Le pouvoir entre nos mains

Comment dans notre pays de droits
En sommes-nous arrivés là ?
Laisser des Hommes pourrir sur des trottoirs
Des gens mourir de désespoir

Nous nous révoltons
Contre l’État – les Institutions
Qui laissent la misère s’installer

Que faisons-nous contre ?

Nous n’osons même plus un regard
Nous passons sans les voir
Ces mendiants de l’essentiel
Aux existences pestilentielles

Nous demandons de l’attention
A l’État – Aux Institutions
Qui laissent la violence s’insinuer

Que faisons-nous pour ?

Nous pourrions gratifier d’un sourire
D’un bonjour sincère
Les enfants dont les rires
Inondent les heures de galère

Nous pourrions au moins
Les regarder
L’humanité au creux de nos mains
Les accepter

Sans attendre que d’autres
L’État – Les Institutions
Abolissent ces exactions

Advertisements

20 thoughts on “Le pouvoir entre nos mains

  1. By Marie July 4, 2018 / 11:16 am

    Tes mots mettent le doigt sur une chose essentielle et triste : l’indifférence à la fois des gouvernants et de nous qui ne faisons pas grand chose non plus…

    Liked by 1 person

    • Latmospherique July 4, 2018 / 2:56 pm

      Se révolter (contre le gouvernement) c’est parfois nécessaire Marie, mais si nous ne faisons rien à notre échelle, cette révolte est stérile – enfin elle me parait stérile.
      Bon après-midi à toi et merci

      Liked by 1 person

  2. Rachel July 4, 2018 / 12:13 pm

    Je partage ton indignation! Travaillant dans une association qui prône les valeurs de la fraternité, j’ai la chance de côtoyer des gens qui ont le souci des autres et qui me redonnent foi en l’humanité!
    Si nous sommes quelques-uns à nous insurger contre cette situation, cela fera bouger les choses!
    On y croit!
    Bonne journée Marie

    Like

    • Latmospherique July 4, 2018 / 2:55 pm

      Rencontrer de telles personnes fait en effet du bien Rachel. Il y a encore de belles âmes dans ce monde, des âmes humaines, généreuses, bienveillantes. Ca fait du bien au moral aussi.
      Oui on y croit. Toujours.
      Mille merci et très belle journée à toi également.

      Like

  3. pierforest July 4, 2018 / 2:01 pm

    Beau texte conscientisant ce matin. Je pense que la misère est toujours un état comparatif. Ailleurs, un miséreux d’ici le serait probablement moins, peut-être plus. Dans les sociétés de droits, on s’en remet beaucoup au pouvoir, à qui l’on donne une bonne partie de nos avoirs pour qu’il s’occupe de les redistribuer et d’amoindrir les écarts, mais c’est rarement assez, somme toute jamais assez, parce que le principe même d’enrichissement se fait fatalement au détriment d’un autre, de la planète ou d’autre chose. En s’enrichissant, on crée toujours une pauvreté quelque part. Le monde est imparfait, nos sociétés sont imparfaites, inégales. C’est difficile à dire et à assumer, mais la misère qui nous touche est essentiellement celle que l’on voit de près, celle que l’on ne veut pas voir et qu’on voudrait effacer d’un trait parce qu’elle fait mal, parce qu’elle nous culpabilise d’avoir et de constater les écarts. Et puis parfois, l’espace d’un instant ou oublie tout ces systèmes que l’on a construit que l’on a mis en place pour régler les inégalités. On oublie la gestion du plus grand nombre, la redistribution des fonds et on s’arrête un instant pour le regarder lui, pour ne plus le considérer comme une erreur du système, on fait fi de toute la structure qui aurait dû le protéger, on ne cherche plus de solutions à tous les problèmes et on lui offre simplement un sourire et ce faisant, on se reconnecte à notre humanité.

    Liked by 1 person

  4. zenopia July 4, 2018 / 2:10 pm

    Je suis souvent choquée des gens qui s’indignent mais ne font rien quel que soit le domaine. Tu remets les choses en place ! Merci ❤

    Liked by 1 person

    • Latmospherique July 4, 2018 / 2:53 pm

      C’est toujours plus facile d’accuser les autres Cécile ou de dire que telle ou telle chose ne changera pas le donne en générale – une bonne excuse encore. Pourtant je pense que nous pouvons tous agir à notre niveau.
      Merci ma belle et bonne journée.

      Like

  5. Marie July 4, 2018 / 4:42 pm

    “Nous pourrions au moins les regarder”. C’est la moindre des choses. Leur offrir un sourire, un peu de considération, d’humanité, c’est bien peu mais que faire de plus ? J’ai bien peur que le reste nous dépasse 😦

    Like

    • Latmospherique July 5, 2018 / 9:46 am

      Nous ne pouvons plus mais nous pouvons déjà cela. Et nous ne le faisons pas toujours Marie. C’est bien de s’en souvenir parfois.

      Liked by 1 person

  6. La Gauffre July 4, 2018 / 5:44 pm

    Un simple “bonjour” et un sourire fait toujours plaisir, car ça fait du bien que l’on s’intéresse à nous, de voir que l’on existe. Ca ne coûte rien, mais ça permet d’éclairer la vie de personnes dans la difficulté. Pour insister un peu plus, prenons un exemple courant: Lorsque l’on entre dans un magasin, quel est notre ressenti quand le vendeur ne nous dit pas bonjour? Merci pour ces quelques mots sur ce fléau qui, à mon sens, est l’un des pires.

    Liked by 1 person

    • Latmospherique July 5, 2018 / 9:48 am

      Tout à fait. Un “bonjour” et un regard ou un sourire, c’est dire ‘je te vois, tu existes”. C’est beaucoup quand on a peu.
      Merci.

      Like

  7. Antony'M July 4, 2018 / 6:47 pm

    J’adore ! Mais ça me rends triste tout cela…
    Je commence à croire fortement au grand méchant loup, son proverbe l’accompagne en finalité : L’homme est un loup pour…
    Bises Marie

    Like

    • Latmospherique July 5, 2018 / 9:49 am

      Merci Tony!
      Il y a encore de belles personnes dans ce monde. Mais on met souvent la lumière sur le pire de l’homme. Peut-être que tout est question d’éclairage!
      Bises et bonne journée

      Like

  8. theatypicalsblog July 5, 2018 / 8:33 am

    Avant, j’étais comme tu décris: je passais sans les voir; Mais plus le temps passe, plus je vois leur nombre se multiplier, moins je les ignore. Je dis: bonjour. Je me force à les regarder. A être aimable. Je ne peux pas leur donner de l’argent. La vérité c’est que j’en ai peur. Peur de ce qu’ils pourraient me faire (les alcoolos, les drogués, les malades mentaux) et peur de devenir comme eux.
    On ne peut pas faire quelque chose pour eux. Oui, leur donner une pièce mais est-ce que ça résoudrait quelque chose. Non, à part à très court terme.
    Pour moi, c’est des gens en haut (gouvernement) qu’on accepte trop. On est endormis, apathiques et c’est eux qu’il faut retirer de leur piédestal. Nous sommes des marionnettes qu’ils manipulent à leur guise. Que faire? Arrêter les villes. Arrêter de bosser (grève générale), arrêter d’acheter de l’essence. Arrêter de consommer. Sur le long terme, ça ne se tient pas mais je pense que ça leur ferait déjà bien peur. Enfin, je me suis peut-être éloignée du sujet de base 🙂

    Like

  9. ornellastro July 5, 2018 / 6:17 pm

    Et oui, et accueillir 300 000 personnes supplémentaires par an n’arrange rien.

    Liked by 1 person

    • Latmospherique July 6, 2018 / 11:38 am

      Non ça n’arrange pas les choses malheureusement. Laisser entrer les gens c’est une chose, leur offrir une vie décente une autre!

      Like

  10. Lou et Swann July 6, 2018 / 2:52 pm

    Chacun est responsable de sa façon d’agir ou non.
    Bonne journée Marie ! ♥
    Christine

    Liked by 1 person

  11. Delarasse Daniel July 7, 2018 / 9:12 am

    C’est vraiment très dur d’entendre et de voir tout cela …
    Merci à toi et bon samedi malgré tout cela.

    Like

Un petit mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.