Ecrire, cet acte d’amour

Ecrire c’est comme le premier regard et les frissons qui suivent, comme toucher des yeux l’inconnu, plonger dans l’âme du monde.

Ecrire c’est comme sentir son corps prendre vie, sa peau se réveiller au contact d’une autre peau.

Ecrire n’est jamais un acte sage. C’est un acte passionné, parfois fou. Une pulsion qui nous saisit, qui accélère notre respiration, nous tient en haleine jusqu’au dernier souffle de plaisir.

Ecrire c’est comme se rencontrer, se désirer, se chercher, se deviner et s’abandonner.

Ecrire comme espérer, comme un baiser déposé dans un dernier élan, comme si nos vies en dépendaient.

Ecrire c’est savoir qu’on ne vit qu’une fois, que toutes les occasions ratées ne se représentent pas.

Ecrire n’est jamais un acte neutre.

Ecrire c’est être envouté, avoir envie d’être emporté. Loin de ce que nous maîtrisons, loin de ce que nous connaissons.

Ecrire et lâcher prise.

Ecrire et s’évanouir dans les bras de la nuit, consommer jusqu’à la dernière goutte l’élan qui nous fait vibrer.

Ecrire c’est se livrer. Intensément, sans barrière. C’est faire voler en éclats tout ce qui nous retient au sol. C’est enivrant, éreintant parfois.

Ecrire comme on respire et arrêter de respirer le temps d’accoucher de quelques mots, quelques idées.

Ecrire c’est faire sauter les verrous, s’offrir entier, se donner sans peur, sans passé.

Ecrire c’est exister.

d616f98e8b70d89d03f478254d0f4646

Crédit Image

Advertisements

30 thoughts on “Ecrire, cet acte d’amour

  1. C’est drôle, Marie, je découvre ce texte alors que je viens de me réveiller en souriant, satisfaite et rassurée d’être enfin parvenue à boucler un récit hier soir. En ce moment, je suis assaillie par les doutes, et ton article me donne à réfléchir. Pourquoi écrire? À quoi rime ce besoin, cette urgence à nous projeter hors de nous-mêmes? Pour moi, écrire est parfois une libération, quand mes mots ne sont destinés à personne et peuvent couler librement, sans que j’aie à les ordonner. Mais dès qu’il s’agit d’écrire pour être lue, la nécessité de structurer les choses rend ma plume plus hésitante, plus exigeante. À ce moment-là, pour moi, écrire relève plutôt de l’enfantement. C’est parfois une souffrance intense, un effort fébrile, avec une délivrance au bout. Mais quand j’y parviens, quelle satisfaction!
    Tu as raison Marie, écrire n’est pas un acte neutre. C’est dévoiler son âme (c’est d’ailleurs ce qui m’a retenue de le faire pendant si longtemps: et si mon âme ainsi mise à nu se révélait laide, médiocre?!).
    La question du lâcher prise m’interpelle, juste au moment où je me rends compte qu’il me faut en passer par là, que les mots sont bien plus colorés, riches, surprenants, quand j’arrête de vouloir les contrôler.
    Merci d’être là Marie, toujours inspirante 🙂

    Liked by 2 people

    1. Je suis heureuse que tu ai pu terminer ce texte Marie. J’ai toujours du mal avec le point final. Le lâcher prise est quelque chose qui se pratique, comme tout. Ce n’est qu’en le faisant que nous nous donnons une chance d’être honnête avec nous mêmes et que nous donnons d’ailleurs le meilleur. Mais c’est troublant et angoissant – comme je te comprends.
      Comme toi, parfois cela me fait l’effet d’une mise au monde. Une fois le texte achevé, il faut le laisser partir, le livrer au monde et cette étape là aussi est difficile.
      Mais plus on écrit, plus on gagne en confiance et plus les choses deviennent fluides…Un peu plus du moins.
      Douces pensées et au plaisir de te lire très prochainement.

      Like

  2. C est un très joli texte. Tu as raison écrire C est se dévoiler, ce n est jamais anodin. Les mots peuvent blesser, rendre heureux. Écrire C est vivre et tu as bien raison finalement ce n est que de l amour. Merci pour ce joli texte

    Liked by 1 person

    1. Merci beaucoup Stéphanie, oui ce n’est que de l’amour, même si parfois ça secoue, ça dérange, ça marque, ça déconcerte cruellement.
      Je te souhaite de passer une belle et douce journée.

      Liked by 1 person

    1. C’est tout en même temps, c’est s’offrir et s’ouvrir au monde.
      Comme toute autre forme d’art d’ailleurs!
      Je t’embrasse Carrie et heureuse que le soleil soit de retour. Profite bien!

      Liked by 1 person

      1. Tu sais ce sont des mots comme ceux là qui me donnent encore et encore envie de persévérer, d’écrire, de partager et qui me donnent confiance aussi. MERCI.

        Liked by 1 person

  3. Tes mots deviennent sensuels…on entre clairement dans l’excitation par les mots, c’est divin…Le frisson comme tu le précises ci-dessus ! Très intéressant…Bravo

    Liked by 1 person

    1. Je crois que c’est mon moteur pour vivre pleinement et donner le meilleur de moi même Paulette! Merci pour tout et bon retour parmi nous!

      Like

  4. Il y a ce film “Ecrire pour exister” qui m’avait marqué.
    Je relis ton article je me dis à quel point j’aime écrire, à quel point j’aime jouer avec les mots pour qu’ils expriment ce que je ressens, pour un retour à l’essentiel. Les mots nous permettent de rencontrer l’autre et de nous rencontrer nous-même. Ecrire c’est donner vie à notre inconscient, et c’est en cela se livrer, prendre le risque de se mettre à nu, se montrer vulnérable et pourtant si fort car lucide et ouvert à ce qui se passe en nous et avec les autres.
    Merci pour un bel article, encore une fois ! Je t’embrasse.

    Liked by 1 person

    1. Tu as raison Julie les mots permettent cette rencontre, ce contact essentiel à notre existence. Je suis heureuse que l’écriture t’apporte autant.
      Merci pour ce que tu partages avec douceur sur des sujets toujours puissants.

      Liked by 1 person

      1. Merci à toi de nous donner l’occasion d’aborder ces sujets difficiles mais c’est pourtant indispensable d’en parler. Et pour tes jolis mots qui abordent aussi d’autres sujets en toute bienveillance, sensibilité et douceur.

        Liked by 1 person

Un petit mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s