Nos instants

Regard plongé dans l’obscurité

De la chambre à coucher

La nuit dessine des ombres sur le lit

A côté tu sombres dans les bras

De Morphée

Regard plongé sur la courbe fine

De ton petit corps fragile

Et compter les secondes entre

Chaque respiration

Me fait prendre conscience

Du temps qui passe

Un grand lit désormais

A pris la place

De ton berceau de nouveau-né

Petit écrin de satin

Blanc parsemé de pépites dorées

Regard plongé dans l’encrier

Du temps vague qui déferle

Sur nos vies

Avec fracas pleine de folie joyeuse

Et de joie scandaleuse

20161108_165347

Dans tes éclats de rire

Retrouver encore

Le tremblement subtil

De toutes tes premières fois

Me revoir jeune maman

Savourant l’instant

Perdre contact avec la terre

Pour te retrouver hurlant

Au coin des cauchemars qui

Chahutent mes nuits

Regard plongé dans les photos

Qui viennent nous rappeler

Combien il a compté

Ce moment magique

Où peau contre peau

Nous nous sommes apprivoisés

Deux cœurs battant à l’unisson

Sur un même refrain

Une nouvelle chanson

Pour danser main dans la main ou

Bercer tes nouveaux chagrins

Regard plongé dans le présent

Quelques craintes et quelques doutes

Certains pour le quotidien

D’autres pour la route

Et ses virages, ses descentes

Infernales, ses paysages majestueux

Ses matins sans planning

Que nous faisons durer

Pour le plaisir

Et ses soirées trop courtes

Qui nous laissent sur notre faim

Regard plongé dans le tien

Qui me fait oublier

Combien parfois j’ai envie

De filer à l’anglaise

A moitié à l’aise

Dans mes baskets de grande

De maman de tous les instants

Dépassée par les évènements

Qui me rappelle

La chance que j’ai de te regarder

Grandir en bonne santé

T’opposer vigoureusement

Vivre passionnément

Mes deux pieds ancrés

Sur le sol ferme

De ma terre natale le cœur

Bien accroché

Et au fond de moi

Savourer cet amour

Qui n’en finit pas…

Source Image

Advertisements

15 thoughts on “Nos instants

  1. Quel beau billet sur ton petit garçon 🙂 J’imagine son émotion lorsque tu lui feras lire au seuil de l’âge adulte 🙂 Merci pour l’émotion 🙂 Bonne soirée Marie Bisous

    Like

    • Je garde plein de textes comme celui-là. Je les mêle aux photos pour lui plus tard. Merci Paulette, belle fin de journée. 🙂

      Like

  2. De jolis mots qui dansent comme un enfant pourrait virevolter de joie autour de sa maman. Merci pour ces mots qui offrent une image réelle et tendre de cette relation maman/enfant, qui ne cachent pas les difficultés et les doutes mais qui soulignent cet amour spécial.
    Je vous souhaite une belle soirée ❤

    Liked by 1 person

    • Merci beaucoup Julie. La vie est parfois compliquée, éduquer un enfant n’est pas toujours une partie de plaisir mais j’aime aussi noter les bons moments, ceux qui au final effacent le reste d’un seul coup. Je t’embrasse affectueusement.

      Liked by 1 person

    • Merci Sabine! Je ne pensais pas prendre cette direction avec ma première phrase. Comme quoi même les écrivains se surprennent!!

      Like

      • On ne s’en rend compte qu’en regardant les photos; tu realises alors!
        Ma cousine ayant accouche en Mai est elle meme surprise de voir l’evolution de son gone! Elle l’a sous les yeux tous les jours et on ne s’en rend pas compte comme le temps defile, comme ils grandissent!
        Bisous Marie ❤

        Like

  3. Quel joli texte Marie! Je me suis retrouvée dans ta description des moments qu’on passe en tête à tête, lorsqu’ils sont tout bébés… Ces matins sans planning, comme tu dis… C’est si bon, et déjà si loin! Snifff…

    Liked by 1 person

    • Je ne sais plus à partir de quand le bébé bascule dans l’enfant…il n’a que 3 ans et demi et ses premiers mois me semblent si loin. Chaque âge ses plaisirs (même si cette phase des 3 ans, je l’aime moyen!!)

      Like

Comments are closed.