belle journée!

      Like

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.