Noor – mon fils

“On éduque nos enfants et nos enfants nous élèvent” Sandra James

Je confirme. Je grandis à tes côtés. Même quand je n’en peux plus, même quand je crie, même quand tout semble perdu, que je n’ai plus d’énergie. Même quand j’ai l’impression de couler.

Tu m’aides. Un “c’est pas grave” peut devenir le plus apaisant des remèdes.

Et plus je te regarde vivre, plus j’ai envie de te suivre, de redécouvrir le monde à ton rythme.

Tu me mets en face de mes limites, de mes blessures, tu m’invites à dépasser tout ce qui m’attache encore au passé, un passé qui n’est plus moi.

Tu me pousses à bout parfois mais n’est-ce pas la meilleure occasion pour moi de faire face, sereinement, d’apprendre aussi à gérer mes émotions autrement.

Tu m’invites à m’affranchir du regard des autres et à m’affirmer, à devenir une maman et une femme épanouie et heureuse.

On dit qu’un enfant choisit ses parents. Je ne sais pas. Ce que je sais c’est que tu portes merveilleusement le surnom que je t’ai donné depuis le début de notre aventure: Noor!

Advertisements