Enfin divorcée…

C’est officiel et c’est étrange.

J’ai attendu cet instant depuis plusieurs mois, un nombre incalculable de jours « avec » et de jours « sans ».

J’ai appris, contre mon gré, la patience.

J’ai eu peur, très peur. J’ai eu mal, très mal. Puis moins mal. Moins peur.

J’ai partagé mon histoire, mes souvenirs, sous tous les angles. J’ai tout lu, tout entendu. Je me suis justifiée. J’ai mis des mots sur les maux. Maux de la tête et maux du corps.

J’ai perdu pied. J’ai flanché. J’ai fait confiance.

J’ai arrêté de faire confiance. J’ai repris ma respiration bien des fois. J’ai tremblé. J’ai beaucoup pleuré aussi.

J’ai pris le problème dans tous les sens. J’ai arrêté de penser.

J’ai essayé de dormir. Pour oublier surtout. Je me suis réveillée en pleine nuit, bien des fois, perdue, en nage. J’ai fait des cauchemars, les mêmes souvent.

J’ai fait des pas de géant et des sauts de puce. J’ai regardé en arrière juste pour le bonheur de voir le chemin parcouru.

Je n’ai pas changée. Je me suis découverte.

Fragile et forte en même temps. Idéaliste. Et parfois étrangement réaliste.

J’ai compris bien des choses, pris un manipulateur pour un grand sensible, me suis pris les pieds dans le tapis et le cœur dans ses filets

J’ai attendu un geste. Je n’attends plus rien.

J’ai accepté de demander de l’aide. J’ai grandi.

Je suis devenue maman. J’ai pris le risque de partir. Pour lui, pour moi, pour notre avenir. J’ai misé sur la vie et la vie m’a offert une farandole de sourires.

J’ai fait des choix, plusieurs, certains bons, d’autres moins bons. J’ai fait des choix que je pensais justes à un instant donné.

J’y ai cru. A nous deux. Un peu. Pas très longtemps. J’y ai cru avec  l’enthousiasme de mes trente ans. J’y ai cru. Par envie de ne pas laisser les clichés prendre le pas sur mes idées, croyances, valeurs.

J’ai perdu. Un peu. J’ai gagné. Beaucoup.

Je suis libre de cette relation, libre de sa main mise, libre d’être enfin moi.

Et après tant d’années, de jours, de minutes silencieuses, la nouvelle me comble de joie…

Advertisements