L’envie d’écrire

Avoir envie d’écrire. Tout le temps. Puis oublier le temps. Et oublier d’écrire.

Penser l’écriture puis se laisser aller. Avoir envie de donner puis souhaiter garder une part d’intimité. Ne pas tout dire. Ou se dire à demi-mots.

Avant de laisser mes projets s’envoler: les noter, les peaufiner, derrière l’écran.

Me sentir appelée ailleurs. Mais ne pas réussir à m’éloigner de cet espace de vie, de partage que j’apprécie tant.

M’éloigner un peu pour savoir ce que je veux, où je veux aller, ce que je souhaite créer, entreprendre, essayer.

Advertisements