Posted in Carnets de route, Variations Littéraires

Écriture, érotisme et audace

L’écriture, c’est viscéral. Ça ne s’explique pas, ça s’impose à nous à un instant T. Ça nous bouscule dans l’urgence de poser les mots, les regarder filer à vive allure. Pour le résultat on verra plus tard. L’écriture c’est un acte engagé, qui part de l’intérieur de soi. Toutefois, ne nous mentons pas, écrire c’est aussi partager. Ou alors nous nous cantonnerions tous à un journal intime, connu de nous seuls.

Le contact de l’écrivain avec ses lecteurs est un pur délice. Savoir qu’une phrase, un texte, une histoire, quelques mots ont touché l’autre en plein cœur, il n’y a pour moi pas de plus beau cadeau. Bien sûr, nous ne plairons pas à tous. Mais qu’importe au final. Mieux vaut être authentique que rentrer dans un moule – il en existe en écriture aussi. Je suis la première à dire que ce n’est pas si évident que ça en a l’air. Etre vrai, être soi, est un travail de confiance avant tout. Et cela touche à tous les aspects de nos vies.

Dans le processus d’écriture, il y a ce qu’on connait, ce qui au final est simple pour nous, ce que nous faisons sans trop nous poser de questions. Ce qui n’empêche pas les difficultés, complications et l’impression d’avoir pondu un énième navet que personne ne lira (petit rappel : travailler sur la confiance en soi !).

Puis il y a l’inconnu, ce qui se trouve hors de notre zone de confort, ce que nous regardons de loin, ce qui nous tente mais que la peur nous empêche d’approcher. Parfois il suffit juste d’un coup de pouce pour oser. Parfois il faut se faire violence, s’essayer à de nouveaux styles, entreprendre des paris fous, plonger sans y penser. Car plus on y pense, plus on se met des barrières, plus on regarde l’inconnu avec méfiance.

 Vous allez me dire, et l’érotisme dans tout ça ? J’y viens. Tout d’abord je tiens à remercier les personnes qui ont apprécié et commenté mes deux textes – Rêve d’été et A la piscine – quand on sort de sa zone de confort, le soutien des autres est primordial. Tout comme l’enfant qui fait ses premiers pas, l’écrivain qui apprend a besoin d’encouragements. Je vous l’accorde, on peut faire sans, mais c’est beaucoup plus agréable avec.

Depuis quelques mois, quand je rentre dans une nouvelle librairie, je regarde les différentes sections qui répertorient les livres en fonction du thème : historique, fiction, autobiographie, roman étranger, cuisine, enfance, développement personnel, spiritualité, religion, santé, voyages, art…

En général, la littérature érotique est planquée dans un coin, comme à l’abri des regards. On y découvre tout un tas de livres dans la veine de « 50 nuances de Grey ». Je me suis demandé si une personne lambda, encore aujourd’hui, oserait rentrer dans une librairie pour demander une sélection des meilleurs romans ou nouvelles érotiques du moment, sans se sentir mal à l’aise. Bien entendu il existe des personnes très libres et libérées sur le sujet. Mais est-ce la majorité de la société ?

Le dictionnaire définit l’érotisme comme « la description, l’évocation, l’exaltation (par l’art) de l’amour sensuel ». Cléa écrivait récemment dans un commentaire « Les sensations liées à l’érotisme méritent d’être décrites, elles s’inscrivent dans notre quotidien ». Dernièrement j’ai lu « Petit éloge de la jouissance féminine » d’Adeline Fleury, un livre qui a fortement résonné en moi.

Nier l’érotisme ou ne pas y prêter attention serait comme se séparer d’une partie de soi. Pourtant le désir, la sensualité, le plaisir, l’envie, la sexualité, le corps sont autant de données qui font partie intégrante de notre humanité, que nous soyons seuls ou en couple.

Mon avenir littéraire sera érotique (pas uniquement) ou ne sera pas. Je pense (tu avais raison mon chéri – je sais tu as souvent raison) que c’est un style sur lequel j’aimerais travailler, un excellent moyen pour moi  de me libérer aussi, de me connecter davantage à ma féminité et d’accompagner d’autres femmes dans cette apprentissage.

Et vous, l’érotisme, ça vous dit quoi ?

Author:

Auteur - Blogueuse et Poète. J'écris comme je respire... Author - Blogger and Poet. Writing is my breath, my voice, my dream...

30 thoughts on “Écriture, érotisme et audace

  1. Chouette chouette chouette. De l’érotisme.
    C’est tellement doux de partager nos ressentiments avec nos lecteurs. Partager des sensations et des frissons.

    Like

  2. Salut Marie et avant tout je te souhaite une bonne et belle journée…
    J’imagine que même si nous apprenons à nous connaitre, tu ne doutes pas une seconde, que je demanderai sans honte dans une librairie des conseils sur l’achat d’un livre érotique. Mon mari serait le premier à être ravi de cet achat…! Bisous

    Liked by 1 person

  3. On m’avait parle d’Anais Ninn pour l’érotisme. J’avais commence a le lire mais jamais eu le temps de terminer . A reprendre un jour.
    Passe un moment j’aimais bien aller dans cette section “érotisme”, lorsque j’ai commence a etre avec Big. Mais la librairie a ferme et les autres n’étaient pas aussi fourmi en choix.
    Bizz

    Liked by 1 person

    1. Oui Anais Ninn j’en entends beaucoup parler. Je trouve que les librairies n’ont vraiment pas un large choix sur le thème. Ou alors il faut cibler les grandes enseignes, mais même là, les livres ne se trouvent pas facilement.
      Bises Carrie. Merci

      Liked by 1 person

  4. Cette littérature a été mon unique moyen de savoir puisque les adultes qui m’entouraient étaient fermés …ou n’y connaissaient rien lol Je dois dire que la grande bibliothèque de l’Ecole Normale était bien pourvue ! Juniorette a déjà écrit plusieurs livres et me demande conseil. Mon premier a été d’y insérer des scènes érotiques et elle est la première à reconnaître que j’avais raison 😀 Tu as raison de te lancer et tu le fais très bien , avec élégance ! Grosses Bises

    Liked by 1 person

    1. Tu vas pouvoir me souffler quelques titres alors Paulette!
      Je ne savais pas que Juniorette écrivait des livres, ça m’intéresse…
      Merci pour tout, ton soutien est sans commune mesure. Grosses bises

      Like

  5. Bonjour Marie,
    Je ne te l’ai pas dit lors de la publication de ton dernier texte, mais ce que tu écris à propos de l’érotisme m’inspire beaucoup et me donne envie de tenter, moi aussi. Je ne suis vraiment pas à l’aise avec ces mots, c’est tellement beaucoup pourtant !
    Merci donc, pour tes expériences inspirantes.

    Liked by 1 person

    1. Je suis très heureuse de lire ça! Si je peux inspirer d’autres personnes à faire de même alors c’est extra.
      C’est un apprentissage et cela permet je trouve de libérer la parole sur le sujet, se libérer aussi peut-être…
      Bonne écriture!

      Like

  6. Ben en fait, je viens de voir, il n’y a que moi qui t’ai mis un com, sur ton texte de la piscine !et j’ai beaucoup aimé ce billet… Continue à sortir de ta zone de confort…

    Liked by 1 person

  7. En parlant d’érotisme, je te conseille un film, que je viens juste d’aller voir, il s’appelle “féminin plurielles”. C’est l’histoire de quatre jeunes femmes qui cherchent à s’affranchir des limites qu’on voudrait leur imposer… Je pense qu’il te plairait

    Liked by 2 people

  8. Tu as raison de tenter l’aventure si tu en as envie ! Perso, du moment que c’est bien écrit, je suis ouverte…Je ne me souviens pas avoir écrit autour de l’érotisme ou alors juste quelques passages…C’est pas évident mais je suis sur que ça libère ! bisous

    Liked by 1 person

    1. Pas évident. J’ai l’impression que c’est comme une mise à nu. Et puis trouver les bons moments, faire passer les émotions sans tomber dans les extrêmes. Mais tellement enrichissant aussi. Et libérateur tu as raison. Merci Kathou. Bon dimanche. Bisous

      Like

  9. Je suis d’accord avec toi, l’écriture est d’abord un appel intérieur alors il faut suivre ses envies. Envie d’érotisme? Et bien lance toi ! Ca a du sens ! ^^
    Personnellement, j’ai dévoré 50 nuances et d’autres romans du genre, c’est vrai que je ne faisais pas la fière en les passant à la caisse, et puis quoi finalement? Tout le monde fait l’amour sinon on ne serait pas là ! Alors je te dis un grand oui pour ce projet !
    Ca ne peut que te permettre d’apprivoiser un peu plus ton corps et ta sexualité.

    Liked by 1 person

    1. Mais oui Lucie, c’est très naturel en fait, et on en fait tout un plat!
      Avec toutes les choses vécues, je pense en effet que cette approche me permet d’envisager mon corps, mes envies, désirés différemment. C’est un mélange de thérapie et plaisir!
      Merci beaucoup pour ton soutien dans cette nouvelle étape de vie.

      Like

  10. Je trouve ça formidable que tu sortes de ta zone de confort littéraire et que tu ais à coeur de découvrir d’autres univers. Je pense que la littérature érotique reste un genre encore tabou aujourd’hui (et je ne parle pas de 50 nuances de Grey – que j’ai lu – en évoquant l’érotisme !) mais très apprécié (même secrètement) et libérateur. Pour ma part j’ai lu Françoise Rey et Anaïs Nin et je trouve que c’est un très beau champ de découverte. A mes yeux, c’est une forme d’art réelle. Je n’ai pas encore lu ta Piscine mais j’y cours 🙂

    Liked by 1 person

    1. Oui ma belle, ça reste assez tabou et comme tu le dis les gens gardent ça secret. Va savoir pourquoi!
      Tes encouragements et ta confiance sont autant de bases solides pour aller de l’avant dans cette nouvelle aventure.
      Il faudra que nous en parlions plus en détails!!
      Je t’embrasse bien fort.

      Like

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.